Mushoku Tensei – Tome 4 – Chapitre 8 – Partie 4

***

Chapitre 8 : Route de l’épée sacrée

Partie 4

~ 7 ~

Un certain jour.

Sur le bord de la route à l’un des points spécifiés, nous avions trouvé un étrange monument en pierre.

Il atteignait à peu près la hauteur de mon genou et il y avait un étrange emblème gravé sur le haut.

Une seule lettre était entourée de sept emblèmes.

Si je me souvenais bien, la lettre au centre écrite dans le langage du Dieu de l’Épée était « sept ».

J’avais l’impression d’avoir vu les autres emblèmes que quelque part, ou non...

J’avais décidé de demander à Gisu de venir voir.

« Hé, bizut, c’est quoi ce monument de pierre ? »

Gisu regarda le monument de pierre et hocha la tête en faisant un Ah.

« Ce sont les sept puissances mondiales. »

Je vois, c’est les sept puissances mondiales.

« Les sept puissances mondiales, qu’est-ce que c’est ? »

« Il s’agit des sept guerriers connus pour être les plus forts de ce monde. »

Il semblerait qu’au moment où la deuxième Grande Guerre homme-démon avait pris fin, une personne connue sous le nom de Dieu de la technique avait décidé et fait ceci.

On disait que le Dieu de la technique était l’être le plus fort de l’époque.

Ce que cette personne avait décidé, en ce qui concerne ce monde, était de graver les sept noms les plus puissants.

Ce monument en pierre était quelque chose qui devait soi-disant confirmer cela.

« Si je me souviens bien, si on parle de ça, Danna devrait en savoir plus. Danna ! »

Après que Gisu l’eut appelé, Ruijerd, qui était tout près et regardait l’entraînement d’Éris, s’approcha de nous.

Éris était tombée par terre, les bras et les jambes allongés. Elle respirait lourdement en essayant de reprendre son souffle.

« Les [Sept Puissances du Monde], hein, comme c’est nostalgique. »

Ruijerd plissa les yeux en regardant le monument de pierre.

« Tu es au courant, Ruijerd ? »

« Quand j’étais jeune, j’étais l’une des innombrables personnes qui s’étaient entraînées et avaient aspiré à faire partie des sept puissances mondiales. »

Tout en disant cela, Ruijerd se projeta loin dans le passé.

Très loin dans le passé.

Loin, très loin...

C’était il y a combien de temps exactement ?

« Quel est exactement cet emblème ? »

« Ce sont les armoiries de chaque individu. Il révèle encore les sept noms actuels. »

Ruijerd nous avait désigné chacun d’eux un par un et nous avait appris les sept noms actuels.

Les sept noms actuels étaient :

Position Une : « Dieu Technique »,

Position Deux : « Dieu Dragon »,

Position Trois : « Dieu Combattant »,

Position quatre : « Dieu Démon »,

Position Cinq : « Dieu de la Mort »,

Position Six « Dieu de l’Épée »,

Position Sept « Dieu du Nord »,

On dirait que c’était comme ça qu’ils étaient alignés.

« Ohhhh. Mais, c’est quelque chose dont je n’avais jamais entendu parler auparavant ? »

« Les sept puissances mondiales étaient après tout bien connues jusqu’à la campagne de Laplace. »

« Pourquoi ont-ils arrêté de l’utiliser ? »

« C’est parce que pendant la campagne de Laplace, il y a eu de gros changements et la moitié d’entre eux ont disparu. »

Il semblerait, à l’exception du Dieu Technique, que toutes les sept puissances mondiales de l’époque avaient participé à la campagne de Laplace.

Cependant, trois d’entre eux étaient morts.

L’un d’eux avait disparu.

Et l’un d’eux avait fini par être scellé. Voici le résultat.

Il semblerait que le seul qui ait survécu avec tous ses membres intacts était le Dieu Dragon de l’époque.

Pour l’instant, ceux que l’on savait être les plus forts avaient commencé à monter et à entrer dans les rangs et plusieurs centaines d’années plus tard, ceux qui avaient volé les sièges des puissances du monde étaient bien loin du mot « plus forts ».

D’autant plus qu’à l’heure actuelle, on ne savait pas où se trouvaient quatre des plus hauts gradés.

Dieu Technique : Disparu.

Dieu Dragon : Disparu.

Dieu Combattant : Disparu.

Dieu Démon : Scellé au loin.

Ceux qui étaient certainement connus pour être les plus forts dans les rangs supérieurs ne trouvaient aucun intérêt dans un quelconque classement.

Comme c’était le cas, les sept puissances mondiales avaient été progressivement abandonnées et oubliées de la mémoire des gens.

Soit dit en passant, la raison pour laquelle le Dieu Démon Laplace n’avait jamais été retiré du classement était qu’il n’était pas mort, mais qu’il avait simplement été scellé.

« Combien y avait-il exactement de personnes qui avaient vécu à cette époque ? »

« Qui sait ? Même il y a 400 ans, c’était devenu suspect de savoir si le Dieu Technique existait. »

« Tout d’abord, pourquoi le Dieu Technique avait-il créé ce genre de classement ? »

« Il semble que c’était pour trouver quelqu’un qui puisse le vaincre. Il y avait ce genre d’histoire, mais je n’en connais pas les détails. »

« Ce monument en pierre est très ancien, puisque c’est le cas, il se pourrait que le classement ait déjà changé, n’est-ce pas ? »

Après que j’avais murmuré ça, Gisu avait secoué la tête.

« Non, il semblerait qu’il change automatiquement grâce à de la magie. »

« Hein ? C’est le cas ? Comment ? »

« Comment le saurais-je ? »

Il semblerait que ce soit le cas.

Les lettres sur le monument de pierre changeaient automatiquement.

Je me demandais exactement comment ça marchait.

Il y avait encore beaucoup de choses que j’ignorais sur la magie de ce monde.

Si j’allais à l’université de magie, je me demandais si je pourrai apprendre ce genre de choses.

En tout cas, les sept puissances mondiales, hein.

Alors que je pensais qu’il y avait un grand nombre de personnes qui sentaient la triche dans ce monde, je ne me sentais pas capable de suivre.

Ce n’était pas comme si de toute façon j’avais l’intention d’être le plus fort du monde.

Je préférais ne pas m’impliquer avec les plus forts.

~ 8 ~

Il nous avait fallu un mois avant de pouvoir sortir la Grande Forêt.

Cependant, ce n’était qu’un mois.

En un seul mois, nous avions réussi à traverser toute la Grande Forêt.

Le chemin n’était qu’une ligne droite, sans un seul monstre.

Nous avions donc pu nous consacrer qu’au voyage, c’est une des raisons, mais la prestation du cheval était aussi bonne.

Les chevaux de ce monde ne savaient pas ce que c’était que d’être fatigué.

Ils pouvaient galoper 10 heures d’affilée par jour sans pause. De plus, le lendemain, ils semblaient frais.

Je me demandais s’ils utilisaient une sorte de pouvoir magique.

Nous avions vraiment traversé la forêt en douceur.

Si vous parliez d’accidents, j’avais eu des hémorroïdes en chemin.

Naturellement, sans le dire à personne, je l’avais secrètement guéri avec de la magie de guérison.

À cause de son entraînement, Éris était restée debout dans le chariot tout le temps.

Je lui avais dit « c’est dangereux » et « arrête », mais c’était cette sensation d’équilibre qui donnait le sentiment que « c’était vraiment dangereux ».

J’avais essayé de l’imiter, mais le lendemain, mes jambes tremblaient.

Éris est incroyable.

Il y avait une vallée pour passer la chaîne de montagnes du Dragon bleu.

Il y avait une auberge à l’entrée de cette ville.

Les nains étaient les gérants des auberges du district ici.

Il n’y avait pas de guilde d’aventuriers.

Cependant, elle était connue comme étant une ville de forgeron, les magasins d’armes et les magasins d’armures étaient tous reliés les uns aux autres.

Les épées vendues ici n’étaient pas seulement bon marché, mais de haute qualité, c’était ce que Gisu nous enseignait.

Éris faisait la tête, comme si elle voulait tout, mais ce n’était pas comme si nous avions un excédent de budget

Après tout, pour passer du Continent Milis au Continent Central, cela va encore coûter une fortune pour faire passer un membre de la race des Superds.

Nous ne pouvions pas nous permettre de faire des dépenses inutiles.

L’épée qu’Éris utilisait maintenant n’était pas mal non plus.

Bien que je sois toujours un homme, cela ne me faisait rien de voir ça.

En voyant toutes ces sinistres épées et ces armures alignées, quel que soit votre âge, vous vous sentiriez excité.

Même si je dis cela, après tout, c’est un problème que d’avoir des vêtements qui étaient vieux.

Le nain qui s’occupait du magasin avait dit en riant : « Je ne pense pas que ça te convienne, mon garçon... ».

Après avoir dit que même si je ressemblais à ça, je resterais toujours au niveau intermédiaire du style du Dieu de l’Épée, il avait été un peu surpris.

On n’avait pas d’argent, alors on s’était un peu moqué de nous.

Selon ce que racontait Gisu, il semblerait que ce soit ici que la route se divise en plusieurs chemins.

Si vous continuez vers l’est le long de la montagne, vous arriveriez à la grande ville de nains.

Si vous vous dirigiez vers le nord-est, vous arriveriez sur le territoire des elfes, et au nord-ouest, c’était les régions où vivaient les hobbits.

La raison pour laquelle cette ville n’avait pas de guilde d’aventuriers était probablement liée à son emplacement.

De plus, si vous vous dirigez vers la montagne, il semblerait qu’il y ait des sources chaudes.

Des sources chaudes.

C’était un sujet qui m’intéressait beaucoup.

« C’est quoi une source chaude ? »

« C’est de l’eau chaude que la montagne accumule. Si tu t’y baignes, ça fait du bien. »

« Ohhhh... Ça a l’air intéressant. Mais n’est-ce pas la première fois que Rudeus vient ici ? Comment le sais-tu ? »

« J’ai lu ça dans un livre. »

Je me demande si les sources chaudes avaient été mentionnées dans le guide touristique [Faisons le tour du monde].

Si je me souvenais bien, j’avais l’impression qu’elles n’y étaient pas mentionnées...

Cependant, les sources chaudes, hein.

Ça avait l’air sympa.

Il n’y avait probablement pas de yukata [1] dans ce monde, mais...

Les cheveux mouillés, la peau teintée de la couleur des cerisiers en fleurs, Éris s’avançant dans l’eau chaude...

Les sources d’eau chaude étaient là.

Non, je supposais que ce n’était certainement pas un bain mixte.

Ce serait différent, non ?

Bien qu’il n’y ait qu’une chance sur 10 000 pour que ce soit des bains mixtes, je m’étais demandé ce qui s’y passerait.

C’était quelque chose que je devais absolument vérifier.

« Comme on est juste après la fin de la saison des pluies, la montagne est probablement dans un état terrible en ce moment ? »

Juste au moment où j’hésitais, Gisu s’y était opposé.

Il semblerait que si les gens qui n’avaient pas l’habitude de marcher dans les montagnes partaient, cela prendrait pas mal de temps.

Puisque c’était le cas, nous devrions abandonner les sources chaudes.

Comme c’était malheureux.

~ 9 ~

La route de l’Épée Sacrée était entrée dans la cordillère du dragon bleu.

C’était un chemin très étroit, où seuls deux chariots environ pouvaient traverser à la fois.

Elle coupait la montagne en deux.

C’était ainsi que nous avions quitté la Grande Forêt et que nous étions entrés dans le territoire des humains.

On était dans le fond de la vallée.

Cependant, peut-être grâce à la protection divine de Milis, il semblerait que les glissements de terrain ne se produisaient presque jamais.

Si ce chemin n’existait pas, vous n’auriez pas d’autre choix que de faire un énorme détour pour atteindre le Nord.

Même s’il n’y avait presque jamais de dragons bleus dans ces montagnes, il y avait beaucoup de monstres, donc si vous essayez de les traverser, ce serait très dangereux.

Dans un tel endroit, il y avait un raccourci créé où aucun monstre n’apparaîtrait.

Je comprenais la raison pour laquelle Saint Milis était très bien vénéré.

Au bout de trois jours, nous avions traversé la vallée.

C’était ainsi que nous avions quitté la Grande Forêt et que nous étions entrés dans le territoire des humains.

Notes

  • 1 Vêtement de bain : voir https://fr.wikipedia.org/wiki/Yukata

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

2 commentaires :

Laisser un commentaire