Dans un autre monde avec un Smartphone – Tome 1 – Chapitre 3 – Partie 4

Bannière de Dans un autre monde avec un Smartphone ***

Chapitre 3 : La créature en cristal

Partie 4

Un corps en forme d’amande avec six pattes allongées qui sortaient de là. Un corps de cristal, magnifiquement scintillant et brillant comme de l’eau sous le soleil. Cet être translucide était vivant, et c’était une sorte de créature en cristal.

La créature avait déplacé ses pattes et avait commencé un déplacement latéral. Les murs en ruines s’effondraient alors qu’il se déplaçait, coupés tel un couteau qui passait à travers du tofu. Franchement, c’est vraiment tranchant !

« Apparais, ​​feu ! Duo cramoisi : [Flèche de feu] ! » Linze avait attaqué la créature avec un barrage répété de flèches enflammées. Mais la créature n’avait même pas essayé d’esquiver ces tirs, choisissant simplement de les encaisser tout en restant stoïque. Non attends... cela les absorbe. Les flèches de feu étaient aspirées dans la créature, les unes après les autres !

« Absorbe-t-il les attaques magiques ? » demandai-je.

« Zut... Dans ce cas... ! » Yae s’élança, frappant le criquet avec une force meurtrière. Cependant, ce qui était censé être une frappe de mort sûre n’était rien de plus qu’une égratignure pour lui.

« C’est extrêmement solide ! » déclara-t-elle.

« Prends ça... ! » Elze avait suivi l’attaque d’Yae avec un énorme coup de poing qui avait touché le côté du criquet. Cependant, même si elle l’avait poussé un peu sur le côté, son coup de poing n’avait eu aucun réel effet.

Une des jambes de cristal de la créature semblait viser Elze. Elle avait alors esquivé ça. C’était une bonne chose qu’elle fasse ça, car sinon elle aurait été embrochée.

« Comment pouvons-nous arrêter cette chose !? » Cette créature absorbait la magie... et les lames ne pouvaient pas l’endommager. Que devrais-je faire... ? Attends... si la magie d’attaque frontale ne fait rien, alors... peut-être que nous puissions essayer une approche indirecte.

« [Glissement] ! » Au moment où j’avais lancé le sort, ciblant le sol sous les pieds du criquet, il avait trébuché et s’était écrasé sur le sol. Parfait !

« Linze ! Il ne faut pas lancer des sorts directement sur lui, mais utiliser indirectement l’environnement pour l’affecter, » dis-je.

« Je vois... Compris ! Viens à moi, Glace ! Grande Masse de Glace : [Rocher de Glace] ! » Linze avait décidé de lancer un sort de glace. Puis, une énorme masse de glace était apparue au-dessus de la créature... et elle lui était tombée dessus ! Outch. Cela doit faire mal. La créature pouvait absorber directement la magie quand elle était lancée contre elle, mais elle ne pouvait pas absorber des objets qui avaient été créés à l’aide de la magie.

Skree ! Créant un bruit étrangement semblable aux charnières d’une porte rouillée, la créature était clairement enragée. Mais il semblait que même des objets créés par magie ne pouvaient que causer des dégâts mineurs, cette créature était vraiment trop solide !

Profitant de sa brève incapacité, Elze avait sauté vers lui à la vitesse d’une balle. « [Accélération]... ! Pleine Accélération ! » En utilisant [Accélération], une magie du Néant qui permettait d’augmenter les capacités physiques de son lanceur, Elze avait effectué une frappe dévastatrice sur l’une des pattes de la créature.

La patte avait été détruite en un battement de paupière, accompagné par le bruit de verre qui se brisait.

« Impressionnant ! » Bien sûr, cette chose pourrait être endommagée. Même si nous ne pouvions que lui faire que de faible dommage chaque fois, cela signifiait que nous serions en mesure de gagner !

« Skkrrrr... Sssskkkrreeeeee ! » Le criquet laissa échapper un autre cri perçant, et l’orbe rouge dans sa tête commença à doucement luire. Presque comme si cela réagissait à la lueur, la jambe brisée s’était régénérée sans effort. Hé... impossible que cela se produise ainsi...

« Elle se régénère..., » Elze resta stupéfaite pendant un moment, donnant à la jambe nouvellement régénérée l’occasion de frapper. En un instant, la patte s’était déplacée et avait transpercé en profondeur son épaule droite. Comme son rythme de combat avait été brisé, elle n’avait pas réussi à l’éviter.

« Gwagh...! »

« Merde ! » Elze avait bondi afin de se mettre hors de portée d’autres attaques opportunistes. Du sang avait commencé à couler de la plaie sur son épaule, tachant ses vêtements d’un cramoisi profond. Elle avait été mise à genoux avec de la sueur sur son front.

« Yae ! Linze ! Bloquez cette chose ! » Les deux filles avaient hoché la tête et s’étaient mises au travail. Yae l’avait distraite avec la vitesse pure pendant que Linze avait conjuré plus de blocs de glace. Pendant que les deux filles distrayaient la créature, je me dirigeai vers Linze et jetai de la magie curative. Une douce lumière enveloppa son épaule et le sang cessa de couler de la blessure alors qu’elle se refermait.

« Merci... je vais bien maintenant, » comment peux-tu dire ça ? Même si la plaie s’était refermée, le dommage était toujours présent.

Régénération... la propriété d’absorber la magie... une carapace anormalement solide... comment pourrions-nous le battre ? Avait-il vraiment un point faible ?

« Même si on le brise, ça peut se régénérer ! Comme c’est futile ! »

« ... Attends... quand nous avons trouvé la créature, elle était cassée à plusieurs endroits, alors pourquoi est-ce qu’elle va bien maintenant... ? » Je m’étais souvenu qu’il avait absorbé le sortilège de Linze puis qu’il avait régénéré. Attendez, avait-il besoin d’énergie magique pour se régénérer ? L’orbe à l’intérieur de sa tête brillait chaque fois que cela s’était produit. Se pourrait-il que l’orbe fût le noyau, en quelque sorte du genre ?

« Elze, » j’avais après ça dit à Elze le plan que j’avais imaginé.

« Huh? Peux-tu réellement faire cela ? »

« Je ne suis pas sûr... Mais ça vaut le coup, non ? »

« ... Tu as raison. »

J’avais stabilisé mon souffle et j’avais regardé la créature, concentrant mon esprit sur ce que je voulais faire. Parce qu’elle avait un corps transparent, je pouvais parfaitement distinguer ma cible !

« [Récupération]. » Soudain, le petit orbe rouge doux était dans mes mains. Je l’avais donc fait ! « Elze, je l’ai ! »

« [Accélération] ! » J’avais lancé le petit orbe dans les airs, où il rencontra bientôt le poing d’Elze. Se trouvant pris en sandwich entre le poing d’Elze et le sol, le petit orbe avait finalement été brisé en morceaux.

« Et maintenant ? » Après que son noyau avait été détruit, la créature avait cessé de bouger. Finalement, des fissures s’étaient répandues sur son corps qui s’était brisé avant de s’effondrer en provoquant un fort bruit. La créature en cristal était finalement vaincue, alors que ses restes scintillaient au soleil.

Nous avions attendu un moment pour voir si ça se régénérerait, mais cela ne s’était jamais produit.

« Hm... » Il y avait un soudain manque de tension dans l’air en raison de notre victoire, alors je m’étais assis par terre.

J’étais tout simplement content que l’idée que j’avais soudainement eue à ce moment-là ait tellement bien réussi. Si le sort de [Récupération] avait échoué, je ne savais pas comment cela aurait finit. J’avais lancé mon sort plus vite qu’il ne pouvait l’absorber, et cela avait apparemment bien fonctionné, étant donné que j’avais réussi à retirer le noyau.

J’avais levé la tête pour voir qu’Yae et Elze étaient aussi assises par terre. Pendant ce temps, Linze semblait être occupée à chercher parmi les fragments brisés du monstre.

« Cela... pourrait effectivement être un matériau semblable à de la pierre de sort ! »

« De la pierre de sort, vraiment ? »

« Oui. Les propriétés de ces pierres incluent également l’amplification de la magie, l’accumulation de la magie et la réutilisation de cette magie comme s’il s’agissait d’énergie. Le monstre avait absorbé les énergies magiques des autres sorts et l’avait utilisé pour se régénérer... ou peut-être c’était plus une capacité défensive. Peu importe, la créature a aussi utilisé l’énergie magique pour attaquer. Amplification, accumulation et utilisation... ce sont les trois propriétés de cette pierre. »

Se pourrait-il qu’il n’eût pas la capacité de faire de l’énergie magique par elle-même... ? Était-ce la raison pour laquelle elle était restée bloquée dans les ruines ? Mais attendez, l’énergie magique circulait à travers le monde. Est-ce que cette pièce bloquait cette magie terrestre en ayant une sorte de sceau anti-magie ? Toute cette scène était une énigme enveloppée dans l’incertitude.

« Ne devrions-nous pas signaler ce genre de chose à la guilde ? »

« Non. Étant donné que cela impliquait les anciennes ruines trouvées dans l’ancienne capitale, nous devrions probablement informer directement le gouvernement. Je pense que nous devrions rapporter cela au duc, » eh bien, cela avait un sens pour moi. Cela semblait un choix judicieux compte tenu de la situation. Avec ça, nous étions partis voir le duc.

« [Porte] ! »

*

« Je vois... Donc, il y avait de telles ruines dans l’ancienne capitale..., » le duc Alfred croisa les bras comme s’il réfléchissait en ce moment, puis il se pencha en arrière dans sa chaise. Sue et la duchesse Ellen étaient allées faire une promenade, donc malheureusement je n’avais pas eu l’occasion de les voir. Nous étions allés dans le salon où nous avions annoncé au duc l’essentiel de ce qui était arrivé.

« Très bien. Cette situation peut concerner la famille royale. Je prendrai des dispositions pour qu’un groupe de recherche au nom du pays soit envoyé afin d’enquêter. Bien sûr, nous allons aussi essayer d’en savoir plus sur ce monstre. »

« Oh ! Hmm, les ruines souterraines se sont effondrées, il pourrait donc être un peu difficile d’enquêter. »

« Quoi !? Oh mon cher... je suis curieux de savoir ce qui avait pu être écrit sur ce mur que vous avez mentionné..., » le duc baissa ses épaules en raison de sa déception. Nous avons fait quelque chose de mal là-bas. Non attendez ! Nous n’avons rien fait ! Ce monstre a détruit l’endroit, et non pas nous !

« Oh, le texte sur le mur. Ne vous inquiétez pas, nous pourrions encore être en mesure de le faire. J’ai pris une photo de celui-ci. »

« Pho-to...? » J’avais ouvert la photo dans l’application galerie de mon smartphone et je lui avais montré le texte.

« Qu-Qu’est-ce que c’est que ça !? »

« C’est un sort de la magie du néant. Il permet d’afficher des images qui ont été captées par cette chose-là. »

« J-Je vois... vous êtes toujours plein de surprises, n’est-ce pas ? » Le duc Alfred avait été merveilleusement trompé par mon mensonge. Je suis désolé. Je m’étais excusé dans ma tête. C’est un peu difficile à expliquer autrement.

« Si vous me donnez du temps, je peux le transcrire pour vous. »

« S’il vous plaît, faites ainsi. Cela pourrait justement être la clé afin de résoudre le mystère de la délocalisation de la capitale qui a été effectué il y a mille ans. » Oh, il semblerait que même les personnes du pays ne savaient même pas pourquoi la capitale avait été déplacée.

Je pensais qu’ils auraient laissé une trace d’un événement aussi important quelque part dans certaines archives officielles. Là encore, s’il avait raison, alors ce texte pourrait même être exactement ce que nous venions de trouver. Il pourrait même avoir eu des informations sur la créature de cristal que nous avions rencontrée.

J’avais compris la faiblesse de la créature. J’étais confiant dans le fait que je pourrais probablement le battre si jamais nous devions combattre une autre de ces créatures.

Mais je ne pouvais toujours pas sortir quelque chose de mon esprit. J’avais le sentiment que la vieille capitale qui se trouvait dans cet état avait quelque chose à voir avec la créature de cristal...

Tout en ayant un sentiment d’incertitude sur l’ensemble de l’épreuve qui nous attendait, nous avions laissé le reste entre les mains de Duc Alfred et nous avions quitté sa propriété.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

3 commentaires

  1. Merci pour le chapitre.
    Je pense qu'il y a une faute de frappe au début du 3e paragraphe.
    Apparait, feu a la place de apparais, feu.

Laisser un commentaire