Ecstas Online – Tome 3 – Histoire Supplémentaire – Partie 13

+++

Histoire supplémentaire – Chapitre de Grasha

Partie 13

Chapitre 13 : Embuscade

L’armée de Sarla avançait dans l’obscurité. Le nombre de soldats qui pataugeaient tranquillement dans la forêt pour ne pas faire de bruit était d’environ cent cinquante. La plupart d’entre eux étaient des bêtes démoniaques en forme d’ours. Ils marchaient solennellement avec des mouvements légers qui ne correspondaient pas à leurs corps massifs.

Au milieu des rangs, il y avait une silhouette singulièrement grande. C’était un homme d’une cinquantaine d’années avec plusieurs grandes cicatrices sur tout le corps. Bien que son visage soit celui d’un être humain, les oreilles sur sa tête, son physique et ses membres énormes et poilus appartenaient à un monstre ours. L’homme avait parlé à un petit soldat à côté de lui.

« Hey Blum. Je suppose que les troupes de Grand sont en route pour Mirdo, non ? »

Blum était le chef des troupes de Sarla. Il était le seul dans les rangs à porter une armure et même un casque. Les autres soldats, peut-être confiants dans leur propre corps, portaient tous des vêtements légers.

Blum avait levé les yeux. Il regardait son maître avec un visage nu, puisque le casque était du type qui ne couvrait pas le devant.

« Oui, Grizla-sama. Nous avons confirmé que la moitié des troupes ont quitté Doran et sont en route pour Mirdo. »

« Kukuku, quelle bande d’idiots ! »

Un espion infiltré avait empoisonné Grand. Alors que les échelons supérieurs de Grand paniquaient, ils avaient informé que Mirdo prévoyait d’attaquer la ville. Grizla s’était secrètement entendu avec Mirdo et avait demandé une diversion. Mirdo ne serait chargé que d’attirer les troupes de Grand vers la ville.

« Cependant, il va être difficile de tuer Grand avec du poison. Mais tant qu’il reste à terre pendant quelques jours, c’est suffisant. Pendant ce temps, Grizla-sama va emmener Grand loin de lui. »

« Fufufu, j’ai hâte d’y être. Je parie qu’ils n’ont même pas encore décidé d’un nouveau leader. Ils doivent être en pleine frénésie maintenant. »

« Les forces de Doran sont d’environ quatre cents soldats. Maintenant qu’il n’en reste plus que la moitié, ils sont deux cents. Tant que Grand lui-même n’est pas là, il n’y a rien à craindre, nous pouvons facilement les écraser. »

« Et nous avons encore des renforts qui arrivent. Deux cents soldats sont déjà partis et arriveront bientôt. »

Grizla demanda comme s’il se souvenait. « Ne devrait-on pas ouvrir les portes de la ville ? »

« L’espionne que nous avons envoyée devrait l’ouvrir pour nous. »

« Ah, je me souviens, c’était une femelle renarde… »

« Oui, monsieur. L’infiltration d’un an donne enfin des résultats. »

« C’est un sacré boulot qu’elle a fait. Je suis surpris qu’elle ait été capable d’empoisonner Grand. »

« Il semble qu’elle l’ait mélangé avec son plat préféré. Peut-être que c’était si épicé qu’il n’a pas pu différencier le goût. »

Grizla avait éclaté de rire. « Ahahahahahahahahaha ! Ce stupide chien ! Cette femme est géniale ! Mais… »

Grizla avait froncé les sourcils.

« Elle en sait trop. »

Blum montra ses crocs et eut un sourire cruel.

« Quand cette bataille sera terminée, nous nous occuperons de cette femme. Et je veux m’assurer que cette bataille restera dans l’histoire comme une victoire avec une percée frontale, utilisant la force pour détruire l’ennemi. »

Grizla avait souri de manière sournoise.

À ce moment-là, un soldat était arrivé en courant et avait fait son rapport. « Les soldats du premier rang ont traversé la forêt. La porte de la ville est maintenant ouverte. »

« Bien ! Allons-y ! »

À la suite de l’ordre de Grizla, l’armée de Sarla se mit à courir en criant. Cent cinquante bêtes démoniaques sortirent de la forêt en même temps et coururent vers la ville de Doran.

La ville était entourée d’un haut mur en pierre. Mais les portes d’entrée et de sortie étaient grandes ouvertes. De cette façon, les murs solides étaient pratiquement inutiles.

Cent cinquante bêtes démoniaques avaient sauté par la porte sans faire la queue. Elles s’étaient ensuite précipitées dans la ville. Une fois à l’intérieur, ils avaient vu une place, avec une route s’étendant droit devant.

Les soldats s’étaient temporairement arrêtés au centre de la place. Grizla leur avait donné des instructions à voix haute.

« Nous allons prendre la route du milieu ! La cible est le manoir de Grand ! »

« Uooooooooooooooh !! »

Les bêtes en forme d’ours avaient poussé un cri de guerre.

Mais la ville était restée calme.

Il était en effet tard dans la nuit.

Mais il n’y avait pas une seule âme en vue, et les lumières de la ville avaient disparu.

Après tous ces cris, pas une seule personne n’avait montré son visage.

Une angoisse indescriptible montait dans la poitrine de Blum.

« Grizla-sama, c’est étrange ! »

« Qu’est-ce que c’est ? » demanda Grizla avec un rugissement.

« Tout est trop silencieux… c’est… »

« Je suppose que cela signifie que l’attaque furtive a été un succès ! Alors, qu’est-ce que tu… »

Puis il y avait eu un grand bruit derrière lui.

« Quoi — ! »

Lorsque Grizla et Blum s’étaient retournés, les portes de la ville étaient fermées. Même les soldats de Sarla avaient l’air déconcertés et fixaient les portes fermées.

« Hey… Ne sommes-nous pas tous piégés ici ? »

« Attendez un peu… qu’est-ce qui se passe ici ? »

L’anticipation et l’exaltation du carnage qu’ils étaient sur le point de commettre avaient été remplacées par un sentiment de tension et de peur.

Blum avait crié et avait eu des sueurs froides.

« Ne paniquez pas ! Je suis sûr que c’est juste l’espion que nous avons envoyé qui a fermé la porte ! D’une manière ou d’une autre, nous allons tuer tout le monde dans cette ville ! N’est-ce pas pratique ? »

Juste à ce moment-là, une silhouette était apparue sur la porte.

« Vous êtes ceux qui vont être tués ! Bâtards d’ours de Sarla ! »

« Qu… »

La silhouette regardait l’armée de Sarla avec la lumière de la lune dans son dos.

Grizla avait laissé échapper un cri rugissant.

« Qui est là ? »

Le loup-garou avait gloussé, sa fourrure flottant dans la nuit éclairée par la lune.

« Je suis Grasha ! Le fils de Grand ! Et l’actuel leader de Grand ! »

+++

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Un commentaire :

Laisser un commentaire