Maou-sama no Machizukuri! – Tome 10 – Chapitre 7

Bannière de Maou-sama no Machizukuri! ***

Chapitre 7 : Ceux nés du Désespoir

Le Seigneur-Démon du Désespoir, Belial et moi avions formellement formé une alliance.

C’était censé être un événement digne d’une grande fête, mais je ne pouvais tout simplement pas me résoudre à en être complètement heureux.

J’avais encore des doutes sur Belial et donc, j’avais décidé de retarder le don d’une médaille Création. Si je pouvais vérifier pendant une guerre contre l’alliance anti-Procell que Belial était un véritable allié, peut-être que cela ne me dérangerait pas de lui donner une médaille.

En attendant, mes pensées étaient occupées à savoir quoi faire avec le sous-produit de ma rencontre avec Belial.

« Que dois-je faire de cette médaille Désespoir ? » (Procell)

Belial m’avait donné sa médaille Désespoir en signe de notre amitié.

Si ma lecture des choses était correcte, il l’avait fait pour que je me sente obligé de lui donner ma propre médaille.

Sa médaille était puissante.

Elle avait l’effet d’inverser l’effet d’une médaille. Cela signifiait que la médaille Désespoir pouvait inverser tous les attributs que le démon était supposé avoir à sa naissance.

Par exemple, si le démon était censé être un ange, il deviendrait un ange déchu ; ou si le démon devait être un elfe, il deviendrait un elfe noir ; ou s’il était censé être un chevalier saint, il deviendrait un Dullahan.

De plus, un démon « inversé » était plus axé sur l’offensive qu’il l’aurait été au départ.

« Je suppose que l’utiliser est vraiment la voie à suivre. Heureusement, j’ai toujours ma médaille de Création. » (Procell)

En examinant de plus près la médaille Désespoir, j’avais découvert que le phénomène d’inversion ne se produisait que lors de la synthèse d’une médaille Désespoir originale. Lors de la synthèse avec une médaille d’imitation Désespoir, l’imitation n’ajoutait qu’un attribut d’obscurité, tout comme Obscurité et Mal le feraient.

Comme je pouvais juste une fois faire un démon inversé, je devais réfléchir soigneusement à ce que je voulais qu’il soit. Ou alors j’aurais dû si je n’avais pas encore pris ma décision.

Je pensais que les démons de type ange déchu, qui avaient de nombreuses compétences utiles, étaient si rares que les médailles Désespoir pourraient être le seul moyen de les obtenir.

Mon esprit fixé sur cette décision, j’étais allé chercher Kuina qui devrait être dans sa chambre en ce moment.

Même si les démons ne pouvaient pas nuire à leurs Seigneurs-Démons ou désobéir à leurs ordres, ils étaient libres de faire tout le reste. Il leur était même possible de trouver un moyen indirect et astucieux de ruiner leurs Seigneurs-Démons. Jusqu’à ce que je puisse m’assurer que je pouvais faire confiance au démon nouvellement né, il était préférable d’avoir un autre démon pour m’escorter. Et étant donné que les anges déchus avaient tendance à être très intelligents et avaient également des personnalités déformées, il était vraiment conseillé d’avoir un gardien.

Kuina était particulièrement apte à me garder dans ces situations. Elle avait beaucoup de résistance contre toutes sortes de magie au point où elle en était immunisée, et son utilisation des illusions lui avait donné la capacité de voir à travers les illusions des autres.

« Père ! Kuina a fini de se préparer ! Je peux venir à tout moment ! » (Kuina)

La chambre de Kuina était parfaitement rangée et ses affaires étaient emballées dans des boîtes.

Nous allions déménager dans notre nouvelle maison dans la salle de réveil demain, alors nous avions tous été très occupés ces derniers temps à faire nos bagages.

« Heureux de savoir que tu es prête. Alors, Kuina, j’ai l’intention de créer un nouveau démon en ce moment, et je me demandais si tu pouvais être présente à sa naissance. »

« Kay! Compris ! Kuina est tellement excitée de voir la nouvelle petite sœur ! » (Kuina)

« … Tu recommences, déclarant arbitrairement tout de suite que ça va aller ça va être une fille. » (Procell)

Je veux dire, le nombre de mes subordonnés masculins avait augmenté récemment, vous savez. Duke est un homme, les dragons des ténèbres sont principalement des hommes, et environ la moitié des Hurleurs des abysses le sont également.

« Mais, Père, chaque fois que tu utilises une médaille Création, c’est toujours fille comme nous. Oh, vas-tu aussi faire une enfant comme Tiro cette fois ? » (Procell)

En apparence, Tiro était un gros chien. Kuina demandait très probablement si le prochain démon que je ferais était aussi un type de bête comme Tiro.

« Non. Je prévois de faire un ange déchu cette fois, donc ce sera plus comme toi que Tiro. » (Procell)

« Alors, je suis sûre que ce sera une autre petite fille mignonne ! Kuina devrait préparer un cadeau ! Peut-être que les robes que je ne porte plus lui iront bien. » (Kuina)

Les résultats jusqu’à présent étant ce qu’ils étaient, je ne pourrais pas en dire beaucoup en réponse.

Si être un homme était mieux pour le nouveau démon, je n’avais aucun scrupule à le rendre masculin. Pour tirer le bon type de démon pendant la synthèse en utilisant ma Création, je ne pouvais pas me permettre d’avoir autant de conditions. Cela étant, j’avais toujours donné la priorité à la capacité du démon sur toute autre chose. Cela signifiait malheureusement que je ne choisissais pas consciemment le sexe du démon.

Mais cela ne veut-il pas dire que je veux inconsciemment qu’elles soient des filles ?

« Quoi qu’il en soit, allons-y. Je pensais créer le démon dans le donjon proprement dit. » (Procell)

« Kay! Oh, je parie que Tiro voudra aussi être là ! Père, vas-y, Kuina et Tiro te rejoindront sur place ! » (Kuina)

« Bien. Alors je vous attends toutes les deux. » (Procell)

Tiro s’était beaucoup attachée à Kuina.

… Le chien qui chasserait sa proie jusqu’aux extrémités de l’espace et du temps était plus comme un animal domestique.

*

Après un certain temps d’attente dans le donjon proprement dit, Kuina était arrivée sur le dos de Tiro.

Tiro était un grand chien à fourrure bleue et une langue longue et mince. Elle devait être excitée pour le démon sur le point de naître parce que sa langue était sortie et qu’elle respirait assez brutalement.

« Tiro-chan, tu vas avoir une petite sœur ! Prenons bien soin d’elle, OK ? » (Kuina)

« Gaugau! » (Tiro)

Tiro, la plus jeune jusqu’à présent, semblait très excitée d’avoir une petite sœur.

Mieux vaut alors y aller. Il est temps de créer le plus récent démon de rang S à Avalon : l’ange déchu ultime.

… Pour être honnête, à part la possibilité que les anges déchus soient exclusifs à la médaille Désespoir, je voulais en faire un juste au cas où je me battrais contre Belial. Si l’autre côté devait avoir un ange déchu comme l’un de ses atouts, avoir un des miens, mais d’un rang plus élevé devrait m’aider à y faire face.

Dans ma main, il y avait trois médailles.

Désespoir : une médaille puissante qui a la capacité d’inverser la nature d’un démon

Création : pour faire un ange déchu, j’allais la transformer en médaille Sainte

Planète : après avoir transformé ma Création en ceci et créé Aura, j’ai débloqué la capacité d’en faire des médailles d’imitation. Il a le pouvoir de gouverner la nature, ce qui devrait s’avérer utile à un ange protégeant le monde.

« Très bien, commençons. » (Procell)

J’avais fermé ma main et saisi fermement les trois médailles que je détenais. Une lumière légère et furieuse s’infiltra alors à travers mon poing fermé. Et quand j’avais ouvert ma main, la lumière s’était échappée.

Ainsi, j’avais transformé Création en Saint. Cela avait ensuite interagi avec Planète, me révélant ainsi une myriade de résultats possibles entre les deux. La compatibilité entre les deux étant excellente, ces démons possibles qui entraient et sortaient de mon esprit étaient à coup sûr des démons puissants.

J’avais cherché et cherché, de plus en plus haut dans la hiérarchie des anges. Après tout, plus l’ange était saint et haut dans la hiérarchie, plus il deviendrait puissant une fois qu’il tomberait.

La combinaison des deux médailles à elle seule pouvait déjà produire un démon puissant, mais je n’avais pas encore terminé. Il était maintenant temps d’ajouter le dernier ingrédient : Désespoir.

C’était maintenant la partie délicate. Il était d’inverser l’attribut du démon. Ce qui était autrefois censé être un être de compassion et d’amour qui nourrissait chaque vie dans le monde serait maintenant une force de destruction et de calamité.

Si je fais une seule erreur pendant cette étape, le pouvoir du Désespoir anéantirait les pouvoirs combinés de Saint et Planète, affaiblissant ainsi le démon.

« Là ! C’est toi que je cherche ! » (Procell)

L’image dans mon esprit était devenue plus détaillée : un ange aux ailes noires. Un séraphin qui était tombé dans l’obscurité, avait perdu sa noblesse et était vêtu de lumière noire.

Le flux de lumière qui coulait de ma main était devenu des particules et avait ensuite formé une silhouette. Lentement, régulièrement, sa véritable apparence était devenue de plus en plus claire.

Dans le cadre des dernières étapes, plutôt que de choisir qu’il ait un niveau déjà élevé, mais statique, j’avais choisi qu’il ait la capacité de monter à un niveau supérieur au prix d’être né au niveau 1. Je voulais qu’il soit juste fort. Un niveau statique ne pouvait tout simplement pas fournir cela.

Juste comme ça, le nouveau démon était né.

J’avais regardé le démon et l’avais examiné.

Elle était d’une beauté à couper le souffle. Elle était petite, mais sa beauté plutôt froide l’empêchait de ressembler à un enfant.

Sa peau était pâle. Si pâle, en fait, qu’elle en était presque translucide.

Elle portait une robe noire provocante, mais toujours très élégante. C’était une robe d’une seule pièce qui couvrait tout son corps à l’exception d’une ligne au milieu, exposant la zone située sous son cou, la moitié de ses seins amples et son nombril.

Sa caractéristique la plus accrocheuse, cependant, était ses ailes noir de jais qui étaient pleines de divinités.

J’avais également utilisé mes pouvoirs de Seigneur-Démon pour examiner son statut. Elle avait d’excellentes statistiques et des compétences incroyables. Sans aucun doute, elle était au sommet des anges déchus.

À l’instant suivant, elle ouvrit les yeux.

Elle était mon démon, mais il valait quand même mieux me débrouiller correctement.

Les anges déchus avaient corrompu non seulement eux-mêmes, mais aussi ceux qui les entouraient. Ils pouvaient garder en captivité et manipuler des membres du sexe opposé avec juste leurs visages parfaitement beaux et quelques chuchotements. Même si un démon ne pouvait ni blesser ni désobéir aux ordres de son Seigneur-Démon, tant qu’il ne violait pas ce qui précède, faire une marionnette avec son Seigneur-Démon était une réelle menace.

J’avais donc pris une précaution supplémentaire et pris du recul.

Et puis, l’ange déchu avait parlé.

« B-bonjour, Votre Majesté ! Moi, je suis l’Ange déchu Raphaël. … vous savez ! » (Ange Déchue)

Toute tension avait soudainement disparu.

La façon dont elle parlait m’avait donné l’impression qu’elle était une fille joyeuse. Ou peut-être timide ?

Quoi qu’il en soit, dès qu’elle parlait, l’image que j’avais d’elle avant était brisée. Son beau visage froid semblait approprié pour sa petite taille. Ainsi, une phrase qui me trottait dans la tête depuis lors me paraissait tout à fait exacte pour la décrire maintenant : une loli à gros seins.

Avant tout cela, elle n’avait dit que quelques mots, mais j’avais déjà tellement de questions. Votre Majesté ? C’est censé être moi ? De plus, ce « … vous savez ! », c’est tellement déplacé. Mais non, je devrais y penser plus tard. Pour l’instant, je dois la saluer.

L’impression qu’elle avait donnée pourrait être un peu décevante, mais il ne faisait aucun doute que son pouvoir était exceptionnel. Le pouvoir que Création et Désespoir accordaient était vraiment quelque chose.

Et donc, une bonne salutation était de mise.

« Un plaisir de te rencontrer. Je suis le Seigneur-Démon de la Création, Procell. Je suis le Seigneur-Démon qui t’a créé. Ange Déchue Raphaël, j’attends de grandes choses de ta part. J’espère que tu illumineras mon chemin vers la domination avec ta sombre lumière. » (Procell)

Je l’avais dit avec un visage souriant, puis j’avais tendu la main.

Puisqu’il y avait un peu de distance entre nous, Raphaël se précipita précipitamment. J’avais essayé de rester calme.

Quand elle fut assez proche, elle tomba soudainement. Et elle n’était pas tombée n’importe où ; elle avait enfoui son visage dans mon entrejambe.

Son visage, jusqu’à ses oreilles, devint rouge vif. Elle avait ensuite précipitamment retiré sa tête de mes régions inférieures et avait essayé de se lever. Encore une fois, essayer de le faire. Peut-être dans sa panique, elle avait glissé et était tombée une fois de plus. Cette fois cependant, la jupe de sa robe était entièrement retournée. Est-ce parce qu’elle est une ange déchu que ses sous-vêtements sont si… osés.

« Waaa, tellement embarrassant. Pour cette bévue, j’en suis sûre, vous vous dîtes quelque chose comme “quoi, êtes-vous une tête en l’air” ou quelque chose ? “Il semble que vous ne serez d’aucune utilité au combat. Mais vous ferez peut-être bien de me faire plaisir ? Laissez-moi vous goûter. Vous êtes une chienne qui aimez soudainement enfouir son visage dans l’entrejambe des gens, donc je parie que vous le voulez aussi, n’est-ce pas ?”. Oh, je peux déjà l’entendre. … vous savez. » (Ange Déchue)

« … Es-tu une idiote ? » (Procell)

J’avais ainsi rétorqué inconsciemment.

Où dans le monde trouveriez-vous un Seigneur-Démon incompétent qui fera usage d’un démon de rang S comme si ce n’était rien de plus qu’une prostituée !? Aussi, est-ce qu’elle imitait juste ma voix ? Était-ce censé être moi ?

Après avoir respiré, j’avais tendu la main à celle qui était toujours par terre.

« Écoute, tu es forte. Comme je l’ai dit, j’attends de toi de grandes choses. Surtout au combat. Alors, arrête de dire ces choses étranges, d’accord ? » (Procell)

« Woah. Je suis tellement contente de naître avec un si bon Seigneur-Démon. Je ferai de mon mieux ! » (Ange Déchue)

Raphaël l’avait dit et m’avait ensuite pris dans ses bras.

De tous mes démons, elle avait été la première à être aussi spéciale, donc je ne pouvais pas m’empêcher de m’inquiéter que ses excellentes statistiques et compétences pourraient être comme lancer des perles devant des porcs.

… Mais non. Si elle suit suffisamment de formation, tout devrait bien se passer.

Je m’étais ainsi convaincu.

« Père, comme je l’avais prédit, une autre adorable sœur est née ! Kuina ne manquera pas de te former complètement, Raphaël. Tiro t’aidera aussi. » (Kuina)

« Gaugau! » (Tiro)

Kuina et Tiro, qui avaient observé jusqu’à présent, semblaient de bonne humeur.

Heureusement, j’avais pu laisser la formation de Raphaël à la très utile Kuina. Avec le style tenace et indéfectible de Kuina, Raphaël devrait être formée. Au moins, de sorte à ne pas m’inquiéter.

« Oui, je ferai de mon mieux pour être une camarade fiable ! » (Raphael)

« La formation de Kuina sera difficile. Assure-toi de suivre les instructions de Kuina ! » (Kuina)

« Oui, professeur ! … vous savez. » (Raphael)

Une étrange relation enseignant-élève s’était ainsi formée.

« Kuina, emmène Raphaël à la Caverne Cramoisie et fais la monter de niveau. Je veux voir ses capacités en action, donc je vais venir cette fois. » (Procell)

« Kay! Nous allons y aller après avoir fait quelques préparatifs. Je demanderai également à Rorono-chan si elle veut venir. Après tout, il est important de déterminer quelle arme Raffe-chan va utiliser. » (Kuina)

Kuina avait déjà entraîné plusieurs de mes démons. J’ose dire qu’elle avait un talent pour former les autres. Le fait qu’elle soit le meilleur démon d’Avalon n’était pas seulement un spectacle.

Quant à Raphaël, elle hocha la tête et semblait excitée, mais j’avais pu remarquer que ses jambes tremblaient.

Se peut-il qu’un démon de rang S ait peur de combattre un ennemi ?

Il était certain que ses statistiques et ses compétences étaient magnifiques, mais mon inquiétude était de savoir si elle pouvait en tirer pleinement parti. Avec un peu de chance, lors de ce voyage dans la Caverne Cramoisie, cette inquiétude serait atténuée, sinon anéantie.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Claramiel

Claramiel

Bonjour, Alors que dire sur moi, Je suis Clarisse.

7 commentaires

  1. Merci pour le chapitre.
    Ps: on as pas l'image des stats comme pour ses autres demons?

  2. Merci pour le chapitre.
    Avec Aura et Raff-chan ça lui fait deux Loli à forte poitrine.

  3. Je signale une faute de frappe, peut être un point d'exclamation ? :

    Et elle n’était pas tombée n’importe où ; elle avait enfoui son visage dans mon entrejambe l.

    Et la, je suis arrivé a me connecté 😵

Laisser un commentaire