Masou Gakuen HxH – Tome 3 – Chapitre 5 – Partie 7

Bannière de Masou Gakuen HxH ***

Chapitre 5 : Remodelage de la Connexion

Partie 7

Naha d’Okinawa. Le château de Shuri, qui avait autrefois été le château du royaume de Ryukyu, était maintenant devenu un château de l’empire Vatlantis.

Entourés d’un mur de pierre épais et solide, les bâtiments avaient été construits dans le style hybride du Japon et de la Chine. Une forteresse temporaire de l’Autre Univers était alignée avec ces bâtiments et tout cela dégageait un caractère distinctif. Une construction de style gothique en forme de dôme d’une hauteur de cinquante mètres avait été construite à partir de pierre blanche semi-transparente servant de matériau, le faisant ainsi ressembler à du verre transparent. Plusieurs pointes minces se dressaient dans le prolongement du bâtiment.

Ce château avait été construit à Vatlantis et transporté ici avec un porte-avions. À l’heure actuelle, il servait de château de Gravel à Okinawa. Aldéa était assise à la fenêtre du bureau de ce château.

« Hé, Gravel. Je peux voir quelque chose changer, » déclara Aldéa.

Gravel dont les yeux parcouraient les documents empilés sur la table releva son visage.

« Quel est le problème, Aldéa ? » demanda Gravel.

« L’entrée est en train de disparaître, » déclara Aldéa.

« Quoi ? » demanda Gravel.

Gravel se leva et se déplaça jusqu’au côté d’Aldéa. Elle regarda ensuite l’extérieur. Elle pouvait voir l’entrée qui était destinée à aller et venir vers Vatlantis en train de disparaître de ce côté. Et puis, elle avait vite disparu sans laisser de trace.

« Avant cela, il y avait aussi une entrée qui disparaissait. Est-ce le même phénomène qu’à cette époque ? » demanda Aldéa.

« Peut-être… mais ainsi, nous ne pouvons pas retourner à Vatlantis, n’est-ce pas ? » demanda Gravel.

Gravel se dirigea vers la fenêtre du côté opposé de la pièce et ouvrit le rideau vigoureusement.

Elle pouvait voir de loin les silhouettes des armes magiques déployées sur le port à travers la ville de Naha. Les Vikings étaient en train d’exploser et de tomber au sol.

« Gravel, est-ce que…, ne me dis pas que c’est une attaque ennemie !? » s’écria Aldéa.

« Ils sont finalement venus. Allons-y afin de les accueillir, » déclara Gravel.

Gravel était sortie de la pièce avec un pas rapide et se précipita dans les escaliers. Quand elle ouvrit la grande porte de l’entrée et sortit, il y avait le grand jardin qui entourait les bâtiments du château. Dans ce jardin, quatre Albatros gardant le château devraient se tenir debout.

« C’est…, » balbutia Gravel.

Sur la place au motif à rayures rouges et blanches, des fragments de lumière pleuvaient. Sur le sentier de couleur rouge qui s’étendait directement du centre de la place, une silhouette blanche se tenait debout.

En regardant cette silhouette, Gravel avait souri de satisfaction.

« Aine-dono, je vous attendais, » déclara Gravel.

C’était Aine Chidorigafuchi vêtue de l’Heart Hybrid Gear Blanc Zeros.

« Vous avez dit que votre nom est Gravel, n’est-ce pas ? Il y a quelque chose que je veux vous demander, » déclara Aine.

« Allez-y, » déclara Gravel.

Aldéa, au regard vigilant, se tenait derrière Gravel. Elle était submergée par la tension par rapport à si quelque chose allait se produire. Elle pouvait entrer à tout moment dans un combat.

« Pourquoi essayez-vous tous les deux de m’emmener ? Votre objectif est-il le noyau ? » demanda Aine.

« C’est l’un de nos objectifs. Mais nous sommes également intéressés par vous, » déclara Gravel.

« Que dites-vous que je suis ? » demanda Aine.

« Cheveux argentés et yeux rouges. Et puis, Zeros, qui résident dans ce corps…, vous êtes —, » déclara Gravel.

Un fort bruit et une onde de choc s’étaient soudainement produits. Une explosion s’était créée devant Gravel et Aldéa, provoquant une explosion de flammes. La grappe de flammes se répandit et une flamme pourpre se précipita à travers la place.

{Aine ! Ça va ?}

Une fenêtre de communication s’était ouverte, projetant l’image de Yurishia. Quand Aine leva les yeux vers le ciel, elle avait pu voir Yurishia et Scarlet voler là-bas. La silhouette de Kizuna était également derrière elles.

« … Si je dois le dire, alors c’est le missile de Scarlet qui est ce qui m’a mis en danger tout à l’heure. C’est troublant de voir à quel point une Américaine est rude, » déclara Aine.

Aine avait parlé à Scarlet à l’intérieur de la fenêtre de communication alors que son corps était protégé des flammes par la Sauvegarde Vitale.

Kizuna était alors descendu du ciel devant les yeux d’Aine.

« Je suis également préoccupé par ta violation des ordres. Même si tu es censée rester à l’arrière, tu t’es précipitée seule dans ce genre d’endroit, qu’essayes-tu de faire? » demanda Kizuna.

« C’est… j’étais quelque peu gênée par quelque chose. Plutôt que ça, qu’en est-il de Gravel et d’Aldéa ? Elles ne sont pas censées être des adversaires qui peuvent être vaincues avec juste cela, » déclara Aine.

L’affichage d’un avertissement avait clignoté sur la fenêtre des capteurs d’Aine.

« Au-dessus de  !? » s’écria Aine.

Quand ils avaient levé les yeux, il y avait deux silhouettes dans le ciel. Il y avait une lumière verte émise, c’était Aldéa dans Zeel. L’autre émettait une lumière orange, il s’agissait du Zoros de Gravel.

Une transmission était venue de Scarlet qui se tenait à une altitude légèrement supérieure.

{Kizuna, je pars combattre ces deux-là !}

{Nous allons rembourser la dette d’avant. Le groupe de Kizuna va protéger le système d’étanchéité de l’entrée. Ce sera un peu gênant si les renforts ennemis arrivent.}

Quand il avait regardé autour de lui, les Albatros s’étaient approchés de l’endroit où l’entrée se matérialisait auparavant. C’était proches de cet endroit que Yurishia et les autres avaient mis en place le système d’étanchéité tout à l’heure.

« J’ai compris. Aine et moi allons protéger le système d’étanchéité de l’Entrée. Nous vous laisserons cet endroit ! » déclara Kizuna.

Kizuna et Aine s’étaient élancés du sol vers le ciel, puis ils s’étaient dirigés vers le système d’étanchéité. Gravel avait immédiatement perçu leur mouvement.

« Nous les poursuivons, Aldéa, » déclara Gravel.

Cependant, Yurishia et Scarlet s’y étaient opposées.

« Scarlet ! » déclara Yurishia.

« Roger ! » répliqua Scarlet.

Les unités de missiles repliées sur le dos de Scarlet se déployèrent comme des ailes écartées.

« Feu ! » cria Scarlet.

Plusieurs dizaines de missiles avaient été tirés en même temps. Ils volaient vers Gravel et Aldéa tout en laissant une fumée blanche derrière eux. Au moment où ils s’étaient approchés, les missiles avaient émis un flash éblouissant, puis avec un son d’explosion qui pourrait déchirer les tympans, ils avaient produit une onde de choc qui avait secoué les corps. Des flammes qui se propageaient en cercle, empilées en couches, bloquaient la vue de Gravel et d’Aldéa.

De l’intérieur de ces flammes, des traînées de lumières vertes et oranges s’étaient envolées. Les flammes de l’explosion se succédaient comme si elles couraient derrière elles.

« Pas encore, pas encore ! La deuxième vague arrive ! » déclara Scarlet.

Depuis l’Ares de Scarlet, des missiles avaient été tirés une fois de plus. Si c’était normal, elle serait déjà à court de munitions depuis un moment. Mais grâce à l’Hybridation Connective, la quantité de munitions qu’elle pouvait transporter avait été exceptionnellement augmentée. Gravel abattait les missiles à sa poursuite avec son canon à particules, mais le nombre était élevé et leur vitesse était très importante, alors elle avait donc du mal à gérer les missiles.

« Cette fois, le nombre est important ! » déclara Gravel.

« En outre, l’onde de choc est plus forte qu’avant. C’est dangereux si on n’esquive pas correctement ces projectiles ! » déclara Aldéa.

Aldéa bloquait également les missiles avec ses boucliers, mais si elle ne pouvait pas acquérir une certaine distance, le pouvoir destructeur des explosions lui causerait des dégâts. Dans le ciel d’Okinawa, les explosions de missiles s’ouvraient successivement, au milieu desquelles deux lumières planaient et se tordaient.

Les unités de missiles d’Ares étaient soudainement devenues silencieuses. La chaleur avait été éjectée depuis l’entrée de tir, créant un voile vacillant.

« Chih, tous les missiles ont tiré. J’entre maintenant dans la période de reconstitution, Yurishia ! » déclara Scarlet.

« Laisse-le-moi ! » déclara Yurishia.

Yurishia avait pris ses fusils à particules des deux mains et avait également dirigé le canon du Cadre Différentiel vers Gravel et Aldéa.

« Maintenant, cette fois, je vais vous faire danser avec mon bombardement, » déclara Yurishia.

Son Cadre Différentiel avait été agrandi par rapport à avant, et son calibre avait également été augmenté. Des particules de lumière avaient été absorbées dans la bouche du canon, amenant de l’énergie pour le prochain tir.

« Dispersion ! » cria Yurishia.

Avec le cri de Yurishia, l’énergie accumulée avait été libérée. Un anneau de lumière se propageait par la bouche du canon, et une lumière dorée parcourait son centre.

« Cube labyrinthique ! » cria Aldéa.

Aldéa avait formé une forme de cube avec ses six boucliers et les avait placés devant Gravel.

La lumière violente avait été renvoyée devant le bouclier. Le bombardement doré avait été absorbé par le cube labyrinthique. La lumière absorbée avait été éjectée dans diverses surfaces et avait disparu au-delà du ciel.

« Comme prévu, il ne semble pas que nous puissions frapper assez fort avec une arme conventionnelle…, » déclara Yurishia.

La lumière dorée parcourait les yeux de Yurishia.

« La puissance de la destruction qui sommeille en moi. Et aussi, l’arme possédant la brutalité. Le moment est venu pour vous de faire surgir votre pouvoir — sortez, » déclara Yurishia.

Lorsque Yurishia avait étendu ses deux mains vers l’avant. Plusieurs couches d’anneaux de lumière s’étaient étendues, et un motif semblable à un cercle magique était apparu. Elle écarta les paumes et obtint quelque chose entre ses mains. Et puis, elle avait saisi quelque chose d’invisible. De l’espace où il n’y avait rien, elle avait l’impression qu’elle pouvait faire sortir quelque chose.

Et puis, depuis le motif qui ressemblait à un cercle magique, un long et épais tube était devenu visible.

Cela ressemblait aussi au tube d’un canon, mais la silhouette de tout son corps n’était pas vraiment apparue. Et puis, le bout qui était finalement apparu n’était pas la bouche du canon.

Ce n’était pas un canon.

À la pointe, ce n’était pas un canon pour tirer des balles, la pointe était rétrécie et diminuait brusquement jusqu’à devenir minuscule. C’était un clou énorme et terrifiant. Son diamètre était de 30 centimètres et sa longueur pouvait même atteindre un mètre de ce que l’on pouvait voir sorti de nulle part.

Cette silhouette emplie d’un rayonnement froid et insensible ressemblait à un immense monument qui proclamait massacre et destruction. La longueur de toute l’arme était presque trois mètres. La base du clou extrêmement épais était recouverte d’un tube d’acier encore plus épais. On ne pouvait pas voir la forme complète du clou. La partie derrière elle ressemblait même au chargeur de l’arme de Gravel, un grand cylindre. Et puis le cadre principal avait une large saillie en haut et en bas, et la forme entière donnait l’impression que c’était une croix.

C’était l’Armement Corrompu de Cross, est Crosshead, la Tête du Clou de la Ruine.

Au moment où Yurishia tenait l’arme dans sa main, toutes les spécificités de cet Armement Corrompu coulaient dans le cerveau de Yurishia.

« Je vois maintenant… cela va tordre l’espace avec le clou, et là le canon à particules va frapper d’une distance nulle avec une onde de choc. C’est comme ça que ça marche. C’est vraiment un vilain armement, » déclara Yurishia.

Les yeux de Scarlet brillèrent quand elle vint près de Yurishia.

« Incroyable ! C’est donc ce qu’on appelle l’Armement Corrompu. Si nous utilisons cela, alors même elles —, » déclara Scarlet.

Des sueurs froides coulaient sur la joue de Yurishia.

« Malheureusement, il semble que cela ne puisse pas être utilisé aussi facilement. La portée de cette chose est seulement d’un mètre, » déclara Yurishia.

« Haa !? Yurishia, l’arme de la spécialiste de la longue portée est ça !? Quelle est la signification de tout cela ! » demanda Scarlet.

« C’est inutile à moins que je ne m’approche de l’ennemi. Mais je gagnerai aussi longtemps que ça peut frapper. Le problème est de savoir comment arrêter les mouvements de l’ennemi…, » déclara Yurishia.

Scarlet avait souri fièrement et ouvert le couvercle de ses nacelles de missile. À l’intérieur, les missiles nouvellement créés étaient remplis.

« Scarlet !? » s’écria Yurishia.

« Hehehe, la vitesse de création des munitions est également à un niveau différent ! Je vais arrêter le mouvement de nos ennemis, alors frappe-les une fois ! » déclara Scarlet.

Le visage de Yurishia qui fut pris de court un instant se transforma en un sourire audacieux.

« Évidemment. Pour quelque chose comme cela même une seule fois suffit ! » déclara Yurishia.

Yurishia prépara Crosshead et modifia au maximum la puissance de propulsion du Cadre Différentiel. Dans le même temps, une grande quantité de missiles étaient sortis d’Ares de Scarlet.

« Vous deux, vous pouvez manger une cage de flammes et d’explosions ! » déclara Scarlet.

Des explosions de missiles s’étaient produites l’une après l’autre autour de Gravel et d’Aldéa. Aldéa déplaçait ses six boucliers sans s’arrêter, Gravel abattait les missiles avec son canon à particules, mais le nombre était trop élevé. Les mouvements des deux femmes étaient complètement arrêtés.

« Yurishia ! VAS-Y ! » cria Scarlet.

« HAAAAAAAAAAAAA! »

Le Cadre Différentiel avait fait jaillir des flammes. Tenant l’énorme Armement Corrompu, Yurishia avait volé en ligne droite.

Devant cette série d’explosion répétée, Aldéa avait fait face à Gravel et avait hurlé.

« Gravel ! Je ne peux pas tenir plus que ça ! » cria Aldéa.

La bouche de Gravel se détendit.

« Pour progresser autant en si peu de temps. Quel genre de magie utilisent-ils — ? » demanda Gravel.

Gravel avait subi l’impact des explosions alors qu’elle chargeait son arme d’épaule d’une grosse balle.

« C’est parti : Projectile ! » cria Gravel.

Depuis le bout de l’épée de Gravel, une lumière féroce se dirigea vers Yurishia. Le bombardement de lumière s’était précipité dans le ciel pour exterminer Yurishia.

Le bombardement avait frappé Yurishia. Cependant, le clou que Yurishia tenait avait tordu l’espace à son extrémité, déplaçant la balle de Gravel dans quatre directions.

« Qu’est-ce que c’est que ça !? » s’écria Gravel.

Le visage de Gravel était déformé par le choc.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Laisser un commentaire