Le garçon qui voulait se venger du monde – Tome 1 – Chapitre 5

☆☆☆

Chapitre 5 : Le mystérieux squelette

« KA KA KA ! Sale merde qui a été bernée par une femme de merde ! Je suis désolé, mais je vais devoir vous reprendre ma précieuse fille ! »

« Vous nous prenez pour qui ? Comme si nous allions remettre la Sainte Vierge de notre pays à un démon comme vous ! »

« Haa ! Vous n’êtes que des merdes qui ne savent même pas comment votre Sainte Vierge sera traitée par votre pays ! Les gars ! Pour des merdes comme vous qui adorer sans rien savoir, sans même savoir comment la Sainte Vierge qui est devant leurs yeux sera traitée, envoyez tout votre ressentiment vers eux ! Rappelez-vous ô combien ce pays vous a fait souffrir ! La colère et le ressentiment libèrent toute votre haine ! »

 

◇ ◇ ◇

 

« ... C’était quoi ça ? »

Des souvenirs qui ne m’appartenaient pas coulaient dans ma tête. J’avais vu un gars aux cheveux noirs qui portait une robe noire et qui, apportant des zombies et des squelettes, attaquait l’armée humaine. À qui ces souvenirs appartenaient-ils ?

« Yo, enfin réveillé ? »

Alors que j’avais été troublé par des souvenirs que je ne connaissais pas, j’entendis une voix sur mon côté. Me tournant vers la voix, le squelette vêtu d’une robe noire venue tout à l’heure était assis sur une chaise...

C’était vrai, qu’en était-il de ma mère !?

J’avais essayé de me lever du lit dans lequel je dormais avant que le squelette ne dise quoi que ce soit. Mais, parce que certaines parties de mes doigts étaient coupées, que mon œil droit s’était fait arracher et je n’avais pas ainsi pu appréhender la distance avec un œil, et j’étais tombé du lit. Je ne pouvais pas mettre de force dans ma jambe, je ne pouvais rien entendre de mon entourage.

« Bonne peine, ne te précipite pas. Voilà. »

Le squelette agita son doigt alors qu’il était encore assis et, du sol vint un autre squelette. C’était un squelette, hein. Et bien que je ne comprenais pas qui était ce squelette en face de moi, il dégageait une atmosphère stupéfiante. Ce n’était certainement pas un squelette ordinaire.

Le nouveau squelette qui était sorti, se promena tout en démontrant un comportement raffiné qui était impensable au vu de son l’apparence rustre. Puis il m’avait remis, moi qui était tombé par terre, sur le lit. Je n’avais ressenti aucune douleur, comme s’il s’y était habitué.

Après ça, le squelette de robe noire était venu à mes côtés sans que je le remarquasse, il avait ses deux mains qui tenaient ma tête.

Q-Qquoi ? À ce moment-là, la puissance magique du squelette se déversa en moi, l’endroit où mes oreilles devaient se trouver me grattait. J’étais tenu de force afin de m’empêcher de bouger, et :

« Peux-tu m’entendre, mon garçon ? »

Et, je pouvais entendre des voix. J’avais pensé « Eh ? » tout en touchant l’endroit où le squelette m’avait touché avant et, il y avait des oreilles attachées. Comment était-ce possible alors qu’elles avaient dû être arrachées par les villageois ?

Je ne comprenais rien et j’étais encore perplexe quand, cette fois-ci, ma main sans doigts fut prise. Saisissant ma main droite avec sa main droite, le squelette avait fait un geste comme s’il joignait quelque chose à la partie du pouce de ma main droite qui avait été coupée.

Voyant cela, j’avais essayé de retirer ma main sans réfléchir. Mais la main du squelette qui s’accrochait à la mienne avait plus de force, je ne pouvais ainsi pas la bouger. Ce que le squelette tenait, c’était mon doigt coupé.

Il fixa l’extrémité coupée du bout des doigts à l’extrémité coupée de mes mains, ce qui était une sensation désagréable, mais, après les avoir collés ensemble, il les avait replacés magnifiquement, comme s’il n’y avait jamais eu de blessures auparavant. Quand j’essayais de les déplacer, ils bougeaient normalement.

Et le plus surprenant, c’était que le squelette recollait mes doigts les uns après les autres. Incroyable, je ne ressentais rien d’étrange. C’était comme s’ils n’avaient jamais été coupés auparavant.

« Avec cela, tu peux entendre ma voix. »

« O-Oui. Je peux l’entendre. »

« Très bien. Pour l’instant, sache que je m’appelle Darx Bradley. Le Mage noir qui est la raison pour laquelle tu as fini comme ça. »

... C-Ce mec était un mage noir. La raison pour laquelle je m’étais retrouvé comme ça... Mon corps était tout entier consumé par la colère. Mais alors que j’essayais de me lever, j’étais retenu en place par un squelette.

« Eh bien, je comprends pourquoi tu es devenu comme ça. Penser que cette femme merdique utiliserait une telle méthode pendant que je dormais était quelque chose que je n’avais pas considéré. »

« Qu’est-ce que tu racontes ? C’est parce que tu as choisi de combattre contre le Saint Royaume ! À cause de cela, j’ai obtenu une telle destinée... de plus, ma mère est... »

« Mes excuses pour cela. Mais, tout cela c’est grâce à toi. C’est parce que tu as été consumé par cette colère que tu as pu libérer ton pouvoir magique, me permettant ainsi de revenir dans ce monde. Cela m’a permis de venir te sauver. Sache que je suis déjà satisfait de ma vie, et que cela serait une bonne chose si je devais être tué par toi. Mais je veux que tu me laisses jusqu’à ce que tu aies écouté ce que j’ai à te dire. »

Pour moi qui n’avais été confronté qu’à la colère et aux cris, le squelette avait parlé d’un ton calme. Son visage, même si l’apparence restait celle d’un squelette, dégageait un vrai sentiment de remords.

Je ne pouvais pas faire confiance à ce squelette, je ne le pardonnerais sûrement pas, mais il n’y avait pas de doute au fait qu’il m’avait sauvé la vie. En outre, on pouvait dire qu’actuellement, ma vie était entre les mains du squelette. Ça ira, même j’allais donc le laisser en vie jusqu’à ce que j’ai écouté tout ce qu’il avait à dire.

Je fis un signe de tête au squelette. Aux ordres de Darx, le squelette qui me retenait recula. Je m’asseyais sur le lit sur lequel je dormais depuis peu.

« Très bien alors, par où allons-nous commencer ? Je vais d’abord te parler de ce qu’est la sorcellerie des ténèbres. »

 

◇ ◇ ◇

 

« Alors, as-tu trouvé le démon !? »

« Non, après avoir été emmenés par ce squelette, nous n’avions pas pu le poursuivre. »

« Idiots ! J’ai déjà dit au Royaume Sacré que le démon qui était le “Sorcier des ténèbres” avait été trouvé ! Il avait déjà été décidé qu’un paladin viendrait ici. Et pourtant, s’il n’y a pas de démon, je serai puni ! »

« En ce moment, les chevaliers cherchent tous ensemble. »

« Bien sûr ! ... Alors, qu’en est-il de la Sainte Vierge ? »

« Oui, il semblerait que la Sainte Vierge n’ait pas quitté la pièce depuis ce jour. Elle ne mange pas même quand la servante lui apporte de la nourriture. »

« Merde ! Pourquoi chacun de ces déchets ne bouge pas selon mon plan ? C’est ma seule chance de retourner dans le Saint Royaume ! Faites tout ce qu’il faut pour que la Sainte Vierge mange ! Ça va être gênant si elle meurt ! »

« Compris »

☆☆☆

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

8 commentaires

  1. Merci pour le chapitre

  2. Quel personne disgracieux que ce pretre

  3. Merci pour le chapitre et bonne continuation!

Laisser un commentaire