Comment NE pas invoquer un Seigneur-Démon – Tome 6 – Prologue – Partie 2

***

Prologue

Partie 2

L’invitée mystère était la dirigeante de la Tour de Zircon — la gouverneur, Fanis Laminitus. Ses lèvres, ornées de rouge à lèvres, se plissèrent en un sourire.

« Vous ne Nous invitez pas à entrer, Diablo ? » demanda-t-elle.

— La gouverneur est venue me rendre visite toute seule !?

Il avait été décontenancé, certes, mais un Seigneur Démon ne respecterait jamais un simple gouverneur.

« Pourquoi es-tu ici, Laminitus ? » demanda-t-il, feignant la froideur.

« Ne Nous avez-vous pas entendus ? Nous souhaitons vous parler, » déclara Laminitus.

Elle était gouverneur régionale, mais elle avait eu l’audace de se faire passer pour « Le Roi des Terres Désolées ». Son esprit était vaillant et implacable.

Elle était entrée dans la pièce, ne prenant pas la peine d’attendre son approbation.

« Hmph ! Qu’il en soit ainsi..., » Diablo avait grogné. « Mais prépare-toi à en subir les conséquences. Si je trouve tes paroles ennuyeuses, tu en paieras le prix. »

« Nous ne vous ennuierons pas, » Laminitus enleva son manteau avant de s’asseoir sur une chaise.

Elle n’était pas dans son allure habituelle avec son armure. Au lieu de cela, elle portait une somptueuse robe de soirée avec un large décolleté à l’avant et l’arrière. Son décolleté était si profond que Diablo pouvait jurer que ses seins allaient éclater.

Il avait essayé, mais n’avait pas réussi à arracher son regard de sa poitrine dans une panique troublée.

Laminitus avait croisé ses bras, pressant sa poitrine volumineuse vers le haut dans le processus, accentuant sa poitrine encore plus qu’avant.

« Vous n’étiez pas aux festivités ? » demanda Laminitus.

« Je déteste les endroits bruyants, » déclara Diablo.

— C’est ainsi parce que le fait d’être dans un endroit si voyant est si angoissant. Je deviendrais fou si j’y restais.

« Heheh... C’est ce que Nous pensions. Avez-vous mangé ? » demanda-t-elle.

« Je n’ai pas besoin de ta sollicitude, » déclara Diablo.

Rem et les autres avaient ramené la part de nourriture de Horn et la sienne, alors ils avaient effectivement dîné, bien que tardivement.

« Alors, que pensez-vous de ça ? » Laminitus avait sauté le bouchon d’une bouteille de vin qu’elle portait.

« Je suis sûr que tu n’as pas besoin de ma compagnie si tu veux boire de l’alcool, » déclara Diablo.

« Ne soyez pas si froid. C’est l’un des meilleurs vins de la région, » déclara-t-elle.

L’auberge étant aussi luxueuse qu’elle l’était, il y avait de la verrerie qu’ils pouvaient utiliser dans la chambre. Laminitus avait pris deux verres à vin sur une étagère et y avait versé le liquide épais et marron.

L’arôme de la boisson imprégna toute la pièce, et le parfum seul prouvait que, selon les paroles de Laminitus, ce n’était pas n’importe quel vin ordinaire. La fragrance était si envoûtante que même Diablo, qui n’était généralement pas intéressé par l’alcool, était devenu curieux quant à sa saveur.

« Le moins que vous puissiez faire est de vous joindre à Nous pour porter un toast, » Laminitus lui avait offert l’un des verres à vin.

« Hmph... Une femme problématique, » Diablo avait pris le verre de vin près du cul.

La femme avait fait bouger son propre verre vers le sien. Les verres à vin étaient fragiles, il ne fallait donc pas les cogner lorsqu’on portait un toast. Il semblait que ces manières étaient tout aussi vraies dans ce monde.

Diablo continua à tenir son verre de vin près de son cul. D’après ce qu’il savait, on ne tenait le verre à vin que par sa tige pendant la dégustation.

« À la victoire d’aujourd’hui, » déclara-t-elle.

« Hmm, » répliqua Diablo.

— C’est la victoire d’hier, maintenant.

Chacun d’eux tenait le verre de vin légèrement vers le haut avant de le porter à leurs lèvres.

Diablo avait bu le liquide alors que son arôme riche et parfumé remplissait ses narines. La douceur et l’aigreur se mélangeaient harmonieusement, mais il y avait très peu d’amertume à proprement parler. Le liquide avait traversé sa gorge doucement. Ce vin était vraiment agréable et facile à boire. Il s’attendait à une saveur plus épaisse et plus dense, mais il pouvait s’habituer à boire cela.

Après une pause, l’arôme avait quitté ses narines, ne laissant derrière lui qu’une agréable sensation.

« Ah... »

Il poussa involontairement un petit soupir de satisfaction, comme le ferait un personnage dans un manga. Il pouvait sentir la chaleur émanant du centre de son corps. Il était facile à boire, mais sa concentration en alcool était probablement forte.

« Nous vous voyons l’apprécier, » déclara Laminitus, après avoir poussé son propre soupir de satisfaction.

« C’est une sacrée boisson, » déclara Diablo.

« Asseyons-nous et discutons. D’accord ? » demanda Laminitus.

La chambre avait à la fois des chaises normales et un lit, mais Laminitus avait choisi de s’asseoir sur le lit, poussant Diablo avec ses yeux à prendre une place à côté d’elle.

La gouverneur était venue le voir tard le soir, avec cadeau en main. Elle avait sûrement quelque chose d’important à dire. Elle lui offrait aussi un excellent vin, alors il lui semblait mal de refuser.

Diablo avait pris place à côté d’elle, mais s’assura de laisser un espace assez large pour que quelqu’un d’autre puisse s’asseoir entre eux. Il s’était habitué à Rem et Shera, mais il devait rester à cette distance d’une femme adulte relativement peu familière. L’avoir plus près le stresserait et le rendrait incapable de parler correctement.

« Quels sont vos plans après ça, Diablo ? » demanda Laminitus après un petit rire.

« Un casse-croûte à prendre avec l’alcool, ça a l’air sympa en ce moment, » déclara Diablo.

« Nous pouvons vous préparer quelque chose. Mais, ce n’est pas ce que Nous voulions dire..., » déclara Laminitus.

« Hmm... »

Diablo avait compris ce qu’elle cherchait et savait ce qu’elle attendait de lui.

 

 

La gouverneur de la Tour de Zircon voulait que Diablo et son groupe restent à ses côtés. Il avait vaincu le commandant en chef de l’armée du Seigneur Démon, Varakness, mais le Seigneur Démon était toujours en liberté. Alors qu’ils n’avaient pas encore tous les détails, les paroles des Déchus et leur force avait été la preuve incontestable de l’éveil du Seigneur Démon. Tant que le Seigneur Démon restera, son armée attaquera à nouveau, et Laminitus aura besoin de forces pour défendre cette ville.

« Retire-toi dès que possible, Laminitus, » déclara Diablo.

Ayant perdu une partie si importante de leurs forces, l’armée du Seigneur Démon ne serait pas en mesure d’organiser une autre invasion pour le moment. Dans ce cas, ils devraient saisir cette chance de se retirer dans une ville comme Faltra, qui possède une barrière.

Le réveil du Seigneur Démon...

De tels événements s’étaient déjà produits dans le Croisement de la Rêverie, avec des batailles décisives qui se déroulaient de temps en temps. Ils étaient généralement pendant les vacances d’hiver ou pendant la « Golden Week ». Les joueurs combattaient des vagues de monstres pour ramasser des objets et obtenir le droit d’affronter le boss, de rejoindre leurs compagnons et de combattre le Seigneur Démon.

 

— Cependant, j’y suis allé seul...

 

Quoi qu’il en soit, ces événements avaient été fréquentés par d’autres aventuriers de niveau 150 équipés d’armes de classe légendaires. Ils échangeraient des informations en ligne, avec des millions de joueurs actifs se rassemblant pour comprendre les statistiques et les tactiques du boss et penser à la meilleure façon de le battre.

Ce monde, malheureusement, n’avait pas de tels aventuriers. Dans tous les cas, Diablo n’avait jamais rencontré quelqu’un comme ça ici. Il n’y avait rien non plus du genre : « Battre le boss en une semaine ». Diablo ne savait même pas où était le Seigneur Démon.

Bien sûr, il y avait toujours la possibilité que le Seigneur Démon soit plus faible que dans le jeu, mais...

Dans le passé, Diablo avait combattu un Seigneur Démon Krebskulm partiellement réveillé. À en juger par son évaluation de l’époque, Diablo avait supposé que si elle était plus faible que dans le jeu, elle ne l’était pas de beaucoup — en d’autres termes, l’armée de cette ville n’aurait pas la moindre chance.

Ils devaient battre en retraite.

« Mais un sorcier d’une puissance absurde, hypothétiquement parlant bien sûr, ne battrait-il pas le Seigneur Démon ? » demanda Laminitus, fronçant les sourcils.

Diablo serait-il capable de battre le Seigneur Démon... ?

« Peut-être que je gagnerais, » déclara Diablo.

« Oh... »

« Mais c’est en supposant qu’il s’agit d’un face à face. Les Déchus ne resteraient pas là pendant que je combattrais le Seigneur Démon, n’est-ce pas ? » demanda Diablo.

« Bien sûr que non. Ils interviendraient certainement, » déclara-t-elle.

Dans le jeu, les autres monstres ne se présenteraient jamais au milieu d’une dernière bataille de boss. Ce scénario en tête-à-tête faisait partie du principe et de l’esthétique de la bataille.

Mais la réalité était différente. Selon toute vraisemblance, il devrait se battre à travers d’innombrables Déchus pour même atteindre le Seigneur Démon. Diablo n’était pas assez vaniteux ou téméraire pour prétendre qu’il pouvait battre à la fois le Seigneur Démon et son armée.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

3 commentaires

  1. Merci pour le chapitre.

  2. Le dessin présentant Laminitus comme une douce jeune femme est trompeur 😅

Laisser un commentaire