Saikyou Mahoushi no Inton Keikaku LN – Tome 3 – Chapitre 11 – Partie 4

Bannière de Saikyou Mahoushi no Inton Keikaku (LN) ☆☆☆

Chapitre 11 : Le Jardin de la Folie

Partie 4

Elle avait été surprise par ses actions. Il avait mis son doigt contre ses lèvres pour la faire taire. « N’en dis pas plus. Il n’y a pas de problème, je te le garantis. La raison étant les circonstances pour lesquelles elle a quitté son siège en tant que Single… c’est vrai, la Sorcière ne se déplace que pour Alpha, » déclara Alus, faisant référence au passé de Cisty.

Mais Felinella avait été encore plus surprise par la façon dont il l’avait fait taire, et elle était restée bouche bée, les yeux grands ouverts.

Après quelques secondes, elle avait réussi à se calmer. Les lèvres de Felinella s’étaient courbées en un sourire sous le doigt d’Alus, et après avoir reculé un peu, elle avait repris la parole. « Je comprends… J’ai peut-être dépassé les bornes. » Une légère coloration rosée apparut sur ses joues.

« Hmm ! Excusez-moi, » Loki se racla carrément la gorge et s’excusa de l’avoir interrompu. Ses sourcils se froncèrent, montrant son mécontentement.

Ensuite, elle porta violemment le thé à sa bouche et jeta un coup d’œil à Felinella pour la surveiller sous prétexte de boire. Il était clair que ce n’était qu’une démonstration, car en réalité le thé n’avait fait qu’effleurer ses lèvres, sans jamais passer dans sa gorge.

En appréciant cela, un sourire méchant flottait sur le visage de Cisty. « Héhé, ce n’est certainement pas facile… en fait, c’est gênant. Mais ce que vous venez de dire était problématique. J’apprécie votre considération… Je ne sais pas trop où vous en avez entendu parler, mais je vous demande de ne pas en dire un mot à qui que ce soit. »

« Compris… donc Feli, avec la permission du gouverneur général, ce n’est pas quelque chose face à quoi je peux faire face. » Bien sûr, le gouverneur général avait peut-être été cajolé lui aussi.

Alus n’était pas sûr que ce soit la vérité derrière le surnom de sorcière de Cisty, mais elle n’était pas la directrice de l’Institut pour rien. Elle était une ancienne Single, mais elle avait toujours une existence politique et diplomatique correspondant à ce rang.

« Oui, je comprends. Alors je vais résumer brièvement le rapport actuel. » L’expression de Felinella s’était soudainement transformée en celle d’un soldat digne, et elle s’était déplacée devant le bureau.

Cisty s’était appuyée contre le mur pour écouter.

Quant à Loki, elle posa sa tasse sur le bord du bureau et se positionna à côté d’Alus.

Après une courte pause, Felinella commença son rapport.

Lors du précédent rapport, une préoccupation concernant le manque de magiciens dans l’encerclement avait été soulevée. Pour le moment, ils avaient un nombre suffisant pour l’encerclement, mais il y avait un problème avec la qualité de certains d’entre eux.

Il y avait peu de magiciens à trois chiffres ou plus, ce qui signifie qu’il s’agissait d’un encerclement seulement en théorie. S’ils se battaient contre les poupées, il était très probable que l’ennemi ait le dessus.

À l’heure actuelle, les magiciens à deux chiffres n’étaient toujours pas revenus de leurs missions dans le Monde extérieur. De plus, les magiciens avaient été répartis à d’autres fins. L’Institut ayant été attaqué, les installations importantes avaient été assignées à des gardes magiciens.

D’ailleurs, la cachette de Godma avait déjà été localisée grâce à Felinella qui avait délibérément laissé s’échapper les adversaires qu’elle avait combattus, et les avait suivis avec une aiguille de mana.

« Feli, combien de poupées y a-t-il ? »

« Je suis désolée. Pour l’instant, nous n’en avons confirmé que 17, mais… il sera probablement difficile d’obtenir un compte précis avant le jour de la mission. » Apparemment, il y avait trop de facteurs incertains pour préciser le nombre d’ennemis.

Il y avait aussi eu l’attaque de l’Institut, où les poupées auraient pu être détruites tout aussi facilement. S’ils avaient été peu nombreux, un tel plan aurait été tout simplement stupide, mais le fait qu’ils soient allés jusqu’au bout signifiait qu’ils avaient beaucoup de ressources.

« Eh bien, puisque nous connaissons leur cachette, nous pourrions utiliser un puissant sort de détection pour avoir une idée de leur nombre, » dit Cisty.

Bien que ce soit une possibilité, il y a des exceptions à tout. En ce qui concerne la magie de détection, il était possible de la contrer jusqu’à un certain point, à condition d’en être conscient, ce que les Mamonos ne feraient peut-être pas, mais les humains oui.

La cible, Godma n’était pas lui-même un magicien, mais il avait un mystérieux commanditaire qui lui avait permis de compléter les poupées. Il ne serait pas étrange de supposer qu’ils étaient préparés à quelque chose comme la magie de détection.

« Le seigneur Vizaist doit être conscient des limites de la magie de détection. Il a très probablement conclu qu’il serait difficile de saisir pleinement la situation après avoir envisagé toutes les méthodes possibles, » dit Alus.

Loki hocha la tête. « Dans une installation souterraine, il sera difficile pour un utilisateur de sonar de mana de détecter les réactions. Il serait encore plus imprécis de loin, et il peut aussi y avoir des contre-mesures en place… ce qui signifie que je ne me fierais pas trop aux résultats. »

Ayant terminé son thé, Cisty posa sa tasse à côté d’elle. « Je vois. Alors je dois demander, à partir de quel nombre de personnes cela commencerait-il à poser un problème pour la mission ? »

En réalisant ce qu’Alus essayait de comprendre, Cisty lui demandait essentiellement la limite supérieure de ce qu’il était capable de supporter, afin de savoir quel obstacle il pourrait surmonter avant que la mission ne soit compromise.

Alus n’avait pas hésité à lever les cinq doigts de sa main. « Eh bien… environ 50. »

« Oh, mon Dieu, quelle estimation modeste ! »

« Je suis sûr que tu en as fait l’expérience par toi-même. Ils peuvent prendre beaucoup de blessures et continuer. Tu ne peux pas supposer qu’ils sont normaux. Et comme je ne sais pas ce qui se passe dans leur repaire, je ne peux pas le faire sauter avec de la magie. Il n’y a après tout aucune garantie qu’il n’y ait pas de civils innocents là-bas. Cependant… »

Cela dit, Alus avait proposé la solution la plus rapide à laquelle il avait pensé. « Si j’élimine Godma, qui est probablement au sommet de leur chaîne de commandement, leur nombre n’aura plus d’importance. Sans la tête, ils ne feront que tâtonner dans l’obscurité. Le seul problème est que je ne sais pas comment ils vont agir après ça. Je ne veux même pas l’imaginer s’ils suivent tous leur maître et s’autodétruisent, et s’ils se dispersent et s’échappent, Loki et moi ne serons pas assez nombreux pour les arrêter tous. Ce qui veut dire que ce serait laissé aux magiciens qui encerclent la zone… mais ce serait probablement trop pour eux. »

Felinella avait ajouté aux soupçons d’Alus. « Pour l’instant, nous avons rassemblé environ 500 personnes, mais la majorité d’entre elles ont un nombre à quatre chiffres ou pire. Les forces de sécurité ont également envoyé quelques escadrons, donc il y a aussi quelques non-magiciens impliqués. S’il y en a plus de 50… ça pourrait être un problème. »

Alus avait estimé que les capacités de combat des poupées étaient à peu près les mêmes que celles d’un magicien à trois chiffres, ce qui signifie qu’elles pourraient très bien briser l’encerclement. Il s’était creusé la tête. Afin de prendre une décision éclairée, il devait connaître la chaîne de commandement des forces. « Et qui est le responsable ? »

Avec plus de 500 participants et de nombreux ennemis, à moins qu’un commandant expérimenté ne se tienne à la tête de leurs forces, l’encerclement serait rapidement percé. Il y avait même une chance que l’encerclement ait beaucoup de trous. Il serait difficile de les contenir.

La décision avait déjà été prise, mais Felinella avait mis du temps à l’expliquer. « Ce sera, uhm… mon père… »

« Lord Vizaist, c’est ça ? Il est rare de le voir prendre le commandement d’une force aussi importante, mais si c’est lui, je n’ai rien à craindre. » Alus avait une telle confiance en Vizaist à cause de sa personnalité et parce qu’il reconnaissait ses capacités.

Bien qu’il soit maintenant à la tête du département des renseignements, Vizaist était autrefois un magicien renommé, actif dans le monde extérieur. Il était également l’ancien officier supérieur d’Alus et avait des réalisations en tant que commandant.

Pendant ce temps, Felinella avait laissé échapper un soupir de soulagement. Elle connaissait l’opinion de Vizaist sur Alus, mais pas le contraire. En tant que fille, elle pensait avoir une bonne idée de ses capacités, mais elle ne pouvait s’empêcher de s’inquiéter de la façon dont l’actuel numéro 1 le verrait. Elle avait eu ses inquiétudes en tant que famille, mais en entendant les louanges d’Alus, son opinion sur son père avait augmenté.

Cependant, il y avait une personne présente qui ne connaissait pas beaucoup le commandant de cette mission. « Sire Alus, je n’ai rencontré Lord Vizaist qu’une fois, mais d’après mon impression, il n’est pas tant un commandant qu’un… »

« Eh bien, c’est probablement ce à quoi ça ressemblerait pour toi, Loki. La sorcière Cisty, l’un des trois chefs qui ont construit la splendeur d’Alpha, est plus au courant que moi… »

Cisty jeta un regard à Alus, malade de l’entendre utiliser son surnom de sorcière encore et encore. Ce n’était pas un alias qu’elle appréciait, mais il n’y avait pas de surnom plus approprié qui la décrivait mieux.

« Parmi les utilisateurs de l’attribut du vent, le Seigneur Vizaist est très bien adapté à la collecte d’informations, » poursuit Alus. « Il peut avoir une vue d’ensemble de la situation de la bataille avec la magie de détection. »

En d’autres termes, il aurait été capable de faire ce que Loki avait fait pendant la leçon extrascolaire tout seul. Rien que cela aurait été suffisant pour la surprendre.

« J’ai aussi beaucoup appris de lui. »

« Même vous, Sire Alus !? »

« Ce n’est pas comme si je pouvais tout faire dès le début. »

Vizaist lui-même n’aurait peut-être jamais considéré qu’il enseignait quelque chose à Alus. En attendant, Felinella était au courant. Son père en avait parlé à plusieurs reprises. Pour elle, Vizaist était son père, mais aussi son maître. C’est pourquoi l’opinion qu’elle avait de lui s’était encore améliorée.

Peu importe la compétence de Vizaist, les forces de sécurité qui se joignaient à lui rendaient la situation plus compliquée. Sur les 500 membres de la force, moins de 40 étaient des Triples Chiffres.

Face à un adversaire en sous-sol, la norme était d’avoir un encerclement serré et épais. Les forces étaient déployées avec les individus puissants placés à certains intervalles, et la situation s’envenimait avec les Triples Chiffres comme ligne principale.

« Tu y participeras aussi, Feli ? » Elle n’était pas à proprement parler une soldate, mais une étudiante de l’Institut. Si elle s’investissait encore plus dans cette mission, elle dépasserait largement son rôle d’auxiliaire. Le seigneur Vizaist n’accepterait probablement pas non plus de mettre sa fille dans une position dangereuse aussi facilement.

« J’ai proposé de le faire, mais j’ai été sévèrement réprimandée — on m’a dit que c’était un travail pour les soldats. » Felinella haussa les épaules avec un sourire en coin, suggérant qu’elle savait ce qui se passerait si elle le demandait.

Cela aurait en effet dépassé ses limites. Aucun parent n’enverrait sa fille chérie dans une situation de vie ou de mort alors qu’elle n’était encore qu’une élève. Impliquer un étudiant pourrait même mettre la directrice de l’Institut sous le feu des critiques. Même si elle était une noble qui avait un devoir à remplir, et qui rejoindrait un jour l’armée, elle était encore une étudiante pour le moment. La décision de Vizaist était objectivement correcte.

« … Mais on m’a permis de m’engager à une condition. »

« Hein ? » s’exclama Alus, avec un rare ton de surprise.

☆☆☆

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

2 commentaires :

Laisser un commentaire