Mushoku Tensei – Tome 2 – Chapitre 8 – Partie 2

***

Chapitre 8 : Moment décisif

Partie 2

*** Dans la forteresse céleste ***

L’un des 3 héros, le « Dragon Roi » Pérugius regardait le ciel du nord.

« Qu’est-ce que c’est que cette chose ? Cela ressemblait à la même lumière que celle vue lorsque le grand empereur démoniaque du monde magique était sur le point d’être rétabli. »

Debout à ses côtés se trouvait une femme de la race céleste aux ailes noires portant un masque d’oiseau blanc.

« La qualité du Mana est trop différente. »

Répondit-elle tranquillement.

« Oui, cela ressemble plus à la lumière d’une invocation. »

« Mais la taille de cette lumière d’invocation... J’ai l’impression de l’avoir vu quelque part. »

« C’est très similaire au moment où cette forteresse céleste était créée. »

Pérugius se déplaça. En ce moment, Pérugius était assis sur le trône du Briseur de Chaos. Il y amena 12 serviteurs et continua d’observer les cieux avec un seul objectif en tête.

Vengeance. Une fois que le dieu démon Laplace reviendra, il le vaincra. Il n’attendait que le moment où le sceau serait enlevé, et il attendait dans le ciel.

« Se pourrait-il que le sceau du dieu démon ait été enlevé par le grand empereur démoniaque du monde magique ? »

« C’est possible. Le grand empereur démoniaque a été silencieux jusqu’à en devenir menaçant, après avoir été ressuscité depuis 300 ans. »

« Bien. Arumanfi ! »

« Je suis ici. »

L’homme vêtu de blanc et portant un masque jaune s’agenouilla tranquillement devant Pérugius.

« Pars maintenant enquêter... Non, puisque c’est sûrement quelque chose de maléfique qui se produit, s’il y a des gens suspects, tue-les. »

« Compris. »

Le « Roi-dragon blindé » Pérugius avait pris des mesures. 12 de ces disciples l’accompagnaient. Tout ceci pour venger ses 4 chers amis.

Cette fois à coup sûr, il allait tuer Laplace.

*** Dans la Terre Sainte des épées ***

Le « Dieu de l’épée » Gull Farion regardait les cieux en direction du sud.

« Ce ciel est... je pense. »

Au moment où il se concentrait sur autre chose, ses deux mignons étudiants l’attaquaient en même temps.

« N’attaquez pas quand je regarde quelque chose. »

En comparaison avec la faible respiration de ces étudiants, il était tranquille. Le dieu de l’épée sentait qu’ils n’étaient pas censés, comme d’habitude.

Même s’ils étaient appelés comme étant des épéistes de rang Empereur, ils avaient seulement atteint ce stade.

Ennuyeux, c’était ennuyeux.

Vous n’avez pas besoin d’être célèbre grâce à vos techniques d’épée. Vous avez seulement besoin de devenir fort, c’est tout.

Si vous voulez la célébrité, ce n’était que pour l’argent et le pouvoir. Ces choses n’avaient aucune valeur, et ces choses que tout le monde pouvait facilement obtenir, je les couperai en deux avec mon épée.

Si vous devenez fort, vous pouvez faire ce que vous voulez. Vous pouvez vous considérer comme vivant si vous pouvez faire ce que vous voulez.

Ghyslaine le savait très bien, mais elle devint graduellement douce. Elle n’avança plus après avoir atteint le rang de Roi des Épées.

Même si une personne cupide était faible, elle n’avait pas besoin de balancer une épée pour devenir forte. Une fois que vous atteigniez le pouvoir, votre avidité diminue. Ghyslaine était maintenant incapable de le faire, sa cupidité ne suffisait pas.

Ces deux hommes n’étaient pas sans talent, mais avec les désirs ternes qu’ils avaient, ils pourraient uniquement atteindre que le rang d’Empereur de l’Épée.

Pour survivre à travers des batailles où votre vie est en jeu, vous devez avoir des désirs infinis.

« Oi, oi, levez-vous rapidement. Même si vous me battez et vous vous battez ensuite, ne pensez pas que vous pouvez obtenir le titre du dieu de l’épée ! L’argent peut être jeté dans des seaux, les femmes peuvent être alignées, de l’esclave à la princesse avec leurs culs alignés pour que vous puissiez y entrer, vos noms pourraient être élevés afin d’effrayer n’importe qui, vous pourriez même diviser la mer des hommes en deux parties égales chaque pas que vous faites, que vous n’auriez pas ce titre, compris ! »

« Je n’apprends pas l’épée pour ces raisons ! » « Maître ! Ne me regardez pas ainsi ! »

C’était vrai, soyez plus honnête envers vous-même. Avec cela, vous pourrez vous surpasser et me tuer ainsi facilement, me volant le titre du dieu de l’épée.

Le dieu de l’épée avait déjà oublié les choses se déroulant dans les cieux du sud.

*** Dans une zone inconnue du continent magique ***

Le grand empereur Kishirika Kishirisu regardait vers le ciel.

« Haha ! Même si j’ai mon dos face à lui, je peux toujours le voir ! Et comme ça ? Incroyable non ? »

Mais personne ne répondit, parce qu’il n’y avait personne autour de lui.

« Tu m’ignores ! Wahahaha ! Bien, bien, je pardonne à tous les humains ! En y réfléchissant, c’est à cause de cette ère paisible que personne ne s’approche de moi alors il n’y a pas d’autre choix que de pardonner aux humains ! Wahahaha, fuhahahaha, toux fuHHHaha… toux toux toux. »

Kirishika était seule, comment pourrais-je le dire, parce que personne ne se souciait d’elle.

Au moment où elle avait ressuscité, elle avait crié : « Le grand empereur démon Kirishika est ici ! J’ai fait attendre tout le monde ! Fuawahahahaha! », mais personne ne l’entourait.

Elle courut dans les rues en criant cela, et quelqu’un jeta un regard de pitié sur elle. Après cela, tout le monde l’avait ignorée.

Elle alla trouver ses vieux amis, mais on lui avait dit que c’était maintenant l’ère de la paix et qu’elle avait besoin d’être plus réservée.

« Que font les astrologues humains ? Dans le passé, quand j’avais été relâchée, il y avait soudainement un bruit de gatagata qui frappait à la fenêtre, une volonté de bloquer ma liberté qui était faite. Sans cette performance d’ouverture, elle ne correspondra pas à la grandeur de mon renouveau... Haaa, mince, que font les jeunes récemment ? »

Kirishika donna un coup de pied au caillou et regarda le tourbillon de Mana dans le ciel de l’ouest. Le grand empereur-démon était aussi nommé l’Empereur des démons aux yeux magiques, car elle avait plus de 10 yeux magiques, et savait ce qui se passait d’un seul coup d’œil.

Peu importe jusqu’où elle allait, elle le verrait clairement. Elle verrait la puissante énergie de Mana, cette lumière d’invocation familière et la personne qui la contrôlait.

« Quoi !? Je ne peux pas voir à travers, il y a une barrière, hein. Faire quelque chose d’aussi gros comme ça sans montrer son visage. Cette personne doit être timide... »

Les yeux magiques de Kirishika n’étaient pas tout-puissants. Ainsi, elle ne pouvait qu’atteindre le rang de grand Empereur-Démon. Peu importe le temps qui passait, elle ne sera jamais appelée Dieu Démon. Mais cela ne la dérangeait pas.

Appeler les héros était très intéressant, mais tout le monde suivait Laplace depuis peu... Hein, Kirishika ? Qui était-ce ?

N’était-ce pas comme ça ?

« Ils ont dû aller trouver des héros ou ils sont allés voir le beau mec qu’est Laplace... Ah, je suis tellement jalouse, je voulais vraiment défiler dans les feux des projecteurs. »

Kirishika voyagea tout en soupirant. Elle se dirigea en toute décontraction vers une direction qu’elle jugeait appropriée.

*** Dans le même temps, le point de vue de Rudeus ***

Je marchais jusqu’à une petite colline à l’extérieur de la forteresse de Roa.

Afin de remplir la promesse de mon anniversaire, j’allais montrer à Ghyslaine la magie de l’eau de niveau Saint.

Et naturellement, Éris vint également.

J’avais pris dans ma main la baguette sur laquelle se trouvait la pierre magique. Et même si ça avait l’air laid, comparé à cacher la pierre magique, je pensais cacher le mana. Les voleurs s’approcheraient s’ils voyaient quelque chose de coûteux comme celui-ci.

Avant d’utiliser la magie de l’eau classée Saint, je faisais un test avec le « Roi Dragon d’Eau Arrogant ».

J’utilisais la même quantité de mana que celle que j’utilisais normalement et je créais une balle aquatique qui était un peu plus grande que sa taille habituelle.

« Ouah, c’est vraiment grand. »

Lorsque j’essayais de l’ajuster, la balle aquatique était trop petite et ne pouvait pas être vue à l’œil nu. On dirait que je devais la modifier par petite touche.

Après 30 minutes d’expérimentation, je commençais à comprendre que les effets étaient multipliés par 5.

La magie d’attaque devient plus forte, et pour atteindre la même force qu’auparavant, je pouvais réduire la quantité de mana.

Si on devait l’exprimer en chiffre,

Sans équipement : Quantité de mana 10, Puissance d’attaque 5.

Avec équipement : Quantité de mana 10, Puissance d’attaque 25.

Avec équipement : Quantité de mana 2, Puissance d’attaque 5.

Ce qui signifiait que c’était comme pour un télescope ou un microscope, c’était un peu difficile de faire des ajustements détaillés, mais cela ira probablement mieux une fois que je m’y serais habitué.

« Q-Qu’est-ce que c’est ? »

« C’est un peu difficile à régler, mais cette baguette est incroyable. »

Éris me regardait avec inquiétude.

Ne t’inquiète pas. J’étais juste en transe à cause de ce nouveau jouet.

Après cela, j’avais fait plus d’expériences. J’allais comprendre que la magie du feu était 2 fois plus efficace, la magie de la Terre et du vent était 3 fois plus efficace, et il semblerait difficile d’utiliser de la magie mêlée avec cette baguette magique.

Non, je m’y habituerai probablement aussi ?

« Bon, désolé d’avoir fait attendre tout le monde. Rudeus Greyrat va vous montrer sa magie la plus puissante, son coup ultime ! »

« Waaaa…! »

Éris applaudissait joyeusement.

Ghyslaine était également très intéressée.

J’étais aussi content. D’accord, je vais le faire ici.

« Fuhahaha! Rassemble-toi maintenant Mana ! Oh grand esprit de l’eau montant dans les cieux... Quoi ? »

Quand je commençais à incanter les mots du sort Cumulonimbus, levant les deux mains et ma baguette vers le ciel.

Tout le monde regarda ce ciel, et nous l’avions vu.

« La couleur du ciel commença à changer... Qu’est-ce que c’est ! »

Les couleurs du ciel se transformèrent en couleurs inconfortables. Il semblerait que c’était mélangé avec du gris et du violet...

Ghyslaine enleva son cache-œil, montrant un œil vert profond. Qu’est-ce que c’était ? Tu veux dire que tes yeux étaient différents ?

« Qu’est-ce que c’est ? »

« Je ne sais pas. Ce mana est extrêmement puissant... ! »

Cet œil pouvait réellement voir le mana. Je n’avais appris qu’après 3 ans quelle était la vraie force de Ghyslaine...

Ghyslaine remit immédiatement son cache-œil.

« En tout cas, devons-nous retourner d’abord au manoir ? »

« Même si je ne sais pas ce que cette prémonition inhabituelle signifie, nous devrions trouver un endroit pour nous cacher avant que quelque chose n’arrive. »

« Non, le rassemblement de Mana près de la ville est encore plus fort, mieux vaut partir ici. »

« Si c’est le cas, nous devrions les avertir ! »

Nous devrions dire à Philip d’amener les gens dans la ville à fuir cette situation.

« Alors je reviendrais... Rudeus ! Baisse-toi ! »

Je me baissais par réflexe. J’entendis quelque chose trancher l’air avec un bruit de whoosh, quelque chose avait volé au-dessus de moi à grande vitesse.

De la sueur froide se rassemblait sur mon dos.

Qu’était-il arrivé ? Qu’était-il arrivé à l’instant ?

Devant moi, la main de Ghyslaine retira son épée en un instant. Après cela, je ne vis que Ghyslaine garder sa posture après l’avoir balancé.

La technique ultime du style du dieu de l’épée « La lumière de l’épée longue », qui était nommée « L’art de l’épée de la lumière ».

J’avais vu ça plusieurs fois.

Après avoir balancé votre épée aux limites, la pointe de l’épée atteint la vitesse de la lumière, c’était la technique ultime dans le style du Dieu de l’épée.

Ghyslaine me disait qu’à cause de cette technique, le style du dieu de l’épée était le plus fort parmi les styles.

Ghyslaine se frottait les sourcils tandis que je retournais finalement la tête.

« Q,... Quand... »

Un homme était debout là-bas, il avait des cheveux dorés, et portait une sorte d’uniforme d’étudiant de couleur blanche, une chemise boutonnée et un pantalon long.

Le masque de couleur jaune cachait probablement le visage d’un beau gosse. Le masque était probablement basé sur un motif de renard ou d’un animal apparenté.

Sa main droite tenait un poignard. C’était probablement ce qui m’avait frôlé tout à l’heure.

Ensuite, le visage du mec libéra une énorme quantité de lumière qui vous rendait complètement aveugle en un instant.

« GAAA! »

J’entendis hurler Ghyslaine.

On entendait les sons métalliques des épées qui étaient entrées en collision ensemble, puis le son de quelqu’un qui courait.

Enfin 2, 3 fois bruits d’affrontements métalliques.

Quand je pouvais voir à nouveau, Ghyslaine était devant moi. Son cache-œil avait été retiré.

Je comprenais, pendant l’instant où cette lumière aveuglait, elle avait enlevé son cache-œil et utilisait son autre œil pour regarder.

« Enfoiré. Qui êtes-vous ? Êtes-vous un ennemi de la famille de Greyrat ? »

« Arumanfi de la Lumière. C’est mon nom. »

« Arumanfi ? »

« Je suis venu pour ce phénomène inhabituel, sur l’ordre du Seigneur Pérugius... »

J’avais entendu parler de Pérugius, il semblerait être l’un des « Trois héros qui ont vaincu le dieu démon » (n’a-t-il pas été vaincu). C’était un invocateur qui contrôlait 12 familiers.

Je me souvenais aussi du nom d’Arumanfi. C’est l’un des 12 familiers de Pérugius, Arumanfi de la Lumière.

« Ghyslaine, fais attention. Il est dit dans les livres qu’il se déplace aussi vite que la lumière. »

« Rudeus, retire-toi avec mademoiselle. »

Je suivais les ordres et bloquais Éris derrière mon dos, tout en m’éloignant vers un endroit qui n’allait pas interférer avec eux. Mais ça ne pouvait pas être trop éloigné non plus, au cas où s’il y avait des situations abruptes Ghyslaine pourrait encore nous aider.

Si c’était vraiment l’Arumanfi de la Lumière, utiliser une épée ne lui ferait probablement pas de mal.

« Mais où cette personne se cachait-elle ? »

... Non, je me souvenais qu’Arumanfi de la Lumière était celui qui gouvernait les esprits lumineux. Tant qu’il pouvait voir l’endroit, il pouvait s’y déplacer instantanément, peu importe la distance.

Quand j’avais lu ceci dans le livre, je m’étais dit que c’était impossible, mais il était soudainement apparu derrière nous.

Je croyais que Ghyslaine n’était pas assez imprudente pour faire une erreur, et Arumanfi n’avait non plus aucune raison de se cacher ici. Il l’avait survolée, exactement comme les mots le décrivaient, à la vitesse de la lumière.

« Femme. Écartez-vous. Si je tue ce garçon peut-être que ce phénomène s’arrêtera. »

À ce propos, qu’avait-il dit ? Phénomène, avait-il confondu quelque chose ?

« Je suis l’épéiste de niveau Roi de Ghyslaine Dedorudia. Cela n’a rien à voir avec nous, laissez-nous ! »

« Pourquoi devrais-je le croire ? Montrez-moi la preuve. »

« Regarde ! C’est l’une des 7 épées du dieu de l’épée Pilier de la paix “Hiramune” ! Le roi de l’épée et cette épée sont ici. Ne me croyez-vous toujours pas ? »

Ghyslaine tendit l’épée dans ses mains, et la montra à Arumanfi. Cette épée avait aussi un nom, Hmm. Hiramune. Le nom de cette arme était complètement inadapté à Ghyslaine.

« Jurez-le sur votre maître et sur votre tribu. »

« Je le jure sur mon professeur Gull Farion et sur le nom de ma tribu Dedorudia ! »

« Très bien. Si vous n’êtes pas innocent, le Seigneur Pérugius vous condamnera à l’avenir. »

« Pars devant. »

Arumanfi lâcha son poignard. Même si je ne savais pas ce qui se passe, il semblerait qu’il avait accepté les choses.

Dans mon passé, dire quelque chose comme ça tout en jurant n’était pas un gage de confiance, mais il semblerait que ce soit le cas dans ce monde.

Penser qu’il ferait entièrement confiance au serment de Ghyslaine. C’était presque comme la foi du pape croyant en Dieu.

« Si ce n’est pas vous, alors oubliez ça. »

« ... N’allez-vous pas vous excuser de nous avoir attaqués si soudainement ? »

« Vous devez être blâmé pour apparaître dans un endroit comme celui-ci. »

L’Arumanfi de la Lumière se prépara à partir.

Mais, juste en ce moment.

« Ah. »

Mes yeux capturent ce moment.

Le ciel avait été peint en blanc à partir du faisceau de lumière qui était tiré sur le sol. Au moment où la lumière blanche toucha le sol, elle dévora tout comme un raz-de-marée.

Le manoir disparu.

La ville disparue.

Les murs disparurent.

En ce moment, chaque fleur et chaque plante étaient dévorées, et la lumière s’approcha de nous.

Arumanfi tourna la tête et la vit. Dans l’instant suivant, il se transforma en une lumière dorée et s’échappa.

Ghyslaine se précipita vers nous après l’avoir vu, mais disparut au milieu de la lumière blanche qui se précipita vers nous.

Éris resta sans bouger dans l’étonnement après avoir vu ça.

Je voulais au moins protéger Éris et la couvrir.

Ce jour-là, Fedoa avait disparu.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

3 commentaires

  1. Merci pour le chapitre )

  2. Merci pour le chapitre. Les affaires sérieuses commencent.

Laisser un commentaire