Le Monde dans un Jeu Vidéo Otome est difficile pour la Populace – Tome 1 – Annexe 2

♥♥♥

Annexe 2 : La vie d’Anjelica à l’Académie

L’académie fréquentée par les nobles était un endroit merveilleux.

De jeunes nobles se rencontraient et étudiaient dur ensemble — ou du moins, c’est ce qu’on faisait croire aux autres à propos de l’académie, mais ce qui était important pour beaucoup d’étudiants, c’était le mariage.

C’était un endroit pour ceux qui étaient en haut de l’échelle sociale.

Dans une telle académie, Anjelica occupait l’une des premières places.

Il y avait toujours des partisans et des étudiants autour d’elle.

Il s’agissait de personnes dont les familles entretenaient des relations avec la maison Redgrave, la famille d’Anjelica.

Alors qu’elle se promenait à l’intérieur du bâtiment de l’école, plus de dix personnes l’entouraient.

Anjelica avait remarqué un groupe de personnes qui venaient de l’autre côté du couloir.

« — Eux. »

Il y avait là la fille d’une famille de comte, qui, de la même façon, était entourée de fidèles.

Anjelica avait immédiatement jugé que la jeune fille avait un statut, un pouvoir et des relations.

Un suiveur lui chuchota à l’oreille. « Anjelica, ces individus sont... »

« Ce n’est pas grand-chose, » répondit Anjelica.

Anjelica avait continué à marcher malgré le fait que ses camarades de classe supérieure devant elle ne s’écartaient pas du chemin.

Ils avaient montré des signes d’inconfort, mais ils avaient tous cédé quand elles avaient réalisé que c’était Anjelica.

La fille de comte et ses disciples avaient fait des grimaces de dégoût en reculant.

Anjelica n’avait pas cédé malgré le fait qu’ils étaient dans la classe supérieure.

Le statut avait pris le pas sur l’année. C’était la position de l’académie.

Un garçon à la voix mélodique avait chanté des louanges d’Anjelica. « Comme on s’y attendait d’Anjelica ! Avez-vous vu les visages de ces personnes dans le groupe de ce foyer de comte ? Chacun d’entre eux a cédé face à votre puissance, Anjelica ! »

Anjelica avait envie de soupirer.

Elles ne font place qu’à cause de la puissance de ma maison. Est-ce que ce type sait au moins que ces gens appartiennent à une faction opposée ?

Tous ses disciples n’étaient pas si géniaux.

Cependant, ils n’avaient pas hésité à s’associer avec elle puisque leur ménage avait des relations.

Anjelica, sortant du bâtiment de l’école, s’approcha de la porte d’entrée et vit une charrette. Comme c’était après l’école, des chariots étaient venus à l’avant de l’académie pour faire des affaires avec les élèves.

Anjelica s’était arrêtée de marcher pour observer la charrette à nourriture.

« ... Et si on allait voir le chariot ? De temps en temps, ça ne peut pas faire de mal, » déclara Anjelica.

Comme elle s’intéressait au fait que les élèves achètent et mangent, elle pensait aussi à acheter quelque chose à manger.

« Vous ne pouvez pas ! »

« En effet. Cette nourriture ne devrait pas entrer dans votre bouche, Anjelica. »

« Maintenant, ignorons des choses comme ces chariots. »

Les filles avaient rapidement exprimé leur opinion tandis que les garçons se taisaient. Ils avaient peur de s’opposer aux filles.

Anjelica avait renoncé à acheter quelque chose là-bas.

Je suppose que ce sera une perte de temps de discuter avec eux.

Suivant les conseils de ses partisans, elle se dirigea vers un endroit où se trouvaient des calèches.

Elle monta dans une calèche qui allait ensuite se diriger vers la résidence du duc dans la capitale royale.

Elle s’était ainsi séparée de ses partisans.

Après avoir monté dans la calèche, les partisans d’Anjelica lui avaient parlé.

« Alors Milady, prenez soin de vous. »

« ... C’est vrai. »

Une fois que la calèche avait commencé à se déplacer, les partisans s’étaient mis en ligne, mais son esprit s’était vite égaré.

Anjelica regarda un miroir attaché à la calèche et laissa son esprit vagabonder un peu.

« Je n’ai même pas le temps de me distraire à l’académie. »

La résidence du duc possédait un tuteur privé. Anjelica n’avait pas eu de repos même après la fin des cours.

C’était la fiancée du prince héritier.

Compte tenu de sa position, cela ne suffisait pas de recevoir une éducation uniquement par l’intermédiaire des cours de l’académie.

« Il y aura une cérémonie du thé en mai. Je vais devoir essayer la robe et rencontrer Son Altesse. »

Ayant beaucoup de soucis au sujet de sa position, Anjelica avait fermé les yeux pendant quelques instants à l’intérieur de la calèche.

Elle l’avait enduré quand elle s’était souvenue que c’était pour le bien de Julian.

Elle faisait de son mieux comme ça depuis son enfance.

Cependant, Anjelica était également mal à l’aise.

Il y avait des rumeurs sur une étudiante qui était dans l’esprit de Julian. Elle avait enquêté sur cette personne, mais elle était la fille d’un ménage de vicomte. Elle n’était vraiment pas compatible avec Julian.

Tout en y pensant, elle se cacha dans l’ombre de la calèche.

Elle regarda par la fenêtre, et elle avait alors aperçu un dirigeable volant dans le ciel au-dessus de la capitale royale.

« ... J’aimerais partir en voyage avec Son Altesse sur un dirigeable un jour. »

C’était l’actuel souhait d’Anjelica.

♥♥♥

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Claramiel

Claramiel

Bonjour, Alors que dire sur moi, Je suis Clarisse.

Un commentaire

  1. Merci pour le chap ^^

Laisser un commentaire