Ma maison est un point de concentration de magie – Tome 2 – Chapitre 39

Bannière de Ma maison est un point de concentration de magie ***

Chapitre 39 : Intrus légèrement gros

Depuis lors, ma maison avait un peu plus grandi.

En hauteur et en largeur, elle avait lentement grandi. Elle faisait maintenant au moins 30 mètres de haut.

Eh bien, pour améliorer la stabilité, les étages inférieurs avaient été agrandis et réaménagés pour ressembler un peu à un château. Cependant, j’avais essayé diverses choses.

« Hmm, d’une certaine manière, ça ressemble à un château ? » (Daichi)

À l’heure actuelle, cela ressemblait à un petit château de style japonais.

Mais il n’y avait pas de tuile sur le toit ni de mur en pierre… je ne pouvais pas dire si c’était bien ou non.

« C’est devenu un magnifique château, maître ! » (Sakura)

« Splendide… oui… la taille au moins est splendide. » (Daichi)

Plus je la modifiais, et plus je devenais difficile ! Je pense…

Eh bien, au final, je vivais toujours au dernier étage, donc rien n’avait vraiment changé.

« De toute façon, je devrais enregistrer comme cela. Ce sera Château. » (Daichi)

J’avais lié ce mot à l’image dans ma tête et l’avais enregistrée.

Et quand je lui rendis la forme de tour.

« Hmm, le remodelage de la maison semble bien se dérouler. C’est bien. » (Hesty)

« Oh, Hesty ? … Heu, quoi de neuf ? Pourquoi portes-tu une robe aussi étrange ? » (Daichi)

« Je pensais aller en ville… j’ai épuisé mes ressources. » (Hesty)

« Ahhh… C’est parce que j’en ai trop brisé ? » (Daichi)

En fait, quand je travaillais avec le bâton qu’elle m’avait fait, il avait commencé à se fissurer.

L’autre jour, j’utilisais une clé magique en continu, et après une dizaine de fois, le bâton avait lâché.

Il ne s’était qu’un peu brisé, mais cela suffisait, il ne s’était pas complètement brisé….

« Muuu… les os de ma queue sont gros, donc ça va. Mais je suis à cours des autres matériaux. » (Hesty)

C’était comme si elle disait cela avec les joues gonflées de déplaisir.

Pour que son travail se brise si facilement… il semblerait que cela soit assez gênant.

« Oui, désolé. » (Daichi)

« Uh, uh. J’ai été incapable de rendre le bâton assez puissant. Même s’il est capable de supporter la puissance magique… le nombre d’utilisations a été négligé. Donc, je vais le renforcer davantage. Pour cela, je vais acheter des matériaux. » (Hesty)

« Je vois. Je te suis reconnaissant, mais as-tu assez d’argent ? » (Daichi)

Avais-je demandé, et Hesty tapota la poche de sa robe.

De l’intérieur, j’entendis le bruit du métal.

« Je vais utiliser ce que j’ai eu avant. Cela ne me prendra que quelques minutes à faire le voyage. Attends juste le nouveau bâton. » (Hesty)

« OK, compris. Eh bien, je vais te laisser faire. » (Daichi)

« Hmm. » (Hesty)

Elle acquiesça puis partit.

« ... Est-ce que ça ne lui prendra vraiment que quelques minutes à cette vitesse ? » (Daichi)

« Hesty-chan est peut-être sous forme humaine, mais elle devrait pouvoir utiliser certains pouvoirs de dragons. Elle devrait pouvoir se déplacer rapidement. » (Hesty)

Oh certes, j’avais eu l’impression qu’elle avait soudainement commencé à bouger à une vitesse incroyable. Je vois, même sous forme humaine, elle est forte.

En raison de son apparence et de son aura, j’avais oublié qu’elle avait voyagé à travers le monde seule.

« Eh bien, je suppose qu’il n’y a aucune raison de s’inquiéter… Ah, maintenant que j’y pense… j’ai faim. » (Daichi)

J’avais commencé à travailler le matin et un peu de temps s’était écoulé.

J’avais utilisé ma magie donc il semblerait que ma faim vienne plus vite.

« Je pensais que c’était peut-être le cas, alors j’ai préparé une boîte à repas. » (Sakura)

« Oh, tu es ma sauveuse, Sakura. » (Daichi)

« Non, non, ce n’est pas grand-chose. » (Sakura)

Dit-elle en sortant un panier de son sac.

À l’intérieur, il y avait du riz et un sauté de viande et de légumes.

« Wôw, ça a l’air délicieux. » (Daichi)

« Merci. Oh, l’onigiri (boule de riz) a été salé un peu plus cette fois. » (Sakura)

« Oh, merci pour ça aussi. » (Daichi)

Quand je remodèle la maison, je transpire, alors je commence à avoir envie de quelque chose de salé.

« C’est vrai, mes réserves de riz diminuent, n’est-ce pas ? » (Daichi)

« C’est vrai. Nous avons environ 2 mois de riz blanc et un mois de riz brun. » (Sakura)

J’avais compris qu’à l’avenir j’allais devoir essayer de faire de la riziculture.

Puis-je en faire pousser de la même manière que les pommes ? Ce pourrait être un beau défi.

« Eh bien, je vais servir du thé. Maître, je vais rentrer en première. » (Sakura)

Sakura avait dit cela et retourna gaiement à la maison. Pour le moment pourquoi ne pas manger mon repas ?

« À ta — » (Daichi)

Alors que j’attrapais l’onigiri et étais sur le point de le mordre.

« UUWAAAA! Ne ralentissez pas Lady Anne !! » (Dianeia)

« Waa, cette forêt est assez dangereuse ! » (Anne)

« ... » (Daichi)

La sorcière que je connais et une femme inconnue étaient soudainement sorties de la forêt.

 

 

***

« – ! »

Dianeia et une femme inconnue étaient poursuivies par un étrange golem noir.

Mais quand même… pourquoi devaient-elles venir dans mon jardin ?

Pensais-je en prenant une bouchée.

« J-je suis désolée Monsieur Daichi. Nous avons été attaqués par des individus étranges. » (Dianeia)

Je n’étais pas trop énervé quand j’avais entendu que la première chose qu’elle prononçait était des excuses. Mais,

« Laisse-moi déjeuner paisiblement ! » (Daichi)

« – ! »

« Guoo… !! »

Une explosion de magie était apparue en face de moi en raison de mon cri.

Et donc le golem et la sorcière avaient été repoussés d’un coup.

Le golem s’était brisé en morceau à la suite du choc, alors que Dianeia était tombée sur les fesses.

... Ahh, d’une certaine manière, j’avais une impression de déjà vu.

Mais comparé à la dernière fois… elle n’avait…

« Kuu… ça fait un moment depuis la dernière fois… qu’est-ce que c’est fort. J’en ai peut-être laissé un peu sortir... » (Dianeia)

Dianeia se leva.

Une grosse différence depuis la première fois, elle semblait avoir acquis une certaine résistance.

Mais elle commettait toujours le même crime que la première fois.

« Allons, Dragons, marionnette de terre et autres choses étranges… tu continues de mélanger des choses étranges dans le sol. » (Daichi)

« Je-je suis désolée… C’était un monstre inconnu. Nous étions coincées parce que nous ne savions pas comment le vaincre. » (Dianeia)

À en juger par l’apparence de ce monstre après mon cri, ce n’était qu’une grosse poupée de boue.

De quoi en es-tu effrayé ?

« … Le seul qui l’appelle une marionnette de boue est toi, vous savez ? C’était plutôt solide. » (Dianeia)

« Vraiment ? » (Daichi)

« Vraiment. Eh bien, s’il n’y en avait que quelques-uns, je pourrais facilement les vaincre. Mais quand on est entouré de plus de dix, c’est un peu trop. Nous avons réussi à nous enfuir et venir ici... » (Dianeia)

Pourquoi as-tu dû les amener ici ?

Tu aurais pu t’en occuper seule.

« Euh… je suis désolée... » (Dianeia)

« Eh bien, on dirait que tu as tout nettoyé donc tout va bien. » (Daichi)

Comme j’avais utilisé un peu plus de magie, j’avais encore plus faim.

Pour le moment, j’allais manger le riz et prendre une pause.

Et pendant que je mangeais, Dianeia regardait derrière moi.

« D’ailleurs… Monsieur Daichi ? J’ai une question… j’ai l’impression que votre maison a changé de forme et est devenue plus grande, est-ce mon imagination ? » (Dianeia)

« Ce n’est pas ton imagination. Ne t’en préoccupe pas. » (Daichi)

« Je-je vois. » (Dianeia)

« En fait, j’ai aussi une question. Qui est cette personne aux cheveux noirs ? » (Daichi)

C’était quelqu’un que je ne connaissais pas. Je me demande si elle était aussi l’amie de Dianeia.

Avant elle a été touchée par ma magie, mais elle l’avait enduré sans être emportée.

« À-oh. C’est mon invitée, Lady Anne. Présentez-vous s’il vous plaît. » (Dianeia)

« Cette… marionnette a été envoyée volée… en un coup… que le pouvoir soit plus grand que je ne l’avais imaginé… ça fait du bien... » (Anne)

Les yeux de la fille aux cheveux noirs semblaient fébriles et délirants.

« Lady Anne ? Quel est le problème ? » (Dianeia)

« Heu… Ah… Ahh ! Je suis désolée. J’étais bouleversée et j’ai commencé à me perdre ! » (Anne)

Elle regardait dans le vide, mais elle s’était rapidement ressaisie et se tourna vers moi.

Son visage était un peu rouge. Je me demande si elle est nerveuse.

« A, Ahh, j’ai été impolie. Je suis Anne Taidra, directrice adjointe du quartier général de Fort. » (Anne)

« Oh, ravi de te rencontrer. Une personne de la ville de Fort, hein ? » (Daichi)

C’était la ville de ces chauves. Le quartier général signifie… est-elle la cheffe là-bas ?

« Eh bien, c’est quelque chose comme ça. Au fait, votre excellence, êtes-vous le maître de cet endroit empli de magie ? » (Anne)

« C’est à peu près correct. Peux-tu savoir que cet endroit est magique ? » (Daichi)

« En effet, j’ai vu un terrain similaire au milieu de la ville. Bien que ce ne soit pas aussi fort qu’en cet endroit... » (Anne)

Je vois. Je suppose qu’elle saurait le comprendre dans ce cas.

Comme j’avais l’air plutôt impressionné, Anne avait l’air surprise.

« Hein ? Qu’est-ce qui ne va pas, Dianeia ? Vous faites une drôle de tête. » (Anne)

« Non… Heu, de façon inattendue, vous parlez normalement avez lui, alors j’étais surprise. » (Dianeia)

Oh oui, c’est vrai.

C’est assez rare que j’aie la chance de parler avec quelqu’un qui n’a pas peur de moi.

Étant au sommet de Fort, elle devait être assez forte.

« Lady Dianeia. J’aimerais parler un peu plus à cette personne, est-ce que ça ira ? » (Anne)

« Uh ummm… ça me va, mais Monsieur Daichi est... » (Dianeia)

« Ça ne me dérange pas. » (Daichi)

J’avais fini de manger.

Depuis que ce groupe de Fort était venu ici, ça pourrait être une bonne occasion d’obtenir des informations supplémentaires.

Et surtout,

« Je suis libre pour le moment. Buvons du thé et parlons. » (Daichi)

« Waa, je suis contente. Je voudrais aussi parler avec vous. » (Anne)

Et comme cela, un groupe de thé avait été créé dans mon jardin.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

5 commentaires :

  1. Merci pour le chap ^^

  2. Merci pour le chapitre !

  3. Merci pour le chapitre

Laisser un commentaire