Magika No Kenshi To Shoukan Maou – Tome 1 – Chapitre 5 – Partie 3

Bannière de Magika No Kenshi To Shoukan Maou ***

Chapitre 5 : La corrosion d’un Dieu

Partie 3

Kazuki s’était placé dans l’arène. Parce qu’il s’agissait d’un combat avec la Magie d’Invocation, aucune épée n’était présente à sa hanche, et un sentiment de solitude était présent en lui.

« Je viens de me souvenir que Kazuki n’a pas besoin d’accéder à l’Astrum avant le combat, n’est-ce pas ? » avait demandé Koyuki qui agissait encore une fois comme arbitre pour ce duel.

« Ma Robe Magique en forme d’anneau est toujours fixée à mon doigt. On dirait que je suis constamment connecté avec Leme, » répondit-il.

« Est-ce que c’est bien ainsi ? D’une façon ou d’une autre, c’est indécent. Alors, commençons dès que possible, » déclara Koyuki.

« Ah, s’il vous plaît, attendez un peu ! Mon cœur est encore en train de se préparer ! Ah ! » s’exclama Kamiizumi.

Kamiizumi avait pris une profonde bouffée d’air, puis, après l’avoir relâchée, elle s’était calmée en affichant une expression qui la faisait apparaître comme si elle était une tout autre personne.

Ce changement permis par la concentration mentale d’un épéiste de première classe était rapide. Puis, instantanément, sa tête s’était penchée sur le côté.

« Kazuki-dono, auparavant votre renommée a été racontée par Kana-shishou [1]. Iori, la première fille du Clan Kamiizumi, je vous dis respectueusement que je souhaite ardemment un match ! » déclara Iori.

« Alors, les préparations sont maintenant faites... Commencez ! » déclara Koyuki.

Puis, elle avait pris son sifflet et avait soufflé dedans. Kamiizumi avait dégainé son épée dès cet instant.

« J’arrive ! » cria Kamiizumi.

Le résultat décidera si je peux rester dans la Division Magie, pensa Kazuki.

« ... Barrett ! », Kazuki avait anticipé cette action en chantant sa Magie d’Invocation.

Mais l’avancée de Kamiizumi avait vacillé comme une brume provoquée par la chaleur, et les projectiles de flammes avaient été évités. Elle ne ralentissait pas du tout sa charge. Kazuki, voyant la qualité de ce mouvement, avait renoncé à pouvoir là frapper avec Barrett. Le deuxième Barrett avait été également évité, Kamiizumi avait ainsi pu s’approcher de lui.

« Préparez-vous ! » L’épée courte s’était alors déplacée avec force et vitesse.

Kazuki avait facilement lu la respiration et les différents mouvements de l’adversaire, et donc, il avait légèrement plié son dos en parfaite synchronisation permettant ainsi à l’épée de ne pas le toucher de justesse.

« Comme prévu du grand frère de Kana-shishou ! » s’exclama-t-elle.

Kazuki, tout en se penchant vers l’arrière, avait libéré un coup de pied afin de se propulser directement vers elle. Voyant une attaque totalement imprévisible arrivée sur elle, Kamiizumi avait démontré une expression de surprise. Bien sûr, en raison de la puissance magique défensive, un coup de pied libéré alors qu’il se trouvait dans une posture déséquilibrée ne produirait aucun dommage réel.

Le pied de Kazuki avait ainsi été repoussé par le contrecoup bleu provenant du Pouvoir Magique défensif.

En utilisant cet effet, Kazuki avait sauté d’une grande distance vers l’arrière.

« Avec l’effet de recul induit par mon propre Pouvoir Magique défensif, cette distance... !? » s’exclama Kamiisumi.

Afin d’éviter de subir une nouvelle attaque d’elle, Kazuki avait utilisé le renforcement physique et avait acquis une certaine distance.

« ... Bien joué ! » Kamiizumi s’exclama d’admiration et de nouveau face à Kazuki, elle se mit à courir vers lui.

Kazuki avait relancé un nouveau Barrett, mais Kamiizumi avait encore une fois évité l’attaque et était arrivée au corps à corps avant de frapper avec son épée courte.

Mais un combat rapproché n’était pas seulement une question de capacité à l’épée ! Il pouvait toujours s’échapper !

Kazuki luttant désespérément face à la frappe de Kamiizumi avait fait le coup de pied volant encore une fois tout en continuant à s’échapper.

Après avoir gagné une certaine distance en courant d’un endroit à l’autre, un sort de Barrett avait été libéré. Mais il avait encore une fois raté sa cible... !

Avec la tension induite par cette bataille d’évasion, les tribunes étaient excitées. D’un seul coup d’œil, on peut voir qu’il s’agit d’une concordance égale en capacité.

« Comment la Magie d’Invocation a-t-elle pu être éludée comme ça !? » s’exclama Kaguya.

Si cela devenait une bataille prolongée, alors le Pouvoir Magique de ce côté ne ferait que s’épuiser !

« ... Otouto-kun ! Utilisez ma magie d’invocation ! Si c’est fait, je pense que vous pouvez gagner... Ma compatibilité avec vous, Otouto-kun, n’est aaabsolument pas mauvaise, c’est ce que je crois !! » Kaguya avait crié depuis l’un des côtés du ring.

Sans le vouloir, Kazuki avait été distrait à cause de ça. Il avait dirigé son regard vers Kaguya. Kaguya avait encore aujourd’hui cette expression bouleversée et inquiète. Elle était comme une mère qui allait en classe afin d’assister à un événement de son fils.

Même si je n’ai aucun souvenir de ma mère. Le niveau de positivité de la fille est de 68 selon les données qui flottent devant mes yeux. Mais même ainsi, c’est sûrement l’émotion d’une profonde affection envers son cadet. C’est même ce que la personne elle-même m’a dit, donc cela doit en être ainsi, pensa Kazuki.

Même comme prévu, je veux aussi penser que je suis aimé par cette senpai. Je veux le croire.

Je veux davantage être aimé par Senpai.

Au moment où cette pensée était apparue dans son esprit, l’incantation d’Asmodée s’était mise en place dans l’esprit de Kazuki.

Elle peut être chantée !? La Magie d’Invocation de Senpai ! s’exclama intérieurement Kazuki.

Kamiizumi s’était approchée pour attaquer. Face à ça, Kazuki avait rapidement acquis une certaine distance afin de pouvoir incanter la magie de Kaguya.

« Le désir qui se cache dans la mer de l’esprit, passant à travers la chair pécheresse en étirant cette main ! Incarnation de la violation, enroule-toi autour du désir tel qu’il est ! Tentacule du désir, Kuro Shokushu [2] ! » »

Les Stigmas de Kazuki brillaient d’une lumière violette, « kukukuku... » La voix rieuse d’Asmodée résonna dans l’arène, en provenance de l’Astrum. Et en même temps que cela se produisait, sous les pieds de Kamiizumi, une fissure était en train de s’ouvrir. De là, un océan de choses vivantes ressemblant à d’énormes tentacules qui se tortillaient et s’étiraient les uns à côté des autres était apparu. Il s’agissait de la Magie d’Invocation de Niveau 1 d’Asmodée : Mers de Tentacules.

Kamiizumi avait évité les tentacules en utilisant sa capacité de Prévoyance. Mais, les tentacules persistaient à la poursuivre. L’un des tentacules s’était alors serré autour de l’un de ses pieds, et face à la sensation d’un contact étrange, la voix de Kamiizumi avait fui hors de sa bouche. « Hiii! »

L’épée courte avait brusquement été abaissée et le tentacule avait été coupé en deux, mais entre-temps, un nombre inconnu de tentacules continuait à s’accrocher à Kamiizumi.

Pour un épéiste qui utilisait l’agilité comme fondement de ses actions, c’était peut-être le pire ennemi naturel qu’il pouvait rencontrer.

« ... Quand ma Diva invoque sa magie, je crois qu’il n’y a rien d’autre que des choses dégoûtantes qui arrive. Je suis vraiment désolée, » à l’extérieur du ring, Kaguya était devenue dégoûtée d’elle même en voyant la scène se déroulant devant elle.

Est-ce que c’est le cas, si mon propre être ne croit pas le niveau de positivité, ce n’est pas bon.

L’affection de cette personne envers moi-même, si je ne crois pas qu’elle gonfle fièrement ma poitrine, ce n’est pas bon.

Avec son état d’esprit si positif, il s’agissait d’une chose tout à fait naturelle qu’elle pense ainsi.

Kazuki regarda Mio après ça. Quoi ? On dirait qu’elle veut dire ça, la fille me regarde en ce moment, pensa Kazuki.

Mais même cette attitude tordue était récemment devenue quelque chose de mignon selon l’opinion de Kazuki.

Cette fille..., envers quelqu’un comme moi, pensa Kazuki.

Parallèlement à cette pensée, à l’intérieur de son esprit, l’incantation de Phoenix débordait.

Ce sort, chante-le. Dans le stade, Kanae avait senti dès le début ce phénomène inhabituel.

« Ii-chan, ne te laisse pas distraire par ces tentacules ! Il a pu gagner le temps pour chanter son sort ! » cria Kanae.

En s’échappant loin des tentacules, Kamiizumi avait fait un visage du genre « Ahh » et elle avait finalement prêté attention à Kazuki.

Kanae avait perçu une flambée de Pouvoir Magique et c’est pour cela qu’elle avait crié sur son élève.

Le visage de Kamiizumi avait été submergé par l’impatience et elle s’était mise à courir avec force. Le temps restant était vraiment très réduit. Et vers un Kazuki qui incantait son sort, Kamiizumi avait levé son épée au-dessus de sa tête — à ce moment-là, les tentacules venant de l’arrière s’étaient emmêlés aux jambes de Kamiizumi. Et à cause de ça, la jeune femme était arrivée trop tard. Les Stigmas de Kazuki se mirent alors à briller avec plus d’intensité, ce qui n’avait jamais été vu jusqu’à présent — les pouvoirs magiques étaient en éruption tout autour de lui.

« Du crépuscule à l’aube, ô oiseau immortel, accorde cette aile d’espoir sur mon dos ! La destruction avant la renaissance, viens ici... ! Ailes Flamboyantes, Kaijin Kaesu Kaesu Hiiro no Tsubasa [3]! » incanta Kazuki.

Il s’agissait de plus puissante magie d’invocation utilisable avec une valeur de positivité de 100 — Le niveau 5.

D’un seul coup, une chaleur intense avait été soufflée en provenance du dos sur le haut du corps de Kazuki, puis cela s’était tordu en une courbe. Son corps ressemblait maintenant à une fusée lancée dans le ciel. Kamiizumi avait frappé en vain dans l’espace devenu vide. Après ça, Kazuki regardait cette scène depuis le ciel.

Kamiizumi qui n’avait que sa propre épée comme méthode d’attaque avait déjà compris qu’elle était devenue impuissante. Et ainsi, elle avait regardé vers le haut avec stupéfaction.

C’était... une magie qui permettait d’emprunter les ailes du Phoenix qui venait se placer dans le dos du mage.

C’était sa manière de l’utiliser normalement, mais si c’était un épéiste comme lui qui l’avait, d’autres usages étaient possibles !!

« Bon ! » Kazuki, en battant les ailes comme un oiseau de proie s’emparant de sa proie se trouvant sur le sol, descendit en piqué vers sa cible. Avec toute la force présente en elle, l’aile droite était repliée vers la gauche à l’image d’un katana placé à l’intérieur de son fourreau.

Ces ailes sont devenues une épée entre mes mains. Même si je suis un Utilisateur de Stigma, un Seikon Mahou Tsukai [4], je suis également un épéiste, pensa Kazuki.

Et puis l’aile enveloppée dans l’autre s’était déchaînée en une fraction de seconde !

« Uooooooooooooooooooooooooooooooo ! »

Ce qui voulait dire qu’il avait frappé en une attaque en utilisant la longueur atteignant dix mètres en utilisant l’aile de flammes — L’une de ses spécialités, une technique Iainuki [5].

« Ce genre d’attaque, même avec Prévoyance, il n’y a aucune chance... ! » s’exclama Kamiizumi.

Le bruit du vent provoqué par Iainuki ne pouvait pas être comparé au katana d’une longueur inférieure à un mètre — *Gou*[6] avec ce son violent, Kamiizumi avait été fauchée.

Les flammes avaient effectué une trajectoire en un énorme demi-cercle ne permettant aucune action d’évitement pour Kamiizumi. La lueur bleue produite par le Pouvoir Magique défensif avait été écrasée comme de fragiles maisons pulvérisées par l’arrivée d’un tsunami géant.

« C’est fini ! » déclara Kazuma.

Face à une possible intoxication magique provoquée par une frappe surpuissante, voire mortelle, un sentiment d’anxiété s’était engouffré dans Koyuki qui était désormais en pleine panique. Elle avait haussé la voix face à ça. « Kyaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa !! »

En raison de l’impossibilité d’échapper à la vague de flammes, le Pouvoir Magique de Kamiizumi avait été réduit à néant. Les cris s’élevèrent après ça, Kazuki était également agité face à ce qui venait de se passer... L’ampleur de la force était vraiment inattendue même pour lui !?

En raison d’une petite panique qui avait submergé Kazuki, les ailes de flammes avaient été annulées, et il était tombé vers le sol. Ce n’était qu’après ça que Koyuki avait pu reprendre le contrôle de ses esprits et qu’elle avait finalement pu agir. Un *Piririririri* provenant du sifflet avait été entendu. Les applaudissements et les acclamations résonnaient comme le tonnerre dans le stade.

 

☆☆☆

 

— Je viens d’obtenir la victoire alors même qu’avant le combat, je pensais qu’il n’y avait aucune chance de victoire de mon côté, pensa Kazuki. Cette victoire... je l’ai obtenue grâce à la connexion avec les personnes présentes à mes côtés.

« Est-ce que ça va, Kamiizumi-senpai ? » demanda Kazuki.

« Fuee..., l’uniforme est tout brûlé. J’ai failli devenir une fille bien cuite…, » s’exclama Kamiizumi en plaisantant.

Kazuki avait tendu sa main vers Kamiizumi afin de l’aider. Au moment où Kamiizumi avait pris cette main et qu’elle s’était levée, l’uniforme et les sous-vêtements de la jeune fille étaient soudainement tombés. Tout s’était effrité en raison des flammes qui les avaient touchées juste avant après qu’elle ait fait ce mouvement.

« Haiii-Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !? » En constatant ça, Kamiizumi s’était complètement accroupie tout en élevant la voix et en se plaçant en boule.

Kazuki, paniqué, avait retiré son blazer avant de le placer autour de la jeune femme.

« ... WoW ! Quel gentleman... ! Pas possible ! Le grand frère de Kana-chan est si cool…, » murmura Kamiizumi alors qu’elle était gênée et timide.

D’un autre côté, leur arbitre, Koyuki, avait jeté un regard froid en direction de Kazuki. « Kazuki... dans quelle mesure votre compétence peut-elle être haute ? Pourquoi cette magie ne fait-elle que brûler les vêtements... ! Quelle magie originale… ! »

« Je ne peux pas faire quelque chose d’aussi habile ! Je ne comprends pas du tout toutes les subtilités de ce pouvoir ! » s’exclama Kazuma.

Après que Kamiizumi ait baissé la tête poliment, elle s’était mise à courir avant de disparaître rapidement du ring.

« Félicitations, Kazuki. Ça se passe bien, n’est-ce pas ? Bien que je pense que la méthode pour gagner est un peu étrange, » Mio était venue vers lui et, à mi-chemin, il avait déclaré ça à Kazuki en affichant l’un de ses rares sourires honnêtes.

De la poitrine de Kazuki, le sentiment d’accomplissement et de satisfaction bouillait.

À partir de maintenant, avec tout le monde, je peux…, pensa-t-il.

« Nii-sama…, » avec une expression d’insatisfaction, Kanae s’était approchée et elle lui avait parlé d’une voix maussade. « Nii-sama avec des ailes des flammes écarlates, l’image de l’Ange Nii-sama était vraiment cool... »

« Cette expression est désagréable ! » s’exclama Kazuki.

« Je ne peux pas y consentir, mais... si la Magie d’Invocation est utilisable jusqu’à ce point, alors, il est impossible de ne pas l’accepter, » même si elle gonflait ses joues en raison de la frustration, Kanae avait accepté le résultat du combat.

« Kanae, je resterai dans la Division Magie, » affirma une fois de plus Kazuki.

Pour quelqu’un comme moi, est-ce bien d’être heureux comme ça ? Se demanda Kazuki. D’une certaine façon, j’ai le sentiment que tout disparaîtra quand je me réveillerai de ce rêve.

« Le Conseil des Étudiants de la Division Magie est également d’accord. Pour moi, c’est devenu un lieu important, » continua Kazuki.

« Onii-chan qui m’a abandonné. Il a obtenu quelque chose comme un “Lieu important”. Ainsi, je le détruirai. » Une voix étrange s’était fait entendre dans la zone.

Ce n’est pas les paroles de Kanae qui se trouve devant moi, pensa Kazuki.

Quand il s’était retourné dans la direction de la voix qui était en vérité dans la direction même du public placé au bord du ring, une fille aux cheveux argentés était présente. C’était Kaya.

« Comme c’est cruel d’agir ainsi alors même que j’ai essayé très fort d’endurer tout ça. Même si je veux revenir à cette époque... Pourquoi Onii-chan est-il lié à ce genre de personnes et à ce Pouvoir Magique ? » demanda Kaya.

Cette fille... Kaya, elle peut voir l’énergie de Leme !? pensa Kazuki.

Avec ses lèvres adorables, Kaya bougeait et parlait froidement comme une machine. « C’est pourquoi j’arrêterai d’endurer plus longtemps... Onii-chan m’a abandonné et a obtenu un “Lieu important”, alors je vais tout détruire... L’Invitation du Dragon, Jaryuuu Shinshoku [7] !! »

Elle avait invoqué de la magie sans incantation. Et un bruit du monde qui se déchirait avait retenti.

Notes

  • 1 Shishou : Maître ou Professeur
  • 2 Kuro Shokushu : Tentacule noir
  • 3 Kaijin Kaesu Kaesu Hiiro no Tsubasa : Les Ailes Écarlates des Cendres du Renouveau.
  • 4 Seikon Mahou Tsukai : Magicien aux Stigmas
  • 5 Iainuki : Art de dégainer son épée, puis de couper son adversaire et de la rengainer dans le même mouvement.
  • 6 *Gou* : Son d’un rugissement.
  • 7 Jaryuuu Shinshoku : L’Invasion du Dragon Maléfique

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Laisser un commentaire