Comment NE pas invoquer un Seigneur-Démon – Tome 3 – Chapitre 1 – Partie 1

***

Chapitre 1 : Parlons avec la Déchue

Partie 1

Le lendemain du jour où Shera avait obtenu son invocation — .

Diablo et les autres étaient arrivés au bord de la rivière dans la zone du « Bord Occidental du Lac ». Il y avait là des roches éparpillées, mais le plus gros de la région était plat et de niveau, avec des sous-bois qui arrivaient jusqu’aux genoux. C’était à environ une heure de marche si vous vous dirigez depuis l’aval du Pont d’Ulug.

Aujourd’hui, ils s’occupaient d’une quête de collecte. Non seulement c’était facile, mais en raison d’une certaine agitation publique récente, il y avait une belle récompense qui les attendait après la fin de l’opération. En d’autres termes, c’était de l’argent facile.

Ayant fini de ramasser toutes les herbes dont ils avaient besoin, ils avaient mangé le pain dur qu’ils avaient apporté pour le déjeuner.

On disait qu’il n’y avait pas beaucoup de différence entre les saisons dans la région de Faltra, et que même en été, la température n’augmentait pas tant que ça. Cela dit, c’était probablement quelque part vers la mi-juin dans ce monde, et les journées chaudes continuaient à venir.

S’ils étaient partis maintenant, ils seraient probablement rentrés en ville juste avant le soir.

Shera avait plissé son nez.

« Hé, Rem ! Est-ce que ça ne sent pas un peu... ? » demanda Shera.

« ... L’odeur ? Nous sommes juste à côté de la rivière, donc je suppose que ça sent l’herbe et la terre humide, » répondit Rem.

« Non, ce n’est pas ça... C’est toi qui pues un peu, » répliqua Shera.

« ... Quoi !? » s’exclama Rem.

« Hmm, ouais, tu pues. Ce que je dis, c’est que nous avons beaucoup bougé pendant toute la journée d’aujourd’hui, alors c’est la raison pourquoi je sens une odeur de sueur. Ainsi que la terre. Et, hm... Comment pourrais-je décrire ces odeurs ? Un peu comme... un animal sauvage ? » déclara Shera.

Elle reniflait avec force dans la direction de Rem. Rem avait sauté en arrière, enveloppant ses bras autour d’elle.

« N-Ne me renifle pas comme ça ! Je ne sens rien ! » s’écria Rem.

« Je pense que tu devrais au moins prendre un bain ici ! » déclara Shera. « En y réfléchissant, je veux aussi faire ça ! Allez, faisons-le ensemble ! »

« Pour l’amour de Dieu... Tout cela parce que tu voulais te baigner dans la rivière... Sais-tu que le proposer indirectement en disant que les autres sentent mauvais est impolie ! » cria Rem.

« Tu te trompes ! Tu pues vraiment ! » répliqua Rem.

Cette déclaration énergique avait laissé Rem abasourdie.

« Diablo, croyez-vous également qu’elle ne sent pas bon, hein !? » Shera avait changé de cible.

« Hm ? Euh... Je me demande..., » Diablo s’était gratté la joue, évitant le contact visuel avec les filles.

— Je ne veux pas qu’on parle de qui pue ou pas... pensa-t-il.

Il s’était finalement habitué à être entouré de Rem et Shera, mais la vérité était que Diablo n’avait aucune expérience quand il s’agissait de parler à des filles en dehors de quand il jouait son rôle. Néanmoins, il avait essayé de se concentrer sur son odorat pour tout simplement s’en assurer.

Pour être honnête, je ne sens rien du tout, pensa-t-il.

Comme Rem l’avait dit, ils étaient au bord de la rivière, donc ça sentait la terre humide et l’herbe.

Au moins, c’est mieux que ma chambre chez moi. Toute cette poussière... et la moisissure... Arg, je ne veux même pas y repenser..., pensa-t-il.

« Et moi, Diablo ? J’ai beaucoup transpiré alors je dois aussi sentir la sueur, » Shera s’était rapprochée de lui alors qu’elle lui demandait ça.

C’était peut-être parce qu’elle avait beaucoup transpiré après avoir cueilli des herbes pour leur quête de cueillette, mais la « douce odeur d’une fille » qui se dégageait d’elle était beaucoup plus forte que d’habitude. C’était un parfum agréable, c’est le moins qu’on puisse dire. Mais dire cela à voix haute lui donnerait l’impression d’être un peu bizarre, de sorte qu’il était un peu troublé par la façon dont il devrait lui répondre.

« H-Hm... » murmura Diablo.

Rem avait l’air d’être sur le point de pleurer. Elle avait reculé, mettant une certaine distance entre elle et Diablo.

« ... Diablo, est-ce que vous... Croyez-vous aussi que je sens mauvais ? » demanda Rem.

Dans un moment comme celui-ci, le meilleur plan d’action serait d’utiliser de douces paroles pour s’assurer qu’il ne la blesse pas, puis d’essayer de changer de sujet : « Eh bien... Hmm... »

— S’il pouvait dire quelque chose d’aussi suave, il n’aurait pas autant de mal à parler. Il savait la manière dont un Seigneur-Démon réagirait si une fille demandait si elle sentait mauvais. Il n’arrivait même pas à l’imaginer les conséquences.

« Tout ira bien ! Tu seras propre en un rien de temps une fois que tu auras pris un bain ! » déclara gaiement Shera.

« ... Si je le faisais, ce serait la même chose que de reconnaître que je sens vraiment mauvais, » protesta Rem.

« Alors, veux-tu bien venir ici pour que Diablo puisse te renifler ? » demanda Shera.

Rem regardait Shera avec un regard acéré avant de répliquer. « ... Les Panthériens n’aiment pas faire trempette dans l’eau. Lorsque notre fourrure devient humide, il est plus difficile de nous déplacer. De plus, notre capacité à sentir ce qui se passe autour de nous... »

« Alors c’est une bonne occasion pour toi de commencer à aimer les bains ! » s’écria Shera.

« Quel genre de logique utilises-tu là ? » demanda Rem.

Shera avait pris la main de Rem, qui protestait pendant tout le temps. Bien que Rem semblait réticente à l’extérieur, elle n’avait nullement résisté.

En parlant de bain, Diablo ne s’essuyait qu’avec une serviette mouillée de temps en temps. Il semblait qu’ils n’avaient pas l’habitude d’utiliser les bains ou les douches à Lyferia.

Le climat était sec et venteux, ce qui facilitait la vie ici. C’était toujours assez agréable de pouvoir porter une chemise de travail toute neuve par une journée chaude et de se sentir bien.

— Ce serait peut-être une bonne idée de faire trempette de temps en temps..., pensa Diablo.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

2 commentaires

  1. Merci pour le chapitre et bonne continuation!

Laisser un commentaire