Comment NE pas invoquer un Seigneur-Démon – Tome 2 – Chapitre 3 – Partie 5

***

Chapitre 3 : Allons en guerre

Partie 5

Rem courut vers lui. « Est-ce que vous allez bien !? »

« Il n’y a aucun problème, » acquiesça Diablo. « Après tout, je ne faisais que jouer avec lui. »

« ... Pour que vous gagniez contre Galford, même après avoir combattu lors des autres batailles... Vous êtes vraiment fantastique, » déclara Rem.

Diablo était tellement heureux qu’il aurait voulu faire une petite danse de la victoire... mais avait plutôt fait un ricanement réservé plus approprié d’un Seigneur-Démon.

« C’est tout à fait normal, » répliqua Diablo.

Diablo avait vu Shera courir vers le cadavre de Keera. Il prévoyait également d’aller là-bas, mais...

Je suis tellement épuisé que même marcher est douloureux...

Il voulait juste s’endormir là où il se tenait.

« Hmm... Avez-vous des potions de disponibles... ? » demanda Rem à Diablo.

« Hm ? Es-tu blessée ? » demanda Diablo.

« Non, ce n’est pas ça... Je voudrais les utiliser sur les Elfes, » répondit Rem.

C’est vrai, nous pourrions probablement en sauver beaucoup avec des potions.

Diablo avait pris les potions de santé qu’il avait faites ce matin de sa poche.

Mais ce n’est pas cool pour un Seigneur-Démon d’utiliser ses propres objets pour sauver quelqu’un d’autre...

« Eh bien ! Hm, tu vois..., » déclara Diablo. « J’ai quelques tests que je voulais bien réaliser sous forme d’expériences. Ces potions sont trop faibles pour avoir un effet sur moi, alors... Va donc voir si nous pouvons réellement les faire fonctionner si c’est avec eux... »

Il avait donné Rem les flacons.

« ... Après tout, vous êtes vraiment gentil, » déclara Rem.

« T-Tu es folle ! » Diablo avait crié pour cacher son embarras. « Continue à dire des choses idiotes comme ça et je détruirai toute cette forêt ! »

« ... Je ne pense pas que je serais capable de survivre, alors je pense que je vais maintenant aller voir les Elfes, » répondit Rem en souriant.

Elle a vu à travers moi... Je suppose qu’il n’y a pas moyen de contourner cela après que nous ayons passé tout ce temps ensemble.

Diablo soupira. « Dépêche-toi et parts avant que je ne change d’avis. »

« ... D’accord. Je vous laisse vous charger de Shera, » elle avait couru vers les Elfes blessés.

C’est vrai : je dois aller voir Shera.

Après ça, Alicia était venue lui parler. « Sire Galford va sûrement faire un rapport non bénéfique à votre égard... Êtes-vous sûr que vous êtes d’accord avec ça ? » L’expression sur son visage était sérieuse.

Est-ce que tu me dis de le tuer ? Bien que je suppose que le fait qu’elle travaille comme un chevalier dans ce monde signifie qu’elle a une vision différente pour ce genre de situations.

Malgré tout, c’est un peu dur d’appeler Galford le « méchant » ici. Après tout, tout cela a été causé par la violence impudente de Keera.

Bien que je pense toujours que les actions de Galford étaient cruelles et lourdes. Je ne peux pas dire avec certitude s’il était vraiment nécessaire de tuer Keera.

Mais Galford n’avait pas agi à titre personnel, mais plutôt pour protéger ce pays. Puisque Galford avait été le seul à défier Diablo, tout ce qu’il avait fait était de se battre contre le gouverneur en réponse à cet acte. Il n’avait aucune intention de juger si une personne était bonne ou mauvaise, il n’était pas non plus un dieu, et il n’avait pas non plus les privilèges ou les obligations d’une telle chose. En fin de compte, Galford et les Elfes avaient leurs raisons de le faire, mais les deux étaient aussi à blâmer ici.

Après tout, je ne suis vraiment pas fan de guerre.

Diablo en avait déjà assez de se battre contre des armées. S’il avait montré maintenant la moindre faiblesse, quelqu’un pourrait finir par profiter de cette occasion.

« Je ne suis pas un dieu, je ne suis pas non plus un exécuteur de la loi, je suis un Seigneur-Démon, » Diablo informa ainsi Alicia. « Je tuerai qui je veux, et épargnerai qui je veux. Si le roi choisit de croire les paroles de Galford face aux vôtres et ose s’opposer à moi, alors je vais tout simplement massacrer tout ce pays. »

Il s’agissait à moitié d’une menace, et à moitié de la vérité. Si Galford avait utilisé ses soldats pendant leur bataille, il aurait été impossible pour Diablo de se battre sans tuer qui que ce soit. Comme il ne lui restait pas beaucoup de mana, il aurait été plus efficace pour lui de faire exploser tout le monde avec un sort de zone plutôt que de neutraliser chaque soldat, un à un.

Maintenant, si le roi envoyait vraiment les armées nationales afin de s’opposer à Diablo, son seul choix serait de se battre avec l’intention de tous les tuer.

Si je veux vraiment la paix, la meilleure chose serait de ne pas résister.

Donc, dans ce cas, si je ne tue personne, alors je me fais tuer à la place.

Il n’était pas un saint. Si une telle situation venait à se réaliser, il ne se contenterait pas de mourir comme le ferait un pacifiste.

« Je comprends vos intentions, » Alicia hocha la tête. « Cette fois, je serai la seule à essayer d’empêcher une guerre entre vous et Lyferia. »

« Comme tu le veux, » déclara Diablo.

Je compte sur toi ! Fais-le correctement !

Soudain, Alicia tourna son regard vers Rem. Diablo avait suivi son regard.

Rem travaillait sérieusement, allant vers chacun d’eux pour voir si l’un des Elfes était sérieusement blessé.

Alicia laissa échapper un soupir d’admiration.

« Pour être honnête, j’imagine qu’elle est épuisée... Il semble qu’elle n’a plus de mana, » déclara Alice.

« Hm... Après tout, Rem a fini par faire appel à son invocation, » déclara Diablo.

« Elle a l’air presque angélique, n’est-ce pas... ? » Alicia murmura, finissant sa phrase en un souffle.

J’ai l’impression de l’avoir entendue demander si cela venait en effet de la personnalité de Rem.

Mais qu’est-ce qu’elle veut dire ? Est-ce vraiment étrange pour un aventurier d’aider les autres quand il n’y a pas d’argent à obtenir d’eux ?

Peut-être l’avait-il mal entendue ? Il avait tellement perdu de points de vie et de point de mana qu’il se serait endormi sur le champ s’il perdait sa concentration pendant l’espace d’un instant. Il l’avait probablement mal entendue à cause de ça.

Ce n’est pas bon ! S’endormir debout comme un employé prenant le dernier train pour la maison n’est pas trop approprié pour un Seigneur-Démon.

Il avait essayé de stimuler son esprit avec son jeu de rôle de Seigneur-Démon. « Hmph ! Chacun de mes adversaires m’a laissé insatisfait. Y a-t-il quelqu’un dans ce pays qui me fera utiliser mon véritable pouvoir !? »

Il tenait son bâton en l’air alors qu’Alicia le regardait fixement.

Elle avait ensuite déclaré. « Vous êtes certainement un être à craindre, Sire Diablo... Vous pourriez même être un véritable Seigneur-Démon... »

Curieusement, il ressentait une sorte d’affection de sa part... Non, c’était quelque chose de plus que ça. On pourrait même l’appeler de l’adoration.

Je pensais qu’elle serait un peu plus paniquée à propos de cette réalité. Même si j’ai combattu au cours de toutes ces batailles, peut-être, qu’elle voit aussi à travers moi, puisque je n’ai encore tué personne...

« Je suis un Seigneur-Démon, » déclarai-je. « N’as-tu pas écouté ce que j’ai dit ? »

« Oui, s’il vous plaît, pardonnez-moi... S’il vous plaît, Sire Diablo, allez dès maintenant auprès de Mademoiselle Shera, » déclara Alicia.

« Ne m’accompagnes-tu pas ? » demanda Diablo.

« Je vais aller aider Mademoiselle Rem. Je crois que ce serait mieux pour Mademoiselle Shera si elle était uniquement avec vous, » avec un sourire énigmatique, Alicia revint auprès de Rem.

Peut-être que c’est juste quelque chose que seules les filles comprendraient... ?

Shera était immobile au milieu de la forêt. Ses épaules s’affaissèrent alors qu’elle se tenait devant le cadavre immobile de son frère.

Il n’avait pas été capable de le sauver.

Diablo avait essayé de parler... mais il n’y avait pas de mots que son rôle de Seigneur-Démon pouvait fournir pour réconforter quelqu’un qui venait de perdre un membre de sa famille.

Shera essuya ses larmes. Ayant remarqué que Diablo approchait, elle se tourna pour le regarder seulement un instant.

Il devait dire quelque chose, alors il ouvrit la bouche. « ... Hmm... »

« Oui... »

Avec cette courte conversation, ils redevinrent silencieux. Mais après un petit moment. Shera avait commencé à parler, les yeux toujours baissés. « ... Il n’y avait aucun moyen d’éviter cela, hein... Je ne sais pas grand-chose sur la façon dont les deux pays se comportent, mais je sais que mon frère a fait une mauvaise chose. »

Sa voix tremblait. Bien qu’il soit évident qu’elle essayait seulement d’agir courageusement, elle ne révélait pas comment elle se sentait vraiment.

En fin de compte, Diablo ne pouvait rien dire. Il ne pouvait pas exprimer pleinement comment il se sentait avec des mots.

Il avait alors posé une main sur l’épaule de Shera. Shera leva les yeux vers lui, ses yeux se brouillèrent avec un flot ininterrompu de larmes coulant sur ses joues blanches.

Elle s’était alors enfouie dans les bras de Diablo et avait pleuré à plein poumon.

Il n’y avait pas de mots. À la place, les larmes, elles-mêmes, proclamaient comment elle se sentait vraiment.

Peu importait ce que le défunt avait fait, où quelle était sa personnalité... Perdre sa famille était triste, et n’importe qui ressentirait la même chose.

Diablo caressa les cheveux dorés de Shera. Il avait le sentiment qu’il valait mieux rester comme ça jusqu’à ce que Shera se soit calmée.

***

De retour de leur bataille sur les rives du lac...

Alicia était immédiatement partie dans un voyage pour la capitale royale, apparemment pour faire un rapport de cet incident directement au roi. Diablo avait lui-même voulu l’escorter, puisque les troupes du gouverneur pourraient s’attaquer à Alicia afin de l’empêcher de faire un rapport défavorable au roi au sujet du gouverneur...

Le nom du Seigneur-Démon Diablo s’était propagé plus loin qu’il ne l’avait prévu, de sorte que l’arrivée de Diablo pourrait finir par être une source d’inquiétude pour le roi, alors elle avait refusé son offre. Selon Alicia, avec ce dernier incident, les enjeux avaient été augmentés d’une manière importante. Jusqu’à présent, il avait fait taire un escadron d’élite des Elfes, oblitéré une imposante Invocation, et par-dessus tout, était sorti victorieux dans une bataille contre le héros Galford. Si quelqu’un d’aussi puissant que lui s’approchait de la capitale royale à l’improviste, il ne serait pas étrange que le roi réagisse exagérément dans cette situation.

Diablo était essentiellement une armée d’un homme. Si un pays avec lequel ils n’avaient pas de relations diplomatiques marchait soudainement sur la capitale royale, cela ne pouvait être qu’une chose : « invasion ». Il n’y avait pas de place pour le doute dans une telle situation.

Ce fut la raison derrière le refus d’Alicia à l’offre d’escorte de Diablo.

Je n’ai probablement pas besoin de m’inquiéter pour elle, Alicia est très forte. Elle n’a peut-être pas été un adversaire pour Galford, mais elle a joué un rôle actif dans notre lutte contre les Elfes.

Et, elle a dit que le roi « serait sûrement en mesure de résoudre cette affaire pacifiquement » avant de partir précipitamment. Espérons juste qu’elle ramène de bonnes nouvelles.

Après tout, la paix est la meilleure des choses.

Cela faisait trois jours depuis la bataille avec les Elfes, et Diablo était allongé dans le lit de l’auberge après avoir de nouveau utilisé presque tous ses points de magie. Il passait une fois de plus ses journées à ne rien faire, attendant que cela revienne.

Galford n’avait encore rien fait, mais il pouvait attaquer à tout moment. Diablo voulait récupérer son mana aussi vite que possible, mais les potions de mana qu’il avait dans sa poche quand il avait été convoqué pour la première fois dans ce monde étaient particulièrement puissantes. Il ne voulait pas les utiliser à moins que ce soit une urgence absolue.

Cela étant dit, il n’avait cependant pas pu obtenir les matériaux nécessaires pour fabriquer des potions de mana, il n’avait donc pas eu l’occasion de mettre ses compétences d’Alchimie au travail.

Mais les personnes grandissent toujours.

Il n’allait pas passer encore dix jours d’affilée à se prélasser comme la dernière fois. Il avait demandé à Sylvie de lui apporter une potion de mana. Étant le maître de guilde, elle devrait au minimum être capable de rassembler les ingrédients dont il avait besoin. Bien que c’était son troisième jour d’attente pour avoir une réponse...

Il était seul aujourd’hui alors que Rem et Shera étaient parties faire des achats après une quête facile. Mais il aurait dû partir avec elles... Il s’inquiétait de ce que Galford ferait maintenant.

Mais, ma motivation... et mes points de magie...

Ne pas être capable de faire les choses qu’il voulait était la définition même de manque de mana. C’était comme si vous passiez votre temps à faire des choses stupides alors que vous auriez dû étudier pour des examens, ou jouer à des jeux lorsque vous avez une date limite qui vous arrivait à la figure.

D’après Rem, Galford n’essaierait pas de faire de quelqu’un son ennemi s’il était plus fort que lui dans le cas où il n’avait pas à le faire. La priorité ultime du gouverneur était de protéger la ville de Faltra. Et étant donné la situation actuelle, même un enfant pouvait comprendre qu’ayant Diablo comme allié serait une aubaine pour la ville.

Puisque Shera était une princesse elfique, il s’inquiétait aussi qu’elle soit prise en otage... Mais Shera elle-même avait ri en disant que, même s’il capturait la princesse d’un petit pays pour le faire, faire de Diablo un ennemi après avoir démontré à quel point il était fort serait une perte complète pour Galford.

Si Diablo enlevait la liberté aux filles à cause de son inquiétude, alors il ferait exactement la même chose que Keera. « Un Aventurier devrait être capable de se protéger ! » C’était l’un des principes de base du travail.

En tout cas, Galford ne devrait pas bouger avant que le roi ne prenne une décision après avoir entendu le rapport d’Alicia. Quant au Royaume de Greenwood, Celsior avait déclaré qu’il rapporterait tout ce qui s’était passé. Il avait également dit que Shera ne devrait pas avoir à se soucier d’être poursuivie après ça.

La raison pour laquelle ils avaient essayé de la ramener en premier lieu était à cause du propre jugement de Keera. Apparemment, le père de Shera avait été peu enthousiaste à l’idée de la faire revenir. Bien sûr, la prime sur Shera avait également disparu. Bien qu’il ne savait pas encore comment Greenwood réagirait à la mort de Keera.

Mettant tout cela de côté... Il avait été forcé de se retrouver face à quelque chose de vraiment horrible.

Il n’y avait pas de récompense pour leur dernière quête...

Et il n’y avait pas de récompense pour avoir évité la guerre...

Je vais te tuer, Galford !

Agh, à l’instant, je viens de perdre de mon mana parce que j’étais tellement en colère. Quand aurais-je récupéré ça ?

Diablo s’arrêta et prit une profonde inspiration. Après tout, cela avait été une demande du gouverneur pour empêcher une guerre entre les Elfes et Faltra.

J’ai fini par me battre contre le gars qui nous a donné la quête, donc je suppose que j’aurais dû le voir venir.

Même s’il n’avait pas été un Seigneur-Démon, personne n’irait demander une récompense le lendemain d’avoir battu leur client. Essentiellement, il avait fini par travailler gratuitement ces derniers jours.

Acheter sa faux de guerre et des ingrédients pour des potions l’avait mis dans le rouge. Et le résultat fut que Diablo, maintenant sans mana, était redevenu un NEET. Rem et Shera prenaient des choses comme des « quêtes de collecte » pour obtenir les récompenses.

C’est le style de vie d’une sangsue ! Je suis le pire...

Soudainement, de forts coups purent être entendus venant de la porte.

Rassemblant ça force, Diablo avait répondu : « Entre ! »

La porte s’était ouverte avec un grincement. Une petite fille entra, vêtue de sa tenue habituelle qui lui donnait l’air à moitié nue...

C’était Sylvie.

« Salut, Diablo ! Comment allez-vous ? Pas bien, hein. Bon, » déclara Sylvie.

« Ouais ! » grogna Diablo.

« Eh bien, j’ai de bonnes nouvelles pour vous aujourd’hui, » déclara Sylvie.

« Oh !? Avez-vous réussi à apporter ce que j’ai demandé ? » demanda Diablo.

« Passss exactement... Mais bon, ça devrait faire à peu près la même chose, » Sylvie avait sorti ce qu’elle cachait derrière son dos.

Est-ce une bouteille d’alcool ?

Il ne pouvait pas lire les mots dessus, mais il était à peu près sûr que c’était ça.

« Alors, ce n’est pas une potion de mana ? » demanda Diablo.

« C’est en fait une sorte d’alcool qui a un effet similaire à ça, » répondit Sylvie. « Parce que les potions sont efficaces même à petites doses, elles sont plutôt chères et rares. Mais ça, c’est tellement plus facile à trouver, et ça a bon goût ! C’est un truc assez fort, mais je parie que cela devrait aller pour vous, Diablo. »

« Alors, cela me permettrait de récupérer mon mana ? » demanda Diablo.

« Oui, ça, c’est sûr ! L’efficacité semble varier. Ah, j’ai aussi apporté du fromage, » déclara Sylvie.

Des trucs forts, hein.

Il ne savait pas exactement à quel point c’était fort, mais le corps de Diablo était solide. Il avait également la compétence qui neutralisait les effets de statut négatifs, il était donc possible qu’il ne devienne même pas pompette.

Il n’y a jamais eu de statut négatif Saoul dans le Croisement de la Rêverie, même si cela n’a pas d’importance en ce moment. Je vais devoir essayer.

« Alors, je vais le prendre, » déclara Diablo en acquiesçant. Assis sur le bord du lit, il tendit la main.

Sylvie avait tiré le bouchon de la bouteille, et un arôme fruité s’était répandu dans toute la pièce. À en juger par l’odeur puissante des raisins, cela semblait être une sorte de vin.

Elle le lui avait remis, et il avait bu tout le contenu en une gorgée.

« Ohh ! » Sylvie avait frappé ses mains. « Comme je pensais, vous pouvez certainement résister quant à ce niveau d’alcool ! »

« ... Ahh... Bien shûr ! Je suis... un Seigneur Dééémon ! » répliqua Diablo.

« Hmm... pouvez-vous vraiment résister face à ça... n’est-ce pas ? » demanda Sylvie.

Le corps de Diablo commençait à chauffer, il se sentait plutôt bien. Sa vision avait commencé à devenir floue... Ne pouvant même pas rester assis, il était retombé sur le lit.

En panique, Sylvie s’était précipitée vers lui.

« Hé, tenez le coup ! Allez-vous bien, Diablo !? » cria Sylvie.

C’est comme si j’étais sous l’eau...

Tout tremblait comme si son environnement était tordu et se déplaçait tout le temps.

Il fait tellement chaud. J’ai besoin de quelque chose de froid...

En pensant cela, il tendit aveuglément des mains errantes...

... et il avait ainsi réussi à saisir quelque chose, quelque chose de mince et doux. C’était doux au toucher, et c’était justement parfait pour lui en ce moment. Avec ses deux bras, il l’avait tiré vers lui.

« Q-Que faites-vous, Diablo !? » s’écria Sylvie.

Pendant un moment, Diablo avait halluciné en pensant qu’il était dans son propre lit dans le monde réel.

Franchement, j’ai si sommeil... sommeil... Oh ? Mon oreiller de corps se trouve là.

« Mm... » Sans même le savoir, il avait traîné Sylvie jusqu’au lit.

« Quoiiii !? » cria Sylvie.

« Mm... C’est génial, » déclara-t-il en enlaçant l’oreiller.

« Diablo !? Cela me rend mal à l’aise ! » cria Sylvie.

« Hmm... Tellement doux à prendre dans ses bras... C’était vraiment ça que je voulais en provenance d’un bon oreiller de corps... Je prendrais un prêt juste pour pouvoir l’acheter. »

« Qu’est-ce qu’un oreiller de corps !? » s’écria Sylvie. « Et que voulez-vous dire par “prendre un prêt” !? »

« Hmm ? Il y a quelque chose dessus... Quelque chose qui provoque vraiment une sensation de douceur..., » murmura Diablo.

« A-Attendez ! Vous ne pouvez pas tirer ça !! Ce n’est pas bien, Diablo !! Même moi, je me fâcherais si vous alliez plus loin que ça ! » cria Sylvie.

« Mais c’est si doux..., » déclara Diablo.

« Nnngh! Vous êtes censé être un Sorcier... Comment pouvez-vous être si fort que ça... !? » s’exclama Sylvie.

À moitié endormi, Diablo avait commencé à la caresser. Sylvie se tordait dans ses bras.

« Ahn! Non ! » cria Sylvie. « Vous ne pouvez pas toucher là-bas ! Je suis une Marcheuse d’Herbes, et vous êtes un Démon, donc si nous le faisions, c’est... faire ceci est... ! Ce n’est pas correct !! Ah ! Ahn ! Non, pas là ! Vous ne pouvez aller là ainsi ! Non ! Diablo ! Ahhhhhnn ! AAAAAAAAhhhhhhhhh ! »

Dans un spasme, le dos de Sylvie s’arqua fortement. « ... Haha... Haha... B-Bon sang, Diablo... Envisagez-vous de prendre la responsabilité de tout cela... ? Hm ? Euh ? »

« Zzz... Zzz... Zzz »

« ... Est-il endormi ? » se demanda-t-elle.

Sylvie avait lutté afin de se libérer des bras de Diablo. Cependant, même s’il était profondément endormi, les bras de Diablo ne seraient pas déplacés si facilement.

« Laissez-moi partir avant de dormir ! Rem et Shera vont bientôt revenir !! Et redonnez-moi mes habits !! » demanda Sylvie, en larmes.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

4 commentaires

  1. Merci pour le chapitre et bonne continuation!

  2. Merci pour le chapitre !
    Vigueur de Diablo: plutôt faible, normal même lvl 150 il reste un mage xD

Laisser un commentaire