Saijaku Muhai no Bahamut – Tome 1

***

Prologue

La fille regardait vers le ciel.

Comme si elle était absorbée par la profondeur de celui-ci, elle le regardait en étant comme enchantée par lui.

Cependant, la partie la plus basse du ciel était d'une teinte rouge.

Des flammes rouges ondulaient doucement sur tout ce qui les entourait.

La puissante nation qui contrôlait un cinquième du monde. Le château de cette nation, l’Empire d’Arcadia brûlait.

Un château de roche qui s’élevait extrêmement haut, comme s’il essayait de se couper du monde extérieur.

La fille regardait simplement vers le ciel en étant entourée par les étincelles qui tombaient dans la cour.

*

Des dragons dansaient dans les cieux.

Les Drag-Knights se battaient aux périls de leurs vies en utilisant d’anciens artefacts gris couvrant tout le corps.

Des centaines de Dragons dansaient dans un ciel éclairé par les flammes qu’ils avaient crachées, se faisaient déchiqueter les ailes avant de finalement tomber.

*

« Ne fuis-tu pas, gamine ? » (jeune homme)

La fille se retourna en entendant une voix provenant de derrière elle.

Un jeune homme au visage séduisant, des cheveux gris et des yeux de la couleur de la cendre, se tenait là.

Il portait une cape aux motifs raffinés qui faisaient immédiatement penser à ceux d’un noble. Mais il regardait la jeune fille avec des yeux lançant des étincelles, et qui le faisait plus ressembler à une bête enragée.

*

Cependant, la fille, revêtue d’une tenue noir, n’affichait aucune émotion dans ses yeux. Elle ne prit pas peur alors qu’elle regardait le jeune homme avec ces yeux exempts de toutes émotions.

« ... Es-tu celui qui les a tués ? Je veux dire, les habitants de ce château — . » (jeune fille)

« En effet... Mais si je te dis ça, alors voudras-tu les venger ? Dans ce cas, vas-y. » (jeune homme)

Au lieu de trembler à la question qui lui avait été lancée, il dégaina son épée tout en affichant de la joie.

Il s’agissait là d’une magnifique épée, avec de multiples lignes d’argent qui parcourait sa surface.

Une arme divine qui était la clef pour activer le Drag-Ride et le contrôler — . Le dispositif d’épée.

«...Si tu l’as fait, alors tue-moi maintenant. » (jeune fille)

« Q-Quoi... ? » (jeune homme)

*

Le jeune homme haussa les sourcils face à la jeune fille ayant murmuré ça.

« Si l’Empire s’écroule, alors il ne restera plus d’endroits où je pourrais continuer à — . » (jeune fille)

« ... » (jeune homme)

Le jeune homme parut troublé puis il fixa la fille pendant un moment.

« ...Kuhahahaha ! Je vois ! Donc tu es ce genre de fille ! Une qui s’inquiète pour son peuple ! C’est vraiment grandiose ! Hahahahaha ! Hahahahahahahahahahahaha ! » (jeune homme)

Il mit soudainement sa main sur sa tête comme s’il était fou.

*

Devant ceci, la fille ne montrait aucune réponse.

« C’est ennuyant... Je ne vais certainement pas te tuer, idiote. Quel bénéfice aurais-je à tuer une personne aussi amusante que toi ? » (jeune homme)

Aussitôt après que le garçon ait déclaré cela, il détacha l’autre épée qu’il portait à la hanche et la lança auprès de la fille.

Le fourreau tomba sur l’herbe en faisant un grand bruit. Il possédait de magnifiques ornements.

« Je te le donne. Le "pouvoir" qui changera le destin — . Un dispositif d’épée. Donc fuis en prenant ça avec toi. Ce château s’effondrera très bientôt, jeune fille. » (jeune homme)

*

Le garçon déclara cela tout en souriant, se fichant royalement de la folie dont il faisait preuve jusqu’à maintenant.

« ... » (jeune fille)

La fille ramassa l’épée en silence.

Elle enlaça l’épée se trouvant dans son fourreau alors même que l'objet était bien trop imposant pour un si petit corps comme le sien.

Après que le jeune homme ait fait un sourire effrayant en voyant ça, il se retourna avant de marcher vers l'intérieur du château.

*

« Attends. » (jeune fille)

« Qu’est-ce qui ne va pas ? » (jeune homme)

Le garçon aux cheveux d’argent s’arrêta avant de se retourner en réponse à la voix de la jeune fille.

« Qu’est ce que c’est que ça... ? » Dit-elle en pointant le ciel.

Quel était ce démon qui détruisait l’empire qui était connu comme étant l’empire mythique invaincu ?

Il volait dans toutes les directions dans les cieux en générant des étincelles.

Un unique Dragon gris-sombre ravageait les Drag-Rides qui appartenaient à l’Empire, les uns après les autres.

*

Il s’agissait d’un Drag-Ride noir de jais qui présentait la même couleur que le ciel nocturne.

« Kukuku...Aucune idée. À part pour la majorité des habitants de cette ville, tu peux dire qu’il s'agit là du vaillant héros ayant détruit l’horrible Empire. » (jeune homme)

« Un héros... ? » (jeune fille)

*

Le jeune homme disparut tandis que la jeune fille regardait le ciel.

Elle n’eut donc pas sa réponse.

Ainsi, elle fit le vœu de vivre pour trouver cette réponse.

Pendant ce temps, le vent chaud qui venait du château devint plus violent. C'était dû aux étincelles qui tombaient en tourbillonnant dans la cour de ce dernier.

« ... » (jeune fille)

*

La fille rentra dans l’eau du puits en utilisant une corde tout en serrant l’épée qui lui avait été donnée par le jeune homme.

Après être descendue dans le puits, elle alla vers un trou bloqué près de la surface de l’eau.

Elle utilisa alors la clef qu’elle cachait dans sa poche. Elle s’arrêta avant d’entrer dans le trou puis regarda le ciel, qui était désormais un champ de bataille.

« Père... » Murmura la fille comme si elle était morte.

***

L’Intrus de Minuit

Partie 1

Il était de la même couleur que la peau.

Une vapeur blanche recouvrait tout ce qu’il fallait.

De l’autre côté de cette vapeur se trouvaient un mur et un pilier de marbre blanc, qui étaient quand même visibles à l’aide de l’éclairage provenant des lampes.

Et il y avait aussi la sensation de l’eau qui mouillait son pantalon.

Peu importe comment on le voyait, il se trouvait dans des bains.

«... U-Umm ? » (Lux)

Comment avait-il pu arriver dans une telle situation... ? Voici la question que Lux se posait.

«...!? » ( Lux)

Lux regarda vers le bas tout en essayant de ne pas regarder les filles nues qui le regardaient à travers la vapeur.

«...Pffuu. » (Lux)

En dessous de Lux qui portait ses vêtements alors qu’il se trouvait dans de l’eau chaude se trouvait une fille qui commençait à sourire, un sourire mauvais.

À la différence du corps de la jeune fille collé contre lui, son visage semblait très mature.

Sa douce peau blanche ainsi que ses joues étaient devenues rouges à cause de la chaleur des bains.

Elle est vraiment mignonne.

Il aurait pu dire ça s’il l’avait regardée de profil. Lux ne pouvait plus parler et il ne pouvait pas se déplacer en raison de la sensation de danger qui émanait de la fille.

« ... Hé le pervers. Veux-tu dire une dernière chose avant de mourir ? » (Inconnue)

Des mots effrayants provinrent d’un charmant visage où se trouvait un sombre sourire.

He bien, ce n’est pas bizarre qu’elle soit énervée.

C’était parce qu’il pouvait la voir ainsi.

À l’intérieur de la spacieuse salle de bain, la serviette qui était enroulée avant ce moment autour de son corps tomba et son corps devint entièrement visible.

Sa jolie poitrine qui était tout comme si elle flottait dans l’eau chaude se mit à trembler intensément.

Ses clavicules sortaient de l’eau ainsi que les fines courbes de ses hanches.

Tout comme les endroits se trouvant en dessous de son estomac — .

«...» ( Lux)

Son destin se déterminera en fonction de ses prochains mots.

Lux commença à réfléchir afin de choisir ses mots avec soin, l’air paniqué.

Je... je devrais commencer par la complimenter...

Dans le passé, lorsqu’il faisait des tâches ménagères en tant que serveur, il avait appris comment complimenter les filles.

Avant qu’il ne puisse dire quoi que ce soit, ses véritables pensées sortirent sans mensonge de sa bouche.

«...Hmmm, en faite... le truc... C’est que tu es vraiment très mignonne. Tout ton corps est comme celui d’une enfant... Non, en vérité, tu parais jeune, mais tu as une très jolie poitrine — et elle me tente beaucoup... Attends ! Qu’est-ce que... !? » (Lux)

Je suis mort.

Qu’est ce que je dis ? Ce n’est pas ce que je suis censé dire dans une telle situation !

Qui était-ce celui qui m’a appris la mauvaise manière de le dire ? Ha merde ! C’est ce satané propriétaire de bar !

« ... Fuu... »

La fille nue laissa échapper un soupir un peu plus fort.

Pendant un instant, elle fit un sourire comme si elle était satisfaite par cette réponse, et ensuite — .

« Tu comptes rester combien de temps au-dessus de moi, espèce de — ! » (Inconnue)

En parlant avec une voix énervée.

« Kyaaaaaaaaaaaah !? »

Au même moment, il entendit beaucoup de cris venant de toutes les filles se trouvant dans le bain.

La fille nue commença à jeter tout ce qu’elle avait sous la main sur Lux et cela, de toutes ses forces.

« Je-je suis désoléééééééé ! » (Lux)

Lux tenta de s’échapper, en pleine panique.

« Comment avons-nous pu en arriver là !? » (Lux)

Avec des yeux larmoyants, Lux commença à se rappeler ce qu’il s’était produit au cours des dernières heures concernant le sac qu’il tenait dans ses mains.

***

Partie 2

« Arreteeee toi !!! » (Lux)

La voix qu’il laissa échapper de ses entrailles résonna entre les habitations.

La ville forteresse en forme de croix faites des pierres de cinq villes, Crossfield.

Dans le premier district qui était situé au centre de cette ville, deux ombres se poursuivaient en courant.

La première était celle d’un chat ayant des rayures de tigres sur tout le corps, il tenait un sac dans sa bouche.

L’ombre qui le poursuivait était celle d’un jeune homme.

Cette course poursuite avait commencé dans le troisième district qui se situait à l’ouest de la ville.

Le garçon, qui avait déjà couru sur une certaine distance ce qui pourrait vous amener à penser que vous auriez dû prendre du repos, avait atteint ses limites en ce qui concerne sa fatigue.

Et pourtant, le garçon aux cheveux d’argent avec un collier serrer sur son cou continuait de courir.

La fille du magasin d’alcool lui avait généreusement permis de rester pour la nuit, car il n’avait pas d’endroit où dormir.

Quand il l’avait revue, le petit sac qu’elle portait avait été volé par un chat apparu de nulle part.

« Ahaha... Tu sais que tu n’as pas besoin de te forcer ? » (La fille)

Elle fit un sourire amer quand Lux s’apprêtait à poursuivre le chat, mais — .

« Je te jure de te le ramener. » (Lux)

Servir et aider les gens de ce pays.

Voici l’une des obligations ainsi que l’objectif principal de Lux qui occupait une place spéciale dans ce pays.

Même si ce n’était pas vraiment nécessaire, il n’aurait jamais laissé le chat courir avec quelque chose appartenant à quelqu’un l’ayant aidé.

Lux rassembla encore une fois ses esprits et accéléra dans la pente de la rue principale.

« ... Oh, si ce n’est pas ce jeune. Ça faisait longtemps. La prochaine fois, pourrais-tu travailler chez moi ? Je manque de main-d’œuvre pour planter mes graines dans les champs... » (Vieil homme)

« Désolé, je suis en plein milieu de quelque chose, mais je viendrais vous voir plus tard — . » (Lux)

Même si le vieil homme l’avait stoppé en plein milieu de la rue, Lux lui avait répondu poliment même si la situation était urgente.

Ce n’est pas le bon moment !

Même s’il paniquait, il vit une femme en bonne condition physique un peu plus loin.

« Ah ! C’est Lux ! La prochaine fois, pourrais-tu m’aider à faire la cuisine ? C’est presque l’anniversaire du Nouveau Royaume d’Astimata. Peux-tu aussi faire la vaisselle pour cette fête. » (Femme)

« Je viendrais vers vous quand il le faudra ! » (Lux)

Lux sortit alors un bloc note et un stylo du sac attaché a sa ceinture puis nota rapidement quelques notes.

Il n’avait pas de chance d’ainsi rencontrer autant de connaissances, tout ça à cause du chat qui se faufilait entre les personnes se trouvant dans la rue.

« Hé, tu es revenu du royaume ? Tu devrais passer à l’atelier pour me saluer. Tu étais au milieu de ton entraînement de forgeron avec moi. » (Forgeron)

Le forgeron au regard sévère annonça cela en se tournant vers Lux.

« Hum... j’ai un peu de temps libre dans les prochains jours donc — . » (Lux)

« He Lux, peux-tu m’aider à m’occuper de ma vache — ? »

« Peux-tu jouer avec mon fils — ? »

« Attendez un instant... Je ne peux pas tout faire ! Je suis désolé, je ne peux pas le faire maintenant ! » (Lux)

Il essayait de noter, mais il abandonna en rangeant son carnet.

Sa priorité était de rattraper le chat.

En se concentrant sur ça, il rassembla ses dernières forces dans ses jambes.

*

Une heure plus tard, alors que le crépuscule était tombé.

« Je... j’aurais déjà dû abandonner... » (Lux)

Lux était épuisé à cause du travail qu’il avait fait au cours de sa longue journée.

Apparemment, une partie de son corps poursuivait instinctivement celui qui s’enfuyait.

Malgré sa respiration difficile, il grimpa sur un mur et continua à poursuivre le chat.

« Hum ? C’est quoi cet endroit ? » (Lux)

Pendant un instant, Lux paniqua en pensant qu’il était rentré dans une zone militaire à cause de l’espace et de l’atmosphère qui était émise par ces lieux. Mais ça devrait être autre chose

vu qu’il était dans le premier district.

Eh bien, je trouverais bien une excuse.

Alors qu’il pensait à ça, le chat grimpa sur un autre bâtiment en tenant le sac dans sa bouche.

« P-pourquoi, dois-tu faire ça... ? » (Lux)

Lux n’avait pas d’autres choix que de grimper sur le mur, et de sauter sur l’autre toit.

Depuis qu’il avait acquis de l’expérience lors des réparations des toitures, ce qui en passant, représentait une grande partie de son travail, il avait acquis la capacité de grimper très facilement sur les toits.

Normalement, il ne devrait pas faire ça, mais il le faisait maintenant, et tout cela, car il était trop obstiné.

« — D’accord ! J’y suis finalement arrivé ! » (Lux)

Il n’y avait normalement aucune issue, Lux réduisit donc doucement la distance entre lui et le chat.

Il était déterminé et s’approchait du chat.

« Nyaa ! » (Chat)

Si l’on comparait leurs vitesses, il perdrait bien évidemment face au chat, mais sa cible était le sac de la fille qu’il portait.

Quand Lux attrapa la lanière du sac avec ses mains, le chat lâcha finalement celui-ci.

« Oui — ! »(Lux)

Je l’ai enfin récupéré !

Lux commença à sourire de soulagement et de satisfaction.

C’était un petit accomplissement, mais c’était un acte important.

Si je raconte ça à l’administration, ils réduiront peut-être un petit peu ma dette.

« ... Non, ce genre d’égoïsme n’est pas bon. » (Lux)

Peu importe combien la dette de Lux pouvait être grande envers ce pays, il serait simplement content tant qu’il pouvait aider quelqu’un.

« Alors, si je ne rentre pas bientôt — . » (Lux)

Le crépuscule était tombé très vite, et les environs étaient donc devenus sombres.

Ne pas être capable de voir les alentours pendant que je suis concentré est une mauvaise habitude.

Lux réfléchissait sur ses actions, il allait sauter du toit, quand —

*

Crack !

*

Un son désagréable se fit entendre.

« Euh...? » (Lux)

La source du son venait de la partie du toit où Lux était présent, alors qu’il venait de placer tout son poids sur elle.

« Wow ! Ne me dis pas que c’est — . » (Lux)

Lux essaya de partir de ce point en toute hâte.

Mais il était déjà trop tard.

Tandis que le craquement s’étendit de dessous de ses mains et qu’il devenait de plus en plus fort, la création d’une fissure se fit de plus en plus rapidement.

« Aaaaaaaaaah !? » (Lux)

Lux tomba en ayant la sensation de perdre la notion de poids au cours de toute sa chute

*

Splaaaash...

Lux tomba dans l’eau après une seconde de chute.

« Aaaaah ! Kof Kof ! ...Huh ? » (Lux)

Apparemment, il y avait de l’eau en dessous de là.

Lux fut soulagé pendant un instant parce qu’il n’avait pas été blessé puis il réalisa immédiatement l’étrangeté de sa situation.

N’est-ce pas — de l’eau chaude ?

Lorsqu’il regarda son corps, il vit qu’il était immergé jusqu’à ses hanches dans cette eau.

De l’autre côté de la vapeur blanche, il était en mesure de voir un grand pilier de marbre et un mur grâce à une lampe placée là qui colorait les environs d’une lueur orangée.

« Ne me dites pas que cet endroit est — . » (Lux)

À ce moment, Lux essaya de garder le contrôle de la situation.

Des fragments du toit tombèrent dans la salle.

Ceux-ci tombèrent sur une fille de petite taille qui était proche de — .

« Attention ! » (Lux)

Lux sauta vers elle par réflexe et se mit au-dessus d’elle afin de la protéger.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Laisser un commentaire