Dans un autre monde avec un Smartphone – Tome 11 – Chapitre 2 – Partie 1

Bannière de Dans un autre monde avec un Smartphone ***

Chapitre 2 : Travailler en vue de l’avenir

Partie 1

Un barrage de balles s’était abattu sur les restes du bataillon d’acier qui étaient éparpillés autour des déchets. Ces balles étaient tirées à une cadence de plusieurs centaines par seconde par un canon Gatling fixé au bras droit d’un grand mécha sombre. Le Grimgerde, l’engin de Leen, était prêt à rouler.

Le Chevalier Baron de Nikola avait un canon Gatling similaire, mais celui de Leen était un peu différent et avait une portée plus large, il était donc encore assez unique.

La structure située au niveau de la poitrine de Grimgerde se déformait, ce qui faisait que les deux canons Gatling installés soufflaient une grêle de balles.

Puis, les deux épaules s’étaient ouvertes de chaque côté, révélant des nacelles de missiles. Ils avaient rapidement commencé à tirer en l’air. Parallèlement à ce mouvement, les charnières des jambes s’étaient ouvertes pour révéler d’autres missiles, ils avaient également tiré leurs projectiles.

Chaque bout de doigt de la main gauche crachait également des tirs de mitrailleuse, et le Vulcan rotatif installé sur la tête du Frame Gear tirait également à pleine puissance. C’était vraiment une grêle de balles, comme dans un film de science-fiction.

« Mon Dieu, quelle horreur… »

Nous avions utilisé des unités brisées du Bataillon d’acier comme cible d’entraînement, je les avais simplement retirées du [Stockage], mais la force du Grimgerde de Leen les réduisait en ferraille en quelques secondes.

Le Grimgerde avait fini de tirer et s’était finalement arrêté. Je pouvais voir de la vapeur s’échapper de sa silhouette, ce qui témoignait de la chaleur qu’il avait atteinte au cours du processus.

« Combien de balles a-t-on utilisées… ? »

« Seulement cinquante mille environ, ce qui est peu, monsieur. »

Pas beaucoup… Sérieusement ? J’avais regardé Rosetta, j’étais resté sans voix. Je ne savais pas du tout quoi dire. La chose était carrément imparable. Je doutais que même le Gerhilde d’Elze ou le Schwertleite de Yae puissent faire quoi que ce soit contre un barrage frontal comme celui-là… Même si leur armure au phrasium les défendait, ils subiraient de sérieux dégâts.

Mais j’étais presque certain que le Seigneur Suprême Ortlinde de Sue serait capable de l’encaisser.

« Eh bien, monsieur ! C’est bien, mais il y a des inconvénients ! Après une volée à pleine puissance comme celle-là, le Frame Gear devra entrer en refroidissement pendant quelques minutes afin de se remettre en état de marche, monsieur ! Cela créera une ouverture où il sera vulnérable à une attaque, oui, il le sera. »

« En effet, Rosetta a raison. Le châssis est également conçu de telle sorte qu’il se nourrit par magie à un rythme plus élevé. Leen devrait s’en sortir, mais je pense que seuls elle, toi et Linze seriez capables de gérer un Frame Gear de ce type. »

Rosetta et le professeur avaient soulevé quelques points intéressants. Il faut faire attention à la consommation de la magie. Après tout, c’était à peu près la même chose que d’invoquer continuellement le sort [Explosion].

« Il fait si chaud ! »

L’écoutille sur l’estomac du Frame Gear s’était ouverte, et Leen sortit avec Paula derrière elle. Paula était sortie de l’ouverture et roula sur le sol.

Ça va, là… ?

« C’est comme un sauna là-dedans, bon sang ! »

« Ah, désolée monsieur ! Désolée, madame ! J’ai oublié d’installer une unité de refroidissement pour le cockpit ! »

Rosetta se mit à grogner.

Mon Dieu, quelle idiote ! C’est dangereux. Si le cockpit finit par surchauffer, elle y cuira comme un poulet au four !

« En plus, je pouvais à peine entendre la radio, c’était un tel vacarme… »

« Hmm… Donc on devrait aussi l’insonoriser, compris. Je vais la régler pour que tu puisses l’allumer et l’éteindre selon la situation. »

Le cockpit était juste à côté des doubles Gatlings au niveau de la poitrine, il n’était donc pas étonnant qu’elle se plaignît du bruit.

Ce Frame Gear était certainement notre plus grand travail en ce qui concerne les dégâts à grande échelle, mais il avait aussi l’inconvénient de toucher par son feu les unités amies. Il ne serait pas vraiment bon pour les déploiements de groupe, nous devrions donc probablement ne l’utiliser que pour les cas où il y en a un contre plusieurs.

« C’est certainement le meilleur Frame Gear que j’ai jamais piloté. Mais il est encore assez lent à manipuler… »

 

 

C’est parce qu’il est presque aussi lourd que l’Ortlinde de Sue ! Il doit l’être, afin de résister au choc des tirs.

Whoooooosh… !

« Hm ? »

Je regardai en l’air et je vis un avion de chasse bleu voler au-dessus de moi.

Il avait commencé à ralentir et à descendre, se transformant en une forme plus humanoïde à l’atterrissage.

C’était le Frame Gear de Linze, Helmwige.

 

 

La trappe du cockpit s’était ouverte, et Linze en était sortie. Helmwige était un Frame Gear avec des angles vifs. Cela lui permettait de se déplacer facilement et de se convertir en avion à réaction. L’idée avait été inspirée par un dessin animé de mécha que j’avais vu.

« Comment était-ce ? As-tu l’habitude de le piloter ? »

« Je crois que oui, au moins un peu… Je n’ai cependant pas été trop rapide avec. »

Linze m’avait montré un sourire raide. Si elle s’était habituée à piloter Helmwige, elle n’aurait pas pu se plaindre que je l’emmène avec [Vol].

« Eh bien, monsieur ! Madame Leen et Madame Linze sont bien équipées avec leurs Frame Gears, monsieur ! Qu’en est-il des Frame Gears dont on a encore besoin pour madame Lu, madame Sakura et madame Yumina ? »

Rosetta m’avait salué en énumérant les noms.

« Le Doc Babylon n’a-t-elle pas décidé laquelle des trois sera la prochaine ? »

« Si je devais décider, je suppose que Sakura serait la prochaine. J’aimerais en faire un Frame Gear de type support qui transmet le son. La magie est inefficace contre la Phase, mais utiliser une magie de support sonore sur des Frame Gears alliés ? Ce serait très utile. Nous serions capables d’augmenter la vitesse et la durabilité du Frame Gear de cette façon. Nous allons fabriquer un Frame Gear qui peut projeter sa voix sur tout le champ de bataille. »

« Un Frame Gear de type support avec un focus sur la zone d’effet, monsieur ! »

Hmm, c’est un peu comme mon sort [Multiple], mais en plus large. À cette époque, il avait l’habitude de remonter le moral des soldats en jouant de la musique de guerre, non ? Je suppose que c’est le même principe cette fois, juste avec la magie vocale.

« Très bien, alors mettez-vous au travail sur le Frame Gear de Sakura. »

« Entendu. »

J’avais renvoyé Grimgerde et Helmwige à Babylone avec le Docteur et Rosetta. Moi, par contre, j’étais passé par un portail pour retourner au château avec Linze et Leen.

La journée d’essais était terminée.

Mais j’avais complètement oublié Paula…

Après être rentré au château, j’étais passé devant le terrain d’entraînement. J’avais vu une bande de débutants épuisés sur le terrain. Ils s’étaient entraînés jusqu’à leur limite.

Le camp d’entraînement intensif de Moroha s’était terminé il y a peu, mais ils étaient toujours dévoués à leur entraînement du matin et du soir.

La plupart d’entre eux étaient encore mis à rude épreuve par Moroha elle-même, matin et soir. Ils avaient réussi l’examen, mais, naturellement, ils étaient tous prêts à tout donner.

« [Guérison maximale] [Rafraîchissement]. »

J’avais guéri toutes leurs blessures et je les avais aussi débarrassés de leurs fatigues. »

Ils m’avaient tous remarqué dès que leur fatigue disparut, et chacun des nouveaux s’était incliné dans ma direction.

« Bon travail, crétins ! L’entraînement du matin est terminé ! Prenez une douche, nourrissez-vous et prenez vos postes ! »

« Oui, madame ! »

Les chevaliers s’éloignèrent tous de Moroha et se dirigèrent vers leurs salles de douche séparées par sexe.

Ils avaient des douches et un bain fermé que j’avais crée en transportant par magie l’eau d’une source chaude naturelle depuis l’une des chaînes de montagnes de Belfast.

La famille royale m’avait bien sûr donné la permission. J’avais même installé un bain dans le château royal de Belfast en guise de remerciement.

Cela m’avait rappelé que je voulais parler à Kousaka de la construction d’un véritable établissement de bains publics.

Les nouveaux venus avaient déjà été affectés à leurs tâches. Les gardes du château devaient s’occuper des visiteurs et devaient également combattre ou arrêter les intrus. Ceux qui étaient affectés à la surveillance de la ville devaient patrouiller dans la ville et aider les citoyens. Ceux qui étaient affectés à notre corps de renseignements devaient former leurs compétences sociales et se concentrer sur la collecte de données.

Ceux qui étaient plus aptes au travail de bureau et aux travaux agricoles avaient déjà été envoyés à leur poste.

En plus de ces tâches, nous avions décidé de former la plupart d’entre eux à l’utilisation des Frame Gears.

Nous avions plus de deux cents chevaliers, et la grande majorité d’entre eux connaissaient au moins les bases du pilotage d’un Frame Gear. Nous avions cependant exempté l’ogre Samsa et les sœurs lamia de cet entraînement. Elles ne pouvaient pas raisonnablement s’intégrer dans le cockpit. De plus, les non-combattants, tels que les employés de bureau et les agriculteurs, n’avaient pas non plus à suivre la formation sur le Frame Gear.

Nous n’avions aucune idée de la date à laquelle la Phase apparaîtrait ensuite, donc préparer l’avenir était le choix le plus sage. Tout ce que nous avions à faire était de continuer à travailler.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

3 commentaires :

Laisser un commentaire