La Croix d’Argent et Dracula – Tome 3 – Chapitre 5 – Partie 3

Bannière de La Croix d’Argent et Dracula †††

Chapitre 5 : Réveillé de l’abîme

Partie 3

Par rapport aux éléments de preuve dans les affaires ordinaires de la police, les éléments de preuve de la Section des Enquêtes Surnaturelles étaient complètement différents.

En général, il s’agissait d’objets dangereux qui nécessitaient des connaissances et des compétences correspondantes en matière d’utilisation et de manutention.

Des objets de focalisation pour de la magie noire, des possesseurs de charmes d’exorcisme, et des objets maudits apportant la calamité aux gens... En fait, beaucoup d’objets devraient plutôt être détruits sur place que d’être simplement stocké.

Cependant, le cercueil actuellement conservé dans un coin de la voûte n’était pas un objet qui inquiétait ceux qui l’avaient installé là.

Évidemment, il s’agissait sûrement de quelque chose qu’un vampire avait utilisé dans le passé. Mais il était vide. Donc aux yeux des employés, ce n’était plus un problème en soi. Il avait été déplacé à cet endroit, attendant d’être détruit.

Étant donné qu’il serait plus facile à déplacer pour sa future destruction une fois sèche, il avait été retourné afin de le vider totalement de son eau.

Dans tous les cas, il ne s’agissait que d’une pièce d’antiquité qui ne causerait aucun incident. L’incident précédent avait déjà pris fin dans l’esprit de tout le monde.

« Euh, les données... Les données... Je les ai, » déclara un homme.

L’homme nouvellement recruté avait oublié quelque chose et était entré dans la chambre forte. Bien qu’il avait suivi un cours d’initiation, il ne travaillait pas ici depuis très longtemps.

Ses connaissances sur les entités surnaturelles étaient restées au niveau de ce qui se trouvait dans les manuels scolaires. En vérité, il n’avait aucune expérience quand il s’agissait d’affronter des entités surnaturelles. Par conséquent, il n’était autorisé à entrer que dans la zone la plus sûre de la chambre forte.

Tout le monde devait commencer comme un débutant quelque part. Ce n’était pas sa faute. Et le fait de laisser un dossier sur un bureau était chose courante. Et ce bureau se trouvait justement à côté du cercueil qui attendait d’être détruit... C’était une pure coïncidence. Il n’y avait pas de facteurs particuliers dans tout ça.

C’était seulement le nombre de petits malheurs empilés ensemble qui avait causé la suite.

Et c’était tout.

En fin de compte, toutes les tragédies s’étaient peut-être produites de cette façon.

« Hmm... ? »

Le couvercle du cercueil n’était pas fermé hermétiquement, ce qui révélait une certaine ouverture.

Aucune règle n’exigeait que les couvercles soient fermés hermétiquement. Ça aurait été bien de la laisser ainsi.

En fait, à part pour ce qui concernait le travail, ce membre du personnel n’était pas le genre de personne qui insistait sur la méticulosité dans sa vie personnelle. Normalement, il ne se soucierait pas de quelque chose d’aussi mineur.

Mais quand il avait vu ce qui ressemblait à un visage humain à travers cette ouverture, la situation était devenue complètement différente.

« ... !? »

Il devait voir des choses, c’était ce qu’il s’était demandé à ce moment-là.

Après tout, il avait participé à l’opération d’ouverture. Non seulement lui-même, mais beaucoup de personnes avaient confirmé de leurs propres yeux la scène... Il n’y avait personne à l’intérieur du tout.

Néanmoins...

Quelqu’un avait-il fait une farce... On peut aussi le supposer.

Même si quelqu’un pouvait s’allonger délibérément dans le cercueil d’un vampire, aucun membre du personnel n’avait ce genre de sens de l’humour dépravé.

« Impossible, d’accord… »

Il avait peut-être fait une erreur dans ce qu’il avait vu.

Après l’avoir regardé pendant un certain temps, il s’était penché pour toucher le couvercle.

Soudain, il avait senti une douleur aiguë à sa main.

« Hmm... »

En regardant sa main, il vit que son doigt avait été coupé. Après un examen plus approfondi du bord du couvercle, il avait trouvé des lames installées à plusieurs endroits. Un contact négligent pourrait donc facilement blesser les personnes qui le manipulaient.

« ... !! »

Il s’était alors spontanément remémoré des connaissances sur les cercueils vampires de ses cours lors de sa formation.

Afin de protéger leurs chambres à coucher transportables, depuis très longtemps, les vampires avaient commencé à installer toutes sortes de mécanismes.

Bien sûr, ce genre d’installation sur les cercueils était aussi très courante.

Il n’avait pas été facile d’atteindre le double objectif de confort pendant le sommeil et de capacité défensive, mais de nombreux vampires installaient encore toutes sortes de pièges sur leurs cercueils.

Comme exemple récent, il y a quelques années, la section avait découvert un cercueil dont la couche extérieure était électrifiée.

Dans les classiques plus traditionnels, il y aurait des aiguilles empoisonnées ou des lames bien affûté afin de blesser les intrus.

Le fait de faire des coupures mineures n’aurait pas pu dissuader des ennemis. Elle ne réussirait même pas à agir en tant que menace.

Le véritable but de ce genre de situation était de faire couler le sang de l’ennemi.

Peu importe la profondeur de leur sommeil, tant que du sang frais coulait à côté d’eux, les vampires se réveillaient certainement en raison de leur sens performant de l’odorat.

C’était le système de réveil le plus fiable, capable de réveiller un vampire d’un sommeil profond, leur permettant de préparer des contre-mesures contre les pieux, les croix, l’ail et d’autres types d’adversaires.

« Est-ce que ça pourrait être... !! »

L’homme avait recouvert sa blessure et avait donné un coup de pied dans un endroit sûr du couvercle afin de l’ouvrir complètement, puis il avait regardé à l’intérieur.

À l’intérieur.

À l’intérieur se trouvait un homme blond d’une vingtaine d’années et complètement nu.

Le visage noble d’origine européenne, lui rappelait très facilement la patrie des vampires. Ce beau visage pourrait certainement être décrit comme appartenant à un descendant de nobles.

La peau blanche et pâle caractéristique des vampires était remplie d’un sentiment de beauté. Les muscles vaguement visibles présentaient un corps naturellement magnifique.

La caractéristique la plus distincte était cette paire de lèvres rouges vives.

Si rouge que sa bouche ressemblait à une ligne rouge tracée avec du sang frais.

De plus, sa bouche était déjà tachée de sang frais.

Le sang versé par le membre du personnel blessé venait de rendre encore plus vif le rouge vif des lèvres.

« A-Ahhhhh... »

Enveloppé de terreur, le membre personnel avait reculé pas à pas.

Il comprenait déjà les conséquences de ses actions involontaires.

Le jeune homme avait légèrement remué dans son cercueil. Il se leva lentement et lécha le sang sur ses lèvres.

En dépit d’être un homme, le mouvement de sa langue qui léchait ses lèvres présentait un sens hypnotisant de beauté qui était difficile à exprimer en mots.

Même le membre du personnel avait oublié de s’enfuir, regardant en étant complètement envoûté les agissements du vampire.

Mais cela lui avait coûté la vie.

« Merde. »

†††

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Un commentaire

  1. Merci pour le chapitre !

Laisser un commentaire