Le garçon qui voulait se venger du monde – Tome 1 – Chapitre 31

☆☆☆

Chapitre 31 : Entrée triomphale dans le château

« Comme je le pensais, une armée désordonnée ne peut pas gagner contre une armée régulière. »

« C’est inévitable. Au sommet se trouvait le responsable en chef d’une petite garnison d’une ville. Il n’y avait aucune chance que cet individu soit capable de diriger les troupes. C’est normal vu que tous les soldats capables de diriger des troupes se trouvent dans l’armée régulière de la capitale. »

« Tu as raison. Eh bien, ce n’est pas un mal après que nous ayons pris cela en considération, alors ça va. À la place, les sous-fifres ont augmenté et sont récemment en mesure de retenir l’armée, c’est un succès dans la mesure où une opération militaire continue. »

Nous marchions côte à côte tranquillement. Et, à la manière dont nous parlions d’une manière douce, on ne pouvait probablement pas imaginer que nous ayons eu une telle conversation.

Nous étions déjà arrivés à la capitale du Royaume de Mestoa. J’avais utilisé les nobles pour déclencher une rébellion qui devait diriger les regards de l’armée là-bas. Peu importe si nous nous battions à l’intérieur de la capitale, mais cela n’était pas bien si les civils ordinaires y étaient entraînés.

Ce n’était pas particulièrement à cause de leur condition pitoyable ou quoi que ce soit d’autre. Le pays ne pourrait pas fonctionner s’il n’y avait pas de personnes qui travaillaient. Si cela devenait ainsi, la nourriture et toutes les autres choses ne seraient plus aussi bien pourvues. Et à ce moment-là, ce qui arrivera, c’était... que Liscia allait se fâcher. Cette femme, elle était vraiment agaçante quand il s’agissait du repas. Parce que l’économie ne fonctionnera plus si nous en tuons trop, je devais aussi considérer de telles choses.

En outre, plutôt que d’utiliser des personnes qui ne pouvaient pas se battre, faire de ces soldats qui pouvaient se battre des sous-fifres ferait une plus grande différence de force.

« Fumu, c’est petit par rapport au château royal du Royaume sacré. »

Liscia, qui en était la principale cause, disait quelque chose d’extravagant... Oh, ne dis pas de telles choses devant le château royal. Les soldats nous regardent.

« Tu as raison. C’est trop petit pour que Sire Hardt y reste. »

Hé, Mylène, toi aussi, c’est bien de ne pas y participer. Il était vrai que j’avais l’intention de faire de cet endroit notre base, mais je n’aimais pas que cela soit inutilement grand. Diverses choses s’étaient passées, mais j’avais le cœur d’un roturier. J’étais plus à l’aise avec une petite maison ordinaire.

« Alors, convoquons des squelettes qui pourront faire la construction. »

C’était bien de ne pas leur faire faire ça. De plus, est-ce que cela existait, des squelettes qui pouvaient faire de la construction ? Si de tels squelettes existaient... ne seraient-ils pas avantageux durant les batailles ?

« Vous, les gars, comment parlez-vous d’un château royal historique ! »

Oups, comme je le pensais, ils l’avaient entendu. Quand nous l’avions réalisé, devant nos yeux, trois soldats nous regardaient. Les habitants de la capitale chuchotèrent et nous regardèrent en nous encerclant de loin. Eh bien, en regardant notre environnement nous comprenions que nous étions suspects.

Il y avait moi qui portais une robe noire, Nero qui avait même mis sa capuche, Mylène qui portait une robe noire, Liscia qui portait une toute nouvelle armure noire et argentée. Tout le monde se méfierait si l’on voyait un groupe tout de noir vêtu. Quand j’avais pensé à ça.

« Oh ! Vous tous, est-ce que vous m’écoutez ? »

L’un des soldats nous avait crié dessus. Il avait l’air plutôt en colère et nous regardait d’un air menaçant en saisissant déjà l’épée dans son fourreau. Comme c’était vif. Bien, j’allais quand même devoir l’ignorer.

« Mylène. »

« Oui. »

Mylène pointa son doigt vers les soldats et une corde lumineuse les captura. Nous étions après ça passés devant les soldats qui étaient tombés sur place sans les regarder.

« Maintenant, allons-y. Ça va être notre maison. Entrons par le portail à l’avant. »

J’avais alors activé ma sorcellerie des ténèbres. J’avais créé un projectile noir dans ma main droite, puis je la lâchais sur la porte du château royal. Avec un bruit important, la porte explosa. Nous avions ainsi passé à travers la porte maintenant ouverte.

« Nero. »

« Entendu. »

J’avais donné des instructions à Nero et il avait alors sorti une petite bourse de sa robe. Il jeta la petite bourse qu’il portait dans le ciel et la détruisit avec de la magie. Et puis des fragments de gemmes se dispersèrent depuis cette bourse.

Les fragments de gemmes étaient appelés des cristaux magiques. Il s’agissait de fragments qui avaient pu se condenser entre eux. On pouvait activer de la magie en utilisant seulement ça, et c’était d’abord quelque chose qui grossissait et prenait forme à l’intérieur du corps d’un monstre.

On ne pouvait normalement l’obtenir qu’en les prenant après avoir vaincu des monstres ou en les extrayant des cavernes ou dans d’autres endroits ayant une forte densité de puissance magique, mais je l’avais fait de force cette fois-ci.

Ceci, il semblerait que n’importe qui pouvait le faire aussi longtemps qu’ils avaient un pouvoir magique élevé. Cependant, en comparaison avec les cristaux magiques naturels qui prennent des années à se former, il était fragile et la quantité de puissance magique qu’il pouvait utiliser était faible.

Dans ce monde, il y avait les objets magiques que Chrono avait inventés et qui avaient été volés par le Saint Royaume. Bien que ce soit aussi brut que possible en comparaison de ce que Chrono avait fait, les cristaux magiques étaient nécessaires pour les faire fonctionner. Tout le monde faisait attention à ne pas les casser quand ils les utilisaient. C’était pourquoi les cristaux magiques créés par l’homme, qui se cassaient facilement, ne pouvaient pas être utilisés dans les objets magiques.

Les objets magiques que Chrono avait créés et qui utilisaient mes cristaux magiques s’activaient sans aucun problème. Je pensais que c’était dû à la différence d’aptitudes.

Les cristaux magiques épars tombèrent sur le sol et les effets s’activèrent au moment de l’impact. L’effet était de téléporter ici avec force ceux qui possédaient l’autre paire de cristaux magique. Il pouvait également être utilisé dans les pièges, etc., mais cette fois-ci...

« AAAAaaaaAA! »

« Ça fait mal, ça fait mal, ça fait mal, ça fait mal, ça fait mal ! »

« TUEZ, TUEZ, TUEZ, TUEZ !! »

Environ 200 choses grotesques, que Nero appelait, Opus Killer. Ces Opus Killers se rangèrent derrière nous. Les résidents qui avaient vu cette scène crièrent et se mirent à courir pour essayer de s’échapper.

« Maintenant, allons-y. »

Pour prendre possession de ce château.

☆☆☆

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

3 commentaires

  1. Merci pour le chapitre !

  2. Merci pour le chapitre

Laisser un commentaire