Chargez sa magie avec un sourire – Tome 3 – Chapitre 92

Bannière de Chargez sa magie avec un sourire ***

Chapitre 92 : Charger sa Magie avec de l’Argent

« Alors c’est une plante à couronne ? » demandai-je.

« Oui, » répondit Nina en hochant joyeusement la tête.

J’avais alors regardé ce qu’elle m’avait donné.

Cela ressemblait à un grain de riz blanc géant, et lorsqu’il était secoué, il semblait que c’était plein d’eau.

« Est-ce qu’il y a quelque chose dedans ? » demandai-je.

« Bien sûr, c’est après tout une plante-couronne, » répondit Maya.

Maya l’avait ensuite prise de ma main et avait utilisé ses dents afin de l’ouvrir.

Un liquide clair qui ressemblait à de l’eau avait débordé de la plante qui avait été divisée en deux.

« Vous le faites ainsi. Vous le divisez et vous pouvez dès lors apprécier son goût frais, » déclara Maya. « L’eau à l’intérieur est vraiment délicieuse, mais la cosse est vraiment amère. »

« Oh ? Laissez-moi voir..., » dis-je. « Ah... »

J’avais lancé un morceau de la plante-couronne dans ma bouche et avais mâché. « ... mnmnmnmnmmnmnmnmnmn ! »

À ce moment-là, une saveur que je ne pouvais même pas imaginer s’était répandue dans ma bouche.

Je ne pouvais même pas dire si c’était mauvais.

C’était comme une explosion dans ma bouche qui en avait pris le contrôle.

Un sentiment comme s’il y avait quelque chose d’énorme dans ma bouche malgré le fait qu’il n’y avait rien dedans.

C’était comme si j’avais entassé une tonne de pushinee dans ma bouche.

« ... » J’étais resté là à gémir encore un peu.

« Ah ah... je vous l’avais dit, » déclara Maya.

« Maître !! » Mira était paniquée quand elle m’avait apporté un verre d’eau.

Je lui avais rapidement pris le verre et je l’avais bu d’un trait.

Mais cela ne suffisait pas, et donc, j’avais utilisé mes yeux pour demander à Mira d’en avoir plus.

Après avoir bu cinq tasses d’eau, ma bouche avait finalement ressenti un retour à la normale.

« C’était quoi ça !? » demandai-je en essuyant les larmes restantes de souffrance.

« C’est simplement ce genre de chose... Si vous ouvrez correctement la cosse, le jus à l’intérieur est délicieux. Vous pouvez l’utiliser pour faire l’alcool traditionnel de Magatan, » répondit Maya.

« Je vois, » dis-je.

Je pris une profonde inspiration.

Je m’étais ressaisi et j’avais regardé Nina.

« Et avez-vous trouvé comment créer ça ? » demandai-je.

« Exact ! Hmm... à peu près à mi-chemin, je suppose ? » déclara-t-elle.

« Que voulez-vous dire à mi-chemin ? » demandai-je en inclinant ma tête.

***

Mira, Nina et moi étions allés à l’extérieur de Ribek.

Juste au bord de la zone d’effet de ma statue, j’avais vu beaucoup de gros tonneaux.

Je m’étais approché d’eux et j’avais jeté un coup d’œil.

« Qu’est-ce que c’est... De l’eau ? » demandai-je.

Je m’étais mis le doigt dedans afin d’y goûter.

Il s’agit d’eau pure tout à fait normale.

« Qu’est-ce que c’est ? » demandai-je.

« Mademoiselle la seconde esclave, » déclara Nina.

« D’accord. Est-ce que ça va bien Maître ? » demanda Mira.

Mira avait sorti sa carte d’esclave et avait placé un Cercle Magique.

Puis, Nina avait placé la plante-couronne dedans, puis deux grands tonneaux... il s’agissait probablement environ de cent litres d’eau.

Après les avoir placés dedans, le Cercle Magique avait brillé avec une intense lumière.

La plante-couronne était enveloppée par l’eau..., et elle transformée en une plante.

Il s’agissait d’un arbre miniature comme un bonsaï avec la plante-couronne dessus.

« Alors... c’est donc ça ? » demandai-je.

« Non, Votre Majesté, ce n’est que la première étape, » répondit Nina.

« Première ? » demandai-je.

« Regardez, il a une plante-couronne sur le dessus, n’est-ce pas ? » demanda Nina.

« Oui, je la vois, » dis-je.

« Elle ne devient blanche que lorsque vous la récoltez. Après l’avoir créée, vous devez attendre pour récolter ou ce ne sera pas bon, » déclara Nina.

« Je vois, » répondis-je en hochant la tête.

Donc, la plante-couronne et beaucoup d’eau avaient pu être transformées directement en un arbre à plante-couronne.

« Alors pouvons-nous récolter plusieurs fois après cela ? » demandai-je.

« Je suis désolée, mais pour une raison inconnue, après la récolte, l’arbre meurt, » répondit Nina.

« Je comprends... eh bien ! C’est quand même une bonne chose malgré ça, » dis-je.

J’avais tapoté le dos d’une Nina découragée.

« Vous avez bien fait, » dis-je. « C’est déjà assez impressionnant que vous puissiez faire cela. »

« Vraiment ? » demanda Nina.

« Cela mérite que je vous donne une récompense, » dis-je. J’avais ensuite tendu une médaille d’origami et je la lui avais donnée.

Nina était ravie.

« Maître, » Mira m’avait alors appelé.

« Je... ne pense pas que c’est trop bien, » dit-elle.

« Pourquoi ? » lui demandai-je.

« Car après tout, cela utilise bien trop d’eau, » dit-elle.

« Eh bien ! C’est vrai, » dis-je.

Juste en faisant ce petit arbre, il avait fallu 100 litres.

C’était bien pour un test... une démonstration du concept, mais pour de la production de masse, il faudrait sécuriser une grande quantité d’eau.

« Oh ! C’est vrai, combien de magie faut-il pour ça ? » demandai-je.

« Normalement, il faut environ 500 pts de magie pour chaque arbre, » répondit Mira.

« Hmmm, » dis-je.

Après avoir reçu la réponse de Mira, j’étais allé vérifier quelque chose dans mon DORECA.

Pour l’arbre à couronne, il fallait 500 Points de Magie... ce n’était pas beaucoup...

« Nous avons juste besoin de trouver assez d’eau..., » dis-je.

« C’est vrai Maître ! La mer, la mer ! » Mira avait dit ça avec enthousiasme comme si elle avait eu une bonne idée.

« La mer, heu..., » dis-je.

J’avais compris ce qu’elle essayait de dire, mais j’avais ressenti le fait que ce ne serait pas possible de le faire ainsi.

Après tout, ce que le DORECA avait demandé était de l’eau douce.

***

Nous avions placé trois Cercles Magiques en dehors de la ville de Magatan.

Nous allions essayer de produire en masse les arbres à couronne.

La chose qui assurerait que nous avions assez d’eau était la source d’eau (extra large).

Elle utilisait une source d’eau (grande) comme un matériau pour elle-même. Une source (extralarge) avait la capacité de produire une énorme quantité d’eau.

C’était assez massif pour que même si nous produisions beaucoup d’arbres à couronnes, il ne soit pas nécessaire d’en avoir plus.

C’était la première fois que je devais cultiver un champ...

C’était quelque chose qui venait de me traverser l’esprit.

« Akito-san, vous êtes incroyable. Vous pouvez même faire des choses comme ça. »

« Comme attendu de Votre Majesté. »

« Peu importe combien de fois je la vois, je suis fasciné par la magie. »

Sous la direction du maire Gerashim, tous les habitants avaient commencé à parler.

C’était comme un refrain d’admiration.

« Eh bien ! Pour l’instant, nous pouvons le faire comme ça et demain, vous pourrez le récolter, » dis-je. « Cependant, cela ne peut être fait qu’une seule fois. Après la récolte, nous aurons besoin de placer un nouveau Cercle Magique. »

« OK, » répondit Gerashim.

« Au fait, je prendrai de l’argent parce que ce n’est pas une nécessité de base, » dis-je.

Après l’avoir dit, Gerashim et les citadins semblèrent pris de court.

Après ça, ils semblaient l’avoir réalisé eux-mêmes. « Oh, il a raison. »

J’étais heureux qu’au moins ils se remémorent facilement ma position vis-à-vis de ça.

« De combien sera la taxe ? » demanda Gerashim.

« 30 % du coût des plantes-couronnes. Et tout ce qui est en plus de placer les Cercles Magiques est votre travail, » dis-je.

Gerashim regarda les citoyens derrière lui. Ils avaient tous hoché la tête sans dire un mot.

Cela avait ainsi été décidé.

« D’accord ! Akito-san, merci beaucoup ! » déclara Gerashim.

« « « Merci beaucoup ! » » »

Je pense que cela devrait résoudre le problème, pensai-je.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

4 commentaires

  1. Merci pour le chapitre.

  2. Merci pour le chapitre.

  3. ca avance bien mais ces chapitres m'ennuie un peux j'ai hate que ca avance dans la trame principale

Laisser un commentaire