Rakudai Kishi no Cavalry – Tome 3 – Chapitre 3 – Partie 7

Bannière de Rakudai Kishi no Cavalry ***

Chapitre 3 : Le Pire en état de siège

Partie 7

Il s’agissait du dixième jour après que le Comité d’Éthique ait arrêté Ikki. En raison des accords avec la branche japonaise de la Ligue, la dix-huitième bataille de sélection d’Ikki s’était bien effectuée. L’adversaire était un Rang E très peu connu.

Et à propos de ça, il y avait son professeur principal, Yuuri Oreki qui avait été impliquée dans ça. Avant ce match, Shizuku, qui en avait entendu parler par Kagami, avait amené Arisuin pour attendre Oreki devant la porte principale du bâtiment. Au moment où le soleil commençait à glisser sous l’horizon, Oreki était revenue toute seule de là. Shizuku et Arisuin s’étaient ainsi immédiatement précipités vers elle et lui avaient posé des questions sur le résultat du match de ce jour-là.

« Oreki-sensei, Onii-sama..., comment était-il ? A-t-il gagné ? » demanda Shizuku.

Et face à cette question,

« Eh ? Ah... oui. Il a obtenu sa dix-huitième victoire sans aucun problème, » Oreki avait répondu avec un ton quelque peu vague.

Bien sûr, Arisuin l’avait immédiatement pressé avec d’autres questions quand il avait remarqué ça. « Je me demande s’il y a quelque chose qui vous préoccupe dans tout cela. »

Pendant un bref moment, Oreki était restée figée sans parler, mais elle parlait également avec le Shizuku, une parente d’Ikki, alors elle devait répondre sans rien cacher.

« ... La vérité est que la condition physique de Kurogane-kun semblait être vraiment très mauvaise, » répondit Oreki.

« Onii-sama... était ? » demanda la sœur d’Ikki.

« Oui. Son teint était mauvais, et il toussait constamment en ressentant de la douleur..., » répondit Oreki.

Bien qu’Oreki avait également ajouté cela, néanmoins, il était étonnant qu’il eût pu obtenir la victoire en douceur.

Shizuku et Arisuin avaient échangé des regards.

« Je me demande s’il a attrapé le rhume de Stella-chan, » déclara Arisuin.

« Comment cela pourrait-il être vrai ? » demanda Shizuku.

Même si ce n’était pas vrai, ils avaient entendu dire qu’Ikki avait été trempé lorsqu’il était à Okutama. Et si l’enquête avait accentué sa fatigue, il ne serait pas étrange que sa condition physique ait été perturbée. Shizuku et Arisuin le pensaient. Cependant ―.

« ... Non, c’est probablement..., » commença Oreki.

Oreki, qui connaissait bien la maladie, l’avait remarqué. L’état d’Ikki n’était probablement pas un mauvais état de santé ordinaire. Cependant — .

« Sensei ? » demanda Shizuku.

« Non. Ce n’est rien. Eh bien, Sensei va aller voir Madame la Directrice dès maintenant, » déclara Oreki.

Oreki avait retiré ses paroles et s’en alla. Ce n’était pas quelque chose dont elle parlerait aux étudiants comme eux. Selon elle, faire des suppositions ne ferait qu’amplifier l’anxiété de Shizuku.

Cependant, les deux personnes perspicaces l’avaient clairement remarqué.

« ... Oreki-sensei était sur le point de dire quelque chose, » déclara Shizuku.

« Sensei est très bien informé sur les maladies, n’est-ce pas ? Peut-être qu’elle a senti quelque chose sur les symptômes d’Ikki, » déclara Arisuin.

« Quelque chose comme... ce n’était pas un rhume ordinaire, peut-être ? » demanda Shizuku.

« Je pense que c’est bien le cas. Il se peut que quelque chose ait été fait à Ikki, » déclara Arisuin.

Face à ces mots, Shizuku avait senti un frisson circuler le long de sa colonne vertébrale. Elle savait que si c’était ces individus, si c’était son père, ils seraient capables de toutes les bassesses pour l’écraser définitivement, même en bafouant les lois.

« Onii-sama... Sois prudent…, » murmura Shizuku.

Tout se passait sous terre, hors de sa portée. Elle ne pouvait rien y faire.

Shizuku, qui ne pouvait rien faire d’autre que prier, était terriblement vexée.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

2 commentaires

  1. Merci pour le chap ^^

Laisser un commentaire