Kujibiki Tokushou: Musou Haremu ken – Tome 6 – Chapitre 152

Bannière de Kujibiki Tokushou: Musou Haremu ken ***

Chapitre 152 : 77X

« C’est vrai. Keke. Même si c’est toi, bâtard, même si c’est le grand porteur de l’Épée Démoniaque. Tu ne peux rien faire si ta force est limitée à un dixième de ça, n’est-ce pas ? Hein ? »

Il avait un visage encore plus maléfique, et il le déclara avec confiance. Son expression ne laissait aucun doute sur sa victoire.

J’avais vérifié mon emprise sur mes épées. J’avais aussi levé et abaissé mes pieds. C’est vrai. Mon corps me donnait l’impression d’être plus lourd que d’habitude. C’était comme si quelqu’un se pendait à chacun de mes membres.

Le cercle magique à grande échelle dont son éclat clignotait à plusieurs reprises avait ses effets. De la façon dont il avait utilisé beaucoup de chair humaine et de sang, et vu à quoi ressemblait l’utilisateur, c’était probablement une sorte de sort interdit.

Ses effets étaient manifestement visibles.

Toutefois.

« Eh bien, si c’est seulement un dixième. »

« Quoi ? »

« Si c’est juste un dixième, c’est toujours 77x. »

« De quelle chose parles-tu ? Tu joues les durs, hein. Tu es juste en train de jouer les durs. Hmph ! Attends, je vais briser ça... »

Cette chose bleue tendit le bras, il avança vers moi avec ses doigts mis vers l’avant. Ses griffes acérées déchiraient l’air et volaient droit vers mon cœur.

« Humph ! »

Avec un cri. Je frappais avec Éléonore et lui coupais le bras au niveau de son coude.

Son bras bleu avait volé dans les airs, alors j’avais continué, en le coupant en morceaux.

Son sang bleu s’était dispersé, et il avait commencé à crier.

« Qu’est-ce qu’il y a ? QU’EST-CE QUE C’EST QUE CE BORDEL !? »

« Ah, comme je l’avais pensé, ma puissance était affaiblie. »

{Kukuku, après tout, c’est tout ce que tu peux faire sans ta pleine puissance.}

{Papa... ça va ?}

Éléanore semblait s’amuser tandis Hikari semblait inquiète.

« Laisse-moi voir... »

Je regardais cette chose bleue tout en tenant la mère et la fille Épées Démoniaques, puis je regardais autour de moi les soldats d’Aegina environnants.

« C’est juste assez pour tuer tous ceux qui sont ici. »

Je souriais, je ne savais pas pourquoi, mais je souriais.

Je me demandais à quoi c’était dû. Ahh... je savais, c’était parce que c’était marrant, je m’amusais.

C’est amusant, parce que... je m’étais senti comme si s’agissait d’une bataille qui en valait la peine, une bataille que je n’avais pas eue depuis longtemps.

Je pense que c’était pour ça que je souriais.

« Putain de merde ! Je vais effacer ce sourire de ton putain de visage ! Il n’y a aucun moyen que le sort ne fonctionne pas ! Il n’y a pas de problème si nous t’écrasons tous à la fois. Toi, bâtard ! »

« Q-Quoi »

Le premier prince d’Aegina... Kimon avait réagi.

Il était finalement revenu à lui-même. Il avait été stupéfait depuis que j’avais chargé sur eux.

« Qu’est-ce que tu fais, putain ? Fais-le ! »

« Ha ! ... Je-je sais ! »

Kimon leva la main et la balança vers moi.

« Vous tous, attaquez ! L’ennemi est seul ! »

Il s’agissait d’un ordre du commandant en chef.

En raison de cet ordre, les soldats environnants avaient retrouvé leur volonté, et commençaient à attaquer.

« Bien, bien, venez vers moi. VENEZ À MOI !! »

{Vraiment, cet homme... 62}

{Soixante-dix-huit~}

J’avais décapité les deux lanciers à proximité.

Et un instant plus tard, beaucoup de soldats soulevant d’énormes boucliers chargeaient vers moi. Ils provenaient sûrement d’un bataillon différent leur armée, comme ceux qui tenaient de longues lances.

Des gars comme ça m’avaient encerclé. J’avais vu quelque chose qui reflétait la lumière. Ils avaient probablement des armes cachées derrière leurs boucliers.

« Ha !! »

J’avais tranché le soldat devant moi en deux avec son bouclier en utilisant Éléanore. Immédiatement après ça, deux soldats sur le côté utilisèrent leurs boucliers pour plaquer Éléanore au sol.

Poursuivant cette action pressante, ils avaient balancé leurs haches dans ma direction.

{63. c’est une bonne combinaison}

« Cependant, c’est trop lent ! »

J’avais coupé la gorge de ces deux-là en utilisant Hikari. Il ne restait que la peau de leur cou et ces soldats aux boucliers s’étaient effondrés en même temps.

« « « UOOOOOOO !!» » »

Sans une pause, d’autres soldats aux boucliers avaient avancé vers moi. Tous pressaient leurs boucliers pour m’écraser.

« Quelque chose comme ça ! »

{Papa, au-dessus !}

Après avoir déchiré en une seule fois tous les soldats aux boucliers avec une feinte, j’avais entendu l’avertissement de Hikari.

Je regardais rapidement au-dessus et je vis des flèches sombres, brillantes et magiques qui volaient vers moi, il y en a plus d’une centaine.

« UOOOOOOOO !! »

J’avais déplacé dans la précipitation les deux Épées Démoniaques. Une par une, j’avais paré les flèches magiques. Les flèches volaient dans une direction différente chaque fois que je les frappais avec les Épées Démoniaques.

{Esquives !}

{Papa !}

J’avais entendu le cri de la mère et de la fille. Une flèche avait franchi mes frappes d’épée.

Elle était déjà en face de moi, et je ne pouvais pas l’éviter.

« Hmph ! »

Je n’avais pas esquivé. J’avais tendu mon corps, le préparant à recevoir le coup avant que la flèche ne touche mon corps.

« « « OOOHHHHH !!» » »

L’armée d’Aegina avait lancé un cri de joie. Leur moral avait brusquement été remonté.

C’était la première fois qu’une de leur attaque m’avait touché.

« Exactement ! Écrasez-le avec le nombre ! »

Les soldats avaient réagi à la voix du prince.

De plus en plus de flèches magiques volaient, ces flèches couvraient presque le ciel.

« Trop naïf, c’est trop naïf !! Haa! »

Une vaste frappe d’Éléanore coupa les airs.

Peu de temps après qu’elle ait traversé l’air, d’innombrables grains sombres avaient été créés. Chacun d’entre eux devint graduellement plus grand, se transformant en flèches sombres qui étaient tirées vers le ciel.

Les flèches se touchèrent, elles entrèrent en collision et s’étaient disséminés comme des feux d’artifice.

« Q-quoi ! »

« Ridicule ! Le porteur de l’Épée Démoniaque est capable d’utiliser la magie ? !! »

Kimon et cette chose bleue furent surpris.

{Tu as finalement utilisé la magie après si longtemps}

« On dirait que je peux l’apprendre même avec 77x. »

Dans ce monde, on était capable d’apprendre la magie quand on avait été frappé par celle-ci et que l’on possédait le talent nécessaire pour l’utiliser

Avec toutes les capacités augmentées par la loterie, mes talents avaient également augmenté. Normalement, ils étaient multipliés 777 fois, mais en ce moment, cela n’était que de 77x à cause des limitations du cercle magique.

Même ainsi, c’était encore 77x plus qu’une personne normale. J’avais immédiatement appris la magie, et avec des pouvoirs magiques multipliés par 77, j’avais tout incanté en même temps.

J’avais ainsi abattu toutes les flèches magiques.

« Quelle force... quel pouvoir ! Voilà à quoi ressemble le porteur de l’Épée Démoniaque des rumeurs. »

« Bon sang ! C’est pourquoi je ne voulais pas m’impliquer avec lui ! Toi, putain de bâtard, comment vas-tu me payer pour ça ? »

« Arrête, relâche tes mains ! Je t’ai déjà versé des récompenses extraordinaires ! Tu as mangé à satiété, exact !? Fais quelque chose à propos de cette situation ! »

« Quelque chose ! Comment vas-tu te charger de ça !? »

Laissant de côté ces deux cris, j’avais continué à abattre des soldats et à contre-attaquer sur la magie.

Les chiffres comptés par la mère et la fille me rendirent plus excité. Le sentiment de déchirer le blocage du cercle magique était agréable.

Sentant cette excitation pour la première fois, j’avais continué à vaincre les soldats d’Aegina.

« Ku ! Si les choses prennent cette tournure, nous devrions nous retirer pour cette fois. »

« Je vais maintenant m’échapper »

« C’est trop naïf ! Pensais-tu que je te laisserais partir après tout ça ? »

« Quoi !? »

« ... Hmph ! »

Je fermais les yeux et me concentrais sur les pouvoirs de l’Épée Démoniaque. À cause de mon esprit de combat exacerbé, les pouvoirs qui avaient été utilisables étaient proportionnellement plus élevés.

J’avais fait sortir les pouvoirs des Épées Démoniaques jusqu’à leur limite et les avais relâchés tous en même temps.

Cela s’était transformé en une aura qui avait couvert les environs, comme si c’était une cage.

Ce truc bleu s’était envolé, heurtait le plafond de la cage et avait été repoussé.

« Putain, je ne peux pas sortir ! »

« Oi! Fais quelque chose à propos de ça ! »

« Va te faire foutre ! Je ne peux pas sortir, et toi aussi bâtard ! »

Les deux avaient commencé à tomber. Je les avais laissés seuls et j’allais vers les autres soldats d’Aegina.

Je pouvais m’occuper de ces deux-là quand je le voulais. En ce moment, c’était le tour des soldats restants.

{Kukuku, quel mauvais visage fais-tu là}

{Papa, fais de ton mieux !}

« Désolé, mais, je vais vous faire rouiller, mes Épées Démoniaques. »

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

8 commentaires

  1. Merci pour le chapitre

  2. Merci pour le chapitre.

  3. Merci pour le chapitre.
    J'avais raison^^

  4. Merci pour le chapitre

Laisser un commentaire