Dans un autre monde avec un Smartphone – Tome 10 – Chapitre 3 – Partie 5

Bannière de Dans un autre monde avec un Smartphone ***

Chapitre 3 : Le croyant qui rêve

Partie 5

La nuit tombait et les rues environnantes étaient plongées dans l’obscurité.

Nous ne voulions pas être repérés, nous nous étions donc dirigés vers le château par une route déserte. De près, la hauteur des murs était beaucoup plus impressionnante.

« Comment va-t-on se faufiler... »

Une fois que nous nous étions approchés des murs, j’avais lancé une [Orbe lumineuse] prudente et expérimentale. Elle s’était manifestée pendant une fraction de seconde avant de s’évanouir. Cela signifiait que nous étions déjà à portée de la barrière.

« Nous ne pourrons pas utiliser la magie d’ici. »

« Ils ont aussi renforcé la garde à la porte d’entrée. »

Rengetsu, Sonia et Jesty avaient également perdu leurs déguisements magiques.

Perdre la magie était chiant. Nous aurions pu utiliser [Invisibilité] pour nous faufiler, mais ce n’était pas vraiment viable.

« Hm… Eh bien, c’est ennuyeux. Faut-il les charger de front ? »

« Quoi !? »

Nous avions des armes à feu, et l’ennemi ne pouvait pas non plus utiliser la magie. Ils avaient des arcs et des flèches, mais ils pouvaient être esquivés. Si cela ne tenait qu’à moi, j’aurais voulu les presser.

« A-A-Attendez une seconde ! Si nous sommes trop imprudents dans notre approche, notre objectif pourrait s’envoler ! Nous voulons éviter cela… »

Jesty leva les bras pendant qu’il parlait. Il avait certainement soulevé un point juste. J’avais complètement oublié cela. Je pensais toujours pouvoir m’emparer de tout le château même sans magie, mais je ne voulais pas décourager mes alliés. Hm… Dans ce cas…

Les oreilles de Kohaku s’étaient soudainement tordues, elle regarda fixement dans le noir.

« Mon seigneur. Quelqu’un vient par ici. C’est probablement une patrouille de gardes. »

« Merde ! Les gars, dispersez-vous ! Cachez-vous dans les buissons voisins. »

Tout le monde avait rapidement obéi à mon ordre.

J’avais forcé mes yeux pour voir qui passait. C’était juste quelques gardes. Ils ne nous avaient absolument pas remarqués.

Une fois qu’ils étaient suffisamment loin pour que ce soit sûr, nous étions sortis des buissons et avions recommencé à réfléchir à notre infiltration.

Nous ne pouvions certainement pas sauter par-dessus. Le mur mesurait environ dix mètres de haut. Mais même sans magie, mon corps était plus que capable de sauter à environ six mètres dans les airs.

« Mon seigneur… Je peux sauter par-dessus sans trop de problèmes. »

« Même avec moi sur le dos ? »

« Ce ne sera pas un problème. »

Hm… Je suppose donc qu’on devrait le faire. Nous étions juste assis comme des idiots en ce moment.

Kohaku était soudainement revenue à sa vraie forme, ce qui avait absolument terrifié les gens avec qui nous étions. J’avais ignoré leur choc.

J’avais essayé d’ouvrir [Stockage] pour avoir de la corde, mais elle s’était refermée en quelques secondes. La barrière bloque même ça, hein… ? Je m’étais éloigné des murs du château pour l’ouvrir, et j’en avais sorti une longue corde.

Je ne pourrai pas utiliser la magie là-dedans, je devrais donc probablement obtenir ce dont j’aurai besoin à l’avance.

J’avais fait les préparatifs nécessaires, puis j’étais retourné vers les autres. J’avais passé un bout de la corde à Tsubaki, puis j’avais grimpé sur le dos de Kohaku.

Kohaku s’était accroupi puis avait bondi en un éclair. Elle avait facilement franchi le mur de dix mètres, se posant au sommet avec une grâce surprenante. Les Bêtes Célestes étaient impressionnantes…

Heureusement, personne n’était dans le coin lorsque nous avions atterri. Il y avait des petits arbustes et des plantes ici et là, il semblerait que nous avions atterri dans un petit jardin. J’avais attaché la corde à un arbre voisin et j’avais ensuite tiré dessus, envoyant le signal à Tsubaki.

J’avais regardé autour de moi et j’avais préparé Brunhild sur ma taille.

Oh, c’est vrai… Il faut que je teste ça…

« Mode épée. »

La lame de mon Brunhild s’était un peu élargie. Hm… Donc ça marche toujours, mais juste un peu ?

« Mode épée. »

« Mode épée. ».

« Mode épée. »

« Mode épée. »

J’avais répété l’ordre plusieurs fois, la lame avait finalement atteint sa taille maximale. Il semblerait que je puisse encore utiliser la magie, mais seulement pour quelques secondes au total. Une seconde de [Glissade] était encore bénéfique. Une utilisation rapide de [Renforcement] ou [Accélération] serait également utile. [Apporte] fonctionnerait probablement aussi, puisqu’il était instantané. La commande de rechargement de Brunhild étant aussi instantanée, je n’aurais donc pas besoin de m’inquiéter à ce sujet.

[Boule de feu] ne fonctionnerait probablement qu’à bout portant, mais je ne voulais pas me mettre dans une situation où je serais aussi pris dans l’explosion.

Je ne pouvais pas non plus utiliser le verrouillage de la cible de mon smartphone dans cette situation. Il aurait fallu que j’utilise [Multiple] pendant plus de quelques secondes. [Paralysie] ne serait probablement pas d’une grande aide non plus. Il faudrait que je touche directement les gens pour qu’elle s’installe.

Après y avoir réfléchi, j’aurais probablement pu utiliser [Téléportation] pour passer à travers le mur, car cela n’aurait pris qu’une fraction de seconde. J’avais brièvement essayé de l’utiliser… Mais j’avais fini par sortir au mauvais endroit. Après tout, il était trop dangereux de l’utiliser dans un endroit comme celui-ci.

Alors que je testais ma magie, Sonia était passée par-dessus le mur. Sonia et Rengetsu étaient assez doués pour se déplacer, mais Jesty semblait avoir un peu plus de mal à se relever.

Une fois que tout le monde était debout, j’avais pris la corde et l’avais accrochée à une partie saillante du mur, puis je l’avais jetée de l’autre côté.

Nous avions tous descendu jusqu’à la paroi intérieure, puis Tsubaki récupéra la corde pour moi. Nous nous étions rapidement cachés dans un arbuste voisin. C’est vrai… Nous n’aurons pas besoin de la corde en sortant puisque j’allais détourner un des membres du bataillon d’acier, mais…

Je ne savais pas si je serais capable d’en piloter un. Je pouvais utiliser Frame Gear sans problème, et c’était de faux Frame Gears… Mais je ne pouvais pas encore être certain que cela suffirait.

« Il faut d’abord supprimer cette barrière. »

« Mon seigneur. Une patrouille de soldats arrive. »

Kohaku, qui avait repris sa petite forme, avait attiré mon attention.

Nous avions atterri dans la cour arrière du château. J’étais sorti de derrière un buisson, j’avais vu deux soldats en patrouille. Ils tenaient des torches.

« Très bien, allons récupérer des informations sur le château auprès de ces gars. »

« Que devrions-nous faire ? Vous voulez que je les frappe ? »

« Non, attendez. Je vais paralyser l’un d’eux et interroger l’autre. »

J’avais refusé l’offre de Rengetsu et j’avais fait un pas en avant. J’avais très vite utilisé [Accélération] pour obtenir le plus court temps avant de pouvoir agir. J’avais parfaitement déterminé le moment où je m’étais précipité pour intercepter le duo. [Accélération] n’avait duré que quelques secondes, mais c’était plus que suffisant pour passer derrière eux deux.

J’avais placé ma main sur le dos de l’un d’entre eux et lui avais rapidement donné des impulsions de [Paralysie]. Puis j’avais posé la lame de Brunhild sur la gorge du second garde.

« Pas un geste. »

« Eeep ! »

Je suppose qu’il pense que j’ai tué le gars… Il est étonnamment obéissant.

Sonia et les autres me suivirent, éteignant rapidement le flambeau du garde tombé.

« Comment désactiver la barrière autour de ce château ? »

« Je ne le sais pas, je le jure… Maître Gad a érigé la barrière, mais je ne sais rien de plus que cela ! »

« Gad? Qui est-ce ? »

« Le préposé de l’empereur céleste ! Lui et Maître Sol travaillent souvent en étroite collaboration… »

Le garde m’en avait dit plus, j’avais appris que Gad était un mage. Sol était un épéiste, c’était lui qui avait blessé Rengetsu. Ils formaient ainsi un duo et étaient rarement séparés.

C’est ce type, Gad, qui avait mis en place la barrière. Cela signifiait probablement que Gad et Sol étaient membres de l’Ordre Dorée.

Le garde ne connaissait pas tous les détails, mais apparemment un artefact magique était responsable de la barrière.

Nous avions obtenu tout ce que nous pouvions de lui, alors j’avais utilisé [Paralysie] sur lui aussi.

Rengetsu les avait traînés dans les sous-bois et les avait cachés derrière un arbre.

Je suppose que nous allons devoir capturer le mage et lui faire enlever la barrière… Cela nous sera utile, puisqu’il est l’assistant du faux empereur. De plus, nous devons aider Jesty à se venger. Nous pouvons retarder le vol du Bataillon d’acier jusqu’à ce que cela soit fait.

Pour l’instant, il nous suffit donc de trouver l’empereur céleste. Il sera probablement plus facile de le trouver si je continue à interroger les soldats.

« Très bien, allons-y ! »

Ainsi, notre infiltration avait commencé.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

3 commentaires :

Laisser un commentaire