Mushoku Tensei – Tome 4 – Chapitre 1 – Partie 2

***

Chapitre 1 : Port Venteux

Partie 2

~3~

Pour commencer, nous avions choisi une auberge. Nous avions laissé les lézards dans une écurie, puis nous avions commencé à marcher jusqu’à la Guilde des Aventuriers.

La réunion aura lieu avant d’aller dormir.

La Guilde des Aventuriers de Port Venteux.

Il y avait beaucoup d’individus et une grande variété d’aventuriers qui se pressaient et faisaient du bruit.

C’était une scène familière, mais j’avais l’impression qu’il y avait pas mal de personnes de races humaines.

Si nous passions sur le continent Milis, il y aura probablement encore plus d’augmentation.

Tout d’abord, reprenons notre routine habituelle. Je m’étais approché du tableau d’affichage.

« N’avons-nous pas l’intention de traverser rapidement l’océan ? », demanda Ruijerd.

« Je jetais juste un coup d’œil. Après tout, gagner de l’argent sur le continent Milis serait idéal. »

Le fait de gagner de l’argent était plus facile sur le continent Milis.

Tout ceci parce que la monnaie était différente.

La monnaie du continent Milis pouvait être divisée en six types : grands billets, billets généraux, pièces d’or, pièces d’argent, grosses pièces de cuivre et pièces de cuivre.

Si nous utilisons le fait qu’une pièce de monnaie en pierre était égale à un yen comme base et que nous en faisions les équivalents :

Grands billets -  50 000 (387 €)

Billets généraux -  10 000 (77 €)

Pièces d’or Milis - 5 000 (34 €)

Pièces d’argent Milis - 1 000 yens (8 €)

Grandes pièces de cuivre Milis - 100 yens (80 cents)

Pièces de cuivre Milis - 10 yens (8 cents)

Voici en gros mon raisonnement, les emplois de Rang B sur le Continent magique avaient généralement des récompenses comprises entre 15 et 20 pièces de fer au total.

Si nous convertissions cela en pièces de monnaie en pierre, ce serait 150-200 pièces de monnaie en pierre.

Si nous faisions l’hypothèse qu’un emploi de Rang B sur le Continent Milis donnait le même montant que le deuxième niveau de leur monnaie, cela serait 15 grosses pièces de cuivre.

Après conversion, il s’agirait de 1500 pièces en pierre.

C’était dix fois plus. Il valait donc mieux gagner de l’argent sur Milis.

Cependant, il semblerait qu’il y avait beaucoup de temps avant le départ du navire, nous finirions par accepter des emplois ici.

Fondamentalement des emplois de Rang B.

Les emplois de Rang A et de Rang S n’étaient pas seulement dangereux, mais la plupart d’entre eux prenaient plus d’une semaine ou au moins un certain nombre de jours.

Si nous voulions constamment faire un certain nombre de travaux sur une période de quelques jours, alors le Rang B était le meilleur.

C’était pourquoi nous n’avions pas l’intention d’atteindre le Rang S où vous ne pouviez plus accepter de quêtes de Rang B.

Une fois que vous aviez atteint le Rang A, vous pouviez également accepter des emplois de Rang S.

Puisque c’était le cas, je m’étais d’abord demandé pourquoi quelqu’un se donnerait la peine d’accéder au grade S.

J’avais demandé à un membre du personnel, et il y avait des privilèges spéciaux si vous atteignez le Rang S.

Je ne le saurais pas à moins que je ne fasse une enquête plus approfondie, mais les frais d’auberge seraient moins élevés, et la guilde vous donnerait des emplois plus rentables et d’autres choses du genre.

De plus, ils fermeraient les yeux sur la majorité des choses qui violeraient un contrat.

Ce genre de choses, semble-t-il.

Si nous concentrions nos efforts sur les emplois de Rang A, il était plus efficace de rester au Rang A pour gagner de l’argent que de monter au Rang S.

Bien qu’il semblerait que de tels privilèges soient un avantage énorme pour les aventuriers lorsqu’il s’agissait d’explorer des labyrinthes.

Nous n’avions pas essayé d’explorer les labyrinthes.

Ils étaient dangereux et prenaient trop de temps.

Nous avions concentré nos efforts sur les quêtes de Rang B.

Pour ces raisons, nous n’avions pas l’intention d’atteindre le Rang S pour l’instant.

Éris semblait vouloir essayer.

Au contraire, la conversation s’était un peu éloignée du sujet.

Dans tous les cas, nous avions rejoint la Guilde des Aventuriers avec l’intention de gagner de l’argent.

Comme c’était le cas, il valait mieux que nous prenions le bateau dès que possible et que nous gagnions de l’argent à Milis.

« Maintenant que j’y pense, je me demande d’où part le vaisseau. »

« Du port. »

« Je veux dire, où dans le port ? »

« Demandons et voyons. »

J’étais allé au comptoir.

En face, il y avait une femme, probablement de la race humaine.

Pourquoi y a-t-il presque toujours des femmes derrière les comptoirs ?

Et pourquoi la proportion de grosses poitrines était-elle si élevée ?

« Nous voulons aller sur le continent Milis, mais savez-vous où nous pouvons aller pour y arriver ? »

« Posez ce genre de questions au poste de contrôle. »

« Poste de contrôle ? »

« Puisque vous traverserez les frontières nationales quand vous monterez à bord du vaisseau, vous devez passer par là. »

C’était un problème entre pays, en dehors de la juridiction des guildes.

Puisque c’était le cas, il semblerait que le personnel de la guilde n’avait pas l’obligation de fournir une explication à ce sujet.

Hmmm, puisque c’était le cas, on devrait aller au poste de contrôle.

Peut-être pourrions-nous y entendre une explication détaillée ?

« Hé, toi ! »

Juste au moment où je pensais ça.

J’avais entendu un grand cri au sein de la guilde.

Après s’être retournée, Éris frappa un homme de la race humaine.

Notre ogive nucléaire était également énergique aujourd’hui.

« Où et qui penses-tu toucher !? »

« C’était... c’était un accident ! Qui voudrait toucher une mioche comme toi ? »

« Peu importe si c’était un accident ! Je n’ai rien entendu de sincère dans vos excuses ! »

Éris parla couramment le langage de Dieu magique.

Puis, au fur et à mesure qu’Éris s’y sentait plus à l’aise, le nombre de bagarres avait augmenté.

« Gyahahahahaha ! Qu’est-ce que c’est, une bagarre !? »

« Oh, mon Dieu, oh mon Dieu ! »

« Hé, hé, ne te fais pas battre par une enfant ! »

Soit dit en passant, les bagarres entre aventuriers étaient en fait un événement assez commun de tous les jours, de telles sortes que la guilde n’interférait pas vraiment.

Il y avait même des membres du personnel qui s’étaient progressivement mis dans les jeux d’argent, prenant des paris.

« Je vais t’écraser ! »

« Alors... Désolé, c’est ma défaite, laissez-moi partir, s’il vous plaît arrêtez et lâchez ma jambe !? »

Juste au moment où j’y pensais, Éris l’avait renversé en un rien de temps.

La capacité d’Éris à pousser les gens dans un coin avait augmenté, surtout récemment.

Ils commencèrent à avoir peur avant même qu’elle les touche, et bien avant qu’elle les pousse dans un coin.

Qu’est-ce que tu faisais ? Penserais-tu qu’ils se roulaient sur le sol tout en se faisant piétiner à l’entrejambe ?

Les aventuriers de Rang C ici et là ne pouvaient rien faire pour l’arrêter.

Puis, après qu’un certain nombre de dommages avaient été causés, Ruijerd intervint pour y mettre fin.

« Stop. »

« Pourquoi m’as-tu arrêté !? »

« Le combat est déjà décidé, laisse-le partir avec ça. »

Cette fois encore, Ruijerd l’arrêta en la portant comme un chat.

L’homme s’était enfui en tenant une certaine partie de son corps.

« Merde, tu es folle ! »

C’était le spectacle habituel.

Je ne pouvais pas vraiment l’arrêter.

Si je l’attrapais par-derrière pour l’arrêter, je ne pouvais pas empêcher mes mains de bouger par elles-mêmes.

Quand je commençais à bouger, mes mains s’agrippèrent sur des endroits bizarres, puis c’était à mon tour d’être battu et laissé à moitié mort.

« Un chauve et une petite fille violente aux cheveux roux !? Se pourrait-il que vous soyez des salauds ? »

Du moment que quelqu’un avait crié ça, la salle de la guilde s’était calmée.

« Tu veux parler de l’homme de la race des Superds [Mort Certaine] ? »

« Idiot ! C’est le nom du groupe. Des rumeurs ces derniers temps disent que ce sont des faux ! »

« J’ai aussi entendu des rumeurs disant que c’était les vrais. »

Oh ?

« Ils sont violents, mais ce ne sont vraiment pas des méchants ? »

« Violents, mais gentils, n’est-ce pas contradictoire ? »

« Non, ça veut dire qu’ils ne sont pas tous violents ? »

Zawa Zawa Zawa.

Les murmures commencèrent à se répandre à l’intérieur de la guilde.

C’était la première fois que nous étions dans cette situation.

Il semblerait que nous soyons devenus un peu célèbres.

Je me demandais si c’était une bonne chose que de répandre le nom de Ruijerd dans cette ville ?

« Après tout, c’est juste un groupe de trois personnes qui a atteint le Rang A ? »

« Ah, c’est incroyable, mais qu’il s’agisse d’un faux ou d’un vrai, je peux le croire si ce sont ces deux-là. »

« [Éris la chienne enragée] et [Le chien de garde Ruijerd] n’est-ce pas ? »

Éris et Ruijerd avaient des surnoms !

Néanmoins, [Chienne enragée] et [Chien de garde], hein ?

Je me demandais pourquoi c’était des chiens.

Je me demande quel genre de chien étais-je ?

Je supposais que je devrais écouter un peu pour savoir.

[Chien de combat] était peu probable.

Ce n’était probablement pas quelque chose de cool comme ça.

Je ne pouvais pas non plus l’imaginer en train de donner un sentiment courageux.

Si je devais choisir moi-même, ce serait [Butter Dog] 1, mais...

L’année dernière, j’avais l’impression d’avoir travaillé comme une sorte de tour de contrôle.

Après tout, ce devrait être une sorte de nom intellectuel.

[Chien patient] peut-être ?

« Alors, ce nain à l’arrière serait [le propriétaire de Ruijerd] ! »

« J’ai entendu dire que le [Propriétaire] était celui qui avait la pire personnalité parmi eux. »

« Ouais, tout ce que j’ai entendu sur lui était mauvais. »

Et nous y voilà...

Mon nom... mon nom... on ne s’en était même pas souvenu.

Non, je me nommais souvent Ruijerd, mais...

Chaque fois qu’il se passait quelque chose de bien pendant nos voyages, je disais : « Voici Ruijerd de [Mort Certaine]. Prenez soin de nous, s’il vous plaît. »

Et puis, chaque fois qu’il se passait quelque chose de mal, j’annonçais avec un grand rire « Je suis Rudeus, guahahahahaha » et ainsi de suite en riant.

Puisque c’était le cas, pourquoi avaient-ils fini par les mélanger ?

Hnnn.

Même si nous avions été très actifs au cours de la dernière année, j’étais un peu choqué par le fait qu’on ne se souvienne que de mon nom.

Eh bien, je supposais que cela n’avait pas d’importance.

Il répandait mon nom en y ajoutant des connotations négatives, ce n’était pas si mal puisque ce n’était pas mon vrai nom.

De plus, Propriétaire n’était pas trop mal non plus.

J’aimerais bien mettre un collier sur Éris et la guider.

« En tout cas, il est petit. »

« Je suis sûr qu’il est petit aussi. Après tout, c’est un enfant ! »

« Hé hé, si tu dis qu’il est petit, tu vas ameuter les chiens ! »

« Gyahahahahahaha ! »

Au moment où je l’avais réalisé, ils riaient de quelque chose qui n’avait aucun rapport.

Cependant, j’étais désolé de vous décevoir.

Récemment, j’avais connu une croissance favorable.

Oh, je ne pouvais pas.

Si je les laissais continuer à rire comme ça, Éris allait encore exploser.

Juste au moment où j’y pensais, elle me regarda en douce avec un visage rouge.

Oh, ça avait l’air mignon.

« Éris, qu’est-ce qu’il y a ? »

« Non... rien ! »

Dyufufu.

Si ça t’intéresse, n’hésite pas à venir m’épier ce soir quand je me baignerais.

Quoi ? J’allais donner à Ruijerd des instructions détaillées pour la suite.

Puisque c’est le cas, et si on se baignait ensemble ?

Si c’était le cas, je pourrais la caresser un peu, la caresser avec ma main, ou mon pied, ou mon corps, ou ma langue.

Mettons les blagues de côté.

Pour l’instant, nous devrions nous rendre au poste de contrôle.

En tant que Propriétaire, j’étais sorti de cet endroit plein de dignité.

« Éris ! Ruijerdoduria ! Allons-y ! »

« Pourquoi te trompes-tu parfois sur mon nom... ? »

« Hmph ! »

Les regards s’étaient rassemblés sur nous lorsque nous avions quitté la Guilde des Aventuriers.

Notes

  • 1 Un chien dressé pour lécher la partie intime d’une femme http://www.urbandictionary.com/define.php?term=Butter+dog 

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

5 commentaires

  1. Merci pour le chapitre, Rudeus a l'humour salace...

    Il y une erreur de genre dans la phrase suivante :

    J’avais demandé au membre du personnel, il y avait des privilèges spéciaux si vous atteignez le Rang S.

    Aux membres du personnel, ou, a un membre du personnel.

  2. Merci pour le chapitre !

  3. Merci pour le chapitre

Laisser un commentaire