Le garçon qui voulait se venger du monde – Tome 1 – Chapitre 32

☆☆☆

Chapitre 32 : Bataille dans le château royal

« Allez-y. »

Les Opus Killers commencèrent à se déplacer suivant les instructions de Nero. N’en tuez pas trop. Ce serait pénible si le nombre de soldats vivants était également insuffisant.

Et puis, comme on pouvait s’y attendre, à cause du bruit de la destruction de la porte, les soldats vinrent de l’intérieur du château. Oh, mon Dieu, nous sommes coincés.

« Qu-qu’est-ce qui se passe avec ce monstre ? »

« Ne faiblissez pas ! En ce moment, comme le général n’est pas là, il est de notre devoir de protéger la capitale ! Commencez l’attaque ! »

Les soldats qui étaient apparus libèrent de la magie contre les Opus Killers. Comme je le pensais, la majorité de la magie qui était utilisée était de la magie du feu. Puisqu’ils l’avaient utilisé, ils savaient que c’étaient des monstres de type mort-vivant. Cependant, il n’y avait aucune chance que je n’ai pas pris de contre-mesure contre ça, n’est-ce pas ?

Quelque chose qui était appelé un cristal d’absorption de magie se trouvait enfoui dans le corps de l’Opus Killers. C’était quelque chose que Chrono avait fait en utilisant un cristal magique créé par mon pouvoir magique. Il utilisait le collier d’absorption d’âme que Chrono avait initialement fait comme référence.

Le cristal d’absorption de magie était un cristal qui absorbait la magie comme son nom l’indiquait, il absorbait le pouvoir magique qui entrait en contact avec celui qui l’équipait, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur.

Cependant, sans surprise, il avait un inconvénient. C’est-à-dire qu’il absorbait aussi le pouvoir magique de celui qui l’équipait. Par conséquent, celui qui le portait ne pouvait pas libérer de magie et son pouvoir magique était également absorbé quand il l’équipait.

Les Opus Killers sous mes yeux étaient actuellement également absorbés. Avec ces individus, parce qu’ils redeviendraient des cadavres s’ils n’avaient plus de pouvoir magique, nous devions progresser suffisamment avant que cela n’arrive. Le cristal d’absorption de magie était pratique sur l’aspect défensif, mais sa marge d’amélioration était grande.

Cependant, c’était utilisable même si on en tenait compte, ça n’avait rien à voir avec les Opus Killers qui n’avaient pas pu dès le départ utiliser de la magie. Leurs forces étaient : leur capacité défensive vu qu’ils ne recevaient presque aucune attaque physique, et leur capacité offensive qui brisait tout.

Même maintenant, ils attaquaient les soldats. S’ils avaient été frappés par une telle force physique, même les soldats qui portaient une armure ne pouvaient pas la supporter. Ah, c’est vrai. Utilisons-les aussi.

« Nero, utilisons ces gars-là. Est-ce d’accord, Mylène ? »

« Cela ne me dérange pas. Selon la volonté du Seigneur Hardt. »

Je vis le signe de tête de Mylène et je donnais une nouvelle fois les instructions à Nero. Nero dégagea une aura étrange comme s’il souriait largement puis... il posa ses mains sur le sol. Et ainsi, quand il déversa son pouvoir magique, de nouveaux serviteurs apparurent venant de la terre.

Ce qui était apparu était quatre monstres. Le premier était un monstre avec une teinte en rouge sur tout son corps. Le second était un géant sans tête. Le troisième était une femme ayant ses yeux et sa bouche cousue. Et le quatrième était un zombie qui avait son bras droit fusionné avec une épée.

Ces gars-là, c’étaient les anciens camarades de Mylène ainsi que l’aventurier de Rang A. Cette fois, après qu’ils avaient été tués, je les avais modifiés pour faire d’eux mes subordonnés.

L’homme à l’allure de leader qui avait insulté verbalement Mylène avait été transformé en un type supérieur de zombie, un Faucheur Cramoisi qui possédait des griffes acérées et du poison.

L’homme qui tenait le bouclier avait été transformé en une race proche de Liscia, un Dullahan géant.

La femme qui avait supplié Mylène pour sa vie avait été transformée en un monstre qui ensorcelait les lieux, une Enchanteresse maudite.

L’aventurier de Rang A restant avait été transformé en un soldat zombie qui avait son bras droit fusionné avec l’épée magique du vent.

Chacun d’eux était devenu de puissants nouveaux serviteurs. Je m’étais dit : Que ressentira Mylène ? Mais finalement, en vue de la façon dont ils pouvaient m’être utiles, elle était jalouse d’eux. Mignonne. Mylène était utile en étant tout simplement à mes côtés. En tant qu’être qui me guérissait et qui possédait un cœur approprié pour moi.

« Allez-y. »

Le Faucheur Cramoisi et le Soldat zombie commencèrent à courir selon les instructions de Nero. Le Dullahan géant se dressait pour protéger l’Enchanteresse maudite, qui aurait dû avoir la bouche cousue, l’Enchanteresse maudite récitait en ce moment des chants de malédictions.

« S-Si vite !? Dé-Défendez-vous, gya ! »

« N-Ne les laissez pas se rapprocher... hee »

Le Faucheur cramoisi poignarda le soldat qui était le plus en avant avec sa griffe, le Soldat zombie lâcha une lame de vent vers le soldat donnant les instructions. Avec la lame de vent, la tête du soldat avait volé.

Et après cela, les autres soldats commencèrent à s’agenouiller et à se couvrir les oreilles. Les malédictions provenant de l’Enchanteresse maudite commencèrent à prendre effet. À l’intérieur des oreilles des soldats, ils pouvaient entendre les cris des morts. Cependant, ce n’était efficace que contre ceux qui avaient une faible résistance à la puissance magique.

Plusieurs personnes parmi les soldats endurèrent les sorts de l’Enchanteresse maudite et se battaient contre les Opus Killers. Eh bien, ça ne changeait pas le fait que notre camp les repoussait bien.

« Brûlez et disparaissez ! »

Cependant, dans l’instant suivants, les Opus Killers disparurent instantanément et se transformèrent en cendres. Hehe, c’était vraiment comme les rumeurs le disaient, hein. Derrière les soldats, une femme marcha calmement tout en secouant ses cheveux roux rassemblés vers l’arrière. Elle tenait dans sa main une épée enflammée. Fufu, elle est...

« Ceux qui souillent les citoyens qui sont les précieux membres de ma famille, le château royal qui est ma précieuse maison, ne seront pas pardonnés ! Au nom de la Première Princesse du Royaume de Mestoa, Akfia Mestoa, je vais vaincre une bande d’intrus ! »

Après avoir dit cela, elle déplaça son épée dont l’intensité des flammes augmentait encore plus. Voici donc Akfia Mestoa, la femme qui était appelée « La princesse des flammes » par beaucoup dans le pays, hein. Il semblerait qu’elle soit aussi capable que le disaient les rumeurs. Pour commencer, je l’avais testé en envoyant vers elle le Faucheur cramoisi et le Soldat zombie.

Pour commencer, le Soldat zombie balança sa main droite qui était vêtue de vent vers l’épée de son adversaire. La princesse des flammes le repoussa avec son épée et elle coupa le Zombie Soldat dans le même mouvement, avec une vitesse considérable.

Parce qu’il s’était immédiatement déplacé sur le côté, le Soldat zombie avait seulement eu son bras gauche coupé, mais, le feu s’enflamma de son bras coupé, et cela essayait de brûler le Soldat zombie.

La princesse des flammes tenta de continuer le combat et de donner le coup de grâce au Soldat zombie, mais le Faucheur cramoisi balança sa griffe pour changer de place. Et peut-être parce que la princesse des flammes réalisa que du poison sortait de la griffe, elle esquiva largement pour qu’elle ne soit pas écorchée et elle effectua des frappes enflammées pour le tenir à distance.

Le Faucheur cramoisi, sans être en mesure de se rapprocher avait été coupé de partout par les frappes et il avait des blessures sur tout son corps. Comme je le pensais, c’était trop dur pour eux si leur adversaire était la princesse des flammes, hein. C’était mon pouvoir qui me permettait de posséder des subordonnés dans lequel je consacrais beaucoup d’efforts. Mais cela ne serait pas un coup dur, même s’il disparaît ici, mais c’était mieux que cela n’arrive pas.

J’avais ainsi donné des instructions à Nero et je les avais fait reculer. Et pour ne pas la laisser se rapprocher entre-temps, j’avais libéré la magie de Mylène, pour tenir à distance la Princesse des Flammes comme elle l’avait fait tout à l’heure.

Cependant, la magie de notre côté avait malheureusement été brûlée par les flammes de la princesse des flammes. Un objet sphérique d’environ 30 centimètres de diamètre flottait pour la protéger. Et puis, cela bloquait automatiquement toute magie lorsqu’elle s’approchait d’elle. Même quand il y en avait deux en même temps, cela se séparait et les bloquait. C’était vraiment super. J’allais aussi essayer plus tard.

Plus importants encore, les soldats avaient vu leur moral augmenté dès que la princesse des flammes avait fait son entrée. Les Opus Killers à l’arrière existaient toujours, mais ceux du côté de la princesse des flammes avaient déjà tous été vaincus.

Je n’aurais jamais pensé qu’elle dépasserait la capacité maximale du cristal d’absorption de magie. Quelle effrayante quantité de puissance magique, princesse des flammes ! Ainsi, les Opus Killers avaient été brûlés par les flammes qui n’avaient pas pu être complètement absorbées.

On ne pouvait rien y faire, mais allons-y comme prévu dès maintenant. Je voulais essayer de me battre également, mais je ne pouvais pas encore me permettre pour le moment. Laissons ça à elle pour l’instant. J’allais faire en sorte que je puisse gagner dans le futur un tel combat.

« Alors, comme prévu, je te la laisse, Liscia. Mylène utilisera la magie défensive pour nous protéger. Je ne voudrais pas y prendre part. »

« Compris ! »

« Fufuu, laisse-la-moi, Maître. Moi qui suis l’épée du Maître, je vais ouvrir le chemin ! »

Peut-être parce qu’elle était contente de ce que je lui avais demandé, Liscia commença à marcher joyeusement. Tout autour d’elle, cela commença à briller et sept épées se mirent à tournoyer autour d’elle. Si je me souvenais bien, elle avait dit qu’elle avait aussi quelque chose comme un surnom. C’était...

« Moi, “les sept épées” Liscia, par ordre du Maître je vais te vaincre ! »

Et maintenant, princesse des flammes. Seras-tu capable de la faire devenir sérieuse ?

☆☆☆

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

3 commentaires

  1. Merci pour ce chapitre !

  2. Merci pour le chapitre

Laisser un commentaire