Je déteste être marié dans un monde imaginaire ! – Tome 1 – Chapitre 1 – Partie 2

***

Chapitre 1 : Du fantastique à la réalité

Partie 2

Même si les pouvoirs des héros l’avaient fait passer pour un jeu, ce n’était pas le cas. La plupart des éléments me rappelaient un MMORPG, mais il leur manquait quelques bases cruciales.

Le premier et plus important était un système de groupe. Chaque monstre que je tuais devenait le combustible pour améliorer mes statistiques et cela s’exprimait en points d’expérience (PX). Même si je tuais un monstre et que j’avais des PX, quiconque avec qui j’avais fait équipe pour tuer ce monstre n’en aurait pas. Et il n’y a que quelques façons de les obtenir. Tuer des monstres était la méthode la plus facile, mais apparemment il y avait également des cristaux et d’autres objets qui étaient capables de vous donner des PX et aussi des pouvoirs.

Par conséquent, s’associer avec quelqu’un d’autre ferait diminuer votre propre gain de PX  sur une journée et il n’y avait aucun moyen d’assurer un équilibre sain de groupe sans que cela cause des problèmes puisqu’il fallait tuer pour les gagner.

Il n’était donc pas logique de chasser en groupe, à moins d’avoir besoin de sécurité. La chasse en solitaire serait l’une des choses que je voudrais d’abord essayer.

Du moins, cela serait possible après que j’aie pris une classe autre que celle d’Étudiant. Avec ça, cela allait pouvoir fonctionner selon moi. En tant qu’Étudiant, mes capacités étaient Académique et Loisir. J’avais déjà des rangs dans les deux, mais il n’y avait pas vraiment de compétences liées à ces capacités.

Peut-être était-ce ainsi que ce n’était pas quelque chose gagné par le pouvoir des héros ?

En fin de compte, j’avais besoin soit d’une capacité utile pour le combat, soit un moyen de gagner de l’argent.

Après avoir quitté le château la nuit, je m’étais promené dans Esse, la capitale du royaume de Feuerberg. Comme nous nous trouvions la nuit, la ville n’était éclairée que par des lanternes et des torches, ce qui ne faisait que tamiser la lumière sans vraiment illuminer la zone. Je ne voyais pas bien et il n’y avait que quelques personnes dans les rues.

J’avais réfléchi à la façon de commencer ma carrière. En fin de compte, la survie était au-dessus de tout, puisqu’aucun mécanisme de renaissance n’avait été mentionné dans le manuel. Ce qui voulait dire que je n’avais probablement qu’une seule vie. Mais parvenir à survivre, je devais être capable d’assurer moi-même la nourriture, l’eau et la défense.

J’aimerais choisir quelque chose comme une classe de forestier, ce qui me permettrait de survivre par moi-même dans la nature sauvage.

Ou du moins, être capable d’agir de manière indépendante.

Je ne faisais pas confiance au roi que je n’avais jamais rencontré ni à mes camarades de classe. Je ne les suivrais jamais aveuglément. Je n’avais pas besoin d’apprendre à me battre comme quelqu’un de l’armée, alors j’avais besoin de la ruse et la capacité à affronter seul les ennemis en toutes circonstances.

Peut-être que cela n’avait été qu’un coup de chance, mais j’avais trouvé des chasseurs dans une taverne, qui venaient de finir leur journée et qui était venu célébrer leur chasse. Je leur avais donc demandé si je pouvais être leur apprenti.

D’abord, on s’était moqué de moi, car j’étais trop vieux.

Normalement, vous pouviez accéder à un apprentissage à l’âge de dix ans, alors que quelqu’un de mon âge serait déjà dans le métier à part entière. Mais comme la chasse n’était pas exactement un métier, quelques personnes envisageaient de prendre le travail après en avoir appris un autre avant.

Pour montrer ma détermination, j’avais été chargé de toutes les petites choses dans leur groupe. Cela allait du transport d’équipement à la fabrication de feux de camp et autres tâches du genre.

Bien sûr, j’avais échoué à tout, mais l’un des chasseurs, Meldorn, s’était occupé de moi et m’avait enseigné ce qu’il fallait faire. Cela comprenait comment organiser l’équipement, comment faire un feu, ce dont il faut tenir compte si vous construisez un camp.

Meldorn était un homme simple qui avait vécu dans les bois depuis toujours et ne pouvait tout simplement pas s’adapter à la ville. Mais au moins, il était bon dans tout ce qui avait trait à la chasse.

C’est lui qui avait décidé de m’accueillir. Cependant, c’était parti du principe qu’il m’abandonnerait si jamais je me plaignais. Alors j’avais gardé toutes les plaintes à l’intérieur de moi et j’avais fait le travail. C’était dur !

Nous avions quitté la capitale le lendemain et avions fait une tournée de chasse. Après deux semaines de tâches mineures et d’apprentissage des bases de la survie, j’avais commencé à apprendre les choses de ce monde de première main.

Tout d’abord, il y avait des ours, des cerfs et d’autres animaux que je connaissais de mon monde. Même si chacun d’entre eux était un peu différent ici. Par exemple, sur les bois d’un cerf, il y avait comme comme ce qui me faisait pensé à une barbe, ou l’ours, qui avait des poils vraiment très longs. Des changements mineurs, mais d’une manière ou d’une autre, c’était toujours les mêmes.

Et il y avait des monstres qui semblaient être des chimères, des combinaisons de plusieurs animaux.

J’avais beaucoup à apprendre.

Mais cela m’avait permis d’améliorer mes aptitudes [Académiques] et j’avais acquis la compétence d’Apprentissage Rapide. Après tout, c’était normal que je puisse acquérir des compétences avec ma classe Étudiant. Après ça, avec Apprentissage Rapide, il était beaucoup plus facile d’apprendre toutes ces choses.

Après un mois d’apprentissage, j’avais eu la chance de choisir ma deuxième classe : Éclaireur. Je pensais que j’allais apprendre à devenir Chasseur, mais c’était ce qui s’était passé. C’était peut-être ainsi parce que je n’avais pas encore les compétences nécessaires pour chasser ?

Mais l’important, c’était que j’avais eu une autre Classe et que j’avais essayé de changer celle actuellement utilisée. Une fenêtre contenant un message s’était ouverte, indiquant que le choix de cette classe occuperait l’un de mes trois emplacements de classe restants.

J’avais dit que ce serait correct après avoir quitté le camp, car ainsi, mes amis chasseurs ne me verraient pas lorsque je le ferais.

Et soudain, j’étais devenu plus maigre et j’avais des muscles, alors que ma vision devenait beaucoup plus aiguisée. En fait, mes lunettes m’avaient empêché de voir clairement ! Ce Changement de Classe avait fait de mon corps l’un de ceux qu’aurait un survivant bien entraîné, mais cela avait été fait en seulement un mois !

Ce que j’avais fait ensuite, c’était de me changer de nouveau en Étudiant et de retourner au camp. Je n’avais aucune raison de terminer la tournée de chasse, si ce n’est le sens du devoir. Mais dire au revoir serait quand même mieux, d’autant plus que je n’avais pas besoin de retourner à Esse.

Même si nous étions revenus plusieurs fois, je n’étais jamais retourné dans la ville elle-même. Meldorn et les autres chasseurs pensaient que quelque chose de mon passé y était lié. C’était logique de leur part, surtout si l’on considérait que j’étais clairement un étranger, que j’étais asiatique et tout le reste.

« Je dois faire quelque chose ailleurs. Vous m’avez vraiment aidé. Merci ! » avais-je déclaré.

J’avais quitté les chasseurs et j’étais allé vers le sud. Après ces préparatifs, j’avais enfin pu commencer le « jeu ». Je ne savais rien des démons et de la guerre, je m’en fiche. C’était peut-être le mal à l’état pur, mais à la fin, tout ce que j’avais voulu, c’était de rentrer chez moi.

J’en avais besoin.

Et finalement, j’avais les moyens de commencer le voyage.

 

☆☆☆

 

Un autre mois s’était écoulé et j’étais maintenant dans la situation où je portais une bague maudite.

Les moments que j’avais eus avec les chasseurs avaient été précieux pour apprendre comment le monde fonctionnait.

Et les pouvoirs des héros.

J’avais appris qu’il y avait en vérité deux sortes de points pour devenir plus fort : les PX acquis en tuant des monstres, ce qui améliorerait vos statistiques d’une manière générale lorsque vous montiez de niveaux en vous donnant des bonus mineurs à vos attributs. Et des points de capacité (PC) pour améliorer vos capacités et apprendre plus de compétences, qui étaient acquises par l’entraînement dans ce domaine spécifique.

Mes compétences et mes Classes étaient actuellement :

 

Classe : Étudiant

Compétences académiques : Apprentissage Rapide

Compétence de récréation : Relaxation

Classe : Éclaireur

Compétence d’Armure : Mailles, Cuirasse, Cuir, Peau

Compétence de Perception : Vision Nocturne, Dormurnal, Vision Lointaine, Concentration, Lancer

Compétence de Dissimulation : Camouflage, Distraction, Neutralisation des Odeurs, Furtivité

Compétence de Survie : Campement, Recherche, Pose de Pièges, Pistage

Classe : Lancier

Compétence d’Armure : Maille, Cuirasse, Cuir, Peau

Compétence de Lance : Poussée Rapide, Lancer, Tourbillon de vent

 

Il y avait d’autres capacités que je pouvais apprendre, mais je n’avais pas assez de PC là-dedans. Comme Arc ou Phalange, puisque je n’avais pas eu l’occasion de l’entraîner, jusqu’à présent.

Vous pouvez diviser les compétences en compétences actives et passives.

En passif, il y avait par exemple « l’Armure ». Elle vous permettait de vous déplacer plus facilement tout en portant une armure en peau, comme je le faisais maintenant. Tant que je le portais et l’utilisais, je gagne en PC dans la Capacité d’Armure, même si c’était lent.

Et les deux classes, Éclaireur et Lancier utilisaient la même Capacité d’Armure. Donc, ce que je gagnais dans l’une, je gagnais dans les deux classes, tant que j’avais l’une ou l’autre classe équipée.

Les compétences actives étaient comme Poussée Rapide qui déclenchait une puissante attaque à la lance.

Chaque capacité consommerait de l’endurance ou des PE plus spécifiquement, les passifs moins que les actifs. Je devais donc garder un œil sur mon statut, car je risquais de mourir s’il n’y en avait plus. Qui sait ce qui se passe quand on manque d’endurance ?

Normalement, je faisais une pause chaque fois qu’il n’en restait plus que la moitié, puisque je me sentais aussi épuisé à ce moment-là. Je pourrais me pousser plus loin, mais il n’y avait aucune raison de le faire.

En voyageant avec les chasseurs, j’avais eu une lance et après l’avoir utilisée pendant un certain temps comme éclaireur, j’avais pu choisir la classe de Lancier.

Si j’étais resté à Esse, j’aurais peut-être pu apprendre plus de classes comme celle-ci, mais en fait, je préférais la classe d’Éclaireur, car elle me rendait plus conscient de mon environnement et m’aidait à être rusé.

Le problème, c’était que j’étais coincé dans la classe d’Étudiant.

Je me sentais faible, puisque toutes mes capacités avaient disparu. Et mon ventre était revenu. J’avais réalisé que je n’aurais pas de PX ou de PC, peu importe ce que je faisais. Je ne pouvais utiliser aucune compétence et même si je m’étais reposé, je n’allais pas récupérer de PE à ce moment-là. Je devais donc utiliser des objets pour cela.

Et il semble que chaque jour, mes PE allaient diminuer, donc j’allais m’épuiser plus vite et à la fin, je pourrais finir par mourir.

J’avais d’abord paniqué, mais je devais faire quelque chose.

Peut-être que couper le doigt pourrait résoudre le problème, mais je ne pourrais pas me faire ça à moi-même. Désolé, mais je n’avais pas les tripes.

Finalement, j’en étais arrivé à une conclusion : Je devais retourner à Esse.

J’avais les meilleures chances de lever ma malédiction ou au moins d’avoir une idée de ce qu’il faudrait faire. Si le pire arrivait, je pouvais engager un médecin pour me couper le doigt proprement et un utilisateur de magie pour le rattacher ensuite. Peut-être. Les prêtres semblaient être capables de canaliser le pouvoir divin pour les sorts de guérison, même s’ils étaient chers alors pourquoi ne pas tenter ça.

Eh bien, j’avais trouvé des objets de valeur dans la grotte des singes-araignées, alors il me semblait possible d’obtenir une charrette pour retourner à Esse et un moyen d’enlever la malédiction.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

3 commentaires

  1. Merci pour le chapitre et bonne continuation!

  2. Merci pour le chapitre.

  3. Merci pour le chapitre

Laisser un commentaire