Magika No Kenshi To Shoukan Maou – Tome 3 – Chapitre 5 – Partie 3

Bannière de Magika No Kenshi To Shoukan Maou ***

Chapitre 5 : Le Dieu sans visage

Partie 3

« Attendez un peu, Beatrix-sama, Damian-sama, Eleonora-sama. »

Le directeur Otonashi baissa respectueusement la tête devant les trois Einherjars qui apparurent dans la salle des professeurs.

« … Le champ de bataille m’attend, vous savez ? » répondit Beatrix.

Beatrix avait le sourire aux lèvres. Ces joues rougissaient comme une jeune fille amoureuse.

« Beatrix ~, avez-vous vraiment besoin de nous trois ici ~ ? Pour ce genre d’école, vous voyez ~, » la jeune femme de petite taille appelée Damian avait parlé tout en montrant sur son visage le fait qu’elle trouvait la situation ridicule.

Le pouvoir magique des femmes était plus élevé que celui des hommes. À l’époque actuelle où de nombreuses femmes étaient bien meilleures au combat que les hommes, le nombre de femmes nommées par des noms masculins n’était pas rare.

« Trois personnes ne sont toujours pas assez, Damian. Après tout, notre adversaire est un Roi. En fait, nous ne devrions pas seulement en apporter trois, mais venir ici avec encore plus de personnes, mais, comme c’est une demande soudaine, ce n’est pas possible, » déclara Beatrix.

« Que la capitaine perde… peut-être qu’il y a une erreur, » Eleonora, qui était une dame avec une grande stature tout en longueur, mince et bien proportionnée, chuchota sans expression.

« J’ai sans aucun doute perdu face à lui, Erii. Si celui qui m’a battu n’est qu’un étudiant normal, alors mes actions devraient brusquement chuter. Mais je peux vous garantir que ce garçon n’est pas seulement un adversaire normal. »

« Je vais les acheter ~, ces actions en chute libre, je vais les acheter à coup sûr ~… Et ensuite, je serai promu capitaine, » déclara Damian avant de faire sortir une voix rieuse. Son ton était vulgaire, mais elle avait une voix aiguë comme une enfant.

Une atmosphère confuse régnait dans la salle du personnel à cause des trois visiteurs.

« Père… Monsieur le directeur, » Kaguya, qui était en attente à cet endroit, avait coupé dans la conversation. « Le rapport selon lequel l’attaque a déjà été résolue aurait déjà dû arriver, n’est-ce pas ? »

Le rapport selon lequel la situation avait été résolue avec l’extermination des ennemis inconnus était déjà arrivé dans la salle du personnel. Cependant, le directeur Otonashi secoua la tête.

« Qu’est-ce que tu veux dire ? Ces filles sont venues capturer le magicien illégal et Charlotte, » répliqua le directeur Otonashi.

Le magicien illégal ici présent faisait référence à l’affaire Kazuki Hayashizaki.

« Oh, pourquoi ne pas faire en sorte que Ojou-chan aide aussi hein ~… Ou plutôt, je vois qu’Ojou-chan est assez forte, non ? Je peux sentir que sa présence n’est pas normale ~, » Damian fixa son regard sur Kaguya, le directeur Otonashi hocha la tête vers sa question.

« Bien sûr, Damian-sama. Kaguya… tu comprends, » déclara le directeur.

Après que le directeur Otonashi lui ait parlé, Kaguya avait l’impression que sa tête s’émoussait.

En plus de la brume qui emplissait sa tête, même ses propres émotions lui donnaient l’impression qu’elles allaient s’éloigner…

« … Oui, » répliqua Kaguya d’un ton catégorique.

« Bon, moi, Damian et Eleonora seront à l’avant-garde. La fille du directeur Otonashi assurera le soutien depuis l’arrière-garde. J’ai entendu dire que vous n’êtes pas seulement une étudiante moyenne, j’ai de grandes attentes à votre égard, d’accord. Je veux plutôt essayer de vous combattre un jour, fufufufu ! » déclara Beatrix.

Beatrix avait involontairement laissé échapper un rire comme une gamine qui attendait ses précieuses vacances.

« … Mon garçon, voici ma Formation du Ciel et de la Terre ! » déclara Beatrix par anticipation.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Un commentaire

Laisser un commentaire