Chargez sa magie avec un sourire – Tome 1 – Chapitre 2

Bannière de Chargez sa magie avec un sourire ***

Chapitre 2 : Nous Allons Mettre En Place Une Maison

Après avoir quitté la maison de Madway, je fis face à Risha et j’ouvris la fenêtre du menu.

Sous la fenêtre se trouvait une liste de choses que je pouvais créer.

Il y avait quelque chose qui avait rapidement attiré mon attention.

C’était quelque chose qui n’était pas là avant.

« Une Maison en Bois hein !? » (Akito)

« Une maison !? » (Risha)

« Oui, une maison... Dois-je faire celle-ci ? Peu importe ce que nous devons faire, nous devons d’abord avoir un endroit pour vivre avant de commencer à faire autre chose. » (Akito)

« OK ! » (Risha)

Risha hocha vigoureusement la tête.

Juste pour être sûr, je vérifiai la liste une fois de plus. La seule maison disponible à la création était apparemment la Maison en Bois.

Après l’avoir sélectionnée, je touchai ensuite le sol à une certaine distance de la maison de Madway.

Comme avant avec la Panacée un cercle magique fut ainsi créé et 3 flèches apparurent en même temps.

Ceci m’avait consommé 2500 points de puissance magique.

Je partis un peu plus loin du cercle magique puis je confirmai les matériaux nécessaires.

Maison en Bois : Herbe d’Abunoi x50. Bout de Bois x300. Pierre Busshino x10.

« Des Herbes d’Abunoi... C’est les choses que nous avions utilisées pour faire la Panacée, hein... ah, est-ce ce genre de chose qui a levé les interdictions concernant certaines recettes, selon si oui ou non vous avez déjà utilisé certains matériaux ? » (Akito)

Je pensai selon moi que c’était le cas.

J’avais déjà vu des systèmes comme ça dans des jeux donc j’avais réassemblé ces concepts dans un éclair de perspicacité.

Après avoir réfléchi encore un peu, j’utilisai 2500 points de magie en plus pour créer un second cercle magique pour une autre Maison en Bois.

En regardant les deux cercles magiques, côté à côte, je dis à Risha.

« Séparons-nous le travail ! Risha, nous avons besoin de recueillir 100 Herbes d’Abunoi que nous avons déjà eues avant. 50 pour chacun. » (Akito)

« Compris. » (Risha)

Risha acquiesça et suivant la direction de l’une des flèches, se dirigea vers l’endroit où nous avions déjà recueilli de l’herbe avant.

Je suivis la direction d’une flèche différente et me dirigea vers là-bas.

Après avoir marché pendant un certain temps, je vis une montagne de bois de rebut.

Le bois dans la pile rayonnait comme le cercle.

Je transportai le bois vers le cercle magique et le plaçai à l’intérieur.

Le bois a ainsi été aspiré dans le cercle magique. Quand le bois y entra, la lumière de la flèche s’affaiblissait.

Je retournai ensuite avec un autre chargement de bois et la lumière s’affaiblit encore plus.

Lors de la troisième fois, je plaçai le bois dans le cercle et tout sauf un morceau fut consommé par le cercle magique.

Et à ce moment-là, la flèche disparut complètement.

« Ça devrait suffire, je suppose ? » (Akito)

C’était probablement le cas.

Le reste du bois fut mis dans l’autre cercle, puis j’allai chercher plus de bois.

Comme avant, il me fallut deux voyages aller-retour pour rassembler le bois nécessaire.

Dans l’intervalle, Risha avait rassemblé assez d’Herbes d’Abunoi pour l’un des cercles.

« Hein ? La direction du pointage de la flèche n’a-t-elle pas changé ? » (Akito)

« Oui, depuis l’instant où j’ai rassemblé toutes les herbes à cet endroit. S’il n’y en a plus à l’endroit indiqué, alors elle pointe vers un autre endroit. » (Risha)

« Je vois, alors elle pointe vers l’endroit le plus proche, n’est-ce pas ? » (Akito)

« Je le pense aussi. » (Risha)

« Je vois, il sera peut-être plus loin, mais j’ai confiance en vous donnant cet ordre. » (Akito)

« Oui ! » (Risha)

Risha alla ramasser plus d’Herbes d’Abunoi.

Je partis pour recueillir le matériel final, les Pierres Busshino.

Je me dirigeai dans le sens que la flèche m’indiquait.

Finalement, j’arrivai à une falaise.

« Il semble que ce soit quelque part ici. » (Akito)

Je regardai autour de moi nerveusement et pris le risque de regarder en bas de la falaise.

« C’est dans un tel endroit !! » (Akito)

Un amas de pierres de deux mètres de long dépassait du sol et était illuminé

Un certain nombre de pierres étaient fusionnées et rayonnaient.

Donc c’était cela de la Pierre Busshino... c’est compliqué.

Pour être franc... c’en était même du genre effrayant.

J’étais là, vacillant au bord d’une falaise alors la peur me saisissait dans la crainte de tomber.

Je regardai autour pour trouver d’autres pierres ——, mais il n’y avait pas d’autres pierres brillantes.

« Je suppose que je n’ai pas le choix, faisons-le. » (Akito)

Disant cela, je commençai à descendre depuis la saillie rocheuse.

Je descendis soigneusement et lentement.

« Fuuu... » (Akito)

J’avais finalement réussi à descendre de dessus la saillie.

Si je me souviens bien, je devais en ramasser 10 par maison. J’avais donc besoin de deux fois cette quantité donc je suppose que 20 serait le montant idéal.

Je ramassai une des pierres et je la jetai sur le dessus de la falaise.

Une fois que j’avais fait en sorte de jeter les 20 pierres, je commençai à remonter la falaise.

« Fuuuu... » (Akito)

Au final, j’étais fatigué. Ce n’était pas pour une raison particulière, mais dans tout les cas, je suis mentalement usé.

Je ramassai les pierres de la falaise, puis revins à la maison.

Risha était déjà rentrée. La flèche pour l’Herbe d’Abunoi avait disparu, donc il semblait qu’elle avait tout ramassé.

« Maître, allez-vous bien ? Votre visage est un peu pâle... et vous êtes trempé de sueur. » (Risha)

« Je vais bien, je suis juste un peu fatigué. » (Akito)

« Vraiment ? » (Risha)

Risha poussa un soupir de soulagement.

En me déplaçant, je mis les Pierres Busshino dans les cercles magiques.

J’en avais mis 10 dans chacun.

Puis les flèches disparurent et les cercles magiques laissèrent échapper une vive lumière.

C’était le même phénomène qui s’était produit quand j’avais fait le remède.

Et les maisons furent ainsi achevées.

Elle était assez large. Une maison en bois assez grande pour qu’une personne puisse y habiter était apparue.

C’était une maison de type cottage.

« Donc, les matériaux à ce niveau peuvent faire une telle chose !? » (Akito)

Murmurai-je inconsciemment.

Laissant de côté tout problème de la loi de la conservation de masse, ceci avait utilisé 2500 points de pouvoir magique, ce qui était assez élevé.

À ce moment-là, je rentrai à l’intérieur pour regarder, c’était assez pittoresque et bien rangé.

On se sent comme si c’est assez bien pour correctement y vivre.

Bien sûr, j’avais encore besoin de meubles et d’autres choses pour finir cela.

Je retournai à l’extérieur et je dis à Risha,

« Risha, laquelle aimeriez-vous ? » (Akito)

« Hein !? » (Risha)

« Quelle maison voulez-vous ? Elles sont identiques, mais allez-y et choisissez celle que vous voulez. » (Akito)

« P-pour moi ? Vous n’avez pas fait ça pour Madway-san ? » (Risha)

« Hum ? Oh, c’est vrai que je vais lui en faire une tôt ou tard. Mais là, une de celles-ci est pour vous. » (Akito)

« Maître... Je vous remercie. » (Risha)

Les yeux de Risha étaient inondés de larmes.

Le flux de la conversation avait clairement montré que c’était des larmes de joie.

Au moment où ses larmes ont frappé le sol...

—Magie a été augmentée de 20'000—

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

2 commentaires

  1. Les premiers objets qu'il aurait du créer aurait dû être un sac à dos et une brouette pour transporter les cailloux 🙂

  2. je me demande comment le type avec 100pm s'en sort parce que juste pour construire un petit maison il faut 2 500pm

Laisser un commentaire