J’ai été réincarné en une Académie de Magie ! – Tome 3 – Chapitre 24 – Partie 1

***

Chapitre 24 : De nouvelles compétences, de nouveaux donjons et un sandwich !

Partie 1

Malgré les pensées troublantes qui flottaient dans mon esprit lorsque je m’étais couché, j’avais réussi à bien dormir. Si je devais supposer la raison, c’était probablement grâce à la poitrine souple et rebondissante de Shanteya. Son étreinte était douce, et ses lèvres étaient délicieuses tous les matins lorsque je me réveillais à ses côtés et tous les soirs lorsque je dormais avec elle. Bien que je sois marié à Nanya et Ayuseya, j’avais l’impression que mon cœur désirait plus l’esclave el’doraw qu’elles. Mais c’était peut-être simplement parce qu’elle passait plus de temps avec moi, que je lui faisais confiance et, surtout, qu’elle m’était totalement loyale.

Après l’avoir laissée sortir, je m’étais préparé à apprendre les trois livres que Nanya m’avait prêtés l’autre jour. Je n’avais pas oublié de demander à Shanteya de m’enseigner les poisons, mais comme ma façon d’acquérir les données pour l’instant était soit par une étude fastidieuse, soit par des livres, elle avait décidé d’aller à la bibliothèque et de chercher des manuels appropriés que j’aurais autrement manqués ou considérés comme inutiles. Demander à Zertan du matériel de recherche était également une possibilité, mais c’était plutôt gênant compte tenu du fait qu’il était habituellement grincheux.

Cependant, une chose était certaine, l’apprentissage de l’enchantement n’aurait pas été possible si j’étais un donjon plus faible. La quantité de mana dont j’avais besoin pour chacun d’eux atteignait des sommets ! 4550 points pour l’[Enchantement de Pièce], 3750 points pour l’[Enchantement de Piège] et 6640 points pour l’[Enchantement d’Objet]. J’avais envie de m’évanouir après avoir appris le dernier. Considérant ce que Nanya avait dit à propos de l’apparition de pièges enchantés dans certains donjons, je ne pouvais que soupçonner que c’était ma faiblesse qui était en jeux pour le coût élevé de mana quant à l’apprentissage des livres. La dernière, j’avais attribué ça à l’écriture horrible de Tuberculus.

Pendant que j’y étais, j’avais décidé de jeter un coup d’œil à mes statistiques et de changer certaines de mes compétences, en particulier ces trois nouvelles.

[Niveau] : 59

[Force] : 189 + 1000

[Agilité] : 150 + 1000

[Intelligence] : 201 + 1000

[Mana] : 8000

[Régénération de mana] : 30 points de mana par seconde.

[Points de statistiques disponibles] : 60

[Points d’aptitudes disponibles] : 260

Comme je l’avais initialement souhaité, j’avais ajouté 11 points de [Force] et l’avais transformé en un chiffre rond de 200. Je savais que c’était probablement une mauvaise idée, vu que je n’avais pas encore de corps, mais ça m’avait irrité quand j’avais vu le nombre impair. C’est ainsi que certains joueurs étaient. Même si ce n’était pas une bonne idée, nous avions essayé de faire en sorte que nos statistiques soient agréables à regarder. Aucun nombre impair n’était permis ! La sensation d’un 999 ou 1000 dans les statistiques était tout simplement impressionnante pour une raison ou une autre. Comme pour le reste des points, j’avais ajouté 24 points dans l’[Intelligence] et j’en avais gardé 25 pour [Régénération du mana], mais je ne les avais pas ajoutés tout de suite, si je le faisais, je ne gagnerais qu’un point de mana par seconde. Cela avait conduit mes dernières statistiques à ressembler à ceci :

[Niveau] : 59

[Force] : 200 +1000

[Agilité] : 150 +1000

[Intelligence] : 225 +1000

[Mana] : 8120

[Régénération de mana] : 30 points de mana par seconde.

[Points de statistiques disponibles] : 25

[Points d’aptitudes disponibles] : 260

Maintenant, il fallait que je regarde mes compétences. Bien sûr, j’ai d’abord cherché des enchantements. Les premiers rangs offraient des enchantements aléatoires, et je n’aimais pas ça.

[Enchantement de Pièce] > [Enchantement de Pièce avec <Type> Enchantement]

[Enchantement de Piège] > [Enchantement de Piège avec <Type> Enchantement]

[Enchantement d’Objet] > [Enchantement d’Objet avec <Type> Enchantement]

Ces derniers avaient été achetés pour le total de 30 points de compétence !

Bien sûr, j’avais hâte de leur offrir un autre niveau, mais j’avais gardé mes désirs sous contrôle. Je voulais faire autre chose avant ça. Ce que Nanya m’avait dit au sujet des compétences m’avait fait me demander si je pouvais réaliser quelque chose comme ça, alors j’avais ouvert le menu des compétences et j’étais allé directement à [Boule de feu].

J’avais regardé le niveau en dessus qui était la [Boule de feu guidé], c’était la compétence du Rang Avancé ainsi que la première mise à jour de la [Boule de feu] régulière. Avec un grognement et un peu de réticence, j’avais amélioré le niveau suivant. 20 points avaient disparu, et je l’avais poussé dans le rang de Maître. Avec cela, j’avais acquis la [Boule de feu guidé X 3], une compétence qui m’avait permis de tirer trois boules de feu qui allait suivi le chemin que je désirais. Le coût du mana n’était différent que de 10 points de mana pour le coût initial.

Excité, j’avais choisi l’option pour le mettre à niveau à nouveau.

<Impossible de mettre à jour. Exigences non satisfaites >.

<[Boule de feu guidé X3] ne peut pas être mis à niveau tant qu’il n’a pas été amélioré 5 fois.

<[Boule de feu guidé X3] ne peut pas être mis à niveau sans une compétence équivalente de même rang d’amélioration.

J’avais cligné des yeux quand j’avais vu les messages. Si je n’avais pas mal lu, cela me disait d’améliorer une autre compétence au même rang et au même niveau d’amélioration. C’était tout à fait logique si j’y pensais. Si je voulais fusionner deux compétences, il fallait qu’elles soient de rang égal. J’espérais juste ne pas avoir à faire une sorte de danse bizarre pour ça.

Cela étant dit, j’étais passé de [Lance à glace] à [Lance à glace dentelée], puis à [Lance à glace dentelée explosive]. Cela m’avait coûté 30 points de compétence, ce qui me laissait un total de 180.

Tout ce que j’avais à faire, c’était de les améliorer. Mais c’était un peu étrange. À en juger par ce que Nanya m’avait dit, je pourrais fusionner les deux, une [Boule de feu] normale et [Lance de glace]. En parlant de cela la [Lance à glace dentelée] avait permit de créer une lance avec une pointe dentelée qui s’étendait à l’intérieur de la cible au moment de l’empalement. La version de Rang Maître allait faire exploser la pointe à l’intérieur de la victime, envoyant de petites pointes de glace transperçant le corps de la victime de l’intérieur vers l’extérieur.

L’amélioration m’avait coûté 10 points de compétence pour chaque niveau, et cela avait changé les sorts de la manière suivante :

[Boule de Feu guidée X3] > [Boule de Feu guidée X6] > [Boule de Feu guidée X9] > [Boule de Feu guidée X12] > [Boule de Feu guidée X15] > [Boule de Feu guidée X18]

[Lance à glace dentelée explosive] > [Lance à glace dentelée explosive] avec une réduction de 25 % du coût en mana pour chaque sort > [Lance à glace dentelée explosive] avec une réduction de 50 % du coût en mana pour chaque sort > [Lance à glace dentelée explosive X2] > [Lance à glace dentelée explosive X4] > [Lance à glace dentelée explosive X4] avec une force explosive doublée.

Cela signifiait que la version améliorée de la [Lance à glace dentelée explosive] pouvait lancer quatre lances en même temps, à la moitié du coût et avec le double de la force explosive de la pointe. Il surclasse totalement la version non améliorée, ce qui m’avait amené à me demander ce que je pourrais faire si j’améliorais les autres compétences, en particulier celles pour la construction.

Quoi qu’il en soit, il me restait maintenant 80 points d’aptitudes, mais cela en valait la peine.

« C’est l’heure ! » m’étais-je dit.

J’étais très excité parce qu’avec ce nouveau sort, je pouvais entrer dans le royaume des rangs Empereur.

« Améliorez [Boule de feu guidé X18] ! » avais-je ordonné.

<Points de compétence insuffisants. Le sort coûte 150 points de compétence.>

« ... »

« Pourquoi ? » Avais-je envie de pleurer.

Chaque fois que j’étais dans un jeu, ce genre de choses m’arrivait toujours. Juste au moment où j’avais reçu un objet ou un sort cool, il me manquait juste quelques points pour pouvoir l’utiliser.

« Soupir..., » j’avais fermé l’écran et quitté mon corps de cristal.

Au moins, j’avais réussi à apprendre que je pouvais améliorer mes compétences, et cela en valait la peine. En fait, avec assez d’améliorations pour la [Boule de Feu guidée], je pourrais probablement atteindre un effet similaire à celui que Nanya avait mentionné hier, la [Tempête de boules de feu].

En parlant de cela, je devais la rencontrer vers midi, donc sans plus attendre, j’étais allé faire mon travail habituel de réparation de toute l’académie, vu qu’hier j’avais oublié de le faire. Heureusement pour moi, seules trois classes avaient été complètement détruites, y compris le laboratoire de Zertan. Honnêtement, j’avais senti quelque chose exploser, mais j’avais pensé que c’était Nanya qui devenait folle. Je ne m’attendais pas à ce que Tuberculus soit celui qui avait détruit l’une des salles de classe lorsque l’un de ses élèves avait essayé de compresser une boule de feu. C’était un peu drôle parce qu’autour et derrière le bureau du professeur il y avait cette tache noire qui apparaissait habituellement quand quelque chose explosait juste devant eux. Je pouvais voir la zone intacte derrière elle qui prenait la forme du vieux schnock.

Après avoir réparé la salle de classe, j’avais rencontré Nanya qui se dirigeait vers ma pièce et l’avait saluée comme d’habitude.

« Bonjour ma femme ! » avais-je dit avec un rire.

« Bonjour, Illsy, » elle m’avait dit ça en me jetant un regard noir et en me montrant sa bague.

Pour la masquer des yeux non désirables, elle portait deux simples anneaux de bronze sur sa main gauche et trois sur sa main droite.

« Je ne peux pas m’en vouloir d’être heureux d’avoir deux charmantes femmes ! » Je plaisantais, mais c’était vrai.

Elle avait poussé un soupir, mais ne m’avait pas dévisagé. Je devais continuer avec les compliments et continuer à flirter avec elle, sinon, ce mariage irait directement à Hadès en réponse.

« Je vais tester ton armure magique aujourd’hui, alors fais-moi savoir quand j’en aurais trop épuisé, d’accord ? » m’avait-elle annoncé.

« Bien sûr. Mais souviens-toi, si ça casse, tu l’achètes ! » avais-je dit avec un sourire.

« Hein ? » elle m’avait regardé en étant confuse.

Apparemment, la blague du marchand n’avait pas marché sur elle.

« Peu importe. Alors, comment as-tu dormi ? Tu as fait de bons rêves ? Des rêves érotiques ? Des rêves d’horreur ? » avais-je demandé.

« Oui, j’ai fait un rêve d’horreur... J’ai rêvé que nous étions mariés, et Tuberculus était notre petit chiot et qu’il était heureux, » avait-elle répondu.

« En quoi est-ce un rêve d’horreur ? » avais-je demandé en haussant les sourcils.

« Nous étions mariés. Malheureusement, je dors encore, » grogna-t-elle.

« Oh, franchement ! » avais-je dit. Puis j’avais volé devant elle. « J’essayais d’être gentil... »

« Soupir, je sais. Contrairement à d’autres, j’ai besoin de temps pour... m’adapter à cette situation. Tu comprends ? » me demanda-t-elle avec un doux sourire. « Et aussi, j’ai plaisanté, je n’ai pas rêvé de toi. Mon rêve était que je te volais Shanteya et Ayuseya et que je me retrouvais au coucher du soleil, » m’avait-elle dit en me montrant un sourire malicieux.

J’avais cligné des yeux, surpris. Je ne m’attendais pas à ça !

« Quoi ? » m’étais-je exclamé.

Nanya avait gloussé.

Il m’avait fallu un moment ou deux pour traiter l’information avant de commencer à me demander si c’était une autre blague ou non.

« Attends, es-tu en train de me dire que tu aimes aussi les filles ? » avais-je demandé.

« Disons que j’ai eu ma part de rencontres avec les deux sexes. J’ai peut-être l’air mignonne et câline, Illsy, mais je suis une fille vraiment sauvage à l’intérieur, » m’avait-elle dit en faisant un clin d’œil.

« Tu me taquines..., » avais-je dit en volant après elle.

« Peut-être ? Qui sait ? Je suis peut-être encore vierge ? Peut-être que je m’enfuis une fois par semaine vers la ville voisine pour quelques heures de plaisir ? Peut-être que j’invite quelques étudiants dans mon bureau de temps en temps ? Il y a beaucoup de peut-être, Illsy, mais voici la question... Laquelle préfères-tu ? » demanda-t-elle en se retournant et en me montrant un sourire rusé.

C’était un test. Je pourrais parier mon cristal brillant derrière que c’était en fait un test !

Je l’avais regardée un instant, puis j’avais donné ma réponse.

« Hm... toi en chemise de nuit dans mon lit quand j’aurais un corps. Je me fiche que tu sois bi ou non, vierge ou non, sauvage ou timide. Pour moi, Nanya est Nanya. Tu es ma femme, et c’est tout ce qui compte. Pour l’instant, tout ce que je veux, c’est apprendre à te déclarer avec sincérité : Je t’aime. »

J’avais essayé d’être aussi honnête que possible avec mes mots, mais l’idée de Nanya se faufilant dehors pour visiter d’étranges bordels ou inviter des hommes dans sa chambre juste pour s’amuser ne me convenait pas. Si jamais j’étais témoin d’une telle chose, j’avais l’impression que je pourrais accidentellement lancer une [Boule de feu guidé X18] infusée de 4000 points de mana sur des hommes totalement aléatoires. Ou une [Lance de glace dentelée explosive X4], ouais, ça sonnait mieux : explosion après empalement !

Laissant de côté mes projets de vengeance, il me semblait que mes paroles avaient un peu touché Nanya. Elle avait rougi et elle clignait des yeux alors qu’elle était surprise. Peut-être qu’elle ne s’attendait pas à ce que je dise de tels mots.

« Ne me fais pas attendre trop longtemps..., » me déclara-t-elle avec un doux sourire. Puis elle se retourna.

Elle avait marché plus vite jusqu’à ma chambre, mais je pouvais voir clairement qu’elle rougissait et souriait comme une idiote.

Un point pour moi, je suppose ? pensais-je.

Une fois que nous étions tous les deux à l’intérieur, je m’étais assuré que mon armure magique était prête et je lui avais donné le feu vert. Ce que Nanya avait fait était très simple. En utilisant des frappes modérées, elle avait attaqué coup après coup mon corps physique en cristal. Elle s’arrêtait après chacune d’elles et attendait que je mesure la quantité de mana épuisée. Chaque coup devenait de plus en plus fort jusqu’à ce qu’elle soit capable de briser complètement mon armure magique avec un seul coup. Quand c’était arrivé, elle avait arrêté le test.

« Alors, comment étais-je ? » avais-je demandé.

« Hm, » elle avait croisé les bras au niveau de la poitrine et avait fermé les yeux. « En matière de force, c’est en dessous d’un rang Maître moyen, mais en matière de quantité, cela surpasse le Divin. Je peux dire que ce n’est pas un faux. Tu n’as ajouté du mana qu’une ou deux fois, non ? » me demanda-t-elle.

« Oui, » avais-je répondu.

« À partir de maintenant, essaye d’ajouter la même quantité ou plus de mana chaque jour. Cela forge l’armure magique et la rend plus mince, mais beaucoup plus dense. Cela aidera aussi à la renforcer et à l’empêcher de se dissiper trop rapidement. En ce moment, tu excelles en quantité, mais tu es d’une qualité épouvantable, » avait-elle dit en secouant la tête.

« Je vois... J’essayerai de travailler plus sur la qualité, » avais-je annoncé.

« Illsy, quand tu fais ça, ne verse pas seulement du mana comme s’il n’y avait pas de lendemain. Concentre-toi dessus. Va-t-il devenir plus fort ? Laisse-le se rassembler tout seul. Je veux qu’elle soit TOUJOURS activée. Ce faisant, tu vas la polir et la rendre de plus en plus forte à chaque jour qui passe, » elle m’avait expliqué calmement en levant les yeux vers moi.

« Je comprends... Je dois me concentrer sur la qualité, pas sur la quantité, » avais-je dit d’un signe de tête.

« Tout à fait, » elle hocha la tête.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

9 commentaires

  1. Merci pour le chap ^^

  2. Je me demande si la [Lance à glace dentelée] est similaire à une charge creuse antichar ?

  3. Merci pour le chapitre

  4. Merci pour le chapitre

  5. Merci pour le chapitre.

Laisser un commentaire