Ma maison est un point de concentration de magie – Tome 2 – Chapitre 70

Bannière de Ma maison est un point de concentration de magie ***

Chapitre 70 : Partager les connaissances avant le festival

La petite voix de Hesty résonna dans la salle silencieuse.

« Hein ? Ai-je dit quelque chose d’étrange ? » (Hesty)

« Non, ce n’est pas que ce soit étrange, en fait je suis content que tu l’aies dit. » (Daichi)

J’aurais plutôt dû le demander à Hesty dès le départ.

Même en jetant un coup d’œil à la pierre, elle était capable de la reconnaître.

« Oh, Hesty-dono vous savez ce que c’est ? » (Dianeia)

« Mn, le Roi-Dragon Étoile, est comme moi, un roi Dragon de type volant. Je le connais. C’est le maître d’un donjon céleste. » (Hesty)

Je vois, donc, il s’agit de l’écaille d’un roi dragon…

Des informations dont je n’étais pas au courant continuaient de circuler régulièrement.

« Ah… Que font ces gars de mon équipe de recherche… ? » (Dianeia)

Dianeia s’agita alors qu’elle semblait déprimée.

« Eh bien, merci pour le travail acharné. » (Daichi)

Pom pon, je lui tapotai l’épaule.

« Il est naturel que vous ne le sachiez pas. Cela fait au moins 130 ans qu’il n’a pas volé pour la dernière fois dans ces régions. Si vous continuez à rechercher les documents, je suis sûre que votre équipe pourra y trouver quelque chose. Par conséquent, ne vous sentez pas trop déprimée. » (Hesty)

« U, Umu… » (Dianeia)

Hesty, gentille fille continue !

« Je vois, donc le roi Dragon Étoile-sama est une existence qui a déjà vécu avant même ma naissance.. » (Anne)

Anne ne l’a-t-elle jamais rencontré ?

Ensuite, je suppose qu’il est logique qu’elle ne le sache pas.

« Alors, quel genre de gars est-il ? Ce roi Dragon Étoile. » (Daichi)

« Comment dois-je le dire, il a un très grand corps et une âme très douce. » (Hesty)

« Je vois que ça a du sens. » (Daichi)

L’écaille qui est tombée était vraiment grande, donc le corps principal serait encore plus grand.

« Je pense que c’est au moins dix fois la taille de ma forme de dragon actuelle… » (Hesty)

« Dix fois ou plus… ? Cela ne veut-il pas dire qu’il mesure au moins 300 mètres ? » (Daichi)

Est-ce que ce genre de chose a vraiment volé dans le ciel ?

Je ne l’avais pas du tout remarqué.

« Hm, même s’il vole dans le ciel, il le fait extrêmement haut. Flottant bien au-delà des nuages, il est donc naturel que nous ne le remarquions même pas. » (Hesty)

« Haa, est-ce que l’écaille est vraiment tombée de si haut ? » (Daichi)

« Même… si elle parvenait à créer un cratère au sol, ce ne serait pas étrange. Bien que Daichi-dono qui est capable de se défendre sans aucune difficulté soit le plus étrange. » (Hesty)

À ce point?

Eh bien, je suppose que pour eux, c’est comme une météorite qui tombe.

« Mais en premier lieu, pourquoi les écailles tombent-elles ? » (Daichi)

« Peut-être que c’est une mue ou quelque chose comme ça ? » (Hesty)

« Hein ? Hesty, est-ce que les dragons pouvaient perdre leurs écailles ? » (Daichi)

« Quand nous prenons nos formes humaines, nous ne le faisons pas. Mais sous nos formes de dragon, parfois nous le faisons. » (Hesty)

« Quand j’étais sous ma forme de dragon, j’en perdais aussi de temps en temps ~. » (Anne)

Anne avait vivement parlé avec nostalgie.

Est-ce une chose normale parmi ces filles ?

Eh bien, je suppose que c’est aussi très bien.

« Qui aurait pensé qu’un déchet de dragon provoquerait une telle chose ? » (Daichi)

« Ouais, même les bâtiments peuvent être détruits, ce n’est pas une plaisanterie… Juste avant notre festival, nous avons rencontré un problème comme celui-ci… ! J’ai besoin de penser à des contre-mesures… !! » (Dianeia)

Dianeia était à bout de nerfs alors qu’elle pensait avec inquiétude à une solution.

Il semblerait que chaque jour soit très difficile pour elle, cette princesse sorcière.

« Tant que j’ajuste mon horaire de sommeil, je pense que je devrais pouvoir y arriver à temps… … Pour le moment, je dois revenir et tenir une réunion d’urgence. ― Merci, Hesty-dono ! Et aussi Daichi-dono ! Vous m’avez sauvé en fournissant ces informations… » (Dianeia)

« Je n’ai vraiment rien fait… » (Daichi)

J’étais plutôt celui qui apprenait, j’étais juste assis sur le côté…

« Alors même si cela peut être égoïste de ma part de dire cela, mais je voudrais être excusé et quitter ce domaine immédiatement. Je dois me dépêcher et dire cette information au chef des chevaliers… » (Dianeia)

« Oui, fais de ton mieux ~. » (Anne)

« Je vous remercie ! Ensuite, je vous verrai la prochaine fois ! » (Dianeia)

En disant cela, Dianeia avait disparu de la boutique.

« Comme d’habitude, cette Dianeia, elle semble très occupée, n’est-ce pas ? » (Daichi)

« Eh bien, elle est après tout l’une des personnes importantes de cette ville. » (Anne)

C’est Anne qui avait parlé.

« Mn, je viens juste de faire le jus, mais maintenant nous avons une personne en moins… » (Hesty)

Hesty portait quatre tasses.

« S’il en reste une, est-ce que je devrais la boire ? Dans tous les cas, c’est parti. » (Daichi)

« Oui, merci. » (Anne)

J’avais accepté la tasse qu’Hesty me tendait.

Parce qu’il était fraîchement préparé, ça sentait vraiment bon.

« Hm, alors, je commence ~. » (Daichi)

J’avais bu le contenu de la tasse. Et quand je l’avais fait.

――Jarii !

Il y avait cette texture vraiment étrange.

Ou plutôt, est-ce même du jus ?!

J’avais l’impression que je ne faisais que boire une pomme crue, c’était comme l’un de ces régimes alimentaires liquides.

« … Hesty. Comment as-tu fait ça ? As-tu mis quelque chose de bizarre dedans ? » (Daichi)

« Je n’ai utilisé que des pommes ? » (Hesty)

« Mais j’ai l’impression qu’il y a ces parties vraiment dures. » (Daichi)

« Je viens de l’écraser complètement en utilisant ma magie ? Alors la mèche et la graine peuvent être un peu dures. » (Hesty)

« Ahh, je vois… » (Daichi)

Normalement, on enlèverait les graines amères et le cœur de la pomme, n’est-ce pas ? Mais il ne semble pas y avoir un tel bon sens ici.

Hesty l’avalait assez facilement.

J’avais tranquillement demandé à Anne qui était assise à côté de moi.

« … Anne, par hasard, Hesty est-elle mauvaise en cuisine ? » (Daichi)

« Hein, euh, Grande sœur est très indifférente en matière de nourriture ? Ou est-il préférable de dire qu’elle mangera n’importe quoi…? Il y a même eu cette fois où elle mangeait des matières premières, ou même de l’herbe… » (Anne)

Je comprends parfaitement maintenant.

Cela me rappelle que la première fois que je l’ai rencontrée, son estomac grondait, mais son expression était complètement impassible.

Elle avait une telle abondance de connaissances dans son esprit, mais elle est inattentive quand il s’agit de choses comme ça, hein.

« Hesty, à partir de maintenant quand tu cuisineras quelque chose dans le futur, ça te dérange si tu m’appelles ? » (Daichi)

« ? ― Mn, je comprends. Je ne sais pas vraiment pourquoi, mais si tu le dis, je le ferai. » (Hesty)

Pour le moment, je suis content d’avoir pu mieux connaître Hesty.

De plus, c’est probablement mieux si je ne lui demande pas d’aider à surveiller la boutique, non ?

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Un commentaire :

Laisser un commentaire