Dans un autre monde avec un Smartphone – Tome 12 – Chapitre 1 – Partie 2

Bannière de Dans un autre monde avec un Smartphone ***

Chapitre 1 : Le monde inversé

Partie 2

La situation à Sandora était un peu différente de celle de Yulong, puisque c’était moi qui ai directement provoqué la chute dans ce cas. Mais là encore, ils avaient tiré les premiers.

Finalement, j’étais un peu irrité. J’avais exactement fait ce que les autres dirigeants du monde voulaient que je fasse. Au moins, je pouvais être tranquille en sachant que je n’allais pas devenir encore plus tristement célèbre à la suite de ce qui s’était passé. Les esclaves affranchis s’étaient dispersés à travers les nations et n’avaient que de bonnes choses à dire sur ce qui s’était passé.

{Mon seigneur, je ne vous dérange pas ?}

{Hm ? Kougyoku ? Qu’est-ce qu’il y a ?}

Kougyoku aurait dû être au château, je m’étais donc demandé pourquoi elle avait décidé de m’envoyer un message télépathique.

{Eh bien, voyez-vous… C’est en rapport avec cette île mystérieuse. L’une des capitales protégées par une barrière, celle du sud, est actuellement attaquée par des béhémoths.}

{Des Béhémoths ? N’ont-ils pas des catapultes et des ballasts pour les repousser ?}

{Cela fonctionnerait dans des circonstances ordinaires, mais la ville est assiégée par plusieurs types de Béhémoths.}

Ça avait l’air plutôt mauvais… Je m’étais dit que les barrières avaient probablement leurs propres limites, et qu’elles ne résisteraient probablement pas à un assaut soutenu de multiples côtés.

En fin de compte, une barrière défensive n’était qu’un très grand bouclier magique, elle finirait donc par manquer de jus et s’éteindre.

Elle était cependant différente d’un bouclier conventionnel. Les boucliers classiques finissaient par se briser si un seul point était visé par quelque chose de faible pendant une période prolongée, même s’il fallait autant de temps qu’une goutte d’eau pour percer la pierre.

Cela n’arriverait pas à une barrière. Supposons qu’une barrière ait un niveau de puissance, et que ce niveau de puissance soit classé à dix. Une personne avec un niveau de puissance de neuf pourrait attaquer le bouclier pour toujours et elle ne l’affaiblirait pas vraiment. Les barrières ne se dégradaient pas non plus avec le temps. Même pas un peu.

Le problème, c’était que si quelque chose avec un niveau de puissance supérieur à dix se présentait et attaquait la barrière, alors la barrière s’effondrait.

Si nous utilisons ce modèle et disons que les boucliers de l’île étaient réglés sur un niveau de puissance de dix, alors cela n’aurait même pas d’importance si les bêtes magiques de l’île pouvaient attaquer avec un niveau de puissance de neuf. Mais… si les créatures attaquaient en même temps… Disons que deux bêtes avec un niveau de puissance de neuf attaquaient la barrière en même temps. Cela créerait une puissance combinée de dix-huit, provoquant l’effondrement structurel de la barrière.

Je ne pouvais me baser que sur des conjonctures pour avancer, mais il était probable que les attaques combinées de plusieurs béhémoths suffiraient à faire tomber la barrière.

Je m’étais demandé s’ils étaient assez intelligents pour coordonner leurs attaques… Ce n’était probablement rien de moins qu’un cas de mauvais timing.

{Pourquoi la ville est-elle attaquée par plusieurs Béhémoths ?}

{D’après ce que j’ai compris, une partie de chasse aux Béhémoths s’est mal passée. Ils ont été redirigés vers la ville et poursuivis. En chemin, ils sont tombés par hasard sur deux autres Béhémoths. Ces créatures les ont également poursuivis.}

C’était donc vraiment un cas de mauvais timing. Les chasseurs avaient continué à rencontrer d’autres béhémoths, et au lieu de se battre entre eux, les monstres avaient ciblé les humains. Je m’étais demandé s’ils avaient été provoqués, ou s’ils étaient naturellement enclins à cibler les gens…

Il y avait trois béhémoths, tous de types différents.

Le premier était un type de singe, le Singe Lourd.

Le deuxième était du type porc, le Grand Sanglier.

Et le troisième était un type d’ongulés, le Bison Puissant.

C’était tout.

On aurait dit que la ville les visait individuellement. Ils faisaient de leur mieux pour les repousser de la ville. Mais c’était sûrement quelque chose qui allait demander le sacrifice de beaucoup de leurs soldats.

Il y avait aussi ceux qui pensaient qu’ils devaient attendre, et se contenter de laisser charger les créatures sur la barrière jusqu’à ce qu’elles soient fatiguées et partent. Mais cela ne signifiait pas que la barrière allait tenir. Si elle se brisait, les gens mourraient sûrement.

Ils devaient soit tuer avant d’être tués, soit renforcer leurs défenses et laisser le sort décider.

Et me voilà, pas tout à fait sûr de ce qu’il fallait faire. Si j’avais l’intention de prendre contact avec l’île, je ne voyais pas de meilleur moment que maintenant. Je n’allais pas prétendre que ce n’était pas légèrement avantageux. Si je les sauvais, ils me seraient redevables. Cela serait utile pendant la phase de négociation.

Les pays du continent dans son ensemble espéraient un accord commercial, alors tout ce que j’avais à faire, c’était de le leur communiquer. De plus, si je supprimais la barrière autour de l’île, les béhémoths diminueraient probablement en quantité.

Peu importe comment je voyais les choses, il n’y avait pas vraiment d’inconvénient à interférer.

Il y a trois béhémoths, je vais donc prendre Elze, Yae et Hilde… Le Frame Gear de Lu est encore en cours de réglage, je ne peux donc pas encore la faire venir.

Le Frame Gear de Lu était une unité spécialisée construite pour la guérilla, ce qui signifiait que nous avions dû fabriquer beaucoup de matériel pour qu’elle puisse vraiment profiter de sa polyvalence. Cela signifiait que nous devions attendre un peu plus longtemps avant qu’il puisse faire ses débuts.

« Très bien. Je suppose que je devrais me préparer… Eh bien, malgré sa courte durée, cette pause a été agréable. »

« On peut revenir n’importe quand, ne t’inquiète pas ! »

Yumina me réconforta au moment où je m’étais tourné vers Elze et les autres, qui étaient maintenant en train de croquer dans leur pastèque écrasée.

Hm, en y repensant… Je ferais mieux d’appeler aussi l’ordre des chevaliers… Si nous y allons avec seulement trois Frame Gears, nous pourrions nous retrouver dans le pétrin. Je ne voulais pas que les habitants de l’île pensent que nous ne sommes pas aussi puissants que ça.

Je n’aimais pas afficher notre puissance de façon tape-à-l’œil, mais l’incident de Sandora m’avait montré qu’elle avait ses mérites de temps en temps.

En fin de compte, cela ne ferait que jeter les bases des inévitables pourparlers de paix et de commerce. S’ils nous attaquaient sans un mot, nous les mettrions facilement hors d’état de nuire.

J’espère sérieusement que les gens qui vivent sur l’île sont raisonnables…

◇ ◇ ◇

J’avais fait appel au sens de l’oiseau que j’avais envoyé sur l’île. J’avais utilisé sa vue pour y créer une [Porte].

La quantité de magie nécessaire pour maintenir le portail était en fait cinq fois plus forte que la normale. C’était probablement l’effet de la barrière. Cela en consumait tellement que, si j’arrêtais de canaliser ma magie ne serait-ce qu’une seconde, le portail se serait fermé. Si nous avions décidé d’aller sur l’île à bord d’un de nos véhicules à propulsion magique, nous nous serions probablement écrasés en plein dans l’île dès que nous aurions atteint la portée effective.

« Très bien, est-ce que… »

Je pouvais voir la ville du sud au loin. On aurait presque dit une forteresse. Elle avait des murs massifs, avec des ballasts stratégiques installés le long de plusieurs points de contrôle sur les côtés.

Et je pouvais aussi voir les trois béhémoths qui entouraient la ville.

Le Béhémoth en forme de singe, Singe Lourd, frappait furieusement des poings contre la barrière. Chaque coup de poing faisait brièvement matérialiser le dôme protecteur et le faisait scintiller dans l’air.

L’énorme cochon, le Grand Sanglier, continuait à s’enfuir de la ville avant de se retourner et de charger sauvagement dans la barrière.

Enfin, l’énorme Puissant Bison continuait à frapper et à s’écraser contre la barrière avec ses cornes en forme de foret.

Ils attaquaient tous à partir de différents points, mais les gens à l’intérieur concentraient leurs tirs sur le Grand Sanglier en particulier.

« Heh… Donc la barrière empêche seulement les êtres vivants d’entrer ou de sortir ? Eh bien, je ne suis pas trop surpris… »

Si la barrière empêchait les gens de riposter, ils ne pourraient pas repousser les envahisseurs. Il y avait beaucoup de barrières construites de la même manière pour protéger les grandes villes dans d’autres pays également.

Pourtant, le tir de baliste ne faisait pas grand-chose. Il y avait plusieurs projectiles coincés dans le corps de la bête, mais la plupart étaient déviés par son épaisse peau. Sa peau avait probablement une sorte d’épaisseur augmentée par magie… Probablement.

Hmm… Je n’étais pas tout à fait sûr de savoir combien de temps cette chose va tenir. Si cette chose avait un niveau de puissance de dix, alors je pensais que le Singe Lourd avait un niveau de puissance de trois, le Grand Sanglier de cinq, et le Bison Puissant de quatre…

Cela voulait dire que la barrière tiendra tant que seulement deux des bêtes l’attaquaient, mais qu’elle s’abaisserait si les trois attaquants connectaient leurs coups en même temps.

Le Singe Lourd attaquait constamment, mais il semblait peu probable que les attaques du Grand Sanglier et de Puissant Bison arrivaient en même temps. Mais je ne voulais pas vraiment courir le risque.

« Je suppose que nous ne pourrons pas ouvrir de négociations tant qu’il y a ce problème à régler… Faisons juste ce que nous pouvons pour l’instant. »

J’avais sorti mon smartphone et j’avais appelé les autres à Brunhild, puis j’avais ouvert une grande [Porte] dans le ciel.

Des centaines de Frames Gears commencèrent à sortir un par un, faisant trembler le sol lors de leur atterrissage.

« Très bien. Elze, le Singe Lourd est à toi, Yae, tu t’occupes de Grand Sanglier, et Hilde peut gérer le Bison Puissant. Tous les autres restent en attente. Surveillez les autres monstres de la région. »

« Compris ! »

Les Frames Gears rouge, violet et orange s’étaient tous dirigés vers leurs cibles respectives.

« Très bien ! Il est temps de faire sauter quelques têtes ! »

« Je vais faire de mon mieux ! »

« En avant ! »

Elze et les autres atteignirent les monstres et levèrent leurs armes. Les Béhémoths semblaient avoir remarqué la nouvelle menace, et chacun d’eux prit des poses offensives.

Le Singe Lourd commença à attaquer le Gerhilde d’Elze. Mais l’écarlate Frame Gear avait magistralement mené l’attaque, lançant un coup de poing croisé droit vers l’estomac du singe en réponse.

« Sois démoli ! »

Un lance-pieu s’était élancé du poignet de Gerhilde et pénétra dans la poitrine du Béhémoth. Le sang commença à couler sauvagement de la blessure alors que l’énorme bête tombait, morte.

Yae commença à engager le Grand Sanglier. Elle ne perdit pas de temps, son Schwertleite volant dans le flanc de la créature et la coupant proprement en deux d’un seul coup. Tout s’était déroulé à une vitesse déraisonnable. L’énorme cochon était simplement tombé au sol en deux moitiés, mort.

Pendant ce temps, le Siegrune de Hilde tenait bon contre les cornes du Puissant Bison. Son bouclier bloqua complètement son attaque, et elle utilisa le moment du recul comme une chance de décapiter la vile créature.

La bataille fut terminée dès qu’elle commença. Les trois créatures étaient mortes à peine une minute après avoir rencontré les Frames Gears. J’avais été honnêtement surpris, car je ne m’attendais pas à ce genre de retournement rapide.

Après avoir battu les trois béhémoths, les Frames Gears s’étaient éloignés un peu de la ville et s’étaient alignés devant la porte principale. Derrière eux, un Frame Gear blanc étincelant, le Comte Étincelant, s’était avancé.

Je m’étais tenu sur l’épaule de la machine blanche, utilisant ma magie pour projeter plusieurs amplificateurs de son et des haut-parleurs dans l’air. Puis, j’avais allumé mon microphone. J’avais alors commencé à m’adresser aux habitants de la ville.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

3 commentaires :

Laisser un commentaire