Le garçon qui voulait se venger du monde – Tome 2 – Chapitre 44

☆☆☆

Chapitre 44 : L’histoire d’une certaine famille 3

« Nn? Darl a l’air étrange récemment ? »

C’était certain jour, trois mois après avoir obtenu notre aptitude. Emma qui nous laissait toujours nous occuper de tout à la maison était venue me dire quelque chose comme ça quand j’étais revenu du boulot.

« Oui. Il part tôt le matin et revient tard le soir. Il semblerait que des jours comme celui-là ce soit répété récemment. »

Euh, est-ce que ça avait quelque chose à voir avec le fait que la capitale soit en ébullition récemment ? C’était quelque chose à propos des monstres apparaissant ou quelque chose comme ça... non, je suppose que ça n’avait rien à voir avec des individus comme nous qui vivions loin, hein.

Si oui, était-ce à cause de son aptitude ? Si je me souvenais bien, il avait dit que son métier de Maître épéiste était bien et qu’il avait été embauché. Bien que je ne sois pas allé jusqu’à demander par qui, il avait dit que c’était un bon endroit.

Parce que je ne voulais pas quitter cette maison si c’était possible, je faisais un travail de garde dans un magasin voisin. Parce qu’il y avait naturellement un mauvais service d’ordre dans le voisinage qui était les bidonvilles, il y avait des fois où un vol et d’autres choses arrivaient aux magasins et aux autres boutiques dans les alentours... Je leur avais fait également quelques visites dans le passé.

Par conséquent, ce magasin était à la recherche d’une personne servant de garde, et ainsi je travaillais actuellement là-bas. Je le faisais, car je pouvais faire ce travail avec facilité si l’ennemi c’était dans la limite de quelques bandits ordinaires.

Pilc avait utilisé Acrobate et avait rejoint une troupe basée dans la capitale. Il avait dit que c’est amusant malgré le fait qu’il soit encore un employé.

Tierra faisait des tâches secondaires à la maison tout en s’occupant des enfants. Quand il s’agissait de son occupation, Tierra elle-même ne comprenait pas non plus, elle ne pouvait pas l’utiliser. Je m’étais excusé à cause de cela, mais cela ne me dérangeait pas du tout. Après tout, je ne comprenais pas non plus mon propre chevalier noir. 

« Grand frère Mars ? »

« Nn ? Ah, laisse-moi gérer l’histoire de Darl. Emma n’a pas à s’inquiéter à ce sujet. »

« Oui, d’accord. »

Emma qui entendait ce que je disais et retourna dans la chambre où se trouvaient les enfants. Je supposais que j’essaierais d’attendre la nuit.

◇ ◇ ◇

Même si c’était déjà le lendemain, c’était vrai qu’il revenait tard, hein. Habituellement, je dormais à ce moment-là, donc je ne l’avais pas réalisé. J’étais assis sur une chaise et j’attendais un peu quand...

« Que se passe-t-il ? » Tierra était sortie de la pièce.

« Est-ce que je t’ai réveillée ? »

« Euh, Mars, tu n’es pas là alors j’ai été inquiète. »

Tierra avait dit ça tout en rigolant. Elle continua ensuite à venir jusqu’à côté de ma chaise, j’étais assis et elle me tenait la main.

« À propos de Darl ? »

« Hmm. Tu avais réalisé ? »

« Non. C’est simplement dans la mesure où je pensais qu’il rentre tard. Pourtant, je ne pensais pas que c’était si tard. »

Ce coquin. Il faisait même peur à Tierra. Tu ferais mieux d’être préparé pour un coup de poing quand tu reviendras, d’accord ? J’avais parlé à Tierra en attendant un peu de temps après et ça devenait un peu bruyant à l’extérieur.

Et puis, la porte de la maison s’était ouvert et Darl entra. Ce serait génial si c’était juste ça, mais il y avait des hommes avec des sourires dégoûtants sur le visage avec lui aussi à l’arrière.

« Oh, je vais faire intrusion ? Ah, en effet un noble la voulait. »

Un homme disait cela tout en regardant Tierra... l’objectif de ces camarades était Tierra !?

« ... Oi, Darl. Que diable se passe-t-il ? »

« ... C’est de ma faute. Par égard pour moi, soyez mon sacrifice. »

Darl déclara cela, puis il dégaina son épée de sa taille et me frappa avec. J’avais instantanément courbé mon corps en arrière, mais une douleur tomba sur mon épaule. Kuu, je ne pouvais pas l’éviter entièrement.

« Ora, les gars, cette jeune femme appartient au noble coquin. Vendez les filles et donnez les garçons au pays. Je ne sais pas pourquoi, mais ils les cherchaient. »

Ces gars, quel était leur but... merde !

« Darl, salaud, sais-tu ce que tu fais ! »

« Je sais. Cependant, je ne vais plus vivre comme ça. Je vous demanderai d’être le sacrifice pour ça ! »

Tsk, il n’écoutera pas, peu importe ce que je disais ! Pendant que je traitais avec Darl, les autres hommes arrivèrent les uns après les autres.

« Tierra ! Réveille les enfants et courez ! »

« Ma-mais ! »

« Vas-y ! »

J’attrapais une chaise qui se trouvait à proximité et la lança sur les hommes qui tentaient de s’approcher de Tierra. Le mur de la maison se brisa, mais je n’avais pas le loisir de m’inquiéter à ce sujet.

Cependant, Darl s’approcha tandis que j’étais distrait par les hommes

« Gaa !? »

Mon corps avait été touché. Ce n’était pas profond parce que j’avais inconsciemment détourné mon corps, mais mon corps se colorait de rouge. J’avais ensuite été repoussé et j’avais été poussé par Darl avant de m’écraser contre le mur.

« Mars !! »

J’avais entendu le cri de Tierra avec un son qui tombait. Quand je regardais dans la direction des sons, Tierra était tombée de sa chaise, rampant sur le sol et se dirigeant vers ma direction.

« ... Cou... rs... Ti... erra... »

« Non ! En te laissant derrière... aïe ! »

« Ou, quelle vision ! Mais tant pis. Tu m’appartiens, viens. »

« La, lâche-moi ! Ne me touche pas avec tes sales mains ! »

« Tu es ennuyeuse ! »

« Kyaa! »

Cet homme, il avait frappé Tierra ! J’essayais de me lever alors que je regardais le gars, mais

« Ne bouge pas. »

« Gaa ! »

J’avais été frappé dans le ventre et j’étais envoyé volé par Darl. Et puis j’avais été poignardé à l’épaule gauche par une épée. J’étais sur le point de crier de douleur, mais je serrais les dents et regardais Darl.

« ... Pourquoi ? Quelque chose comme ça... »

« Eh bien ! Cet homme, il est embauché par un certain noble comme nous. Là-bas, il vit une vie qu’il ne peut pas vivre ici. Cependant, le noble a embauché Darl parce qu’il avait posé les yeux sur cette jeune femme. Et ensuite, on lui dit de présenter la jeune femme pour continuer le processus d’embauche. C’était vraiment amusant. Cet homme qui ne pouvait pas abandonner son mode de vie actuel avait immédiatement répondu. Fondamentalement, voilà le prix que vous valiez à ses yeux.

Ah, et nous avons une demande du pays. Je ne comprends pas vraiment, mais il semble qu’ils cherchent une famille pour que toute la capitale soit sauvée. On nous a dit qu’une famille des bidonvilles allait probablement faire l’affaire et on la cherchait. Ensuite, les mots du noble sont venus au bon moment, vu qu’il vous a ciblé, les gars. »

Pendant que j’écoutais l’homme, les enfants sortaient de la pièce à l’arrière l’un après l’autre. Emma, ​​Mint et les autres sortirent aussi de la pièce en pleurant. Pilc regarda les hommes d’un air sévère, mais ses joues étaient déjà enflées.

J’avais posé ma main sur le mur et me levais d’une façon ou d’une autre. Merde, les blessures sur mon corps me faisaient mal. Ma vision avait également commencé à devenir floue. Je me levais à peine, je regardais Darl tandis que je plaçais mes mains sur mes genoux, mais

« Haa... haa... rends-nous Tierra... rends-nous tout le monde. »

« Je suis désolé, mais je ne peux pas faire ça. »

La dernière chose qui me vint à l’esprit fut la silhouette de Darl qui tenait sa main droite en l’air.

Je ne me souvenais pas vraiment de ce qui s’était passé après. J’étais dans un endroit détrempé qui ressemblait à une prison. Quand je m’étais réveillé, près de moi, Pilc qui avait été battu et les garçons se blottissaient ensemble et s’asseyaient.

Quand je posais des questions sur Tierra et les filles, ils disaient qu’ils ne les avaient pas rencontrées depuis leur séparation à la maison. 3 jours s’étaient apparemment déjà passés depuis ce moment. Merde, tout ceci parce que j’étais impuissant.

Après cela, quand deux autres jours avaient passé, nous avions été amenés par des soldats qui étaient sortis de nulle part et nous avions quitté la prison. Je ne savais pas pourquoi les soldats de ce pays se présentaient ici, mais je me souvenais de ce que l’homme avait dit à ce moment-là.

Si je me souvenais bien, il avait dit que le pays cherchait une famille et que n’importe qui ferait l’affaire... Je supposais que c’était à cause de cela. Après cela, nous marchions un peu et nous avions été amenés dans un endroit spacieux.

Là-bas, des hommes qui portaient des vêtements magnifiques que nous n’avions jamais vus auparavant étaient présents, et un homme dont l’âge était proche de Pilc et du mien, avec des femmes formidablement belles, se tenait de l’autre côté.

Les hommes avec des vêtements magnifiques regardaient l’homme de l’autre côté. De plus, je ressentais une présence terrifiante venant de l’homme en robe. Qu’est-ce que c’était ? Les enfants tremblaient aussi.

Merde, je ne pouvais même pas sauver les enfants ? De plus, Tierra et les autres aussi. Frustrant, c’était frustrant, mais j’étais encore plus en colère contre moi-même qui était impuissant.

Si j’étais devenu plus fort afin de pouvoir protéger tout le monde, ça n’aurait peut-être pas été comme ça... même s’il était peut-être trop tard, même si je regrettais à ce moment-là...

Je regrettais vraiment quand l’homme en robe se rapprocha d’ici. Pour une raison inconnue, je ne pouvais pas détourner les yeux de cet homme.

☆☆☆

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

3 commentaires

  1. Merci pour le chapitre

  2. Merci pour le chapitre !

Laisser un commentaire