Maou-sama no Machizukuri! - Tome 1 - Chapitre 22

Bannière de Maou-sama no Machizukuri! ***

Chapitre 22 : Conquête de Donjon

***Retour au point de vue de Procell***

« Nous allons bientôt commencer. » (Procell)

Je me suis étendu sur le sol avant de décider de commencer sérieusement la conquête du donjon du Seigneur-Démon du [Vent], Stolas.

Jusqu’à maintenant, je regardais juste la situation depuis la salle blanche qui était adjacente aux deux donjons.

« Père, c’est ennuyeux... » (Fille-Renarde)

La Fille-Renarde gonfla ses joues.

« Oui, désolé. Je pensais juste qu’il était préférable d’attaquer après que leur nombre se soit quelque peu réduit. De plus, s’il y avait quelqu’un que les Golems ne pouvaient pas gérer, nous pourrions fournir une aide en étant ici. » (Procell)

La Seigneur-Démon du [Vent], Stolas était en colère. En outre, elle avait le genre de personnalité qui n’acceptait pas la défaite. Si les choses restaient telles quelles, alors elle enverrait son armée vague par vague... accumulant ainsi des sacrifices.

Je n’étais pas vraiment désireux d’attaquer son donjon uniquement comme cela, alors il valait mieux l’envahir après que sa force de combat fut diminuée.

Je n’avais aucune inquiétude quant à sa conquête de mon donjon, car j’avais pu voir son armée dans cette salle blanche et elle n’avait pas le moindre démon résistant aux attaques physiques comme les slimes et les démons de type fantôme qui m’auraient inquiété. Elle n’avait pas non plus de démons pouvant servir de bouclier.

En premier lieu, le [Vent] était un attribut affilié à la mobilité et à la furtivité.

Les démons avec l’attribut [Vent] tendaient donc à être mobiles, mais faibles en ce qui concernait la résistance. Pour être francs, ceux qui ne pouvaient pas utiliser leur pleine vitesse allaient devenir des cibles faciles dans mon donjon.

La Browning D2, calibre 50 (amélioré)

Longueur totale : 1560 mm

Poids : 38 kg

Calibre : 12,7 mm X 99

Système de chargeur par tambour : 110 balles par tambour (Système alimenté par une bande ; 110 munitions sur chaque bande)

Cadence de tir : 650 balles par minutes

Portée effective : 2000 mètres

Armés de mitrailleuses lourdes, les golems de mithril étaient capables de faire une pluie de projectiles de 12,7 mm à partir de deux kilomètres de distance.

En d’autres termes, les salles simplistes de deux kilomètres de long se trouvant dans le donjon signifiaient que dès que la personne mettait un pied dedans, elle était à portée de tir. En outre, le manque d’endroit où se cacher et de couverture avait rendu mon donjon cauchemardesque.

Les golems de mithril possédaient une force physique et une endurance supérieures à celle d’un démon de rang A normal, mais ils étaient lents et leurs capacités globales de combats étaient plutôt faibles.

Cependant, s’ils manipulaient des mitrailleuses lourdes, tous ces points faibles seraient oblitérés et ils pouvaient pleinement utiliser leur capacité offensive.

La puissance de feu normale d’une arme utilisée pour un avion, de calibre 50, allié à la grande force physique des golems et les enchantements des naines se combinaient, donnant ainsi une puissance de feu supérieur à celle d’un démon supérieur de rang A.

L’ennemi devrait être un démon de rang S pour pouvoir résister à ce type de puissance de feu qui en plus pouvait être utilisé environ 10 fois par seconde.

« Le donjon de Père est vraiment simple, mais tellement puissant. C’est incroyable ! » (Fille-Renarde)

« C’est en fait plus compliqué qu’il ne le semblerait de prime abord. » (Procell)

Mon donjon aurait pu ressembler à un simple donjon de type grotte, mais il y avait quelques nuances.

Le sol était subtilement incliné, la pente devenant plus raide, plus l’on était proche de l’entrée. Cela semblait peu, mais une inclinaison de même 1 ° produirait une différence de trois mètres entre l’entrée et la sortie.

Même si une balle d’un fusil pouvait se déplacer à trois fois la vitesse du son et avait une trajectoire principalement droite, elle serait quand même affectée par la gravité et donc tomberait de 20 à 30 mètres avant d’avoir parcouru les deux kilomètres. L’inclinaison de quelques degrés permet de compenser cette chute.

Les golems tiraient depuis un point plus haut, de sorte qu’il serait plus facile pour eux de toucher leurs cibles, mais pour toute attaque venant de l’entrée, cette élévation se retournerait contre l’attaquant. Et même si sa trajectoire devait être envoyée vers le plafond, alors la hauteur du plafond entraverait l’attaque.

Toutes attaques liées aux lois de la nature et de la gravité ne pourraient atteindre les golems.

Et, même si les mitrailleuses des golems leur étaient volées, les utiliser contre eux serait inefficace.

En déployant deux golems, tout temps d’arrêt dû au chargement de l’arme serait effacé et cela donnerait le temps aux canons de refroidir.

En outre, une grande quantité de mines terrestres avaient été déployée à une certaine distance des golems et près de celle-ci se trouvait des pièges à gaz neurotoxique.

« Maître, la première salle vient d’être franchie. » (Ancienne Naine)

L’ancienne naine, qui pouvait partager ses sens avec ceux des golems, m’avait chuchoté cela.

J’étais un peu surpris, je ne m’attendais pas à ce qu’ils atteignent la seconde salle.

« Hee. Et après ? » (Procell)

« Ils sont morts immédiatement après être arrivés dans la pièce suivante. Changer de pièce leur a fait baisser la garde, quelle folie ! » (Ancienne Naine)

« C’est bien. » (Procell)

Même s’ils pouvaient passer la première salle, la seconde était exactement pareille.

La troisième salle par contre était bien plus difficile. Il s’agissait de la dernière salle, de sorte que tous les golems déployés là-bas étaient armés avec des armes qui leur étaient propres.

Selon l’information fournie par l’Ancienne Naine, Stolas avait utilisé des démons considérablement puissants en tant que bouclier afin de pouvoir passer la première salle, mais il semblerait qu’elle ne puisse refaire ce mouvement. Et si elle ne pouvait pas le refaire, alors détruire mon donjon lui serait impossible.

« Mais, Maître, le démon [Dragon] à propos duquel nous étions inquiets n’a pas encore fait son apparition. Peut-être a-t-il été chargé de la défense. » (Ancienne naine)

March nous avait expliqué certaines choses à propos de mon adversaire.

Le parent de Stolas était le Seigneur-Démon [Dragon], Astaroth, peut-être le Seigneur-Démon le plus puissant existant.

Elle m’avait également appris que comme ma médaille [Création], la médaille [Dragon] avait aussi une [Synthèse] spéciale.

March m’avait dit : « C’est vraiment difficile à gérer, mais en termes de capacité de combat, il est le plus fort. Dire quoi que ce soit de plus serait tricher. »

C’était dur à imaginer que cette médaille n’avait pas été donnée à Stolas.

Est-ce qu’elle conservait sa force ? Où y avait-il une raison pour laquelle elle ne pouvait l’utiliser ? Était-ce trop grand pour pouvoir entrer dans mon donjon ?

De toute manière, je devais rester vigilant.

« Bien, allons-y. » (Procell)

« Youpis ! » (Fille-Renarde)

« Compris, Maître. » (Ancienne naine)

« Mon seigneur, montrons-leur la puissante de votre légion de morts-vivants. » (Wight)

Et ainsi, enfin, nous avions commencé la conquête du donjon de Stolas.

La Seigneur-Démon du [Vent], Stolas avait envoyé une part considérable de ses démons pour attaquer mon donjon.

Sa défense était donc clairsemée.

Il restait une demi-heure. Cela suffirait largement à finir cette [Guerre].

*

« Fuhahah, mon seigneur, comment est-ce ? Le pouvoir de la légion de morts-vivants ! » (Wight)

Le démon squelette qui portait une robe élégante ressemblant à un noble et qui riait à voix haute, était Wight.

Il commandait vingt démons morts-vivants et exterminait les ennemis.

J’avais entendu dire que sa compétence lui permettait d’instantanément entraîner les morts-vivants, j’avais donc acheté un squelette pour chaque fusil d’assaut que j’avais en ma possession.

La première salle était une vallée.

Un pas de côté et nous tombions dans un précipice.

Dans cette vallée, les monstres ailés tournaient haut dans le ciel.

Les risques du fait de devoir marcher n’étaient pas un problème pour eux.

Le problème pour nous était qu’ils attaquaient depuis nos angles morts. En outre, ils ne s’approchaient pas de nous à moins de nous attaquer. Un démon ordinaire serait probablement déjà à la limite de sa capacité intellectuelle en pensant à la manière dont il pourrait les affronter.

« Mon seigneur, il n’y a pas d’angles morts dans la vision de la légion de squelettes. Permettez-moi de vous montrer que nos 42 yeux voient tout. » (Wight)

Mais cela, c’était uniquement si leur ennemi était ordinaire.

Wight était connectée aux 20 squelettes et voyait ce qu’ils voyaient.

Il avait donc demandé aux squelettes de regarder dans toutes les directions et donc, avait ainsi éliminé les angles morts.

Et, grâce aux ordres de Wight, les squelettes avaient démontré leurs excellentes coordinations.

À son signal, les squelettes avaient immédiatement ouvert le feu et ainsi, avaient abattu l’un des démons volants.

« Wight, bien joué. » (Procell)

« Mon seigneur, je suis honoré d’avoir reçu votre louange. » (Wight)

Lui, toujours de manière élégante, m’avait remercié.

Bien que ses statistiques soient faibles, sa performance était vraiment remarquable.

Même s’il me remerciait, il restait vigilant face à son environnement.

« Mademoiselle Fille-Renarde, pouvons-nous emprunter votre force ? » (Wight)

Wight leva brusquement la tête et regarda la fille-renarde.

« Ouais─ ! » (Fille-Renarde)

La Fille-Renarde hocha la tête d’assentiment.

« Mademoiselle Fille-Renarde, à 60 ° au sud-est, dans 3. 2. 1. Maintenant ! » (Wight)

« J’y vais. » (Fille-Renarde)

Au signal de Wight, la Fille-Renarde appuya sur la gâchette de son arme.

Le fusil remodelé de la Fille-Renarde fit alors feu. La balle se fragmenta en d’innombrables projectiles qui atteignirent le démon vert de type aigle.

L’ennemi était un démon de rang B. Il avait pu encaisser les balles de 5,56 mm des squelettes. Mais, il n’avait pu éviter ces balles même après les avoir vus.

Wight avait magnifiquement évalué la situation, et avait déterminé que les squelettes avec leurs armes ne pouvaient faire quoi que ce soit à ce démon de rang B, et donc il avait demandé à la Fille-Renarde qui avait un plus gros calibre de venir l’aider.

Cela montrait que je pouvais compter sur lui.

« Comme prévu de Mademoiselle Fille-Renarde. Être capable de faire tomber ce formidable ennemi en un seul coup ! » (Wight)

« Laisse-moi faire ! » (Fille-Renarde)

Elle l’avait abattu sans aucun problème. Elle était de bonne humeur.

Wight était vraiment excellent. Comme je souhaiterais qu’il soit né au rang S.

Voulait-elle être louée ? Elle, d’une manière plutôt évidente s’était rapprochée de mon bras droit, et bien sûr, je lui caressai alors la tête.

Ses cheveux doux et ses oreilles de renard étaient vraiment agréables.

« Youpis ! La main de Père est si grande ! » (Fille-Renarde)

L’Ancienne Naine avait l’air envieuse alors qu’elle nous regardait sans relâche. Je suppose qu’elle voulait aussi faire un exploit afin d’être aussi louée. Mais, il semblerait aussi qu’elle ne pouvait pas le demander.

Eh bien ! Maintenant, nous devrions continuer à agir comme nous l’avions fait jusqu’à présent.

On pouvait déjà voir la sortie de la première salle.

Peut-être cela ne va-t-il pas aussi bien se passer qu’avant, alors nous devrions nous préparer.

 

 

 

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Laisser un commentaire