Dans un autre monde avec un Smartphone – Tome 9 – Chapitre 1 – Partie 4

Bannière de Dans un autre monde avec un Smartphone ***

Chapitre 1 : Rhapsodie Roadmarienne

Partie 4

Nous étions revenus de Roadmare et avions immédiatement entamé une réunion des nations alliées.

Même si nous nous étions mis d’accord sur une ébauche de ce qui se passerait à Roadmare, il fallait encore que les autres dirigeants l’acceptent.

« Est-ce que Lestia s’est habituée à utiliser les simulations de Frame Gear ? »

« Oui. Je peux dire sans risque que tous nos chevaliers peuvent utiliser la simulation avec un certain degré de compétence. Mais reste à voir s’ils réussiront ou non à se battre en combat réel. »

Le nouveau roi de Lestia me fit un petit sourire en répondant. Tout comme la dernière fois, je croyais qu’une fois qu’une personne avait un certain degré de contrôle sur un Frame Gear, elle était capable de faire fonctionner correctement un Frame Gear.

Quoi qu’il en soit, notre alliance était composée de huit nations. Brunhild, Belfast, Regulus, Refreese, Mismede, Ramissh, Lihnea et Lestia.

Les Frame Gears que je leur fournirais ne seraient pas des nouveaux modèles, puisque cet honneur n’était actuellement détenu que par Elze, mais j’avais confiance en notre capacité à nous en accommoder.

« Comme la dernière fois, je vais prêter vingt Frame Gears à chaque nation. Chacune d’entre elles aura deux Chevaliers Barons et dix-huit Chevaliers. Assurez-vous d’avoir bien choisi vos commandants et vos pilotes au préalable. Brunhild aura soixante Frame Gears, soit deux cents Frame Gears au total. »

C’était environ dix unités de moins que lors de l’invasion de Yulong. J’étais encore persuadé que nous pourrions nous en sortir avec cette quantité. Le seul souci que j’avais était de savoir quel genre de Construction Haute allait se présenter. Ce serait extrêmement mauvais si un aéroporté se présentait… Je n’avais pas d’autre choix que de prier ma bonne fortune.

« Quand même… d’abord Yulong, maintenant Roadmare. Si vous voulez mon avis, la situation devient de plus en plus troublante. »

Le roi bestial rapprocha ses doigts en poussant un soupir. Il se pencha à nouveau sur son siège, mais je pouvais sentir l’anxiété. C’était une anxiété présente chez tous les rois du voisinage. Ils se demandaient tous quand la Phase apparaîtrait aussi chez eux.

« Hé, Touya… N’y a-t-il pas une sorte de dispositif qui pourrait prédire quand les futures invasions de la Phrase se produiront ? »

L’empereur de Refreese prit la parole. Il avait raison de s’inquiéter. Même si je donnais à chaque nation des Frame Gears, il serait trop tard pour faire face à la crise sans savoir bien à l’avance où ils apparaîtraient. Cela étant dit, il n’était pas question que je donne des Frame Gears sans réfléchir.

« Le type qui t’a parlé de l’invasion va-t-il continuer à nous aider ? »

« Hmph… C’est un peu difficile à dire. C’est un peu un vagabond. Il n’est pas contre nous, mais il n’est pas non plus vraiment un allié. »

« Je… vois… »

Ce serait mauvais si nous devenions dépendants d’Ende. Je me demandais s’il y avait une sorte d’artefact de détection dans l’entrepôt. J’avais décidé de vérifier plus tard.

« Avons-nous eu des nouvelles de Roadmare récemment ? »

« Nous n’avons toujours pas reçu leur autorisation officielle. Le gouverneur des Hauts Plateaux m’a donné son autorisation provisoire pour agir dans sa région, mais c’est tout. Dans le pire des cas, notre intrusion dans la province centrale pourrait être considérée comme un acte d’agression ou de guerre. »

« Il est tout à fait possible qu’ils veuillent cela. Si nous y allons et que nous mettons les choses au clair, ils pourraient déclarer officiellement qu’ils auraient pu s’en occuper eux-mêmes et que nous nous sommes imprudemment immiscés dans leurs affaires. »

« Je doute qu’ils fassent quelque chose d’aussi effronté ou stupide. Si on les laissait tranquilles, ils subiraient de terribles dommages. Mais s’ils continuent à gagner du temps, la phase finira par apparaître malgré tout… »

Il s’agissait en fin de compte de savoir s’ils nous croyaient ou non. Je serais heureux si ce n’était que des bavardages insensés de la part d’Ende, mais cela causeraient aussi des problèmes parce que j’y suis allé en étant tout à fait sûr que la Phase allait arriver. Si d’autres nations perdaient leur confiance en Brunhild, ce serait un problème majeur.

Je ne serais pas trop gêné si on me traitait de menteur, mais cela ne s’arrêterait pas là.

Après la fin de la réunion, je m’étais rendu à la Lune d’argent pour rencontrer Ende. Je l’avais emmené vers les plaines de l’ouest pour lui montrer son Dragon récemment rénové.

« Whoa! Tu as aussi changé la couleur ? Le rouge était assez doux, mais j’adore ça… »

Son nouveau Dragon était passé du rouge vif au noir et blanc calme.

En fait, j’avais saisi l’occasion d’en changer la couleur parce que le nouveau Frame Gear d’Elze était rouge, et je ne voulais pas qu’ils se confondent.

De plus, celui-ci correspondait beaucoup plus à l’image d’Ende… Bien que la coloration bicolore me fit penser à un véhicule de service d’urgence. En fait, je m’étais souvenu d’un anime avec un mécha policier de même couleur…

« Tu n’as plus besoin de faire le plein, car il prendra directement de ta magie. Si tu le laisses quelques jours, il restera stable en absorbant la magie de l’air. Enfin, personne d’autre que toi n’a la permission de le piloter, il ne fonctionnera donc tout simplement pas avec quelqu’un d’autre aux commandes. »

« J’ai déjà dit que je ne partage pas, ne t’inquiète pas. De toute façon, j’aime vraiment ce truc. »

Ce n’était pas comme si je n’avais pas confiance en lui. J’avais compris qu’il aimait les robots géants. J’avais aussi attaché un équipement de communication approprié à son équipement de base, ce qui signifiait que tant qu’il était à porter, je pouvais communiquer par radio avec lui. Mais s’il gardait le Dragon dans un de ses dispositifs de stockage en verre, cela ne signifiait pas grand-chose.

« Oh, au fait, as-tu encore l’un de ces trucs vocaux que tu m’avais laissé utiliser lors de la dernière invasion ? »

« Eh bien, il m’en reste, mais… Je ne peux pas les distribuer tout le temps. »

« Oh, je vois… »

J’avais espéré utiliser la même stratégie qu’à Yulong, mais il me semblait qu’il avait été très généreux à l’époque. J’étais déçu, mais je comprenais.

« Oh, autre chose. Comment se fait-il que tu puisses prédire quand les Phases arrivent, Ende ? Y a-t-il une sorte de signe révélateur ? »

« En quelque sorte. Honnêtement, cette fois-ci c’était un gros coup de chance. D’abord, je peux sentir les déformations subtiles dans l’espace. Ensuite, je peux utiliser mes sens pour déterminer combien de jours il faudra avant que la déformation ne devienne une fissure, puis une ouverture. Ensuite, il y a le “bruit”. Chaque phrase résonne sur une longueur d’onde unique afin qu’elles puissent se distinguer les unes des autres. Le son traverse la limite de l’espace, donc je peux l’entendre de ce côté. Grâce à cela, je peux dire combien sont en attente, et quels types aussi. Dans une certaine mesure, en tout cas. Même si j’ai appelé ça un bruit, les humains ne peuvent pas l’entendre. »

Une distorsion dans l’espace et une longueur d’onde, hein… ? Si nous pouvons obtenir un outil pour détecter ces choses, alors nous pourrions être en mesure de faire des prévisions correctes. Mais quand même, si les humains ne peuvent pas l’entendre et qu’il le peut… de quoi était fait Ende… ?

Alors que je pensais à ces choses, Ende monta à bord de son Dragon et se prépara à partir.

« Eh bien, j’ai quelques petites choses à faire. Je reviendrai dans quelques jours pour aider contre la Phase. À plus tard, Touya. »

« Entendu. Merci beaucoup, Ende. »

L’écoutille se ferma et le Dragon passa en mode haute vitesse. La poussière avait été projetée derrière lui alors qu’il s’éloignait rapidement.

« Maintenant… Tout ce que j’ai à faire, c’est de mettre en place des contre-mesures contre la Construction Haute. Je me demande si je peux faire quelque chose pour le rayon laser… Le dernier en avait un, donc je suppose que celui-ci en aura un également. »

Même si une magie pouvait être utilisée contre elle, j’espérai vraiment que je n’aurai pas à me tenir devant une telle explosion…

[Bouclier] et [Absorption] avaient une portée trop étroite pour être efficaces, et je ne savais même pas si l’attaque par faisceau était vraiment basée sur la magie.

J’étais parti à la Bibliothèque à la recherche d’autres sorts Néants. J’avais trouvé quelques livres sur le sujet, mais ils étaient tous incroyablement épais. Je ne pouvais pas me permettre de perdre trop de temps à rester assis avec des livres, alors j’avais parcouru les pages et j’avais mémorisé quelques sorts.

Après tout, la magie Néant existait il y a cinq mille ans. Cela signifiait qu’il y avait une quantité folle de sorts à couvrir. D’autant plus qu’il existait des sorts mineurs stupides qui pouvaient faire des choses comme provoquer des démangeaisons ou rendre les boissons un peu plus mauvaises qu’avant.

Cela étant dit, tout dépendait de la façon dont vous utilisiez la magie. [Glissade] pouvait être considéré comme un sort de farce à la base, mais je l’avais utilisé de manière très efficace.

J’avais fini par me terrer dans la bibliothèque pendant une demi-journée. Je n’étais pas sûr que les sorts que j’avais trouvés seraient utiles, alors j’avais dû attendre afin de le voir. Pendant que je faisais cela, Fam avait lu des livres à son propre rythme. Cela ne lui aurait pas fait de mal d’essayer de m’aider un peu !

J’avais quitté la bibliothèque et j’étais allé voir Monica et Rosetta à l’atelier. Comme toujours, les minibots se bousculaient et travaillaient dur.

J’avais jeté un coup d’œil dans le garage pour trouver une base squelettique de Frame Gear qui était soulevée par un crochet de grue. Rosetta et Monica semblaient toutes deux préoccupées par quelque chose.

« Quelque chose ne va pas, vous deux ? »

« C’est le Frame Gear de Dame Elze, monsieur ! Ses armes principales sont les poings pour un combat efficace, mais… »

« C’est totalement ennuyeux, tout ça pour juste taper et frapper… Je suis humblement d’avis qu’une attaque spéciale, plus voyante, est peut-être de mise. »

Hm… Monica marque un point. Le Frame Gear d’Elze est conçu pour les combats à mains nues, mais c’est un peu terne. Je suis d’accord pour dire qu’une attaque un peu plus flashy, comme un écrasement de l’ennemi d’un coup avant de passer au suivant, pourrait être un peu plus à la hauteur d’Elze en termes de style de combat.

« Écraser une phase en un coup, c’est bien, monsieur ! Mais vous devrez suivre ce coup avec un second pour détruire le noyau, oui monsieur ! »

« Oui, comme… Si on utilise une épée ou une lance, on peut faire tout ça en un coup, non ? »

J’avais compris ce qu’elles disaient. Les armes comme les marteaux pouvaient éliminer les ennemis en un seul coup. Elles avaient plus de diversité que les poings. Il nous fallait un moyen d’abattre le noyau de l’ennemi en un seul coup.

« Eh bien, monsieur ! Si vous êtes d’accord avec ma proposition, je pense qu’il est possible de lancer quelque chose à côté du poing pour viser le noyau, monsieur ! »

Rosetta lança son poing, comme si elle lançait un coup de poing, pendant qu’elle parlait.

« Donc on pourrait peut-être installer quelque chose comme une lance dans l’avant-bras ? »

« À mon humble avis, je pense que ce serait une bonne idée. Mais est-ce que cela ne se mettra pas en travers du chemin des coups de poing réguliers ? On devrait faire en sorte qu’elle soit totalement rétractable. »

Hmm… Une lance que vous pouvez stocker dans le bras puis tirer à volonté… ? Oh, attendez… Je sais !

J’avais sorti mon Smartphone et j’avais cherché sur internet. Oui… Je crois que c’est celui-là. J’avais projeté l’image dans l’air.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

5 commentaires :

  1. il pense à la lame d'assassin's creed

    merci pour la trad

Laisser un commentaire