Dans un autre monde avec un Smartphone – Tome 7 – Chapitre 1 – Partie 11

Bannière de Dans un autre monde avec un Smartphone ***

Chapitre 1 : Calamité

Partie 11

« Hup ! » 

J’étais passé à côté d’un groupe de Phases volantes, fendant leurs noyaux au fur et à mesure que j’avançais. L’une était tombée, puis une seconde.

Une troisième, et une quatrième… J’avais fait plusieurs passages au travers du groupe de Phases volantes.

J’avais regardé vers le bas et j’avais vu un groupe de Phases qui s’accumulaient à mesure qu’elles se précipitaient. Je n’avais pas d’autre choix que de faire confiance à Lain et aux autres pour s’occuper d’eux. Mon rôle était d’abord et avant tout de tuer ceux qui volaient. J’avais eu de la chance de ne pas avoir eu à rencontrer des Phases intermédiaires comme la Phase en forme de Manta.

Je volais dans le ciel, j’étais parti à la rencontre d’un autre groupe d’ennemis volants, puis j’avais fait un piqué, tuant ainsi un groupe au sol. Je m’étais concentré sur l’anéantissement des petites Phases tout en ignorant les plus grandes.

J’avais gardé ma carte affichée, suivant constamment leurs mouvements. Le groupe le plus éloigné avait commencé à se diriger dans cette direction. Ils ne bougeaient pas normalement… On aurait dit qu’ils fonçaient dans notre direction.

« La bataille au point A va bientôt commencer. Je vais au point B. »

À en juger par la situation sur la carte, presque toutes les Phases présentes à Yulong allaient converger vers la position de Lain.

J’avais ouvert une [Porte] et je m’étais rendu au point B. Le groupe de Yae était là, actuellement en attente. Les soldats de Mismede et de Ramissh m’avaient réservé un accueil chaleureux.

{Je suis sur le point de commencer à appeler les Phases vers moi. Que tout le monde se prépare à combattre !}

{Comme vous le voulez.}

J’avais envoyé un message télépathique à Kohaku. Le plan était que Kohaku transmette le message à Yae, puis que Yae transmette le message aux autres. J’avais regardé tous les Frame Gears brandir leurs armes et j’avais ressenti un léger sentiment de fierté. Sur ce, j’avais pris la lame de ma poche de poitrine et je l’avais cassé.

Sur l’affichage de ma carte, je voyais que les Phases se déplaçant vers le point A s’étaient légèrement divisées, un groupe chargeant maintenant dans la direction du point B. Environ la moitié d’entre eux s’était séparé et avait commencé à se diriger vers ma position actuelle. Il n’y avait plus de Phases de type volant, alors ils se déplaçaient tous à peu près à la même vitesse.

« Cherchez. Affiche le nombre total de Phases. »

« Compris… Recherche terminée. Douze mille sept cent dix-sept Phases. »

Le nombre sur l’écran avait déjà commencé à diminuer régulièrement. C’était parce que la bataille au point A avait déjà commencé. Si je me souvenais bien, il y en avait plus de treize mille lorsque j’avais lancé les recherches… Cela signifiait qu’Ende en avait tué environ un millier par ses propres moyens.

J’avais utilisé [Vol] pour me tenir sur l’épaule du Frame Gear de Yae.

« La Phase devrait être là dans quelques minutes, d’accord ? Je compte sur toi. »

« Je comprends. Tu peux compter sur moi. »

J’avais utilisé une [Porte] pour me diriger vers le point C, je me décidais d’aller voir Elze.

J’avais été accueilli par un trio de robots. Le Frame Gear écarlate d’Elze, équipé de gantelets transparents. Le Frame Gear écarlate de Monica, équipé d’une énorme clé en cristal. Nikola, de son côté, pilotait un Chevalier Noir standard.

{La bataille a commencé au point A. Elle est sur le point de commencer au point B, aussi. Je vais attirer les autres ici.}

{Compris.}

{Bien sûr.}

Comme Sango et Kokuyou l’avaient dit, j’avais brisé la troisième lame. Quelques-unes des Phases se dirigeant vers le point B s’étaient séparées et s’étaient dirigées vers le point C.

« Hrmph... On n’en a pas attiré autant que prévu. »

Mon timing pour casser les lames était peut-être un peu décalé… La répartition entre les trois endroits n’était certainement pas égale.

J’avais regardé vers la carte et j’avais essayé de me faire une idée des nombres. Environ cinquante pour cent de toutes les Phases se dirigeaient vers le point A, trente pour cent étaient en route vers le point B, et vingt pour cent venaient vers le point C.

« On dirait que Lain va devoir gérer le plus gros des troupes… »

J’avais décidé d’envoyer plusieurs troupes du point C pour fournir des renforts au point A. Après tout, nous n’avions pas besoin d’autant de troupes ici.

Je m’étais tenu sur l’épaule du Frame Gear de Monica, puis j’avais donné mes ordres.

« Monica et vingt soldats Brunhild iront au point A ! Préparez-vous à la téléportation, mais sachez que la bataille a déjà commencé là-bas. »

« Il est temps qu’ils sentent la froide lourdeur de ma clé. Maître, ne t’en fais pas, je les tuerai tous ! »

J’avais ouvert une [Porte], envoyant Monica et vingt soldats au point A. Je les avais tous retrouvés dans le feu de l’action.

Les soldats détruisaient les petites Phases et les coupaient en morceaux avec leurs armes. Puis, ils se tournèrent vers les Phases intermédiaires, concentrant leurs attaques.

« Chargez ! »

J’avais sauté de l’épaule du Frame Gear de Monica, en me penchant sur une Phase arrivante. Les soldats autour de moi avaient tous couru vers l’avant dans la bataille, tuant plusieurs petites Phases en un éclair.

« Dégagez le passage, et plus vite que ça ! »

Monica avait fait basculer sa clé contre le torse d’une Phase intermédiaire. Elle s’était brisée en morceaux, Monica avait écrasé le noyau en un instant. Puis, sa jambe avait continué sur sa lancée, détruisant ainsi plusieurs petites Phases.

Je ne voulais pas me faire frapper, alors je m’étais éloigné du milieu de la mêlée et j’avais fini par tuer quelques petites Phases par moi-même. J’avais regardé le compteur sur la carte et il était déjà tombé à dix mille huit cent cinquante-deux.

La bataille au point B avait aussi commencé. La bataille au point C était sur le point de commencer également. J’avais besoin d’exterminer les petites Phases aussi vite que possible. Soudainement, un message télépathique était arrivé de Kougyoku.

{Mon seigneur. L’unité 15 de Régulus a subi de graves dégâts. Il doit se retirer.}

Quoi !? J’affichais la carte et je m’étais dirigé vers la zone. J’avais trouvé un Chevalier avec une jambe cassée et un bras tranché qui roulait sur le sol. Sa tête avait aussi été complètement écrasée.

Je m’étais approché et j’avais ouvert l’écoutille de la poitrine, juste pour m’assurer que le gars n’était pas encore coincé là-dedans. Heureusement, il était vide. On aurait dit qu’il avait été renvoyé au QG.

J’avais utilisé [Stockage] pour ranger le Frame Gear cassé. Comme je l’avais fait, j’avais reçu un autre message.

{Maître, monsieur ! Regulus Quinze dit qu’il peut retourner au front !}

{Quel est son état ?}

{Il va bien ! Il s’est levé et a dit qu’il voulait se battre à nouveau, monsieur !}

{Compris. Alors qu’il se tienne prêt à repartir.}

Le Cerbère que j’avais stationné au QG avait relayé la voix de Rosetta. J’avais été soulagé d’apprendre que le pilote allait bien.

J’avais utilisé une [Porte] pour le convoquer lui et son nouveau Frame Gear sur le champ de bataille en quelques secondes.

Le Chevalier qu’il pilotait était identique au précédent à tous points de vue… Sauf un seul. Le numéro violet sur son épaule avait été griffonné en toute hâte.

Néanmoins, les circonstances actuelles n’exigeaient pas qu’on fasse trop de distinction entre les gens, de sorte que son apparence n’était pas si importante que ça.

L’unité 15 de Regulus s’inclina brièvement devant moi et se remit à fracasser des monstres.

Il n’avait pas fallu longtemps pour que toutes les Phases intermédiaires tombent, il ne s’agissait donc plus que de nettoyer les petites Phases. Si la taille d’un Frame Gear était la taille d’une personne, alors les petites Phases ici présentes seraient de la taille d’un chien moyen. Plusieurs d’entre elles se brisaient en morceaux chaque fois qu’un soldat baissait son arme.

{La prochaine vague devrait arriver dans environ cinq minutes. Tout le monde peut se reposer un peu, mais doit se préparer à se battre à nouveau à n’importe quel moment.}

J’avais envoyé un message télépathique à Kougyoku, qui accompagnait Lain. Puis, j’avais ouvert une [Porte] au point C et j’y étais allé.

Contrairement aux deux autres endroits, il n’y avait pas beaucoup d’ennemis au point C. J’avais envisagé d’envoyer des troupes ailleurs.

Mais quand même, la bataille au point C avait aussi commencé. Plusieurs Frame Gears avaient coincé les Phases intermédiaires et avaient commencé à les combattre. Les petites Phases n’avaient aucune chance ici non plus.

Je plongeais dans la mêlée et je tuais aussi un tas de petites Phases. Pourtant, pour chaque personne que j’avais tuée, deux autres avaient pris leur place.

{Mon seigneur… le Frame Gear 11 de l’unité Ramissh est gravement endommagé.}

La voix de Kohaku avait résonné dans ma tête. Il fallait donc que je revienne au point B. J’étais vraiment poussé fort… Je venais juste d’arriver au point C et je devais déjà faire marche arrière.

J’étais retourné au point B, j’avais ramassé le Frame Gear brisé et j’avais redéployé le Frame Gear 11 de l’unité Ramissh.

J’avais jeté un coup d’œil au compteur de Phases et j’avais constaté qu’il avait diminué à neuf mille quarante-trois. C’était une bonne nouvelle, puisqu’on en avait déjà tué plus d’un millier.

La situation était difficile, mais il semblerait que nous allions sûrement l’emporter.

J’avais tué, tué et tué encore. J’avais écrasé autant de Phases que je le pouvais dans les airs.

Quand je ne tuais pas, je ramassais les Frame Gears abîmés et j’envoyais les unités de réserve.

Heureusement, il n’y avait pas eu de victimes, mais beaucoup de gens avaient reçu des commotions cérébrales à cause de l’impact de la chute dans leur Frame Gear. Bien sûr, ils pouvaient être soignés au QG, mais notre nombre diminuait lentement mais sûrement.

Il n’était pas surprenant que nos soldats ne finissent par être fatigués à mesure que nous étions confrontés à des obstacles insurmontables. Chaque homme devait tuer cinquante Phases. On n’était donc clairement pas avantagé avec autant d’ennemis contre nous.

La carte me confirma que des vagues d’ennemis arrivaient sans cesse sur ces trois points. Le nombre de Phases avait déjà été réduit d’environ cinq mille, mais nos soldats allaient rapidement atteindre leurs limites.

« Haaah ! »

Le poing d’Elze avait brisé le corps d’une Phase intermédiaire, en attrapant son noyau et en l’écrasant d’un coup de pied. Le vice-commandant de Refreese, spécialement équipé d’une lance en cristal de Phase, en avait percé une autre et en avait détruit le noyau.

J’avais sauté sur le Frame Gear du vice-commandant et je l’avais appelé.

« Ah, pardonnez-moi. Il n’y en a plus beaucoup ici, alors je vous enverrai, vous et les autres unités de Refreese, au point B. »

« Très bien. Donnez-nous un moment. »

La voix hurlant à travers les haut-parleurs s’était soudainement arrêtée, puis les chevaliers Refreese environnants avaient piloté leur Frame Gear dans ma direction.

J’en avais déplacé au total dix-sept vers le point B. J’étais resté sur l’épaule du vice-commandant, j’étais allé jusqu’au bout avec eux.

Le point B était au milieu d’un combat acharné, et les forces combinées de Ramissh et de Mismede rendaient à la Phase la monnaie de sa pièce. Les soldats de Refreese n’avaient pas perdu de temps pour se joindre à nous.

Un chevalier voisin frappa une Phase avec sa masse, bloquant habilement une flèche de cristal avec son bouclier en même temps. Le coup avait fait plusieurs fissures le long de la surface de la créature, et les autres chevaliers lourds avaient suivi avec leurs propres lances. Cela semblait presque cruel à regarder, c’était comme s’ils intimidaient la pauvre Phase… Mais il était simplement question de tuer ou d’être tué.

Un groupe de petites Phases était arrivé pour sauter sur les soldats. Les Chevaliers Lourds les repoussèrent avec facilité, les brisant avec leurs grosses armes.

Ils savaient clairement comment se comporter, mais les soldats montraient des signes de fatigue. Leurs mouvements devenaient subtilement plus lents de minute en minute.

« Hein ? » Un Frame Gear rouge avait soudainement fait irruption sur la scène à une vitesse incroyable. Ce n’était pas Elze, car elle était au point C, et j’étais actuellement au point B. Je m’étais dit que cela devait être Ende.

Je pensais qu’il se cacherait et s’enfuirait dès le début de la bataille… J’avais sous-estimé la valeur de sa parole.

Il dansait sauvagement, faisant voler ses deux lames jumelles tout en massacrant chaque Phase sur son passage. Il visait avec une précision effrayante, frappant les noyaux de chacun délibérément et rapidement. Ce type avait surclassé tous les autres combattants sur le terrain.

Alors que je me dirigeais vers le Frame Gear d’Ende, l’écoutille s’était ouverte et il s’était révélé à moi.

« Yo, Touya. Je pense partir bientôt, c’est d’accord ? »

« Honnêtement, tu m’as déjà aidé plus que ce à quoi je m’attendais, alors ça devrait aller. »

« Non, non, non… Tu vois, il y a quelque chose dont je dois m’occuper. Je ne peux pas continuer à t’aider, car je vais manquer de temps. Bref, je suis venu te prévenir. »

Ende leva un seul doigt, me souriant diaboliquement pendant qu’il parlait.

Hein ? Un avertissement ?

« Ouais… Une Phase supérieure arrive. Tu sais, un vrai gros boss. Elle n’est pas encore dans ce monde, mais elle va faire une brèche dans le nord-ouest. Je m’attends à ce qu’elle frappe dans cinq minutes. Tu devrais probablement organiser une retraite si tu te soucies de ton peuple et de sa sécurité. »

« Quoi… !? » Une Phase supérieure !? N’était-ce pas l’une des Phases les plus fortes!?

« Pourquoi il y en a une comme ça ici !? »

« Tu sais, je n’en suis pas vraiment sûr. C’est probablement parce qu’il y a eu tellement de Phases qui se sont déversées en même temps. La déchirure qu’ils ont faite est assez grande pour permettre à un supérieur de passer, et… nous y voilà ! Ne t’inquiète pas, la déchirure commencera à se rétrécir dès qu’elle passera dans ce monde, alors ne t’attends pas à ce qu’il y en ait d’autres bientôt. »

Ses paroles n’étaient guère réconfortantes. Je ne savais pas pourquoi il était si nonchalant.

« Eh bien, bonne chance ! À plus tard, Touya. »

« Hé maintenant ! »

En quelques secondes, Ende et son Dragoon avaient disparu dans le néant. Il avait utilisé sa téléportation magique… Mais ce n’était pas le moment d’y penser.

{Kohaku ! Évacue tout le monde dans la zone nord-ouest ! Il y a une Phase supérieure qui arrive ! Vite !}

{Quoi !? Je comprends !}

Kohaku avait transmis l’information, et tous les Frame Gears du Nord-ouest avaient commencé à reculer un par un. Ils n’avaient cependant pas manqué l’occasion pour écraser plusieurs petites Phases sur le chemin du retour. Le nombre sur la carte était tombé à deux mille cinq cent dix-sept. J’avais été honnêtement impressionné. On combattait depuis trois heures et tout le monde était fatigué. Je ne savais pas s’ils seraient capables de gérer un ennemi comme ça. Sans prévenir, une vibration avait traversé l’air. L’atmosphère elle-même semblait trembler.

Alors que l’air commençait à trembler, des fissures vibrantes étaient apparues dans l’espace même devant mes yeux.

La fissure s’étirait et s’était répandue à travers la réalité elle-même, un motif bidimensionnel imprégnant en quelque sorte l’espace tridimensionnel. Un claquement retentit dans la région et une énorme griffe apparues du néant.

Presque comme si elle sortait de la structure céleste elle-même, la bête commença à percer. Dans cette réalité déformée visible à travers la fissure, je l’avais vue.

Si je devais la définir simplement, je dirais que c’est un crocodile. C’était un crocodile à six pattes avec une corne géante sur la tête. Il avait aussi des choses qui sortaient de l’extrémité de sa queue et une nageoire dorsale sur le dos.

Il avait le même corps cristallin que toutes les autres Phases que j’avais rencontrées, mais sa structure corporelle était clairement beaucoup plus compliquée. Il y avait trois noyaux brillants à l’intérieur de son corps, son armure dentelée était coupée en lignes droites.

Si je devais la décrire en un mot, j’aurais utilisé monstrueux. C’était gigantesque. La Phase intermédiaire était petite comparée à elle, et elle rendait même les Frame Gears minuscules.

Je supposais que si j’en faisais une métaphore… Si la Phase en forme de crocodile avait la taille d’une Phase normale, alors les Frame Gears auraient la taille d’un petit robot en plastique. C’était la plus grande chose que j’avais jamais vue.

« C’est… C’est… beaucoup trop grand… Il ne manquait plus que ça… »

J’avalais silencieusement, les yeux écarquillés. Je n’avais même pas pensé un seul instant que nous pourrions le vaincre.

Pendant qu’on la regardait comme des idiots, le crocodile de cristal avait ouvert la bouche. La lumière elle-même commença à s’accumuler dans une boule massive, brillante et scintillante. Merde ! C’était comme cette fois avec la Phase Manta !

{Kohaku ! Évacuez tout le monde se trouvant devant sa bouche, maintenant!}

{Huh?}

Merde, on n’avait pas le temps !

« Gah ! »

J’avais invoqué [Porte], avec force et sans prévenir, déplaçant chaque soldat devant ce monstre à côté de moi.

Je l’avais fait juste à temps, car quelques instants plus tard, un faisceau d’énergie brute avait jailli en ligne droite de sa bouche.

SHAKOOOOOOOOOOOOOM ! Le rayon s’était dirigé vers l’avant, brûlant tout sur son passage. Même le sol lui-même avait été érodé en un instant. Tout sur son passage avait été atomisé, brûlé sans laisser de traces.

Qu’est-ce que c’est que cette arme… ? Cela ressemblait à ce canon à particules chargé de cet anime… Bien qu’il ne soit pas alimenté par l’électricité…

C’était semblable à la Phase de type Manta en ce sens qu’il lui fallait du temps pour charger, mais la différence de puissance de feu devait être prise au sérieux. Si quelqu’un était touché par ça, il n’y aurait plus rien à récupérer.

… C’était le pouvoir redoutable d’une Phase supérieure.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

3 commentaires :

Laisser un commentaire