Comment NE pas invoquer un Seigneur-Démon – Tome 1 – Chapitre 3 – Partie 9

***

Chapitre 3 : Essayons de sauver le monde

Partie 9

L’auberge était à moitié détruite...

Les murs avaient été défoncés, et il ne serait pas étrange que le deuxième étage tombe à tout moment. On était proche de l’effondrement.

Dans les environs, des fragments de murs et de poutres avaient été dispersés un peu partout. Parmi les ravages, une mer de personnes étendues sur le sol était présente, et tous étaient couverts de sang.

Elles étaient toutes mortes.

Et toutes ces personnes ne présentaient pas des blessures causées par des flèches ou des épées, elles avaient toutes été écrasées à mort.

Des cadavres de gardes pouvaient aussi être vus, avec d’autres victimes qui portaient la robe de l’Association des Mages.

Il y avait aussi plusieurs Aventuriers, et toutes ces personnes étaient celles qui avaient risqué leur vie pour protéger les citadins.

« ... C’est affreux, » déclara Shera d’une voix tremblante.

Il n’y avait jamais eu un désastre aussi horrible dans le jeu.

« Alors, c’est lui qui a fait ça..., » déclara Diablo alors qu’il avait trouvé un Déchu à l’air grotesque. Il lui lança un regard perçant.

Rem et Céles avaient été repoussées jusqu’à ce qu’elles se retrouvent avec leur dos contre un mur.

Rem était à genoux. Ses épaules se soulevèrent alors qu’elle haletait afin de respirer, tandis que du sang coulait de son front.

Céles était indemne, mais si un Déchu réussissait à mettre la main sur elle, elle ne resterait probablement pas longtemps en vie.

Debout devant les deux filles se trouvaient un homme couvert de sang.

Son armure dorée était maintenant pleine de trous, et elle n’était plus capable de remplir correctement son rôle.

Son épée était cassée, et il ne semblait pas avoir l’énergie pour continuer le combat.

Et pourtant, il était toujours debout.

« ... Je... Je ne tomberais pas... Jamais devant une femme..., » murmura Émile.

« Arrêtez-vous, Émile ! » cria Rem. « Pourquoi continuez-vous autant à vouloir vous battre !? Vous allez très certainement mourir si vous continuez ! »

« ... je dois... protéger les femmes... Peu importe ce que... c’est ce que j’ai juré de faire..., » répondit Émile.

« Haha ! Hé, hé, tu n’es pas encore à terre ! Satané humain qui est bien trop solide ! Mais maintenant, dépêche-toi et meurs !! » déclara le Déchu à tête de lézard qui se tenait devant lui.

Une robe en lambeaux était encore enroulée autour de la partie inférieure de son corps. Bien qu’originellement blanc, elle était maintenant colorée en rouge foncé.

Sa peau exposée était couverte d’écailles noires brillantes, comme si elles étaient faites d’obsidienne.

Il brandissait ses poings, chacun ayant la taille d’un crâne humain.

Sans pitié, il allait frapper Émile, qui était déjà aux portes de la mort.

« Projectile d’Air ! » La magie que Diablo activa avait envoyé une rafale qui avait fait tomber le Déchu et l’avait mis dans l’impossibilité d’utiliser ses poings.

« Woah-ho-hoh... !? » s’exclama le Déchu.

Pour l’instant, Diablo l’avait renvoyé à une dizaine de mètres.

Diablo s’était dirigé lentement vers Rem et les autres personnes présentes ici.

« Hmph... On dirait que je l’ai fait, mais je ne dirais pas juste à temps... Vas-tu bien, Rem ? » déclara Diablo.

Rem avait écarquillé ses yeux. « Diablo !? »

Céles affichait également une expression d’incrédulité sur son visage.

Shera avait alors couru vers elle. Elle plaça ses bras autour de Rem et l’enlaça. « Waaaah ! Rem, je suis tellement contente que vous soyez vivante ! »

« ... Êtes-vous une idiote, Shera !? Pourquoi courez-vous devant un Déchu !? » demanda Rem.

« M-Mais euh, j’étais tellement inquiète pour vous !? » répondit Shera.

« ... Même si vous dites ça... Vous n’avez pas non plus besoin de vous mettre en danger, d’accord !? » demanda Rem.

Diablo s’était approché d’Émile et lui avait posé une main sur l’épaule. Il était en si mauvais état que c’était un miracle qu’il se tenait toujours debout.

« Hé toi... es-tu encore en vie ? » demanda Diablo.

« Arg... je dois... protéger les femmes..., » murmura Émile.

« Hm... Tu as très certainement protégé Rem et Céles. Je rends hommage en ton combat... Mais maintenant, va te reposer, Guerrier. Moi, Diablo, je me charge du reste à ta place ! »

En entendant ces mots, Émile s’était effondré sur ses genoux.

Diablo avait saisi le sac à objets se trouvant à sa taille et en avait sorti une potion de soins.

En regardant Rem, il vit que Shera s’accrochait toujours à elle, faisant qu’elle était incapable de bouger. Il l’avait donc donnée à Céles.

« Utilise cela. Même sans le boire, elle devrait prendre effet si tu la verses simplement sur sa tête, » annonça-t-il.

« Attendez, êtes-vous... en train de dire que vous allez vous battre contre le Déchu ? Afin de nous protéger ? » demanda Céles.

« ... Ah, pas vraiment, » répondit Diablo. « Tu vois... j’allais juste donner à cet intrus insolent une punition appropriée pour avoir envahi mon territoire, c’est tout... Ne fais donc pas une mauvaise interprétation de tout cela... »

« Vous dites être un Seigneur-Démon, n’est-ce pas ? » demanda Céles.

« Hm ? Hmph, et si je l’avais vraiment dit ? Ne veux-tu pas compter sur le pouvoir d’un Seigneur-Démon, et cela même après que les choses soient allées aussi loin ? » demanda Diablo.

« Ce n’est pas ça... Il semble qu’il y ait aussi de bons Seigneurs-Démons... Pardonnez-moi d’avoir douté de vous. S’il vous plaît, je vous demande humblement : sauvez Rem... et ce monde, » supplia Céles. Céles avait incliné la tête alors qu’elle parlait.

C’était la première fois que quelqu’un lui demandait quelque chose comme ça, il ne savait pas comment réagir.

Diablo avait alors tourné le dos aux filles. « Je le ferais même si tu ne me l’avais pas demandé... Ce Déchu m’a mis en colère... »

Il avait alors fait face à l’ennemi.

†††

« Tu es vraiment foutu, démon ! » rugit le Déchu.

« Je pensais la même chose pour toi. Ne pense pas que tu seras en mesure de partir d’ici en une seule pièce après avoir envahi mon domaine, » déclara Diablo.

« Kuhah! Tu n’es pas un Humain dégoûtant et tu n’es pas un Déchu, tu es juste une putain de racaille ! » cria le Déchu.

Diablo ne s’attendait pas à ce que les Démons soient discriminés par les Déchus.

Si je me souviens bien, Edelgard a dit que ce mec s’appelle « Gregore. »

Il parlait d’une manière vulgaire, mais les blessures qu’il avait infligées à Émile n’étaient pas seulement dues à des dommages physiques.

« ... Hm... Donc tu es un sorcier qui a développé ses compétences en tant que Bagarreur. C’est difficile à croire qu’il y a un véritable Bagarreur-Sorcier parmi les Déchus, » énonça Diablo avec calme en un murmure.

« Haaaah? Qu’est-ce que tu marmonnes ? » demanda Gregore. « Je me fous de la façon dont tu mendies pour ta vie, je vais de toute façon te tuer ! Je n’ai plus le temps de jouer avec toi, alors je vais briser cette barrière, et vite ! »

Le temps... Ah oui, si les choses se passaient comme prévu, alors l’armée des Déchus apparaîtrait à la périphérie de la ville à peu près maintenant.

Diablo haussa les épaules. « Si c’est Edelgard que tu attends, j’ai peur qu’elle ne montre pas le bout de son nez. »

« Quoi !? » s’écria le Déchu.

« J’ai déjà vaincu la plus grosse part des cent Déchus. Edelgard a également pris de sérieux dommages de ma part, alors, vois-tu, elle ne viendra pas..., » déclara Diablo.

« Haha... Kuhaha ! Que de diable racontes-tu ? C’est un joli mensonge facile à percer que tu me sors là..., » déclara Gregore.

« Tu comprendras si tu combats contre moi. Nous verrons qui sera celui qui mendiera pour sa vie..., » répliqua Diablo. « Cependant, peu importe comment tu mendieras pour la tienne, je ne te pardonnerai pas. »

Même s’ils ne pouvaient pas atteindre Diablo, Gregore lui tendit les poings. « Meurs !!! Sombres Projectiles !! »

Il s’agissait d’un sortilège élémentaire de base de l’élément de l’Obscurité. Ce n’était pas supposé être si puissant, mais peut-être en raison des statistiques anormalement élevées de Gregore, le sort avait l’air complètement différent.

Les projectiles noirs avaient volé vers Diablo.

Ce mec est vraiment un bagarreur-sorcier.

En combat rapproché, qui serait normalement le fléau de tous les sorciers, un bagarreur-sorcier utiliserait ses poings pour se battre. Quand son adversaire était loin, ou s’il voulait un peu plus de puissance de feu, il utilisait la magie.

C’était suffisamment intéressant que des personnes puissent penser que ça pourrait être le style parfait du Sorcier. Mais, pour le dire simplement, c’était le genre de classe de l’« homme à tout faire, mais maître en rien ».

Mais, en plus de cela, Gregore avait utilisé la magie.

On dirait après tout que cet objet s’était avéré être la chose la plus dangereuse ici.

Les effets de l’Anneau du Seigneur-Démon s’étaient activés. Les projectiles noirs avaient été renvoyés à leur expéditeur, se logeant dans la poitrine de Gregore.

« Gohah!? »

Je parie qu’il n’a jamais été frappé avec sa propre magie avant aujourd’hui.

Complètement choqué, Gregore n’avait aucune idée de ce qui venait de se passer.

Diablo avait levé son Bâton de Tenma. « Qu’est-ce qui ne va pas ? »

« Ngh... Qu’est-ce que tu as fait !? » s’exclama le Déchu.

« Je n’ai rien fait, mes attaques ne font que commencer maintenant. Pour commencer Sombre Projectile ! »

L’air avait tremblé à la suite de cette incantation.

La magie élémentaire de la noirceur était puissante, mais cela mettait une pression énorme sur son mana, c’est pourquoi il s’était retenu à l’utiliser jusqu’à maintenant.

Mais maintenant, il utiliserait le même sort pour montrer à Gregore à quel point la différence entre eux était présente. Si vous vouliez écraser l’esprit combatif de votre ennemi, c’était le moyen le plus efficace de le faire.

Des projectiles... Non, des masses trois fois plus grosses que l’attaque précédente avaient été envoyées en l’air. Cependant, leur vitesse était la même.

Gregore leva ses bras épais afin de se défendre. Ses écailles d’obsidienne avaient été oblitérées alors que les dommages semblaient avoir été sculptés dans son corps.

« Guwaaaaaaah !? »

« Ne crie pas ainsi. Je n’ai utilisé aucune magie de grande puissance, » déclara Diablo.

Les bras de Gregore, maintenant dépourvus d’écailles, tremblaient.

Ses yeux reptiliens regardaient Diablo. « Quoi !? Qu’elle est donc cette puissance !? »

« Un sorcier Déchu n’appellerait pas un Sombre Projectile comme étant le sort le plus puissant en sa possession, non ? » demanda Diablo.

« Grg... Ne me regarde pas avec dédain ! Sombre Écrasement ! » cria Gregore.

Gregore leva une main en l’air, afin de la placer au-dessus de sa tête.

Une sphère de ténèbres de la taille d’une balle de baseball apparut en son sein. Il l’avait alors jeté vers Diablo.

Ce serait facile s’il voulait tout simplement l’esquiver. Cependant, la zone d’effet de ce sort s’étalait sur un rayon de cinq mètres, ce qui signifiait qu’il ne suffisait pas d’esquiver la sphère pour ne pas subir son effet.

Selon le réglage du jeu, il s’agissait d’un sort qui manipulait la gravité pour écraser tout dans sa zone affectée.

Il avait également eu un effet spécial où il infligerait un statut « Paralysie » à vos ennemis.

Bien que ce soit un sort de l’élément de Noirceur, il y avait aussi un sortilège de l’élément Terre qui avait un effet similaire.

Mais, la magie est de la magie...

L’effet passif de réflexion de son anneau s’activa de nouveau, et le Sombre Écrasement fut renvoyé vers Gregore.

Le Déchu à tête de lézard avait à nouveau encaissé sa propre attaque, tombant à genoux. « Gwah !? »

« Ne comprends-tu toujours pas ? » demanda Diablo. « Après tout, tu n’es vraiment qu’un lézard. Mais ta magie est un peu plus faible que ce à quoi je m’attendais. Tu devrais être capable de me montrer un peu plus de ta force avec ce sort que tu viens d’utiliser. Voyons ! Sombre Écrasement ! »

Une sphère noire de la taille d’un ballon de basket était apparue de la pointe du Bâton de Tenma. Diablo le lança négligemment vers Gregore.

Même s’il était toujours bloqué par son propre sort, Gregore avait réussi à faire deux pas... mais il n’avait pas réussi à échapper à la zone d’effet de la magie. Et le sort s’activa.

Le corps de Gregore avait été écrasé contre les carreaux de pierre, qui avaient éclaté sous le choc alors que le Déchu s’enfonçait dans le sol.

« Gugaaaaahh...!! »

« Hm, on dirait que c’est assez efficace contre les Déchus de grandes tailles comme toi ! » déclara Diablo.

« Arggg... Gh... Très bien ! Je vais le faire ! Je vais me remettre sur pied puis je vais quitter la ville ! Je crois aussi que tu as repoussé Edelgard ! » déclara Gregore.

« Je vois..., » déclara Diablo.

« O-Ouais... »

« Mais je l’ai dit au début, n’est-ce pas !? » demanda Diablo. « Peu importe la manière dont tu supplieras pour ta vie, tu ne seras pas pardonné... »

« Arg !? » Gregore se mit alors à trembler. Bien qu’il soit difficile de dire quelle expression il affichait à cause de son visage reptilien, il était évident qu’elle était teintée de peur.

Diablo lança un sort après l’autre sur le Déchu. « Ta spécialité, c’est bien la magie élémentaire de l’élément de Noirceur ? Voyons voir la quantité que tu peux en encaisser... “Sombre Explosion !” “Sombre Brûlure !” “Sombre Lance !” “Pluie de Noirceur !” ! »

Une explosion silencieuse, un sombre pilier issu des flammes de l’enfer, une lance noire et un déluge de flèches noires tombèrent sur Gregore.

Teinté par la terreur, Gregore avait crié lors de cette agonie.

Ce gars est différent des cent autres Déchus.

Si sa spécialité n’avait pas été les attaques avec de la magie, il y avait une chance que Diablo ait eu beaucoup plus de mal à le traiter.

Il aurait même pu être au même niveau qu’Edelgard.

Même après l’avoir frappé avec tous ces sorts, il ne disparaît toujours pas.

Gregore gémit. « ... N-Non... S’il te plaît, ne me... tue pas... »

La voix de Diablo était assez glaciale pour qu’il se surprenne lui-même. « Est-ce que c’est ce que les gens qui mendiaient pour leur vie ont dit avant que tu les tues ? »

« Ughhhh... »

« Tu as tué bien trop de monde. Repends-toi pour tes péchés avec ta mort, » déclara Diablo.

Il avait touché avec le bout de son bâton contre le corps de Gregore avant de déclarer. « Naraka! »

Il s’agissait d’un sort élémentaire de l’élément de Noirceur qu’il avait appris au niveau 130.

Sa portée effective était le contact... fondamentalement, cela signifiait qu’il ne serait activé que si vous étiez en contact avec votre adversaire.

Cependant, il était incroyablement puissant.

Le corps de Gregore était aspiré à l’endroit où Diablo l’avait touché avec son bâton.

« Gwah!? GAAHHHHH!! »

Il s’agissait d’un trou noir miniature.

La description officielle était : « Un sort qui prend vos ennemis et les piègent de force dans un royaume de ténèbres. »

Ses effets étaient énormes, mais...

Pour les sorciers, se rapprocher suffisamment pour entrer en contact était extrêmement dangereux. En plus de cela, il y avait 5 % de chances que le sortilège échoue...

Mais cette fois, il n’avait pas échoué.

Franchement, les sorts de magie noirs sont assez difficiles à utiliser. Ils sont dans la zone des effets « à l’air cool, mais inutile ».

Gregore avait été complètement absorbé dans la sphère. Peu de temps après ça, ayant servi son but, l’orbe noir avait disparu.

Il avait gagné.

Au moment où il sentit que le soulagement l’envahissait, il avait failli perdre conscience. Puis, plantant le Bâton de Tenma dans le sol, il l’utilisa pour se tenir debout.

L’utilisation de tous ces sorts les uns après les autres a vraiment diminué mon mana.

Plutôt que de se sentir fatigué, il se sentait déprimé. Il ne se souciait de rien et perdait sa volonté de continuer. Selon ses calculs, il avait utilisé plus de la moitié de son mana total.

Peu importe...

Non, je ne peux pas être comme ça.

Il ne pouvait pas garder ses pensées claires, et était sur le point de penser qu’il n’avait pas besoin de continuer.

Ça va être un problème si je laisse mon mana aller aussi bas. Je dois y faire attention à partir de maintenant.

†††

Le bruit de pas se rapprocha rapidement de Diablo.

Puis, se retournant, il rencontra le sourire éclatant de Shera alors qu’elle l’entourait de ses bras.

« Parfait !! » s’écria Shera.

« Que... ah... !? » s’exclama Diablo.

Derrière elle se tenait Rem, ses yeux brillaient de larmes.

Diablo était plus perplexe que quand il avait pris les attaques d’Edelgard de plus tôt. « P-Pourquoi pleures-tu ? »

« ... J’avais pensé... Qu’il était trop tard pour être sauvé..., » répondit Rem.

« Waaaaaah! Diabloooo ! » Maintenant, Shera avait aussi commencé à pleurer, même si elle avait souri jusqu’à maintenant.

Alors qu’il regarda autour de lui, il vit Céles à une courte distance de là, la tête baissée en signe d’appréciation pour ce qu’il avait fait. À côté d’elle, alors qu’il semblait s’être réveillé, Émile affichait un sourire empli de douleur.

Tant qu’il est encore en vie, je peux dire que c’est une bonne chose.

Shera avait recommencé à pleurer.

Rem se rapprocha de Diablo et tendit la main vers lui. Elle posa sa petite main droite sur celle de Diablo, qui agrippait toujours le bâton.

C’était doux, un peu froid, et pourtant, c’était quand même chaud.

« ... Si c’est vous, alors vous pouvez vraiment me sauver, » murmura Rem.

« Ne t’avais-je pas fait la promesse que je le ferais ? » demanda Diablo.

« Oui, vous l’avez bien fait, » répondit Rem.

« Mais ne te fais pas de fausse idée, » continua Diablo. « Ce Déchu avait envahi mon territoire, alors je me suis juste assuré de lui donner la punition appropriée pour son crime. Ce n’était pas que je me battais pour vous tous. Si tu veux montrer ta gratitude, alors je suis certain qu’il y a quelqu’un d’autre à qui tu devrais dire merci. »

« ... Bien sûr, » répondit Rem. « Je suis également reconnaissante envers Émile, et beaucoup d’autres personnes aussi. Mais, Diablo... S’il vous plaît, laissez-moi vous montrer mes remerciements... Merci de m’avoir protégée. »

C’est embarrassant quand elle me regarde comme ça.

Que dirait un Seigneur-Démon en ce moment ?

Il n’avait jamais vu une fille remercier un Seigneur-Démon auparavant, alors il n’avait aucune idée de comment réagir. Rien de tel ne s’était produit quand il jouait son personnage de Seigneur-Démon.

Il regarda Rem, puis ses yeux s’arrêtèrent sur le collier présent autour de son cou.

« Le collier, » déclara Diablo.

« ... Quoi ? » demanda Rem.

« Tu as un Collier d’Asservissement sur toi, n’est-ce pas ? En d’autres termes, cela fait de toi ma propriété, » déclara Diablo.

« ... Hein !? M-Mais, il a été mis par accident, » répondit Rem.

« En ce moment, tu es ma propriété ! » répliqua Diablo. « Alors, bien sûr que je te protégerais, mais je ne me battais pas pour toi ou quoi que ce soit d’autre ! Je n’ai donc pas besoin de ta gratitude ! »

Rem avait alors rougi. « ... J-Je suis votre propriété. Je vois... Tant que ce collier reste à mon cou... Je suis à vous... »

Après avoir murmuré cela, pour la première fois depuis longtemps, elle s’était mise à sourire.

N’était-ce pas difficile à dire ?

Personnellement, je voudrais mourir après avoir dit quelque chose d’aussi embarrassant. C’est pourquoi je déteste parler avec d’autres personnes.

Shera, qui s’était accrochée à Diablo tout ce temps, regarda en silence pendant que Rem souriait de joie à Diablo.

Puis, elle avait crié d’une voix paniquée. « Hein !? Excusez-moi Diablo ? Est-ce juste Rem ? Et qu’en est-il de moi !? Suis-je aussi à vous ? »

« Quoi !? Oh, bien sûr. Je suppose que tu es aussi à moi ! » répondit Diablo.

« N’est-ce pas trop méchant ? Vous dites ça comme si j’étais une sorte de cadeau de consolation ou quelque chose comme ça ! Diablo... Hé ! Regardez-moi ! » déclara Shera.

Tout en continuant à tenir Diablo, Shera commença à se frotter contre lui.

« Hey, arrête ça, » Diablo avait donné l’impression qu’il était agacé par ce que faisait Shera.

Ce qu’il voulait vraiment dire : « Agh, s’il te plaît, arrête ! En faisant appuyer ta poitrine outrageante contre moi, tu vas détruire tout le sens de la raison qui me reste ! »

Il semblait que les problèmes de Diablo continueraient également à partir de maintenant.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

3 commentaires

  1. Merci pour le chapitre 🙂

Laisser un commentaire