Dans un autre monde avec un Smartphone – Tome 12 – Chapitre 4 – Partie 1

Bannière de Dans un autre monde avec un Smartphone ***

Chapitre 4 : Le petit roi et la fille prodigieuse

Partie 1

Cela faisait trois jours que j’étais revenu du Monde Inversé.

J’avais donné à chacune ses souvenirs, et juste après Leen et le docteur Babylon s’étaient retirés dans le laboratoire de recherche. Linze et Fam s’étaient également terrées dans la bibliothèque.

Il ne restait plus que Rosetta et Monica qui travaillaient dans les garages. Elles avaient au moins leurs mini-bots pour les aider.

Les deux gynoïdes prirent chacune un mini-bot et les regardèrent.

« Alors les Gollems sont un peu comme ces gars, hein ? »

Les petits minibots inclinèrent la tête comme pour demander : « Qu’est-ce qui ne va pas ? »

Une fois reposé, ils coururent rejoindre leurs frères, fringants de joie. Selon Doc Babylon, c’était des automates sans esprit qui obéissaient de la même manière que les bêtes convoquées.

Comparés aux Gollems, les mini-bots n’étaient pas tout à fait à la hauteur. Le Monde Inversé semblait être supérieur en termes d’autonomie.

« Mon Frame Gear semble plutôt bien… »

Yumina se tenait à côté de moi, regardant le Frame Gear qui était en construction à proximité.

Il était incomplet, mais on pouvait le voir s’assembler assez nettement. Il s’agissait clairement d’un Frame Gear argenté bien blindé.

« As-tu déjà pensé à un nom pour ça, Touya ? »

« Oui, j’y ai pensé. Brünnhilde. »

L’attaquant à longue portée, le Frame Gear Brünnhilde. Il avait été conçu pour délivrer de puissants tirs de sniper à distance. Il était équipé d’une armure argentée, conçue pour l’aider à se camoufler dans son environnement. C’était basiquement ce que nous utilisions pour un type d’assaut plus subtil.

« Brünnhilde… Ne devrais-tu pas contrôler le Frame Gear qui porte le nom du pays ? »

« Ah, c’est juste que… Tous les autres Frame Gears portent le nom des neuf guerrières, non ? Je pense que tu devrais garder ce nom afin de compléter la série… De plus, Brünnhilde est proche de Brunhild, mais ce n’est pas tout à fait la même chose. »

Les noms de tous les Frames Gears avaient été tirés des noms des Walkyries du célèbre opéra de Richard Wagner, « Der Ring des Nibelungen. »

■ Brünnhilde

Frame Gear de Yumina de type sniper

Couleur primaire : argent

■ Gerhilde

Frame Gear de type mêlé, spécialisé dans le combat au corps à corps

Couleur primaire : Rouge

■ Ortlinde

Frame Gear de Sue de type défensif

Couleur primaire : or

■ Waltraute

Frame Gear de Lu de type guérilla, spécialisé dans le combat adaptatif

Couleur primaire : vert

■ Schwertleite

Frame Gear de Yae de type de mêlée, spécialisé dans le maniement de l’épée

Couleur primaire : violet

■ Helmwige

Frame Gear de Linze de type de support aérien

Couleur primaire : bleu

■ Siegrune

Frame Gear de Hilde de type mêlée lourde, spécialisée dans le maniement de l’épée

Couleur primaire : orange

■ Grimgerde

Frame Gear de Leen de type de bombardier lourd

Couleur primaire : Noir

■ Rossweisse

Frame Gear de Sakura de type support, spécialisé dans les compétences de zone d’effet

Couleur primaire : blanc

Toutes les connaissances acquises lors de la création de ces Frame Gears seront incorporées dans ma propre machine, qui devait être créée après celui de Yumina.

Ce n’était pas comme si je n’étais pas capable de me battre seul… Mais affronter des Constructions Hautes ou des créatures plus fortes m’avait vite fatigué. Je voulais avoir une machine suffisamment puissante au cas où le jour viendrait où la Phase pourrait passer librement à travers la barrière du monde en ruine.

C’était pourquoi j’avais décidé de créer le Frame Gear ultime et de me le faire attribuer. De plus, pour être honnête, qui ne voudrait pas avoir son propre robot géant ?

« Ainsi, Brünnhilde est équipée d’un fusil de type sniper pour les attaques à longue distance, mais possède également quatre lames volantes Fragarach pour l’interception à moyenne distance. Tu peux aussi te cacher avec celui-ci grâce à la fonction de furtivité intégrée à l’armure. Bien que l’armure se distingue un peu quand sa fonction furtive n’est pas activée… »

« O-Oui, c’est un peu voyant. »

« Eh bien, c’est la meilleure couleur pour tirer le meilleur parti de la fonction de furtivité, donc ça ira. Je suis sûr que tu t’y habitueras. »

Il ne se distinguait qu’au début de la bataille, une fois activé, il passera assez inaperçu.

« L’autre monde a quelque chose de similaire aux Frame Gears, non ? »

« Ehh… Ils ressemblent plus aux mini-bots. Ils ressemblent aussi aux créatures invoquées, en ce sens qu’ils obéissent aux ordres de leurs maîtres. Il y en a même qui ont des pouvoirs spéciaux et magiques ! »

« J’aimerais les voir à un moment donné. »

« J’ai juste besoin de construire un portail de l’autre côté, nous pourrons ensuite aller et venir comme nous le voudrons. Après ça, je vous emmènerai faire le tour de la ville. »

« Alors, c’est une promesse. »

Yumina sourit et enroula ses bras autour de l’un des miens.

Il me fallait quand même obtenir un terrain dans l’autre monde pour créer un endroit où loger le portail. Il semblerait que j’avais vraiment besoin de faire quelques voyages supplémentaires.

◇ ◇ ◇

« Donc, l’affaire concernant l’île de Palerius progresse bien. Une fois que la procédure sera terminée, notre navire sortira et… Oh, non ! »

Le roi de Lihnea se leva et grogna. Nous étions au stade de baseball, en train de regarder un match entre Lestia et Regulus. Regulus venait de marquer un double.

C’était un match amical puisque nous venions de terminer notre réunion d’alliance. Les leaders se détendaient ici et là, en regardant le match.

Apparemment, le roi de Lihnea était très ami avec le roi chevalier de Lestia, il soutenait donc l’équipe de Lestia.

Le roi de Lestia lui-même était sur le banc, puisqu’il était l’entraîneur de l’équipe. Les dames de l’alliance, c’est-à-dire le pape Ramissh et le doge Roadmare, traînaient avec mes fiancées au château.

« Ne sois pas naïf… Je suis sûr que Regulus ne tombera pas dans le panneau. Je me demande s’ils vont gagner ou perdre lors de la prochaine manche… »

« Non, tu dois surveiller le lanceur. Il n’a pas du tout changé de vitesse. »

Le roi de Belfast et l’empereur de Refreese regardaient tous deux le terrain les bras croisés. Des rires bruyants sortirent de leurs bouches alors qu’ils faisaient leurs propres prédictions.

Vous avez l’air un peu sinistre, les gars…

Le roi de Lihnea se dirigea vers l’équipe de Lestia pour la consoler.

Il semblait que Cloud et Reinhard soient devenus d’assez bons amis.

« Les matchs sont un bon moyen d’évacuer le stress et de passer un bon moment ! C’est exactement comme ce que ce garçon, Touya, a dit ! Ce genre de sport est un échange culturel ! Bwahaha ! »

Le roi bête parlait joyeusement alors qu’il était assis dans la zone VIP, les yeux complètement fixés sur le match. Ses oreilles de léopard tremblaient d’impatience.

« Sais-tu qu’il n’y a pas que le baseball ? On pourrait faire d’autres sports. Oh, je me demande si nous pourrions organiser quelque chose comme des Jeux olympiques… »

« Les yeux eaux lampe hic ? Qu’est-ce que c’est ? »

« Ah, non. Les Jeux olympiques. C’est un événement qui a lieu tous les quatre ans. Des équipes de différents pays du monde entier se réunissent et font du sport et des jeux pendant plusieurs jours. C’est une façon de déterminer les meilleurs athlètes du monde. Comme euh… le gagnant du match olympique de baseball sera la meilleure équipe de baseball du monde. »

« Hoho ! La meilleure du monde, hein ? Ça me semble bien ! Ça m’intéresse ! »

Mais ce monde n’était pas encore assez unifié ou globalisé pour faire des Jeux olympiques. Beaucoup de pays ne seraient pas prêts pour les Jeux et il y avait encore beaucoup de pauvreté dans le monde, ainsi que le risque de voir des bêtes et des monstres magiques. Il y avait même des régions du monde où il y avait de dangereuses bandes de bandits ou des cultes bizarres. Il faudrait d’abord rendre la planète plus sûre.

Yulong et Sandora avaient disparu, ce qui empêchait toute menace de guerre mondiale à grande échelle, mais les petits criminels qui avaient été tenus en échec par ces deux nations étaient maintenant libres de sévir.

Les assassins de Yulong, par exemple, étaient devenus des tueurs à gages, des voleurs ou des brigands. Pendant ce temps, ceux qui avaient l’habitude de capturer des esclaves pour Sandora finissaient par se tourner vers d’autres activités sur le marché noir.

Et maintenant, c’était les pays concernés qui devaient s’en occuper. Dans un sens, j’avais détruit deux grands problèmes et répandu plusieurs petits problèmes sur la carte. C’était pourquoi j’étais plus que prêt à coopérer pleinement au cas où l’un de ces criminels deviendrait une menace majeure.

« Mais au fait, mon garçon. Tu nous as montré ce euh… riz cully, non ? C’était vraiment, vraiment bon. J’aimerais voir plus de ce truc à Mismede, mais le riz ne peut être cultivé qu’à Eashen, non ? »

Le repas connu sous le nom de « cully » était originaire de Mismede dans ce monde. Ils n’avaient pas accès au riz, alors ils le mangeaient en y trempant du pain. Ils le mangeaient donc en même temps que le pain. Puis, quand j’avais « eu l’idée » d’y ajouter du riz, c’était devenu une sensation gustative. Quand le plat fut finalement arrivé à Mismede, les gens en réclamaient davantage.

« J’ai un contact à l’échelon supérieur d’Eashen en ce moment. Je lui ai demandé s’il pouvait envisager d’exporter du riz à Mismede. Si nous pouvions envoyer quelques agriculteurs d’Eashen, peut-être pourraient-ils également commencer à cultiver le riz à Mismede. »

Le climat de Mismede était beaucoup plus chaud que celui de Brunhild, mais on pouvait quand même y cultiver du riz. Après tout, il y avait la Grande rivière Gau comme source d’eau douce. Le seul problème prévisible auquel je pouvais penser était les insectes dangereux de la mer des arbres ou la possibilité que des bêtes magiques attaquent la rizière.

Mais de tels risques pouvaient se produire dans n’importe quel type de terre agricole, et j’étais sûr que les agriculteurs professionnels en savaient plus que moi. Dans le pire des cas, je pouvais simplement demander de l’aide à l’oncle Kousuke. Après tout, c’était le dieu de l’agriculture.

Eashen se remettait encore de l’incident avec le singe… ou plutôt, Hideyooshi. Ieyahsu s’était installé au cœur du gouvernement d’Eashen pour s’occuper des affaires, et ils avaient finalement réussi à mettre en place l’exportation de marchandises.

En fait, Brunhild devait récolter son propre lot de riz à l’automne. J’attendais cela avec impatience.

Oh, trois exclus.

L’équipe de Lestia était vraiment plus offensive que l’autre.

Lestia était un pays de chevaliers, il était donc logique qu’ils aient des yeux perçants. Mais ce qu’ils avaient en finesse, ils ne l’avaient pas en force brute. Il n’y avait donc pas de gros bras parmi eux. Ils ne prenaient pas non plus de risques avec des coups potentiellement dangereux. Ils se contentaient de tirer des coups dont ils étaient sûrs.

Regulus avait une équipe assez équilibrée, ses joueurs étaient donc assez polyvalents. Franchement, leur équipe était assez bonne pour affronter n’importe quelle équipe adverse.

J’étais un peu désolé pour le roi de Lihnea, mais il semblerait que Regulus avait la meilleure équipe.

Le public était en délire devant le match, ce qui était bien. Les gens dans les tribunes étaient pour la plupart des gens de Brunhild, mais ils n’avaient pas mis longtemps à se décider de quelles équipes ils préféraient chacun.

Ce monde n’avait pas beaucoup de moyens de passer le temps de manière amusante, ils appréciaient donc juste le jeu lui-même au lieu de se lancer trop dans l’aspect compétitif.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

3 commentaires :

Laisser un commentaire