Dans un autre monde avec un Smartphone – Tome 12 – Chapitre 2 – Partie 1

Bannière de Dans un autre monde avec un Smartphone ***

Chapitre 2 : La méchante bête divine

Partie 1

Le lendemain, j’avais rendu visite au Dieu Tout-Puissant. J’avais apporté quelques gâteaux que Crea avait faits, ainsi que des plats faits maison par Lu.

« Encore désolé pour les ennuis… »

« Je t’ai dit que ce n’était pas un problème, ne t’inquiète pas. Tout ce que j’ai fait, c’est téléphoner et regarder un peu autour de moi pour toi. Cependant, j’accepterai tes cadeaux avec gratitude. »

Il sourit un peu en prenant les repas et en les mettant dans un petit réfrigérateur compact. Je n’aurais pas été surpris d’apprendre que le réfrigérateur qu’il utilisait était une sorte de trésor sacré…

« Voyager dans d’autres mondes n’est pas si inhabituel dans le grand ordre des choses. Il y a des gens dans d’autres mondes qui peuvent même convoquer des gens de l’autre côté de l’espace-temps. De plus, il y a même des gens qui sont nés avec la capacité de se déplacer à travers les mondes. »

Le fait d’être appelé dans un autre monde ressemble à une sorte de prémisse d’un LN quelconque… Mais je suppose que cela signifie qu’il y a aussi d’autres personnes comme Ende dans le monde.

« Au fait, ce monde où je suis allé… Sais-tu quelque chose à ce sujet ? »

« Celui-là ? Eh bien, pour le dire simplement, il existe à côté du monde dans lequel tu vis actuellement. De ce fait, il a beaucoup de caractéristiques qui le rendent similaire à ton monde actuel. Cela étant dit, il ne s’agit pas d’une situation où il existe des versions miroir de personnes que tu connais. »

Je suppose donc que la ressemblance ne va pas plus loin que le fait d’avoir une carte du monde de forme similaire, des monstres qui errent, et aussi de la magie… Je suis content que ce ne soit pas un monde inversé bizarre où il y aurait une version féminine de moi courant partout.

« Ce monde a aussi été ravagé une fois par une grande guerre. »

« Attends, vraiment ? C’était la phase ? »

« Ce n’était pas la phase. C’était juste une simple guerre mondiale. Leur technologie s’est développée au point que cela fut inévitable. Leur civilisation a été détruite. Cela arrive en fait à de nombreux mondes. »

Même chez nous, nous avions des mythes et des légendes comme l’Arche de Noé et Ragnarok. Beaucoup de mondes étaient probablement morts pour ensuite renaître de leurs cendres.

« Est-il interdit pour moi ou pour quiconque de visiter ce monde à nouveau ? »

« Hm ? Pas du tout. Je ne vois pas de raison de t’empêcher d’enquêter plus avant sur ce monde. Il y aurait peut-être eu un problème si tu avais pris certains de ces parasites de cristal, mais tu t’en es occupé pour l’instant. Il n’y a donc pas de problème, après tout, ce n’est qu’un monde parmi tant d’autres. »

On a donc bien le droit de retourner dans le monde inversé ? Je suppose que je peux le dire aux habitants de l’île s’ils décident de faire ce choix.

« … Au fait, ma sœur m’a dit que je pourrais utiliser quelque chose appelé “Translocation Spatiale”. Est-ce que je peux utiliser cette capacité pour aller dans des mondes au-delà de celui qui est adjacent ? »

« Translocation Spatiale, hmm… D’habitude, tu ne peux pas utiliser la magie de téléportation habituelle pour aller entre les mondes. C’est à cause de la frontière qui entoure chaque monde, qui est presque impossible à pénétrer. »

D’après Dieu, il était déjà assez inhabituel que je puisse utiliser la [Porte] pour accéder au royaume divin. Il était assez curieux de savoir comment j’avais réussi à le faire, mais il voulait la jouer cool la première fois. Ou quelque chose comme ça… Mais le fait que le dieu des mondes ne l’ait même pas remarqué était un peu inquiétant… Si leur sécurité était si faible, pas étonnant que ce dieu servile soit sorti.

Mais c’était peut-être la juridiction d’un autre dieu, c’était donc lui qui avait besoin de tirer la couverture à lui.

« La translocation spatiale est différente de la magie typique du transport ou de la téléportation. C’est une technique divine qui permet de contourner la frontière. »

« Dans ce cas… ne pourrais-je pas l’utiliser pour retourner dans mon ancien monde ? »

« C’est possible, oui. Mais j’aimerais que tu n’entretiennes pas ce genre de pensée. Après tout, tu es déjà mort dans ce monde. Il serait très troublant que tu réapparaisses soudainement, ressuscité. »

C’était logique, je ne voulais pas vraiment provoquer une panique générale en revenant d’entre les morts. Revenir dans mon ancien monde causerait juste un tas d’ennuis aux gens qui y vivaient.

Mais je me demandais s’il n’y avait pas un moyen de revoir mon ancien monde… À travers les rêves des gens, peut-être…

« Quand tu pourras utiliser la translocation spatiale, tu seras devenu un dieu à part entière. Je t’ai dit que je pense qu’il serait préférable que tu ne rejoignes pas nos rangs si rapidement. Cela finira par arriver, quoi qu’il arrive, donc je pense que tu devrais profiter encore un peu de la marge de manœuvre dont tu disposes actuellement. »

Il avait raison. J’avais actuellement des pouvoirs divins, mais je n’étais pas limité par leurs règles. Il y avait des choses que moi seul pouvais faire en raison de mon statut de demi-dieu. Il était probablement préférable de rester un peu plus longtemps dans ma situation actuelle.

Si je pouvais aller et venir librement de ce monde, alors peut-être que le doc pourrait trouver une solution. Elle avait déjà utilisé [Analyse] sur la structure du portail, je m’étais donc demandé si elle pourrait construire une autre Porte à Brunhild en utilisant l’atelier.

J’avais réfléchi tranquillement en prenant une bonne tasse de thé avec Dieu.

◇ ◇ ◇

« Un réservoir de magie de réserve… ? Je suppose que ça devrait être possible. Je vais fabriquer le réservoir pendant que je construis le disrupteur dimensionnel. Ils partageront après toute certaine fonctionnalité, puisqu’ils sont tous deux destinés à stocker de grandes quantités de magie. »

« Un je ne sais plus quoi Dimensionnel ? Tu es sérieusement en train de construire une autre Porte ici ? »

« N’est-ce pas évident ? Je ne veux pas avoir à admettre que j’ai emprunté le design du vieux, mais ce truc a des applications intéressantes. »

Selon le Doc Babylon, la nouvelle porte… ou disrupteur dimensionnel… serait prête en trois jours seulement. C’était affreusement rapide, même pour l’atelier. Mais une fois de plus, tout le travail nécessaire pour le mettre en service a été fait. Elle ne faisait que le dupliquer en se basant sur les résultats existants.

J’avais haussé les épaules et j’avais décidé de lui confier ce travail. Après tout, j’avais mes propres affaires à régler. Plus précisément, les problèmes contenus dans le rapport sur la table basse à proximité.

Le Mangeur d’âmes s’était remis à la tâche. Ou, pour être plus précis, des Squelettes en cristal avaient été repérés à nouveau. Cette fois-ci, c’était à Refreese, dans une ville portuaire.

C’était une ville commerciale où divers commerçants allaient et venaient à toute heure de la journée. Il y avait ainsi dans cette ville des commerçants honnêtes, mais aussi des commerçants sans scrupule. Et d’après ce qu’on m’a dit, la corruption l’emportait sur l’équité dans les affaires. C’était une ville dominée par les commerçants corrompus et leur philosophie de droit à gagner de l’argent.

Je ne pourrais cependant pas exactement utiliser cela pour dire que le gouvernement de Refreese avait tort. La cupidité était une force motrice, une énergie qui pouvait conduire à la prospérité. Il se trouvait que la force motrice de la prospérité était suffisamment imprégnée de négativité pour attirer quelque chose de terrible.

On avait plutôt l’impression que le Mangeur d’âmes était simplement attiré par des émotions négatives en général. Il n’apparaissait pas nécessairement dans les endroits où ces sentiments étaient concentrés, il apparaissait simplement dans leurs environnements immédiats.

Il semblait se déplacer au hasard. Je ne pouvais qu’espérer que les futurs sites d’attaque entreraient en contact avec nous avant qu’il ne soit trop tard.

« L’absence d’attaques de Phase ces derniers temps est un peu troublante… »

« Il n’y a rien que nous puissions faire pour l’instant. »

« J’aimerais juste qu’on puisse trouver cette chose avant qu’il ne soit trop tard… »

Yumina et Lu soupiraient doucement en exprimant leurs inquiétudes.

Kousaka s’occupait de la plupart des questions domestiques, mais il y avait aussi des domaines où certaines de mes fiancées pouvaient apporter leurs conseils.

Yumina et Lu étaient des membres de la famille royale, alors elles aidaient à la diplomatie étrangère et aux questions intérieures de temps en temps. Mais je ne voulais pas les surcharger de travail.

Toutes les autres étaient au bord de la mer aujourd’hui, Karen les avait invitées. Je voulais y aller aussi, mais j’avais des choses à faire. Si je n’y allais pas, je le regretterais plus tard, quand d’autres personnes innocentes auront subi des dommages.

« Où cela apparaîtra-t-il ensuite… ? »

« Je n’espère pas à Regulus… Ah, je veux dire… J’espère qu’il n’apparaîtra nulle part ! Désolé, je ne veux pas que vous pensiez que j’ai donné la priorité à mon lieu de naissance… »

« Ce n’est pas grave. Regulus est toujours en train de reconstruire son armée depuis le coup d’État. Ce serait mauvais s’ils étaient touchés maintenant. »

Alors que je réfléchissais, mon smartphone s’était soudainement mis à vibrer. C’était Relisha. Je me demandais s’il se passait quelque chose avec la guilde.

« Quoi de neuf, Relisha ? »

« Votre Altesse ! La créature, la dévoreuse d’âmes ! Elle est apparue à Yulong ! Elle est à Changyung, une ville du sud ! »

« Quoi ? »

Quand on parle du loup. Apparemment, des membres de la branche de la guilde de Roadmare s’étaient rendus à Changyung pour créer une nouvelle guilde. Leur venue était une bénédiction et une malédiction, à cause des horreurs qu’ils y avaient découvertes.

Je ne pouvais pas me permettre de laisser tomber. J’avais ouvert ma carte et j’avais vérifié où se trouvait Changyung sur la carte.

« C’est là… D’accord, j’y vais! »

« Je viens avec toi ! »

« Moi aussi ! »

J’avais ouvert un portail pour m’y rendre, mais Yumina et Lu m’avaient appelé. Elle m’avait demandé la permission d’y aller.

En toute honnêteté, j’hésitais à les emmener dans un endroit aussi horrible et dangereux, mais elles s’étaient aussi entraînées sous la direction de ma sœur. Je ne pouvais pas continuer à les couver ou bien à les prendre à la légère.

Cela pouvait devenir trop difficile pour une seule personne. Il était possible que les rôles soient inversés. Il était aussi possible que je doive sacrifier des gens, ou que quelque chose tourne mal… Mais…

« C’est bon. Nous écouterons tout ce que tu diras, et nous n’en ferons pas trop. »

« … Bien, alors. Je compte sur vous. »

Yumina sourit doucement. Il semblerait qu’elle ait remarqué mon hésitation. Elle voyait clair en moi…

« Kohaku ! Luli ! »

J’avais canalisé ma magie et j’avais appelé deux de mes convocations vers moi.

Il était tard, il semblerait donc que Kohaku dormait. Luli, d’un autre côté, semblait lancer tranquillement des raisins dans sa bouche directement de la vigne. Bon sang…

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

2 commentaires :

Laisser un commentaire