Dans un autre monde avec un Smartphone – Tome 13 – Chapitre 3 – Partie 8

Bannière de Dans un autre monde avec un Smartphone ***

Chapitre 3 : Le marché sanglant

Partie 8

Je me demande comment les corps immortels étaient obtenus… C’était peut-être de la magie ? J’avais pensé qu’elle était peut-être morte-vivante, ce qui semblait être l’approximation la plus proche. Elle avait après tout des yeux ternes et sans vie.

Les maîtres violets perdaient la raison jusqu’à ce que tout semblant de raison ait disparu de leur esprit… Ils sombraient dans la folie, puis étaient abattus par la source de celle-ci.

J’avais ouvert ma carte et j’avais cherché la localisation de Luna. Rien n’était apparu. Elle portait probablement un artefact ou quelque chose qui l’empêchait d’être localisée. Cela ne m’aurait pas surpris qu’il y ait des Gollems dans ce monde avec des capacités similaires à mon sort [Recherche]. Quand on y pensait, les capacités singulières du Gollem étaient similaires aux sorts Néant uniques des gens.

Selon Nia, elle était également en possession d’un objet capable d’altérer la mémoire de ceux qu’elle rencontrait, si bien que les survivants de ses attaques ne se souvenaient que d’une couronne violette et d’une « maîtresse frénétique ». Les personnes qu’elle faisait s’évanouir de peur étaient généralement celles qui restaient en vie, et celles qui avaient des souvenirs flous. La peur restait inscrite en eux, et le simple fait de leur demander ce qui s’était passé suffisait à les mettre en état de choc. Il semblerait que Luna et sa couronne étaient comme des faucheurs errants. Mais Luna elle-même finira par être la cible d’un fauchage…

Les Gollems de la série Couronne semblaient être des épées à double tranchant. J’étais un peu inquiet que les Étoiles aient pu avoir des inconvénients similaires…

« Les Gollems Étoile n’ont pas de contrepartie, ne t’inquiète donc pas. Les couronnes ne sont que de parfaites exceptions. Les histoires racontent que les couronnes ont été créées par un ingénieur Gollem nommé Chrom Ranchesse, mais les histoires racontent aussi que cet homme était complètement fou. Il vivait dans l’ancienne civilisation qui a été détruite. »

J’avais eu une étrange impression de déjà vu en entendant ça. Je m’étais demandé si le modèle des génies ne correspondait pas à celui des fous… Le docteur Babylon ne servait à rien, sauf à faire des recherches et à inventer…

Récemment, cette vieille bique avait installé une caméra dans les toilettes des filles… Je l’avais surprise en train d’épier mes fiancées et de glousser comme une vieille… Naturellement, je l’avais frappée sur la tête et lui avais dit de l’enlever.

J’avais sorti les trois Gollems que j’avais achetés dans mon [Stockage]. Je n’étais pas capable de stocker des êtres vivants, ou du moins conscients, avec ma magie. J’avais déjà essayé d’y stocker les mini-robots Babylon, mais ça n’avait pas marché. Il était probable qu’après avoir activé ces trois-là, je ne pourrais pas les remettre dedans… Mais j’avais besoin que Nia me dise comment les activer pour commencer.

J’avais ouvert la vitrine et j’avais sorti le Gollem au thème rouge. Il était vraiment de taille enfantine… Il était en fait plus petit que Rouge, maintenant que je l’avais regardé de plus près.

Il avait une forme féminine, plus précisément le corps d’une jeune fille. Sa couleur de base était le blanc sur toute sa surface. Il n’avait pas d’autres traits humains que le visage. Pas d’oreilles, pas de nez, pas de bouche. C’était un peu comme si elle portait un masque… elle n’avait pas l’air bizarre ou autre. Ses traits étaient toujours humains.

« Wow… Ça ressemble vraiment à un humain… », murmura Euri en inspectant le Gollem.

Ces Gollems n’avaient probablement pas été conçus pour le combat. Ce type de Gollem était souvent plus intelligent que les Gollems standards et avait probablement été créé avec une apparence humanoïde pour pouvoir s’occuper des enfants ou des maisons.

Même si Rouge et Viola étaient également humanoïdes, ces Étoiles n’étaient pas revêtues d’une armure et ressemblaient donc beaucoup plus à des personnes que les couronnes.

Mais pour être honnête, j’étais trop habitué aux sœurs Babylon. Chaque fois que Nia ou Euri commentaient à quel point les Étoiles avaient l’air humain, je n’y croyais pas.

« Alors, comment on les active ? »

« Tu es censé placer ta main sur la zone de la poitrine, libérer un peu de ta magie, et dire “Ouvrir”. »

Je n’avais pas compris, mais j’avais fait ce qu’on m’avait dit.

« Ouvrir. »

Un petit souffle d’air changeant était venu de l’Étoile quand sa poitrine s’était ouverte. L’intérieur était plein de machines bizarres. Il y avait un cube en forme de dé qui brillait d’un vert vif, il était contenu dans un étrange récipient en verre qui ressemblait à une balle de softball.

« Le cube s’appelle un G-Cube. C’est le noyau d’un Gollem. Mets ta main dedans et retire-le. »

J’avais tendu la main vers la surface vitreuse du récipient circulaire et j’avais constaté que mes doigts passaient à travers. C’était dégoûtant… Un peu comme plonger ma main dans un pot de vaseline. Le liquide collant engloutit tous mes doigts.

J’avais retiré ma main avec le minuscule cube émeraude, et bizarrement, aucun liquide bizarre n’était sorti avec. C’était vraiment bizarre.

« Tant que le G-Cube reste, tu peux reconstruire un Gollem autour de lui. Il perd cependant ses souvenirs et ses compétences. Ces choses sont stockées dans le cristal Q, situé dans la tête. »

Il semblerait que le cristal Q fonctionne comme le cerveau, tandis que le cristal G fonctionne comme le cœur. Ceux-ci combinés avec des corps fabriqués dans l’ancienne civilisation constituaient les Gollems d’héritage.

On pouvait créer un nouveau Gollem en incorporant uniquement le cristal Q d’un Gollem hérité, mais le résultat final serait largement inférieur à l’original.

De plus, il semblerait que les Gollems, lorsqu’ils étaient inactifs pendant une période de quelques centaines d’années, réinitialisent périodiquement leur mémoire. C’était pourquoi il n’y avait pas vraiment de Gollems d’héritage avec des souvenirs de l’ancienne civilisation.

« Alors, qu’est-ce que je fais avec ça ? »

« Tu dois t’enregistrer comme maître du Gollem en utilisant le G-Cube. Il doit prendre certaines de tes informations génétiques. N’importe quoi devrait suffire, une mèche de cheveux ou un rognon d’ongle devrait être suffisant. »

J’avais arraché une mèche de cheveux de ma tête et l’avais pressée contre le G-Cube. La mèche s’était lentement fondue dans le G-Cube et avait disparu.

J’avais remis le G-Cube dans son conteneur et j’avais refermé le coffre.

Pour voler le Gollem de quelqu’un d’autre, il fallait écraser l’enregistrement avec sa propre génétique. Vous deviez aussi éteindre le Gollem et l’ouvrir… Ce qui était vraiment difficile. La plupart des Gollem résisteraient quand même à un changement de maître.

Prendre le Gollem de quelqu’un par la force ne ferait même pas l’affaire, il faudrait encore ouvrir son coffre et passer outre la propriété.

Les Gollems étaient une propriété personnelle, faire cela est donc hautement illégal. Des mesures de sécurité avaient été mises en place pour empêcher le vol de Gollem, mais je n’avais pas besoin de m’en préoccuper pour le moment.

Après l’installation du G-Cube, j’avais entendu un ronronnement silencieux de l’Étoile, puis une faible lumière rouge apparut sur ses parties translucides. Mais cela n’avait duré qu’un moment, les lumières s’étaient progressivement affaiblies.

« Hmm… Ce n’est pas normal. Normalement, ça aurait déjà commencé maintenant. »

« Je me demande si elle est cassée… Le commerçant a dit quelque chose comme ça. »

Hrmm… Il s’était pourtant activé pendant un moment… Voyons voir… On dirait un vieil appareil cassé. Peut-être qu’il y avait une connexion défectueuse quelque part ? Il faudrait sûrement plus que quelques coups dans le dos pour le réparer…

J’avais décidé de vérifier.

« [Analyse]. »

J’avais utilisé ma magie pour avoir une idée de la structure du Gollem. Je n’avais pas beaucoup de connaissances à son sujet, je ne savais donc pas vraiment ce que signifiaient la plupart de ce que j’apprenais.

Mais je pouvais comprendre comment le flux de magie à l’intérieur fonctionnait. Le flux magique du G-Cube n’atteignait pas le cristal Q, ce qui était probablement le problème. Il y avait un blocage autour de la zone du cou. C’était un peu comme le blocage d’un vaisseau sanguin chez les humains… Mais ce genre de chose serait mortel si ça arrivait à une personne.

J’avais fait le tour du Gollem et j’avais examiné son cou. J’avais remarqué une petite protubérance claire en forme de cube d’environ un centimètre de diamètre.

Je l’avais poussée. Rien ne s’était produit. Ça ne ressemblait pas vraiment à un interrupteur. J’avais utilisé [Analyse] dessus, ce qui avait révélé la présence d’une petite barrière magique autour d’elle, perturbant le flux de magie autour du cou du Gollem.

Est-ce une sorte de mécanisme de sécurité ? Peut-être que si je l’avais acheté légalement, j’aurais eu une clé pour désactiver cette partie ou quelque chose comme ça.

Voyons si je peux faire quelque chose à ce sujet…

« [Craquage]. »

Je m’étais mis à travailler sur les procédures de démarrage du Gollem. Mon sort Néant avait complètement annulé les exigences d’activation de l’unité Étoile devant moi. Il était impossible de modifier l’ensemble, mais j’avais pu modifier la petite partie qui maintenait la petite barrière active.

Une fois la barrière enlevée, le flux magique avait réussi à remonter jusqu’à la tête. Puis, les parties rougeâtres claires sur tout le corps de l’Étoile commencèrent à s’éclairer doucement. La magie devait avoir atteint le cristal Q.

« Oh, ça a bougé. »

« Wôw, tu l’as fait ! »

Le duo s’était réjoui, mais elles avaient été promptement interrompues par une voix qui venait de l’Étoile.

« Activation… Activation… Le modèle numéro ETA-01 a été formellement activé. Tous les systèmes sont nominaux. Enregistrez le nom du maître, et le nom de la machine. »

Ooh, ça parle. Ou… eh bien, je suppose que ça ressemble plus à un message enregistré.

« Uhh… Le nom du maître est Mochizuki Touya. Le nom de la machine est… Uhh… Attends… »

C’était un Gollem Étoile, je voulais donc lui donner un nom en rapport avec l’astronomie.

Quelques étoiles rouges célèbres de mon ancien monde étaient Antarès de la constellation du Scorpion et Bételgeuse de la constellation d’Orion. Aucun de ces noms n’avait cependant l’air particulièrement féminin.

Je suppose qu’il n’est pas nécessaire que ce soit un nom d’étoile.

« Euh… Tu t’appelles donc Rubis. »

« Compris. Le changement dans l’enregistrement principal est en cours. Redémarrage initié. »

J’avais aussi donné à Kohaku et aux autres des noms basés sur des minéraux et des pierres rares. J’avais donc pensé que nommer les Gollems de cette façon serait bien. Le nom de Kougyoku signifiait aussi rubis… Mais ce n’était pas un problème.

Il allait de soi que j’appellerais les deux autres Saphir et Émeraude… Mais c’était un peu long. Saph et Emerl étaient probablement suffisants.

Rubis s’était arrêté de bouger pendant un bref instant, puis émit un faible bruit. Il tourna sa tête vers moi.

« Tu peux me comprendre ? »

« Ping. »

Rubis fit un signe de tête vers moi. Huh, elle ne peut pas parler ? Mais elle a parlé tout à l’heure.

« Ce Gollem a probablement un apprentissage intuitif. Il n’aura que des bruits et des mouvements limités pour commencer, mais il devrait être capable d’apprendre avec le temps sans problème. »

Comme Nia parlait, Rouge hocha la tête. Dans un sens, elle était un peu comme un bébé en ce moment, je devais donc consacrer du temps à son développement et à son éducation.

… Est-ce que ce sera prudent de confier quelque chose d’aussi infantile au Docteur Babylon… ? Je ne lui fais pas vraiment confiance pour l’éducation des enfants.

« Ah bon, ça me paraît bien. Ravi de te rencontrer, Rubis. »

« Ping. »

Rubis avait de nouveau hoché la tête. Est-ce qu’elle va être capable de parler dans le futur… ? Je me demande si je peux demander au docteur de la modifier pour qu’elle apprenne plus vite… Mais peut-être que c’est un peu contraire à l’éthique ?

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

2 commentaires :

Laisser un commentaire