Comment NE pas invoquer un Seigneur-Démon – Tome 1 – Chapitre 2 – Partie 12

***

Chapitre 2 : Essayons d’être un aventurier

Partie 12

Quelque chose d’autre qu’une bête sauvage était aussi tombée de la forêt.

Il s’agissait d’un homme, portant une robe.

Ses mains et ses pieds étaient aussi minces que des fils, et il affichait une expression de nervosité bien claire sur son visage. Il s’agissait de Galluk.

Il avait commencé à hurler avec colère contre Celsior et les autres Elfes, qui avaient perdu leur combativité.

« Hé ! N’étiez-vous pas tous supposés être une élite elfique ou quelque chose comme ça ? Vous n’avez même pas réussi à planter une flèche en lui ! Je le savais, j’aurais dû m’y attendre de la part de Demis ! » s’écria-t-il.

Je le savais, pensa Diablo.

Il s’était posé des questions à ce sujet depuis qu’il avait vu Galluk à la Guilde... Il ne pouvait tout simplement pas comprendre ce que le gars avait tellement travaillé pour faire ça.

Il semblait que sa « punition » d’avant n’avait pas suffi. Le fait de devoir communiquer avec les autres était vraiment quelque chose de difficile.

Diablo, jouant son rôle, avait utilisé sa voix montrant un grand mécontentement. « Petit avorton... Il semblerait que tu m’as envoyé les Elfes. »

Galluk avait reculé. Il semblait qu’il était encore conscient de l’écart entre leurs capacités.

« Uhh... Eh bien, vous voyez, je... Ils cherchaient leur princesse, donc tout ce que j’ai fait, c’était de leur dire qu’elle viendrait ici, » déclara Galluk.

« Ils avaient l’impression que j’étais un marchand d’esclaves, » déclara Diablo.

« Il-Ils ont pensé ça tout seuls ! après tout, les Demis n’est pas très intelligents ! » répliqua Galluk.

Tout le monde ici, sauf Galluk est un Demi... Ce mec ne peut-il même plus penser rationnellement ?

« Hmph... Peu importe, Avorton. N’essaie pas de t’impliquer à nouveau avec moi. La prochaine fois que tu essaieras de me faire face, je n’hésiterai pas à t’annihiler ! » déclara Diablo.

Il s’était assuré de souligner sa menace. Galluk tremblait.

Ce serait bien s’il voulait rester tranquille après ça.

« N’êtes-vous pas en faute ici ? » De manière inattendue, Galluk avait répliqué.

« Hmm ? » s’exclama Diablo.

« Je-je veux dire par là que Mademoiselle Rem est aussi en faute ici ! Vous êtes spéciale. Alors pourquoi traînez-vous avec des démons et des Elfes !? » demanda Galluk.

Rem avait fait un visage mécontent. « ... Je suis une panthérienne. Je suis également sujet à la discrimination des Demis par les humains. »

« Mais Mademoiselle Céles vous approuve ! Cela signifie que vous êtes quelque chose comme un humain ! » déclara Galluk.

« ... Quelle conversation ennuyeuse est-ce... Et d’ailleurs, vous n’avez pas à critiquer avec qui je choisis d’être, » déclara Rem.

« Mais vous êtes une personne importante pour l’Association des Mages... Non, pour le monde entier ! Vous devriez être consciente de cela et montrer une certaine retenue ! Vous ne devriez être qu’avec ceux qui viennent d’une lignée supérieure, ceux qui sont garantis d’avoir un avenir brillant ! Vous devriez être avec les humains, comme moi ! »

« ... Pour être tout à fait honnête, non seulement cela serait un désagrément, mais ce serait aussi complètement révoltant, » répondit Rem.

« Gah!? » Galluk avait reculé face à ces paroles.

Rem le regardait. « ... Je ne peux pas oublier vos actions ici. Si vous allez jusqu’à utiliser le nom de l’Association des Mages, alors Céles doit aussi être liée à tout cela, je présume ? »

« Urk... Ooooh... Non... Je suis... Je suis celui en faute ici !! » répondit Galluk.

Galluk avait commencé à fuir en sprintant.

Cela aurait peut-être été un peu un problème s’il s’était enfoncé plus profondément dans la Forêt Mangeuse d’Hommes, mais il avait réussi à se tourner en direction de la ville. Quel champion !

Rem avait présenté ses excuses à Diablo et Shera. « ... Il semble que je vous ai impliqué dans mes propres épreuves. Je suis désolée. »

« Ne vous inquiétez pas de ça, » répondit Shera.

J’étais celui qui a rendu sa rancœur contre moi encore pire, pensa Diablo. Mais bon sang, je n’aurais jamais pensé que cela finirait par devenir une telle gêne.

En pensant à ce qui s’était passé, la meilleure chose était que Galluk ne s’impliquerait plus avec eux. Bien que la raison pour laquelle Diablo avait fait ce qu’il faisait auparavant était parce qu’il pensait que c’était ce qui serait automatiquement arrivé.

Traiter avec les autres est vraiment difficile.

Shera se tenait devant Celsior, qui était assis sur le sol tout en étant étourdi. Elle était à bout de bras pour lui, mais il semblait qu’il n’avait plus la volonté d’essayer de « la reprendre par la force ».

« Ça va ? Vous pouvez rentrer à la maison, n’est-ce pas ? Il semble que cette forêt soit dangereuse, alors soyez prudent, » déclara Shera.

« Ah... uhh..., » répondit Celsior.

« Et pourriez-vous faire passer un message à mon frère de ma part ? Je ne reviendrais jamais ! Je ne suis pas quelque chose que mon frère possède en ce moment, je suis la camarade de Diablo et de Rem ! » déclara Shera.

Sans attendre de réponse, Shera se retourna et s’éloigna. Ses joues étaient complètement empourprées.

En riant, elle avait alors dit : « Revenons, je meurs de faim ! »

« ... Quand sommes-nous devenus camarades ? » demanda Rem en poussant un soupir.

« N’avez-vous pas dit que vous m’aimiez ? » demanda Shera.

« ... Je ne l’ai pas fait. Je voulais simplement dire que je n’ai pas détesté votre détermination, » répondit Rem.

« Oh ? Êtes-vous gênée ? Vos joues sont rouges ! » déclara Shera.

« Ngh... Stupide Shera ! » cria Rem.

« Qu’est-ce qui vous arrive tout à coup ? » demanda Shera.

Suis-je... son camarade ?

Diablo se figea en pensant à ça.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

3 commentaires

  1. Erreur de balise dans la phrase suivante en début de chapitre:

    Je le savais, pensa Diablo.

    La première de pensa est en italique.

  2. Merci pour le chapitre 🙂

Laisser un commentaire