Kujibiki Tokushou: Musou Haremu ken – Tome 7 – Chapitre 209

Bannière de Kujibiki Tokushou: Musou Haremu ken ***

Chapitre 209 : L’Emblème de Mercury

J’avais écouté ce que Tania avait dit.

On dirait que Siracuza et Calamba étaient de jeunes hommes du village qui étaient incapables de supporter l’administration despotique de Rodotos et se mirent en route pour le vaincre.

Il y aurait des rumeurs à leur sujet disant qu’ils se battaient comme membre de l’armée rebelle ici et là, capturant une partie d’une région éloignée avec l’armée qu’ils avaient constitué.

On dirait que les villageois avaient été informés de telles rumeurs.

Deux noms des cinq grands royaumes qui apparaîtraient à l’avenir. Il n’y avait aucun doute que cela était l’origine de ces royaumes, puisque leur but était même de vaincre Rodotos... et de renverser son empire.

Je pensais que la possibilité pour eux de vaincre Rodotos à la fin et de détruire son empire en cinq grands royaumes était élevée.

En bref, il valait mieux se battre avec eux pour vaincre Rodotos, ou participer aux batailles.

Mais vaincre Rodotos... signifiait vaincre Éléanore ?

Je m’étais retrouvé à faire une drôle d’expression avec ma bouche.

{Manque de confiance ?}

« ... Je vais gagner à 90 %. »

{C’est la plus faible chance de victoire que tu m’aies donnée depuis que nous nous sommes rencontrés.}

« Ton toi au sommet de ta force est de l’autre côté, tu sais ? »

« Oui, Maman était très jolie. »

{Je sais, je sais, hein ?}

J’avais donné un léger coup à Éléanore avec mon doigt pour s’être vantée.

Je comprenais qu’Hikari qui était elle-même une Épée Démoniaque décrivait sa force à son summum comme « jolie », et je pouvais aussi comprendre qu’Éléanore être imbue d’elle-même parce que sa fille l’admirait.

Je comprenais, mais c’était un peu irritant.

Cependant, c’était comme elle l’avait dit.

Tout comme Hikari la décrivait comme « très jolie », l’Éléanore était l’Éléanore avec sa pleine puissance.

Parce que Rodotos maniait la puissante Éléanore, je ne pouvais pas dire avec certitude que j’allais gagner à 100 %.

Il y avait un besoin de faire quelque chose à ce sujet.

« Quel est le problème, Papa ? Tu as l’air de vouloir faire quelque chose. »

« Hein~ ?! C-Comment, tu le sais ? »

« Je peux le dire, après tout il s’agit de Papa, » déclara Hikari avec un sourire angélique.

Ou plutôt, l’avait-elle vraiment fait ?

Cela ne lui ressemblait pas vraiment.

Olivia m’avait jeté un coup d’œil.

Son visage avait l’air de vouloir dire quelque chose.

{Kukuku}

« Quoi ? »

{Je viens de me souvenir d’une certaine créature qui la regarde.}

« Une certaine créature ? »

{Médor, ça devrait être le plus facile de le décrire ainsi pour toi.}

Je ne pouvais pas m’empêcher de crier « c’est insidieux » à l’intérieur de moi.

Médor, c’était sans doute le nom d’un chien. C’était également utilisé pour décrire "chien fidèle" ou négativement, le chien de quelqu’un.

Olivia était-elle comme ça ?

J’avais encore regardé Olivia. Oui, elle avait vraiment l’air de vouloir dire quelque chose.

« As-tu quelque chose à dire, Olivia ? »

« ... ! Oui »

« Tu aurais dû toi-même le dire. Pourquoi ne l’as-tu pas fait ? »

« Tu n’as pas dit que je pouvais. »

{Elle est un vrai Médor, n’est-ce pas ?}

« Elle est le roi des dragons. »

Je ne pouvais pas m’empêcher de faire un sourire ironique.

« Et alors ? Qu’est-ce que tu veux dire ? Dis-le-moi. »

« Ces deux-là. Je les connais. »

« Quoi ? »

« Je leur avais emprunté des soldats auparavant. »

Nous volions dans le grand ciel sur le dos d’Olivia après qu’elle se soit transformée en un dragon.

J’étais avec Io et Tania.

Io était devenue très forte récemment, elle était aussi courageuse, mais elle était pétrifiée avec un visage pâle. Elle semblait avoir le vertige.

Son expression s’était finalement adoucie quand j’avais relâché une aura et l’avais enveloppée.

De l’autre côté, Tania avait l’air plutôt à l’aise, elle regardait même de façon intéressée son environnement.

Au fait, Hikari s’asseyait sur la tête d’Olivia où elle se balançait de temps en temps. C’était celle qui appréciait le mieux ce voyage dans les airs.

« Sais-tu où se trouvent Siracuza et Calamba ? »

{Si ce sont des humains, je peux dire à peu près savoir où ils sont dans ce monde après les avoir rencontrés une fois.}

Olivia qui s’était transformée en un dragon l’avait dit fièrement.

Les dragons, ils avaient aussi ce genre de capacité, hein. Je hochai la tête d’admiration.

« Je vois. Comment peux-tu savoir où ils sont ? Peux-tu sentir leurs âmes ou quelque chose ? »

{C’est en utilisant mon odorat, humain.}

« Par l’odeur ?! Vraiment ?! »

{Kukuku, elle est après tout Médor.}

« Au fait, dans quelle direction allons-nous ? C’est assez proche, non ? »

{Hum. Nous nous dirigeons vers l’homme appelé Skiros Calamba}

Après qu’Olivia avait répondu, la conversation avait naturellement pris fin.

Je n’avais aucune question avant notre arrivée, alors je m’étais aussi tu.

Toutefois.

{Nous sommes sur le point d’arriver, c’est juste ici...}

« Il y a une bataille. »

{Mu ?!}

Je l’avais entendu avec mon ouïe qui était multipliée par 777x.

Il y avait une bataille dans la direction vers laquelle se dirigeait Olivia.

{C’est du 1 contre 20, du moins, je pense.}

{Muu~... ils se battent vraiment}

« Lequel est Skiros ? »

{Il est seul. Il a l’air blessé.}

« Descendons. »

{Attends, il faut du temps pour atterrir.}

« Je vais devoir descendre maintenant. »

{Quoi ? Que vas-tu faire, humain ?}

« Je vais te laisser Io et Tania. Hikari. »

« Oui ! »

Hikari était revenue vers moi et s’était transformée en une Épée Démoniaque.

Je l’avais attrapée et j’avais dégainé Éléanore.

Je m’étais vêtu d’aura et j’avais sauté du dos d’Olivia.

« « Kakeru ?! » »

J’avais entendu les voix d’Io et de Tania, mais ça ne me dérangeait pas.

J’avais augmenté la vitesse de chute et j’étais rapidement tombé. Quand j’étais à une centaine de mètres près du sol, j’avais instantanément atterri.

J’avais libéré mes pouvoirs vers le sol, adoucissant mon atterrissage.

Une explosion s’était produite pendant que je débarquais en toute sécurité.

Finalement, tout s’était bien passé.

Leur bataille avait fait une pause parce qu’une personne était soudainement tombée du ciel.

J’avais jeté un coup d’œil rapide et j’avais immédiatement compris la situation.

Il y en avait 21 au total, et 20 individus encerclaient une personne. Les deux côtés avaient été stupéfaits.

Selon Olivia, ce gars seul était Skiros... si c’était le cas !

Je les avais instantanément tués avec Éléanore et Hikari.

Ils étaient réellement bons, mais ils étaient loin de valoir Rodotos, Olivia, et ils ne pouvaient même pas être comparés aux serpents blancs.

Leur niveau était celui des humains normaux. Leurs têtes se séparèrent de leur corps en un instant.

« À propos de ça »

{Papa est incroyable. C’est tellement classe de sauter !}

{H-Hmph. J’étais plus jolie quand j’étais à mon sommet.}

Pourquoi me défies-tu comme ça ?

J’avais tapé légèrement avec un doigt Éléanore, puis je me tournais vers l’homme.

Soudain, quelque chose était tombé de ma ceinture.

C’était tombé lors de l’impact induit par mon atterrissage.

C’était un éventail. Un éventail que j’avais eu d’Hélèna lors de notre première rencontre, quand je venais d’arriver dans ce monde.

Je l’avais toujours gardé avec moi depuis que je l’avais reçu. C’est un éventail avec l’emblème de Mercury.

Je l’avais ouvert. Oui, il était tombé, mais il n’était pas cassé.

Dieu merci...

« Cet emblème ? »

« Oui ? »

« Êtes-vous quelqu’un lié à Mercury ? »

« Q-Qu’est-ce que c’est que cette demande soudaine ? »

L’homme appelé Skiros Calamba s’était précipité vers moi.

Il regarda l’éventail... et l’emblème avec des émotions profondes.

« Dieu merci... Mercury... J’ai finalement rencontré Mercury... »

Skiros était agité.

Ceci, ne me dites pas...

{Finalement, on dirait que tu es devenu l’un des personnages principaux.}

Éléanore l’avait dit de façon qui démontrait qu’elle était intéressée par la suite.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

6 commentaires

  1. Merci pour le chapitre.
    Au faite "Médor" c'est la traduction de "Pochi" pour rendre plus simple la compréhensions pour nous les francophone ?

  2. Merci pour le chapitre

  3. Merci pour le chapitre.

  4. Merci pour le chapitre

Laisser un commentaire