Comment NE pas invoquer un Seigneur-Démon – Tome 7 – Chapitre 5 – Partie 1

***

Chapitre 5 : Le Trésor Sacré des Elfes

Partie 1

Le lendemain — .

Comme ils s’étaient tous endormis tard le soir après le dîner, Diablo venait de se réveiller après midi. Il pouvait entendre de la musique au loin et, assis dans le lit, il pouvait sentir la respiration de Rem lui chatouiller l’oreille.

« Miaou… Nnn… Ah, bonjour, Diablo, » déclara Rem.

« Hmm, » murmura Diablo.

« … C’est, semble-t-il, plutôt animé aujourd’hui, » déclara Rem.

« Je suis sûr que Shera en connaîtra la raison, » répondit Diablo.

Une princesse n’avait pas le droit de passer la nuit dans la même chambre qu’un autre homme juste avant son mariage. Shera voulait être avec eux comme toujours, mais hier soir, la reine avait insisté pour passer la nuit avec elle.

Rose se tenait contre le mur, car elle n’avait pas besoin de dormir et avait plutôt reçu son énergie magique de Diablo.

« Bonjour, Maître. Rose attend les ordres du Maître, » déclara Rose.

« Hmm. Que signifie cette perturbation ? » demanda Diablo.

« Rose va les purger et les faire taire, » déclara Rose.

« Ce n’est pas ce que je voulais dire…, » déclara Diablo.

On avait frappé à la porte et Rose s’était approchée pour souhaiter la bienvenue à leur invité. Rafflesia, l’elfe noire, leva la main pour saluer.

« Bonjour, mes amis. J’ai entendu vos voix et j’ai pensé que vous étiez enfin réveillé. Hohohoho… Vous êtes étonnement des gros dormeurs, étant donné que vous êtes des aventuriers, » déclara Rafflesia.

« Hmph… Être un Seigneur-Démon est un travail exigeant. Le repos fait partie de mes fonctions, » déclara Diablo.

« Eh bien, notre nourriture a été préparée. Ou bien avez-vous encore besoin de sommeil ? » demanda Rafflesia.

Rem avait sauté hors du lit à l’offre de nourriture. Diablo avait ajusté ses vêtements et était sorti dans la salle commune après elles.

Ils s’assirent tous autour de la table, leur repas consistant, comme d’habitude dans ces terres, en différents fruits. Ils étaient certainement bons, mais Diablo était surpris que les Elfes ne se lassent jamais d’eux.

Rafflesia était assise en face de lui, ses seins massifs reposant sur la table. « Mon Dieu, c’est pratique… Je devrais peut-être acheter une table comme celle-ci pour ma chambre chez moi. »

« Ils sont lourds, n’est-ce pas ? » demanda Diablo.

« Ohohohoh… Voudriez-vous essayer de les ramasser ? Ils sont très généreux, » déclara Rafflesia.

« G-Généreux !? » s’exclama Diablo.

Diablo s’était penché en avant malgré lui, pour sentir le regard froid de Rem le poignarder.

Regardddddd.

« Maître… » Il pouvait sentir une aura terriblement menaçante venant aussi de Rose.

Faisant de son mieux pour tuer son chagrin, Diablo avait fait semblant de rire avec mépris.

« H-Hmph… Je n’aime pas ces frivolités. Je suis un Seigneur-Démon après tout ! » déclara Diablo.

« … Au fait, savez-vous pourquoi il y a tant de grabuge ? » Rem avait déplacé son regard vers l’extérieur. « Est-ce comme ça tout le temps dans le pays des Elfes ? »

« Chanter et danser sont la norme ici, mais c’est une occasion assez spéciale. Ils célèbrent le mariage, » déclara Rafflesia.

« … Mariage ? » demanda Rem.

« Celle de la princesse Shera, bien sûr. Apparemment, la cérémonie aura lieu après-demain… Vous ne saviez pas ? J’ai entendu les Elfes en parler ici et là, » déclara Rafflesia.

« Si vite !? » s’exclama Rem.

En général, il fallait au moins un an pour préparer une cérémonie de mariage, ou trois mois si l’on était pressé. Et avec les mariages royaux, il ne serait pas surprenant qu’il faille encore de nombreuses années pour les préparer, surtout avec la longévité des Elfes.

« Cela fait un demi-mois que le roi est décédé. Si vous négligez d’arroser une fleur pendant deux semaines, que se passerait-il selon vous ? » demanda Rafflesia.

« … C’est pour ça qu’ils sont pressés. Quelle absurdité ! Ils s’occupent de la vie de Shera comme si c’était un jardin à entretenir, » déclara Rem.

« Ohohohoh… Les dirigeants sont essentiellement des esclaves. On attend d’eux qu’ils se sacrifient pour le bien-être de la population, et on ne leur permet pas de s’enfuir, » déclara Rafflesia.

« … C’est beaucoup trop impatient, même si c’est pour le bien de la forêt, » déclara Rem.

« Ça pourrait être plus que ça, vous savez, » déclara Rafflesia.

« … Je ne sais pas grand-chose sur les Elfes. Pourriez-vous m’en parler, Lady Rafflesia ? » demanda Rem.

Rafflesia posa ses deux mains sur ses seins impressionnants, puis posa son menton bien galbé sur eux.

« Je ne suis pas une elfe, donc je ne connais que des histoires que j’ai entendues dans le passé, » répondit Rafflesia.

« … Ce sera plus que suffisant, » déclara Rem.

« La rumeur disait que le royaume de Greenwood s’était vu confier quelque chose de très important par Dieu, et qu’il avait reçu l’ordre de le défendre à jamais. La présence d’un roi était nécessaire pour ce faire, » déclara Rafflesia.

« Quelque chose… d’important ? » demanda Rem.

Diablo avait mordu une noix, puis l’avait écrasée et avalée, avant de se lever.

« Je ne me fierai pas aux rumeurs et aux ouï-dire. Que Shera et la reine nous l’expliquent. Que cela me convainque ou non, c’est une autre question, » déclara Diablo.

Ils avaient tous marché dans la forêt, guidés par Shera. Quand ils s’étaient approchés de la chambre de la reine pour demander une explication, Shera leur avait dit : « J’ai quelque chose à vous montrer. Pourriez-vous me suivre ? »

Pendant une heure, ils avaient marché dans la forêt d’émeraude. Finalement, ils avaient atteint un monticule composé de gros rochers. On aurait dit que c’était un monument elfique. Diablo en déduisit qu’il était là depuis de nombreuses années, à en juger par les vignes et la mousse qui le recouvrait.

« Il devrait être là… »

Shera marchait derrière le monument, son visage était d’une gravité inhabituelle. Là, elle avait trouvé une porte en pierre avec un motif particulier gravé dessus. Diablo ne pouvait pas le voir clairement à cause de la mousse qui recouvrait la porte, mais cela lui semblait familier.

— N’est-ce pas la même chose que la marque sacrée de l’Église de Lumachina ?

Quand Shera posa les mains dessus, la porte en pierre s’ouvrit sur les côtés avec une facilité que Diablo n’aurait pas supposée d’après son apparence vieillie. Un escalier descendant s’était révélé.

C’était semblable au donjon personnel de Diablo, le donjon du Seigneur-Démon. Serait-ce le donjon des Elfes ? Si c’est le cas, il pourrait y avoir des monstres à l’affût. Il avait l’Empereur du Tonnerre en main, au cas où.

Ils étaient descendus par les escaliers. Il faisait sombre, donc après avoir confirmé avec Shera qu’il n’y avait aucun problème à le faire, Diablo avait fait surgir un sort de Lumière.

L’escalier menait sous terre, avec des pierres triangulaires en forme de briques, disposées de façon à ne pas laisser de vide, qui constituaient les murs. Il était clair que ce n’était pas une caverne naturelle, mais une structure artificielle. C’était assez large, alors que lancer des sorts dans un espace exigu était généralement dangereux, car il pouvait frapper lui-même et ses alliés, cela ne posait pas beaucoup de problèmes ici. Diablo s’était habitué à confirmer inconsciemment ces choses, qu’il n’avait jamais eu à prendre en compte en jouant au jeu.

Le plafond dessinait une arche, et était également fait de pierre minutieusement sculptée. Contrairement à l’extérieur de la structure, il n’y avait pas de vigne ni de mousse.

Baissant les yeux et examinant le long des murs, il vit une pierre oblongue. Il était à peu près à la hauteur de la taille, et était trop bas pour être une table de travail. Alors, à quoi aurait-il pu servir ?

« … N’est-ce pas un peu étrange ? » demanda Rem, regardant le plafond. « Je suppose qu’une structure elfique aurait des racines d’arbre servant de plafond. »

« Cela veut-il peut-être dire que cet endroit n’a pas été construit par les Elfes ? » demanda Diablo.

« Hein ? Mais n’est-ce pas étrange, Diablo ? Cet endroit est dans les profondeurs des territoires Elfes…, » déclara Rem.

« Hmm. Peut-être…, » répondit Diablo.

Il allait suggérer en plaisantant que le concepteur de la carte était probablement devenu paresseux, mais il s’était rendu compte que cette blague passerait au-dessus de la tête de Rem. Diablo avait juste décidé de le laisser comme étant cool en « disant quelque chose de suggestif et en s’en tenant là. »

Rose marchait derrière eux en silence… bien que Rose avait toujours les yeux rivés sur Diablo et personnes d’autres.

Le regard de Rafflesia était fixé sur les profondeurs de la salle souterraine. L’illumination du sort de Lumière n’atteignait pas cette distance, mais sa vision nocturne lui permettait de voir malgré cela.

« Je crois que vous avez raison, Sire Diablo, » déclara Rafflesia.

« Qu’est-ce qui te fait dire ça ? » demanda Diablo.

« Le mur du fond porte la marque sacrée du Dieu gravée dessus. Et pas seulement ça. Je ne trouve les armoiries du Royaume de Greenwood nulle part ici, » déclara Rafflesia.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Un commentaire

Laisser un commentaire