J’ai été réincarné en une Académie de Magie ! – Tome 3 – Chapitre 36 – Partie 2

***

Chapitre 36 : Le Dankyunator 3000

Partie 2

Dankyun avait assez bien évité mes lasers jusqu’à ce que le dernier soit détruit. D’un seul saut, il s’était jeté du haut du mur en direction du Minotaure. Avec une torsion du haut de son corps, il avait déplacé le tranchant de sa lame et l’avait dirigée vers la tête de la bête. Le métal avait traversé la peau, le muscle et l’os de la mâchoire gauche jusqu’à la mâchoire droite, sortant de l’autre côté sans s’arrêter. Le sang avait jailli comme une fontaine, et le corps décapité était tombé vers l’arrière avec un fort bruit sourd.

Le draconien avait atterri sur le sol avant d’essuyer le sang de son épée sur la fourrure du Minotaure. Une fois terminé, il s’était calmement dirigé vers le passage ouvert dans le sol. Au fond, la fosse était remplie de poison. Comme son armure magique était de Rang Suprême, je doutais que cela lui fasse quoi que ce soit, mais comme avant, il avait sauté de mur en mur pour atterrir prudemment sur le sol et non dans la mare de poison.

À ce moment-là, j’avais chargé une autre [Boule de Feu guidée X18] avec 3000 pts de Mana et je les avais laissé avancer vers lui. J’avais ordonné à l’une de ces boules de feu de tomber dans la flaque de poison pour la transformer partiellement en nuage. Si son armure magique s’affaiblissait suffisamment, le poison pourrait peut-être s’infiltrer.

Il y avait une autre raison pour laquelle je l’avais lancé maintenant. Dankyun ne le savait pas, mais l’étage suivant était la zone de lave, et cela allait commencer par un chemin de pièges à pointes enchantées. Avec un peu de chance, ces boules de feu le pousseraient dans la lave quand son armure serait affaiblie et que cela pourrait briser son armure. Cela aurait été le meilleur résultat possible.

« Arg ! » il avait gémi quand il avait été projeté par la première boule de feu et avait atterri juste au-dessus d’un piège à pointes.

Trois autres boules l’avaient frappé, explosant et détruisant le piège sous lui. La détonation qui en avait résulté l’avait jeté dans le piège suivant. Deux autres avaient explosé en le frappant et un explosa dans le mur gauche. Cela l’avait envoyé plus loin. Un autre piège à pointes s’était activé, et finalement... il était arrivé comme je l’avais prédit. La dernière explosion était tout simplement en face de lui, le jetant hors du couloir avant d’aller directement dans la lave.

« Réapprovisionnement du mana ! Vol ! » cria-t-il.

« Quoi ? NON ! » J’étais sorti du couloir et j’avais vu Dankyun flotter au-dessus de la lave en fusion alors qu’il riait.

« C’est ce que tu as de mieux, Seigneur du Donjon ? » demanda-t-il en souriant.

« J’ai encore des boules de feu ! » j’avais déclaré ça et j’avais forcé les autres projectiles à se diriger vers lui.

Dankyun avait levé son épée et avait utilisé une technique d’art martial de frappes rapides consécutif. Toutes les boules de feu avaient été neutralisées dès qu’elles étaient arrivées dans sa zone de frappe.

Je l’avais maudit et j’avais essayé de lancer une [Lance de Glace Barbelée Explosive X4] en provoquant des explosions de proximité. J’avais mis 1000 points de mana dans ce sort, m’occasionnant un peu d’épuisement, mais j’étais loin d’être un simulacre de donjon.

« Qu’est-ce que c’est ? Ne me dis pas que tu ne connais que deux attaques », avait-il demandé en riant avec force.

Plus ou moins, oui…, avais-je pensé en volant de l’autre côté. Puis j’avais utilisé la [Faux de Vent] pour le frapper par derrière. J’y avais mis 500 points.

Dankyun avait volé dans la zone, coupant les pointes de glace. Il n’avait pas suspecté l’autre attaque. Il avait été frappé violemment par ça et il avait été jeté dans le mur. J’avais rapidement utilisé [Télékinésie] et l’avais poussé dans la lave, espérant le noyer là-dedans.

« Quel agaçant petit... !? Gak ! » déclara-t-il en tombant la tête la première dans la roche en fusion.

Il avait fait une grande éclaboussure, mais cette stratégie avait semblé fonctionner jusqu’à présent. Sans aucun doute, son mana s’épuisait rapidement grâce à ces attaques. Je savais que ce n’était qu’une question de temps avant qu’elle ne se brise et qu’il meure.

« Clisk Ohs Es ! » J’avais crié mon prochain sort et ma compétence de [Créer une salle] s’était activée, créant un bloc de plomb juste au-dessus de lui.

Son volume était de 3x3x3, donc 27 mètres cubes, ce qui signifiait qu’il pesait environ 306,23 tonnes. Cela s’était écrasé sur Dankyun en produisant une grosse éclaboussure. La lave s’éloignait en faisant de la place pour le plomb, la faisant rapidement fondre et formant autour de lui un cercueil de plomb. Le métal bouillant avait pris sa forme, et j’avais continué à presser avec ma main télékinétique sur lui, le mana s’épuisant rapidement, mais grâce à ma régénération, ce n’était plus aussi grave qu’avant.

Oui ! Je peux le tuer ! Je peux le tuer ! Oui ! J’avais dit ça dans mon esprit, ne réalisant même pas à quel point mes pensées étaient sadiques et effrayantes.

D’après ce que j’avais vu, Dankyun n’avait aucun moyen d’échapper à cet enfer en fusion. La lave et le plomb se déversaient sur lui pendant que ma prise télékinétique le maintenait sous les liquides. Il n’y avait aucun moyen de s’échapper. C’était ce que je pensais, c’était ce que je croyais, et quelque part en moi un rire maléfique avait chatouillé l’idée d’un « premier meurtre ». Techniquement, cela n’aurait pas été mon premier, mais simplement le premier que je voulais tuer et détruire.

Ainsi, le brouillard noir s’était levé sur mon territoire et cela s’était concentré autour du cercueil de plomb de Dankyun. Jusque-là, il n’était apparu que quelques secondes après que je jetais mes sorts, mais il avait disparu assez rapidement. Tuer avec des pièges était considéré par moi comme un meurtre indirect et cela n’avait pas provoqué la montée du brouillard noir. Cela étant dit, j’avais vu les meurtres de Shanteya comme n’étant rien d’autre que des meurtres indirects. Ce n’était pas moi qui avais appuyé sur la gâchette. Ce n’était pas moi qui les avais poussés dans les pièges. À cause de cette manière de pensée, je me voyais encore avec mes mains non tachées de sang. Même les assassins que j’avais tués quand j’étais venu au monde pour la première fois, c’était la même chose... un résultat malheureux effectuer pour ma légitime défense.

Oui... tuer tuer tuer tuer TUER ! cette pensée n’était pas la mienne, c’était celle de l’obscurité à l’intérieur de moi.

Soudain, le plomb fondu avait commencé à gonfler, des bulles éclatant ici et là. Ma prise télékinétique avait été coupée et quelque chose avait explosé. Il y avait eu une forte lumière, et par réflexe, j’avais détourné le regard.

Qu’est-ce que c’est ? avais-je pensé. Puis j’avais vu Dankyun respirer avec force dans un cratère de plomb fondu et de lave.

Du coin droit de sa bouche, une petite traînée de sang coulait lentement le long de son menton. Le regard dans ses yeux m’avait dit qu’il n’était pas du tout satisfait de ce qui venait de se passer, et que son armure était vraiment démolie. La plaque recouvrant sa poitrine était fissurée à de multiples endroits et elle était à peine suspendue sur ses attaches en cuir. La main droite avait souffert de brûlures au troisième degré jusqu’au coude. C’était probablement la première partie à avoir souffert lorsque son armure magique s’était brisée. Cependant, l’armure de l’autre main avait été détruite et avait disparu jusqu’à l’épaule, mais la chair n’avait pas été brûlée. Je pouvais voir ses écailles brun foncé scintiller dans la lumière pâle de la pièce.

Bien que je n’y avais jamais prêté attention, sa queue était maintenant bien visible, et la pointe était brûlée. L’armure supérieure la recouvrant avait été fissurée. Cela avait probablement fait très mal à première vue, mais même après cette attaque, Dankyun était toujours en vie.

Ce type est pire qu’un cafard ! avais-je crié dans mon esprit en le regardant.

« Arg ! Comment peut-il... » dit-il. Il avait essayé de se lever, mais il s’affaissa sur un genou. Il avait été blessé ou simplement très affaibli. « Comment un Seigneur du Donjon comme toi peut-il avoir autant de pouvoir ? » demanda-t-il. Puis il avait sorti un autre cristal.

« Non ! Shellur Sou Yar ! » J’avais crié l’incantation pour la [Lance de Glace Barbelée Explosive X4].

Douze lances s’étaient formées autour de moi et elles s’étaient précipitées vers leur cible : Dankyun. Il les avait vues et avait sauté vers l’arrière en poignardant le mur avec son épée et en se poussant vers le haut. Deux pointes avaient explosé sur le sol, et j’avais vu l’une des lances percer son épaule gauche. Elle n’était pas protégée par son armure magique. J’avais encore une chance, ou du moins je le pensais...

« Restauration complète du mana ! » cria-t-il, et son corps avait été enveloppé d’une aura blanche.

C’est à ce moment-là que j’avais su qu’il avait repris des forces, mais au lieu de rester ici, il s’était précipité vers l’autre bout du donjon, sautant sur les murs et les pylônes. Pendant ce temps, je ne pouvais que frissonner et espérer qu’il atterrisse sur l’un de mes pièges qui l’auraient renvoyé ailleurs. Je voulais lui faire plus de dégâts avant qu’il n’atteigne ma pièce, pour le tuer, mais mes sorts étaient trop faibles et l’utilisation de plus de mana pourrait me faire m’endormir avant d’être incapable de me réveiller pendant quelques heures.

Si vous m’entendez, rendez-moi mon sort de Rang Empereur ! Je ne peux pas gagner comme ça ! avais-je crié dans mon esprit aux Ténèbres alors que je passais devant Dankyun et que je me préparais à lancer un [Souffle de Vent].

Ma réserve de mana se situait probablement aux alentours de 5000, en hausse de 40 points par seconde. Techniquement, en une minute environ, elle finissait de se recharger, mais je ne voulais pas laisser Dankyun se promener dans mon donjon comme ça.

Quand il était apparu à l’entrée du tunnel en spirale menant au quatrième et dernier niveau de mon donjon, j’avais crié « Eshun Zer ! »

Le vent s’était rassemblé devant moi et avait ensuite soufflé sur le visage de Dankyun à une vitesse maximale. Il avait été repoussé et était tombé dans la lave, mais il n’y était pas resté longtemps. Sautant vers le haut, il avait saisi le côté du mur et avait utilisé son épée pour se pousser vers l’entrée. J’avais utilisé un autre [Souffle de vent] sur lui, essayant de le faire tomber à nouveau, mais il avait utilisé son épée pour rester stable pendant qu’il avançait vers moi jusqu’à ce qu’il soit passé devant moi.

« Seigneur du Donjon, ce sera un plaisir de te tuer », déclara Dankyun en souriant en sortant un autre cristal.

« Je ne te laisserai pas faire ! » lui avais-je dit.

« Hmph ! Réparation », ordonna-t-il, et son armure abîmée fut complètement restaurée.

Ces cristaux commençaient à être ennuyeux, mais au moins, j’étais content de l’avoir attaqué très tôt. Ce faisant, j’avais pu lui en faire utiliser un grand nombre, mais à la fin, si je n’avais pas l’espace confiné de mon donjon, il aurait facilement esquivé beaucoup de mes attaques. Même l’attaque de lave avait été un peu chanceuse de mon point de vue.

Le tunnel avec des lames tranchantes et de l’huile sur les côtés ne l’impressionnait pas. Il avait utilisé son épée pour descendre prudemment.

Je ne peux pas gagner comme ça... J’ai besoin de mon sort de Rang Empereur…, j’avais continué à penser en attendant que mon mana se recharge.

Au moins, mes appels n’avaient pas été entendus par Shanteya et les autres, mais j’étais certain que les Ténèbres pouvaient les entendre. C’est ce que je voulais.

Il y avait un sort que je n’avais pas essayé jusqu’à présent : le sort élémentaire qui me permettait de contrôler librement l’air dans une zone sélectionnée [Contrôle du flux des gaz]. C’était un simple sort, mais s’il était utilisé correctement, cela pourrait avoir des effets dévastateurs sur un être vivant. Cela signifiait que l’utiliser pour extraire l’oxygène de l’environnement le ferait suffoquer.

Malheureusement, le sort ne pouvait fonctionner qu’avec un seul gaz à la fois. La dernière fois que je l’avais utilisé, c’était quand j’avais sauvé Shanteya, ce qui était probablement la meilleure décision que j’aie jamais prise quant à ce que j’aurais pu faire à ce moment-là, surtout quand on sait à quoi cela m’avait mené. Pourtant, ce n’était que maintenant que j’avais réalisé une erreur critique de l’époque.

Peut-être que je ne faisais pas attention ou peut-être que je paniquais, mais je me souvenais d’avoir utilisé [Contrôle du débit de gaz] une seule fois, mais le sort disait qu’il ne fonctionnait qu’avec un seul gaz spécifique à la fois, ce qui signifiait que tout ce que je faisais à l’époque était de verser de l’oxygène dans une zone saturée d’oxygène.

Mince... Cela signifie que je dois utiliser ce sort pour TOUS les gaz dans cette zone... Je ne peux pas faire un vide ! avais-je pensé. J’avais maudit mon manque d’attention aux détails.

Malgré tout, j’avais quand même décidé de l’utiliser.

« Ayu Nan Ork. » J’avais chanté ça et je m’étais concentré sur le fait d’éloigner tout l’oxygène de Dankyun.

Cela avait fonctionné et le mana avait constamment été absorbé tant que je continuais à la concentrer autour de lui. Néanmoins, un seul gaz avait été retiré. Pour les autres, j’avais dû le lancer à nouveau, ce qui avait encore augmenté mon coût de mana. Un seul n’était pas un problème, mais s’ils étaient trop nombreux, cela allait dépasser ma capacité de régénération du mana.

Quand Dankyun était arrivé au quatrième étage, il n’avait montré aucun signe de suffocation. En fait, il m’avait l’air d’aller bien.

Soudain, il s’était arrêté et il avait regardé autour de lui en souriant.

« Seigneur du Donjon, je ne croyais pas vraiment que tu ferais quelque chose comme retirer l’air respirable autour de moi. Tu es vraiment un idiot, n’est-ce pas ? » dit-il en riant.

« Pourquoi ça ne marche pas ? » lui avais-je demandé en étant un peu agacé.

« Ce petit sort n’est utilisé que par les donjons de rang inférieur. » Il secoua la tête. « Mais puisque tu es un homme ennuyeux, je ne vais pas te dire comment exactement je me protège de cela. Après tout, ce ne serait pas sage ! » déclara-t-il en riant de nouveau et en continuant à marcher.

« Grrr ! » J’avais grogné en étant impuissant face à lui et j’avais arrêté le sort.

Je n’en avais plus besoin maintenant que je savais que c’était totalement inutile contre lui. Peut-être, que si je l’utilisais contre un Rang Maître ou même un Rang Empereur, ça marchait, mais ce type était préparé pour la plupart des choses que je pouvais lui lancer. Son expérience en tant qu’explorateur de donjon était aussi réelle que possible. Toute cette situation devenait ridicule ! Non, c’était plutôt qu’il pouvait se défendre avec une relative aisance contre toutes les compétences de Maîtres et inférieures.

Si je survis à cela, je vais devoir repenser mes stratégies contre les Suprêmes…, avais-je pensé. Puis je m’étais éloigné de lui.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

6 commentaires

  1. merci merci merci pour ce chapitre^^.

  2. un grand merci a vous tous pour tout les chapitres et je vous souhaite un très joyeux noël

  3. Merci pour le chapitre

  4. Merci pour le chapitre !

Laisser un commentaire