Dans un autre monde avec un Smartphone – Tome 9 – Bonus 3

Bannière de Dans un autre monde avec un Smartphone ***

Bonus 3 : Le jouet en peluche de la sœur ainée

« Qu’est-ce que tu fais, Touya ? »

« Oh, Yumina ? J’essayais juste de trouver quel genre de jouets faire pour Yamato. »

« Pour lui ? »

Yumina regarda la table et trouva beaucoup de petits jouets, pour la plupart en bois. Son frère cadet, le prince Yamato de Belfast, avait moins d’un an, alors elle se demanda si ces jouets étaient vraiment appropriés.

« Eh bien, ça devrait aller tant que c’est quelque chose de simple… Qu’est-ce que c’est ? »

Yumina pointa son doigt vers un objet étrange. Il s’agissait d’une forme circulaire sur un bâton avec deux boules sur une ficelle suspendue de chaque côté. En tournant la poignée, les boules frappaient contre la peau et produisaient un son de tambour.

« C’est un tambour résonnant. Il paraît qu’ils sont populaires à Eashen. Ou du moins, quelque chose de similaire. »

« C’est mignon… Yamato devrait aimer ça. Oh, qu’est-ce que c’est ? »

Yumina lui montra ce qui semblait être une petite échelle avec des marches en angle.

« Oh, ça… »

Touya mit un petit jouet de forme carrée par-dessus. Celui-ci glissa le long de chaque segment avant de s’écraser sur le fond.

« C’est charmant… Mais Yamato mangera probablement ce morceau… »

« Je ne m’inquiéterais pas pour ça. Quand je l’ai fait, je l’ai enchanté pour qu’il ait vraiment mauvais goût. Les enfants devraient le recracher tout de suite. »

Touya expliqua alors beaucoup de ses autres jouets, en montrant divers blocs de construction, des ensembles sur le thème des animaux, des cloches sur des bâtons, des sifflets, des hochets, etc.

« C’est le meilleur ! »

« Vraiment ? Ça ? »

Yumina faisait référence à une peluche que Touya avait retirée de son [Stockage]. Les jouets en peluche existaient dans ce monde, mais seuls les membres des familles de la classe supérieure pouvaient espérer avoir une peluche rembourrée de coton. Il en existait de nombreux types différents, mais leur qualité variait énormément.

« Pourrais-je… lui donner ceci ? »

« Bien sûr, je ne vois rien qui l’empêche. »

Yumina avait joyeusement pris l’animal en peluche. Il avait été enchanté par [Protection] qui en empêchait l’usure progressive, tout en empêchant la poussière de s’accumuler sur lui.

« Il est si mignon ! Merci ! »

Yumina câlina le jouet, un immense sourire sur son visage, tout en chantant les louanges de Touya. Celui-ci rougit un peu en entendant cela.

« Essaie donc de le serrer des deux mains. »

« Hein ? D’accord… »

Yumina serra un peu le jouet, et une voix s’était soudainement fait entendre.

« Yamatooo ! C’est moi, Yumina, ta sœur ! »

« … C’était bien ta voix à l’instant, Touya ? »

« Ah, eh bien… Ce n’était qu’un test. J’allais te le faire enregistrer correctement plus tard. »

Yamato aurait probablement été terrifié s’il avait entendu la voix d’un homme bizarre venant d’un cadeau que sa sœur lui avait offert.

« Je me suis dit que s’il pouvait entendre ta voix quand il le voulait, il ne se sentirait jamais seul. »

« … Merci, Touya. Je suis contente que tu y aies pensé… »

Yumina riait joyeusement.

« Eh bien, c’est seulement le meilleur pour mon futur beau-frère, non ? »

Ils passèrent l’après-midi à enregistrer diverses phrases, puis remirent la « Yumina parlante » au petit prince. Le prince Yamato avait fini par chérir ce jouet pendant longtemps.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

3 commentaires :

Laisser un commentaire