Le garçon qui voulait se venger du monde – Tome 1 – Chapitre 13

☆☆☆

Chapitre 13 : J’expérimente le collier

« Salauds, penses-tu que tu vas t’en sortir ! »

Le vieux chevalier criait quelque chose avec ses bras neutralisés. Je l’avais ignoré, j’avais créé de nouveaux zombies et squelettes et j’avais rassemblé les villageois au centre du village. Peut-être que les femmes et les enfants étaient mal à l’aise d’être entourés par des zombies et des squelettes, il y en avait qui criaient et certains pleuraient.

Parmi les hommes, une partie d’entre eux qui avaient participé au combat avaient été abattus par les gobelins zombies et étaient au bord de la mort. Ils étaient probablement encore en vie en raison de mes ordres.

Peut-être que les anciens avaient abandonné, ils faisaient tous le même visage découragé. Il y avait aussi une vieille femme qui luttait violemment en disant qu’elle préférerait se tuer plutôt que d’être tuée par moi. C’était pénible alors j’avais laissé le zombie gobelin l’abattre.

« Le Seigneur féodal de ce territoire, Artra, ne vous laissera pas tranquille ! Si cette personne qui est gentille avec ses citoyens en entend parler, il fera quelque chose contre vous ! »

... Quel vieux chevalier bruyant ! Ça ne me dérangeait pas de le tuer, mais j’allais en faire mon sous-fifre ici. J’avais attrapé le cou du vieux chevalier qui criait encore.

Bien que les autres villageois avaient peur de mes actions, ils n’avaient toujours rien dit. Ils avaient tous gardé le silence afin que l’agression ne soit pas dirigée vers eux.

Ensuite, j’avais jeté le vieux chevalier à l’endroit où tout le monde pouvait le voir. Il était sur le point de crier malgré le fait qu’il toussait violemment alors que j’avais marché sur son visage. Il y avait des craquements, mais tout allait bien puisque le vieux chevalier s’était tu.

« Maintenant, je vais tuer ce vieux chevalier et le transformer en zombie. Voulez-vous sauver ce vieux chevalier ? »

Les villageois faisaient un signe de tête face à mes paroles. Mais, tous tournaient la tête quand ils entendirent la suite. C’était comme ça.

« Alors, qu’une personne soit un sacrifice en échange du vieux chevalier. De cette façon, je vais épargner le vieux chevalier. »

C’était parce que j’avais proposé un sacrifice. Quand je l’avais fait, comme prévu, tout le monde détourna le visage. Mais, il y avait une personne qui était sortie parmi eux.

Il s’agissait d’une très jeune fille.

« N’intimidez pas le vieux Rowley ! »

La fille frappa ma jambe en disant cela. Naturellement, je ne ressentis aucune douleur, mais... hmm.

« Alors, vas-tu prendre la place de ce vieux chevalier ? »

« Quoi !? At-Attendez un peu ! Je vous tuerai si vous posez la main sur ma fille ! »

« Ch, mon Chéri, arrête ! Et Lucy, reviens ici ! S’il vous plaît, pardonnez-nous. J’implore votre clémence ! »

Quand je l’avais demandé à la jeune fille, un homme et une femme qui devaient certainement être les parents de la fille avaient crié. L’homme avait l’air d’être sur le point de foncer sur moi à tout moment avec son visage teint en rouge, mais la femme assise à côté de lui l’avait arrêté.

« Alors, lequel d’entre vous va être le sacrifice ? Je la laisserai partir si vous le faites. »

Le couple était sans voix alors que je l’avais répété. Après tout, c’était ainsi. De leur point de vue, leur propre vie était plus importante. Eh bien, j’allais éviter de transformer la fille en zombie, d’autant plus qu’elle serait vraiment inutile si je le faisais.

J’avais pensé à la faire devenir la nourriture de mon collier et j’avais tendu la main vers elle quand...

« Ar-Arrêtez. Est-ce d’accord si je deviens le sacrifice ? »

Une voix faible était venue de mes pieds. J’avais regardé vers le bas. Peut-être que l’intérieur de sa bouche s’était brisé parce que j’avais marché trop fort sur lui, le vieux chevalier me regarda avec du sang coulant de sa bouche.

« Eh bien, c’est donc ainsi. Cela vous importe-t-il si peu si ce vieil homme meurt ? »

Les villageois étaient à nouveau restés silencieux. J’avais fait circuler la sorcellerie noire dans ma jambe avant de la transférer dans le vieux chevalier. La brume noire avait recouvert le corps du vieux chevalier et pénétra dans le vieux chevalier par la bouche, le nez et l’oreille.

Bien que je ne marchais plus sur lui, le vieux chevalier avait gémi de douleur sans se lever. Puis, il arrêta brusquement de bouger après un moment. En même temps, j’avais reçu l’âme venant du corps du vieux chevalier.

Il semblerait que le collier l’absorbait bien. En ce moment, je pouvais entendre les cris du vieux chevalier. C’était énervant, mais j’allais m’y habituer si c’était ainsi que cela allait devenir à l’avenir. De plus, même si cela n’avait été qu’une seule personne, je pouvais sentir mon pouvoir magique augmenter.

« Gururuu »

Oh, c’était terminé. Le corps du vieux chevalier se transforma en une forme violet-bleuâtre et il avait acquis une taille plus importante que lorsqu’il était vivant. La transformation du chevalier-zombie avait ainsi été terminée. Dès que le chevalier-zombie avait vu les villageois effrayés, il essaya immédiatement de les attaquer, mais je lui ordonnais d’arrêter. Ces gars pouvaient encore être utilisés.

Après cela, j’étais allé vers les villageois qui étaient au bord de la mort. Il y en avait 3. Je leur avais versé du pouvoir magique comme je l’avais fait avec le vieux chevalier et ils se transformèrent en zombies. Eh bien, ils étaient faibles, mais je ferai avec.

« Hmm, alors qu’allez-vous faire après cela, Maître ? Allez-vous tuer toutes ces personnes ? »

Peut-être parce qu’elle pensait que j’en avais fini, Liscia qui était sur le côté à me regarder me parla. Les villageois devinrent encore plus effrayés à cause des paroles de Liscia, mais...,

« Non, nous allons laisser ces gars vivre. Cela va se transformer en un grand tumulte si tous les villageois disparaissaient soudainement. S’il y en a que quelqu’un qui meurt, ils pourraient dire qu’ils avaient été attaqués par des monstres. Oh, qui est le chef du village parmi vous. »

Tous les villageois se tournèrent vers la même personne après m’avoir entendu. Là-bas, il y avait un gars chauve effrayé. Les personnes autour de lui lui avaient alors dit. « Dépêche-toi et va au-devant » et ils forcèrent le chef du village à aller vers moi. Puis, debout devant moi, il me regarda avec des yeux effrayés.

« Vous allez vivre comme si rien ne s’était passé à partir de maintenant. En ce moment, pas un seul mot ne sera dit à quelqu’un sur ce qui s’est passé aujourd’hui. Si cette affaire est exposée et qu’une force de subjugation venait, je reviendrais pour en finir. Il y aura certains de mes sbires dans le coin et ils vous surveilleront. Ainsi, ils me diront si quelque chose arrive. Compris ? »

Les villageois firent un signe de tête face à ce que j’avais dit. Bien que j’avais dit cela, je supposais qu’ils allaient me trahir. En vérité, il n’y avait aucun moyen qu’ils ne me trahissent pas. C’était pourquoi j’allais laisser le chevalier-zombie pour surveiller.

Même si les zombies devaient être vaincus, je ne subirais aucune perte et je serais informé qu’ils avaient été vaincus. À ce moment-là, j’irais détruire ce village pour de bon.

Je les avais regroupés dans la maison du vieux chevalier. Je ne voulais pas que les choses que je fais soient trop visibles. Les villageois étaient également retournés dans leurs maisons respectives. Ce serait peut-être bon si je jetais également une légère hypnose à l’aide de la sorcellerie noire.

« Liscia, faisons de cet endroit notre point d’ancrage. Nous irons au nord d’ici, notre destination finale est le Royaume Saint. Est-ce bon comme ça ? »

« Je pense que c’est bon. Eh bien, je suivrai le chemin que choisira le Maître, et quand viendra le temps, je resterai devant et je frapperais avec mon épée. C’est juste que, il y a toujours un besoin d’entraînement. La façon dont vous avez combattu juste maintenant ! Vous forcez trop, c’est ennuyeux ! »

Kuu, je ne pouvais rien dire quand il s’agissait de combat. Après cela, j’avais écouté les reproches de Liscia alors que nous laissions le village derrière nous. J’étais content d’avoir pu tester cette fois le bracelet et le collier. Je devais devenir meilleur à l’aide de ceux-ci.

☆☆☆

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

5 commentaires

  1. Merci pour le chapitre

  2. "Peut-être que les femmes et les enfants étaient mal à l’aise d’être entourés par des zombies et des squelettes, il y en avait qui criaient et certains pleuraient." Moi je dit ce mec est un génie...-_-

  3. merci pour le chapitre

  4. Merci pour le chapitre et bonne continuation!

Laisser un commentaire