J’ai été réincarné en une Académie de Magie ! – Tome 6 – Chapitre 118 – Partie 2

***

Chapitre 118 : Sous attaque

Partie 2

« Il semble que ce soit la principale flotte navale de Paramanium, mais j’aperçois aussi des bateaux portant soit le drapeau de Shoraya, soit le drapeau de Teslov, » déclara Shanteya en plissant les yeux sur les petits bateaux à l’horizon.

« C’est une flotte alliée, » avait dit Ayuseya.

« Il doit y avoir aussi des bateaux de Feyan parmi eux, » Nanya avait fait remarquer cela.

« En gros, c’est plus ou moins la flotte navale du continent d’Allasn et de Thorya, non ? » leur avais-je demandé.

« Non. » Ayuseya secoua la tête. « Peut-être une grande partie de celle de Paramanium et quelques navires de soutien qui appartiennent aux autres royaumes. L’ensemble de leur flotte pourrait facilement dépasser le nombre de 300 navires lourds, » expliqua-t-elle.

« Alors ça doit être une force d’assujettissement, » j’avais hoché la tête.

« Oui, très probablement, » Nanya hocha la tête.

« D’accord ! Allons leur parler. On peut peut-être en finir pacifiquement sans devenir violents. Zoreya, Tamara et Ayuseya restent ici pour protéger Shanteya et les autres, » leur avais-je dit.

« Par mon bouclier, je jure de faire ce que tu m’as demandé ! Et n’aie crainte, ces bâtards qui se disent guerriers n’ont pas la bénédiction de Melkuth ! Ils échoueront s’ils osent attaquer ! » la Grande Apôtre m’avait donné sa réponse habituelle, tandis que les autres n’avaient hoché la tête qu’une seule fois.

D’une certaine façon, c’est difficile de l’imaginer portant de la lingerie sexy et provocante sous toute cette armure encombrante… ou peut-être pas du tout, m’étais-je dit.

Comme si elle lisait dans mes pensées, Zoreya avait rougi et elle détourna les yeux.

Quelques minutes plus tard, j’étais au bout de la jetée, regardant la grande flotte devant moi. Ils étaient à environ un kilomètre de nous, pointant leurs canons vers nous, et attendaient l’ordre de leur commandant.

« Qu’est-ce qu’on fait maintenant ? » demanda Nanya.

« Voyons ce qu’ils ont à dire, » j’avais haussé les épaules et j’avais activé un sort qui avait envoyé ma voix sur une grande surface, ce qui avait incorporé toute la flotte. « Et vous, là ! Voici Illsyore Deus, un Seigneur du Donjon divin. Puis-je savoir ce que vous faites ici ? »

J’avais attendu un petit moment, et juste au moment où j’allais envoyer un autre message, j’avais entendu leur réponse.

« Donjon, vous êtes en présence de Sa Majesté l’Empereur Aldembard Paramanium de l’Empire de Paramanium ! Votre existence a été déclarée comme un sacrilège contre la bonne volonté du peuple de notre nation, et nous avons rassemblé nos forces pour vous faire vous agenouiller devant Sa Majesté ! Cessez de résister avec toute action que vous pourriez vouloir entreprendre et offrez une reddition inconditionnelle immédiatement ou nous serons obligés de vous exterminer ! » déclara un homme avec l’aide d’un sort semblable au mien.

En entendant cette chose grotesque, je n’avais pas pu m’empêcher d’avoir l’impression de ne pas l’avoir bien entendue, alors j’avais fait connaître ma voix « Pouvez-vous répéter cela ? On s’est un peu fait couper les vivres ici et là… Je crois que je n’ai pas tout compris. »

Bien sûr, je m’assurais juste qu’il avait vraiment dit quelque chose d’aussi ridicule que ça.

L’humain avait confirmé mes soupçons et avait répété ce message.

J’avais poussé un soupir et secoué la tête.

« Je pense que si Zoreya déclare qui elle est, ils réfléchiront à deux fois avant de faire quelque chose de stupide, » suggéra Nanya.

Ma femme était en effet un Grand Apôtre du Dieu de la Guerre, et il était très improbable qu’ils ne l’écoutent pas au moins, cependant, je m’étais souvenu de ce qu’Ayuseya m’avait dit il y a un moment. Au moment même où j’avais créé mon académie, j’étais devenu une puissance dans la lutte pour la domination entre les trois grands continents. En tant que tel, le conflit allait être extrêmement difficile à éviter. Je devais être prêt à écraser mes adversaires ou à fuir avec ma vie.

Cette dernière option n’était pas envisageable.

« Je ne pense pas que ça guérira leur stupidité. Hm… Que faire ? » me demandais-je, mais dès que j’avais dit ça, l’un des vaisseaux avait ouvert le feu et nous avait tirés dessus avec un boulet de canon.

Nanya l’avait attrapé avant l’atterrissage.

« Qu’est-ce que c’est ? Ils jouent à la balle ? Vous ! Je vous le renvoie ! » cria-t-elle, puis leur lança-t-elle.

L’ennemi ne nous visait même pas. C’était probablement un coup d’intimidation, mais ma femme n’avait pas tenu compte de tout ça. La force qu’elle avait mise dans cette attaque était absolument ridicule. Il avait volé dans les airs à une vitesse plus rapide que le son, et avait percé le navire ennemi, l’endommageant lourdement.

« Vous osez riposter ! C’est parti pour l’élimination ! » Le type de tout à l’heure avait crié avec le sort.

« Hein ? Quoi ? » avais-je cligné des yeux, surpris.

Ces salauds n’ont jamais eu l’intention de nous faire capituler ! avais-je crié dans ma tête.

Comme la situation était telle qu’elle était, je devais m’assurer que mon académie ne serait pas détruite, alors j’avais levé la main et j’avais lâché un rayon de lumière jaune. C’était le signal pour Zoreya d’activer son sort.

À ce moment-là, un dôme de bouclier magique couvrit tout le village. Il allait bien résister à ces projectiles métalliques tirés par les navires, mais il n’allait pas résister au barrage continu d’un aventurier de rang suprême. Elle pouvait en faire une capable de le faire, mais à quoi cela servait-il quand nous étions tous les deux ici ?

« Ils attaquent ! » annonça Nanya.

« Occupe-toi d’eux, s’il te plaît. Je m’assurerai que personne ne passe devant le bouclier de Zoreya, » lui avais-je dit.

« Je peux les tuer ? » demanda-t-elle.

« Maintiens le nombre de victimes au niveau le plus bas possible. Nettoyer les corps après ça va être pénible, » lui avais-je dit.

Elle avait souri et elle avait levé son pouce.

Pourquoi ai-je un mauvais pressentiment ? me demandais-je, en plissant les yeux sur ma femme démoniaque.

Avant que j’aie eu l’occasion de lui demander quel était son plan, elle avait déployé ses ailes et s’était envolée en l’air.

« [Super Booster] ! » cria-t-elle à pleins poumons.

Ouaip ! Elle avait activé sa compétence de Super Suprême.

Une aura de mana dorée avait recouvert son corps, ce qui avait augmenté toutes ses statistiques de base de 300 %. Un montant ridicule étant donné sa puissance, mais ce n’était pas tout, elle pouvait partager activement son aura avec nous, mais cela n’avait fait que doubler les statistiques de ses alliés choisis. C’est ainsi que j’avais été recouvert de cette aura dorée, ce qui m’avait permis de ressentir à quel point ce coup de pouce était ridicule.

Quand elle était dans cet état, toutes ses attaques physiques directes étaient dévastatrices, mais son mana était consumé rapidement, et elle ne pouvait pas non plus se permettre de lancer de grands sorts. C’était une compétence conçue pour être utilisée uniquement par les attaquants de mêlée.

En un clin d’œil, Nanya était arrivée à côté du premier navire et l’avait frappé à la proue. Les attaques avaient brisé l’intégrité structurelle du navire. De loin, on aurait dit qu’il avait été déchiré en morceaux, puis soufflée par une force puissante, tandis que l’eau de mer à la surface se transformait en vapeur.

Je n’avais sincèrement aucun espoir de survie pour l’équipage à bord, mais avant que les pièces du navire aient eu la chance d’atterrir sur l’eau, Nanya était apparue à côté du deuxième navire. Elle l’avait soulevé de l’eau et l’avait déchiré en deux au milieu de l’air.

L’équipage avait sauté, essayant de s’enfuir et de se sauver.

La démone visait les deux vaisseaux suivants, qu’elle détruisit en leur lançant les deux moitiés du vaisseau détruit. D’un autre navire, j’avais vu un homme en armure sauter vers elle, mais elle l’avait frappé avec sa queue comme s’il était une sorte de mouche insignifiante. Une grande éclaboussure était visible loin de la zone de combat où il avait atterri.

Tombé sur un autre navire, il avait frappé le pont et l’avait brisé en morceaux, puis il avait sauté sur le suivant, puis elle l’avait transpercé. Il avait été envoyé volé vers un autre navire de l’autre côté de la flotte.

Plusieurs d’entre eux avaient ouvert le feu sur elle, mais aucun des boulets ne l’avait touchée. Juste pour rire, elle en avait attrapé un et avait ensuite moulé le métal à mains nues jusqu’à ce qu’il ait une forme amorphe. La laissant tomber dans l’océan, elle avait sauté sur l’eau jusqu’à ce qu’elle arrive entre quatre navires. Avec un sourire sur les lèvres, elle avait frappé la surface de l’eau à ses pieds, la faisant exploser et soulever les navires voisins dans les airs.

Pour être plus précis, son coup de poing était l’équivalent d’une mini-explosion nucléaire avec un rendement de 1,5 kilotonne. Cela signifie que 70 mètres autour d’elle, l’eau s’était simplement transformée en vapeur, et à la suite de ça, un cratère d’eau avait été formé avec un rayon de 620 mètres, ce qui avait envoyé une onde de choc sur une zone de 2,13 km2 autour de lui. Sans le bouclier de Zoreya, j’aurais dû reconstruire tout le village. La plage sous mes pieds avait été partiellement emportée par le vent, et il y avait eu aussi un tsunami de dix mètres de haut, que j’avais frappé avec mon laser pour casser la tension superficielle et arrêter son avance. La maison sur la plage n’était plus là, mais je pouvais la reconstruire plus tard.

Alors que la fumée de l’eau évaporée se dispersait, j’avais enfin pu voir le résultat de l’attaque de Nanya. Plus d’une vingtaine de navires avaient été renversés et coulaient rapidement, tandis que les quatre premiers qui l’entouraient avaient été brisés en morceaux parce qu’ils étaient trop près du point d’impact. Les marins criaient à l’aide et les corps flottaient sur la mer, ils étaient les malheureux qui avaient fait une rencontre avec la faux tranchante de la Mort.

Malheureusement pour eux, Nanya n’était pas encore prête à arrêter le chaos qu’elle avait déclenché. Avec un large sourire sur les lèvres comme un fou furieux qui s’était échappé de l’asile, elle s’était précipitée vers les bateaux qui étaient encore capables de naviguer. En serrant les poings, elle avait frappé le premier, le brisant en morceaux, puis elle était allée pour le deuxième et puis le troisième. Sans s’arrêter, elle avait continué à détruire les vaisseaux ennemis, même ceux qui avaient abandonné le combat et essayaient de battre en retraite.

J’avais peut-être vu les choses de travers, mais il y en avait quelques-uns qui avaient sauté vers elle, essayant de l’attaquer avec leurs armes ou leurs sorts, mais ils avaient été écrasés comme des mouches, frappés ou giflés et envoyés volés à des centaines de mètres d’elle.

Quand elle en avait eu assez de donner des coups de poing, elle avait pris les bateaux et les avait jetés l’un dans l’autre. Sa force folle en faisait une adversaire redoutable à avoir, mais si je devais souligner quelque chose à propos de ses prouesses, ce serait le fait que Tamara pouvait la fuir avec sa vitesse, Ayuseya pouvait garder ses distances tout en la bombardant de magie puissante, le bouclier de Zoreya était plus durable que ce qu’il semblait, et Shanteya avait aussi quelques atouts dans sa manche. Nanya avait les meilleures chances de gagner contre Tamara et Shanteya, tandis que ces deux-là pouvaient gagner contre Zoreya et Ayuseya. En fait, Zoreya était dans l’ensemble un char d’assaut avec une quantité insensée de points de vie. La vaincre était une question de persévérance plutôt que d’habileté et de force brute.

Plus de la moitié de la flotte ennemie avait déjà coulé, et Nanya ne montrait aucun signe d’arrêt. Sans même utiliser un seul sort en plus du [Super Booster], elle avait réussi à jouer avec eux comme s’ils étaient des jouets. Toutes les attaques de l’ennemi étaient inutiles contre elle. Leurs sorts n’étaient pas réussis et leurs boulets de canon rebondissaient sur elle comme des balles de caoutchouc.

Par miracle, cependant, il n’y avait pas eu beaucoup de morts, juste les quelques malchanceux qui étaient trop près du lieu de l’impact de ses frappes. Je soupçonnais que certains des soldats amenés à bord de ces navires étaient en fait des aventuriers ou des nobles parce que leurs armures différaient en couleur et en forme. Si l’un d’entre eux était Suprêmes ou non, cela resterait à voir, mais ce serait probablement ceux qui auraient les plus grandes chances de survie et aussi les seuls assez courageux pour l’attaquer.

Lorsqu’ils s’étaient vus dans cette situation d’impuissance, les commandants avaient commencé à crier des ordres d’attaque au lieu de battre en retraite. Il était clair qu’ils avaient l’intention de vaincre Nanya, et pour une raison mythique inconnue, ils croient qu’ils avaient une chance.

Ma femme n’avait pas eu pitié d’eux. Elle avait esquivé leurs boulets de canon et en avait même repoussé plusieurs, détruisant complètement leurs vaisseaux à cause de la force de l’impact. Les bruits faits par ses coups de poings et de pieds étaient des bangs soniques. Ils avaient franchi le mur du son, et l’onde de choc avait été transmise à tous ceux qui avaient eu la malchance d’être trop près d’elle. De cette distance où j’étais, c’était encore assez bruyant, alors je ne pouvais qu’imaginer les nombreux tympans brisés dont souffraient les marins, surtout si leur armure magique n’était pas assez puissante pour le bloquer. Je n’avais même pas pensé à ce que les débris projetés par les navires avaient fait à ceux qui se trouvaient à l’intérieur et autour.

Le nombre de morts augmentait avec chacune de ses attaques, mais je n’avais aucun regret ou pitié pour ces gens. Dès qu’ils avaient marché sur ma « pelouse » et m’avaient demandé d’écouter leurs bêtises, c’était le moment où ils auraient dû être prêts à risquer leur vie pour leurs croyances.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Un commentaire

  1. Merci pour le chapitre.
    Nanya s'amuse bien !

Laisser un commentaire